Utilisateur:Michaël St-Gelais/Implantation d'une plateforme collaborative en médecine familiale

De Wikimedica
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sommaire

1 Objectifs[modifier | w]

Les objectifs de cette page sont :

  • revoir la littérature pertinente par rapport aux plateformes collaboratives ;
  • connaître les caractéristiques et les fonctionnalités principales de Wikimedica ;
  • discuter des aspects légaux et déontologiques de Wikimedica ;
  • revoir le résultat de deux sondages qui ont été faits chez les étudiants du pré-clinique et chez les résidents ;
  • discuter d'une stratégie d'implantation de Wikimedica en médecine familiale.

2 Introduction[modifier | w]

Dans les dernières années, plusieurs nouvelles technologies sont apparues dans l'environnement des médecins : les téléphones intelligents, les dossiers médicaux électroniques, les livres d'EBM (Evidence based medicine) accessibles au bout des doigts, les podcasts et même plus récemment les intelligences artificielles. De nouveaux concepts sont également apparus en même temps que ces nouvelles technologies. En 2012, les auteurs du très réputé site de médecine d'urgence australien lifeinthefastlane.com ont introduit un nouveau concept : le « FOAM » en anglais, une abréviation pour « Free Open Access Meducation ».

Selon le site web lifeinthefastlane.com[1], le concept de FOAM se décrit comme ceci.

« FOAM should not be seen as a teaching philosophy or strategy, but rather as a globally accessible crowd-sourced educational adjunct providing inline (contextual) and offline (asynchronous) content to augment traditional educational principles. »

Plusieurs défenseurs de cette philosophie voient même une obligation morale à ce que l'éducation médicale soit accessible[2], en allant même jusqu'à dire que ce devoir moral est inscrit à même le serment d'Hippocrate : « [..] s'ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement[3] ». Les adeptes du FOAM utilisent différents moyens pour disséminer l'éducation médicale : différents blogs, Facebook, Tweeter, des podcasts, des vidéos sur YouTube, etc. Wikimedica s'inscrit dans cette philosophie de la libéralisation des connaissances médicales. Constatez-le par sa mission:

« Fournir aux professionnels de la santé une plateforme libre, fiable, innovante et collaborative, afin de faciliter le transfert des connaissances essentielles dans un système de santé au service de tous »

Voyons d'abord ce qu'est un wiki pour ensuite faire un court historique de Wikimedica.

2.1 Qu'est-ce qu'un wiki ?[modifier | w]

Selon Wikipédia, un wiki est « une application web qui permet la création, la modification et l'illustration collaborative de pages à l'intérieur d'un site web ». L'exemple le plus connu du wiki est sans aucun doute Wikipédia.

Certaines caractéristiques distinguent les wikis :

  • de multiples auteurs contribuent généralement aux wikis : ce sont des plateformes collaboratives ;
    • l'accès à la lecture et à la modification du contenu varie d'un wiki à l'autre (la restriction des accès est possible) ;
  • le site web de type « wiki » offre l'édition et la lecture à même le navigateur ;
  • les wikis sont dynamiques, c'est-à-dire que les pages ne sont jamais considérées comme étant complètement achevées ;
  • les logiciels utilisés par les wikis sont nombreux, mais MediaWiki, celui sur lequel fonctionne Wikipédia est l'un des plus populaires:
    • MediaWiki est un logiciel libre, c'est-à-dire que tous peuvent le télécharger et l'utiliser gratuitement, mais aussi que son code source est publique ;
    • MediaWiki est amélioré et entretenu en bonne partie par la fondation Wikimedia, mais aussi par des collaborateurs du monde académique, publique et privé.
  • le logiciel du wiki est installé sur un serveur (aucun logiciel n'a besoin d'être installé sur l'ordinateur des éditeurs ou des lecteurs) ;
  • les wikis contiennent des hyperliens pour la navigation entre les pages ;
  • les wikis conservent l'historique de toutes les versions d'une même page depuis sa création (toutes les versions d'une page depuis sa création peuvent être rétablies).

2.2 Historique de Wikimedica[modifier | w]

3 Avant Wikimedica[modifier | w]

Wikimedica est un wiki qui est né d'un projet étudiant, issu initialement du Groupe d'enseignement médical étudiant. Aujourd'hui, Wikimedica est administré par un organisme à but non lucratif éponyme.

Le Groupe d'Enseignement Médical Étudiant (GEME) est un groupe permanent du Regroupement des Étudiants en Médecine de l'Université Laval (REMUL). Avant de se nommer « GEME », le groupe se nommait « Aidants Naturels ». La création des Aidants Naturels remonte à 2012.

À cette époque, plusieurs résumés qui avaient été produits par des étudiants des années antérieures circulaient, mais tous les étudiants n'y avaient pas accès : les précieux résumés étaient distribués au compte goutte d'un étudiant à l'autre. De plus, plusieurs étudiants rapportaient aimer étudier et produire des résumés, mais trouvaient également que la tâche pour produire ces résumés était beaucoup trop importante pour le faire seul.

Conséquemment, deux mesures ont été mises en place pour répondre à ce besoin :

  • un groupe informel a été créé (les Aidants Naturels) et avait comme mission de diviser la tâche de rédaction de résumés ;
  • les résumés étaient par la suite distribués via un site d'infonuagique (Dropbox) et étaient rendus disponibles à tous les étudiants, ce qui réduisait les inégalités entre les étudiants.

L'utilisation d'un site d'infonuagique comportait certains inconvénients :

  • un des sites d'infonuagique utilisé avait une limite de bande passante quotidienne en deçà des besoins des étudiants, ce qui a requis une migration vers un autre site d'infonuagique ;
  • un autre site d'infonuagique a cessé ses activités, ce qui a forcé la migration vers troisième site d'infonuagique ;
  • la modification d'un même document par deux personnes simultanément provoquait des copies conflictuelles ;
  • plusieurs fichiers portaient sur le même sujet (dédoublement de l'information) ;
  • les étudiants avaient tendance à faire leurs propres résumés et à ne pas mettre à jour les résumés antérieurs ;
  • la lecture des documents contenus sur le site d'infonuagique nécessitait l'utilisation d'un logiciel externe pour la lecture du contenu (ex. Microsoft Word, Acrobat Reader), ce qui limitait son utilisation sur les téléphones intelligents et les tablettes.

En raison de ces inconvénients, le GEME (les Aidants Naturels n'existaient plus à cette époque) cherchait une solution alternative dès le début de 2016.

Au départ, le GEME croyait que le développement d'une application pour téléphone intelligent serait l'option à privilégier. Cependant, les applications pour téléphone intelligent sont dispendieuses à développer initialement, mais comportent également des frais à chaque mise à jour des systèmes d'exploitation qui représente des dizaines de milliers de dollar.

À l'automne 2016, Antoine Mercier-Linteau a approché le groupe après avoir entendu parlé que le GEME était à la recherche d'une solution pour le partage de contenu : c'est lui qui a proposé au groupe l'utilisation d'une plateforme de type wiki. Le GEME s'est alors prononcé unanimement en faveur de l'utilisation d'un wiki.

4 Période test et déploiement[modifier | w]

De l'automne 2016 à l'été 2017, Wikimedica était en construction et en période test à l'intérieur du GEME. Le déploiement aux étudiants du pré-clinique s'est fait à l'été 2017, en rendant d'abord accessible des outils d'étude pour le cours d'endocrinologie, en collaboration avec Dr Martin D'Amours.

5 Période de croissance[modifier | w]

À partir de l'été 2017, Wikimedica est entré dans sa phase de croissance. Le GEME a alors courtisé plusieurs professeurs de l'Université Laval afin de les convaincre d'importer leurs notes de cours à même le wiki au bénéfice des étudiants.

À l'été 2018, Antoine Mercier-Linteau, Emmanuelle Béland, Michaël St-Gelais et Jean-Philippe Pialasse ont convenu de créer un organisme à but non lucratif pour gérer les activités de la plateforme éponyme. L'OBNL Wikimedica a officiellement été créé le 23 septembre 2018 auprès de Corporations Canada.

6 Pour en apprendre davantage[modifier | w]

Pour en apprendre davantage sur Wikimedica et le GEME

7 Revue de la littérature pertinente[modifier | w]

Différentes études au cours des dernières années appuient l’usage des wikis. Revoyons ici les principaux auteurs et les principales études.

7.1 Dr Patrick Archambault[modifier | w]

Des chercheurs du Québec, tout particulièrement Dr Patrick Archambault, urgentologue et intensiviste à l’Hôtel-Dieu de Lévis, se sont penchés sur le sujet. Dr Archambault a entre autre révisé un article portant sur l’évaluation de l’impact de l’utilisation de Wikipedia sur les étudiants en médecine quant à l’acquisition des connaissances à court terme comparé à UpToDate et aux livres électroniques : « Comparison of the Impact of Wikipedia, UpToDate, and a Digital Textbook on Short-Term Knowledge Acquisition Among Medical Students : Randomized Controlled Trial of Three Web-Based Resources [4]». La conclusion de cet article est que les étudiants en médecine qui utilisent Wikipedia acquièrent des connaissances supérieures en comparaison aux livres électroniques. Les étudiants utilisant Wikipedia ont de meilleurs résultats aux post tests que ceux utilisant UpToDate mais il s’agit toutefois d’une différence non significative.

Une étude de 2015 « Emergency medecine residents’ beliefs about contributing to an online collaborative slideshow[5] » pour laquelle Dr Archambault a participé s’est concentrée à savoir s’il y avait un intérêt de la part des résidents à contribuer à un projet d’écriture collective en ligne. Le but était de recueillir l’opinion des résidents en médecine d’urgence sur leur intention de présenter des résumés d’articles novateurs dans un diaporama Google Docs pendant qu’ils se préparaient à leur examen de certification du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada. Vingt-cinq résidents en médecine d’urgence sur une possibilité de cent cinquante ont participé à l’étude. Elle a démontré l’existence de croyances saillantes quant à l’intention des résidents de médecine d’urgence de contribuer au contenu d’un projet d’écriture collective en ligne. Le principal facteur facilitant est l’accessibilité à l’information scientifique de qualité évaluée par les pairs. Il y a toutefois certains obstacles comme la contrainte de temps et le risque de surcharge d’information. Somme toute, les répondants ont perçu plus d’avantages que d’inconvénients à la contribution au contenu en ligne et ils étaient d’avis que l’initiative recevrait un large appui.  Il y aurait d’autant plus un bénéfice à accroître la contribution des étudiants aux applications d’écritures collectives (AEC) en cours de formation médicale.

En 2016, Dr Archambault et collaborateurs écrivaient un autre article en lien avec les AEC. « Impact of Implementing a Wiki to Develop Structured Electronic Order Sets on Physicians’ Intention to Use Wiki-Based Order Sets[6] » avait pour but de décrire l’utilisation d’un wiki pour créer des ordonnances structurées au département d’urgence, d’évaluer si l’utilisation du Wiki change l’intention des médecins d’urgence à l’utiliser à long terme et de comprendre l’impact de l’utilisation du wiki. Les médecins d’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis ont utilisé un wiki pour six mois. Les points positifs qui sont ressortis sont la facilité d’utilisation et le support des collègues. En bref, les wikis ont le potentiel de promouvoir une meilleure pratique dans le système de santé et l’intention des médecins d’urgence à les utiliser augmente après y avoir eu accès pendant six mois.

7.1.1 Revue Cochrane 2017[7][modifier | w]

7.1.1.1 PICO[modifier | w]
P (Population) Chez les professionnels de la santé
I (Intervention) Utilisation de plateformes collaboratives (ex. wikis et Google Docs)
C (Comparison) Pratique usuelle/intervention contrôle
O (outcome) Primaire
  • Mesures objectives de performance professionnelle
  • Collaboration interprofessionnelle
  • Données économiques (mesure des ressources utilisées, mesure des coûts, mesure des coûts-bénéfices)
  • Durée d'hospitalisation
  • Marqueur d'efficacité clinique (marqueurs de bonne santé de la population, mortalité, etc.)

Secondaire

  • Efficacité, motivation, compétences, connaissances, satisfaction des utilisateurs
  • Qualité et crédibilité du contenu
  • Nombre de visites et d'éditions sur la plateforme
  • Gestion des connaissances, collaboration et facilité d'utilisation des plateformes collaboratives
  • Utilisation des services et effets néfastes liés à l'utilisation des plateformes collaboratives
7.1.1.2 Résultats[modifier | w]
  • 11 993 études ont été identifiés dans les banques de données électroniques
  • 346 études de la littérature grise
  • 99 études ont été analysées (pour les détails par rapport à la méthodologie, voir la version originale de l'étude)
  • Aucune étude ne correspondait aux critères d’inclusion.
    • Parmi les 99 études qui ont été sélectionnées
      • 47% exclues parce qu'elles n'incluaient pas d'intervention en lien avec une plateforme collaborative
      • 32 % exclues parce qu'elles ne mesuraient pas les issues visées par cette revue systématique
      • 14% exclues parce qu'elle n'incluaient pas des professionnels de la santé certifiés
      • 6% exclues en raison de leur design (non expérimental)
7.1.1.3 Conclusion des auteurs[modifier | w]

Il y a beaucoup d’études qui traitent des plateformes collaboratives, mais encore peu qui s’intéressent aux impacts sur les patients et au rapport coût-bénéfice de celles-ci.

7.1.1.4 Commentaires[modifier | w]

Selon les auteurs :

  • les plateformes collaboratives pourraient améliorer la collaboration, l'apprentissage, l'accès à l'information, la gestion des connaissances, l'efficacité, la motivation et les compétences ;
  • les plateformes collaboratives permettent l'interaction entre plusieurs acteurs importants de la santé (patients, professionnels de la santé, chercheurs, experts) qui peuvent participer à la construction du contenu, dans le contexte où il est souvent difficile de coordonner des rencontres entre ces différents acteurs ;
  • les plateformes collaboratives facilitent l'adoption d'un comportement proactif chez les utilisateurs de connaissance, ce qui a le potentiel d'améliorer chez les professionnels de la santé la pratique basée sur les évidences scientifiques ;
  • les plateformes collaboratives pourraient permettre d’intégrer les meilleures pratiques dans le domaine de la santé ;
  • certains documents rendus disponibles en ligne pourraient être adaptés au contexte local : cela diminuerait la duplication et favoriserait une meilleure utilisation des ressources ;
  • la sécurité, la validité et les implications légales de leur utilisation sont inconnues ;
  • les institutions publiques et les organisations de santé publique qui promeuvent l'excellence en santé auraient avantage à investir dans des études solides sur l'utilisation des plateformes collaboratives pour prouver que le déploiement de telles plateformes pourraient faciliter l'utilisation des connaissances à grande échelle et avoir un rapport coût-efficience plus avantageux que ce qui se fait actuellement dans le système de santé actuel ;
  • les pays avec un revenu faible à moyen auraient avantage à avoir accès à des plateformes collaboratives développées dans des pays à haut revenu.

Quelques éléments sont ressortis lors de la lecture de cet article.

  • Plusieurs études ont été exclues parce qu'elles n'intégraient pas d'issus pour les patients ou parce qu'elles visaient uniquement des étudiants sans viser les professionnels certifiés.
    • Il aurait été intéressant de faire une analyse avec l'effet chez les étudiants seulement.
  • La première appendice regroupe plusieurs études qui démontreraient une amélioration de la collaboration (29 études), des changements de comportement (22 études), un impact positif sur l'apprentissage (21 études), facilite la gestion des connaissances et améliore l'accès à l'information (16 études).
  • Selon les auteurs, il est difficile d'étudier les plateformes collaboratives, car c'est une intervention qui est dynamique dans le temps.

7.1.2 Archambault et al. 2013[modifier | w]

7.1.2.1 Titre[modifier | w]

Wikis and collaborative writing applications in health care: a scoping review[8].

7.1.2.2 Type d'étude[modifier | w]

Revue de la portée (scoping review)

7.1.2.3 Méthode[modifier | w]
  • 7 bases de données scientifiques et 6 ressources de littérature grise interrogées
  • 4436 études et 1921 documents de littérature grise trouvées
  • Trois équipes de deux réviseurs ont analysé indépendamment les titres et les extraits des différents
7.1.2.4 Discussion[modifier | w]
  • Mode d'utilisation des plateformes collaboratives (n = 26)
    • Selon cette étude, l'utilisation des plateformes collaboratives varie selon plusieurs paramètres :
      1. Le niveau académique : 132/188 en première année vs 86/234 en 3e année selon une étude ;
      2. Le type de pratique : 4/44 neurologues pédiatres vs 369/1056 pharmaciens selon deux études distinctes ;
      3. Raisons d'utilisation : 51/51 résidents en radiologie utilisant un wiki départemental vs 360/2400 étudiants en psychologie pour une utilisation personnelle.
    • 58 % (7/12) des études démontrent une haute prévalence de l'utilisation des plateformes collaboratives par les professionnels de la santé ou par les étudiants.
  • Qualité de l'information des plateformes collaboratives (n = 25)
    • Sur les 25 études qui s'intéressent à la qualité des plateformes collaboratives, 24 s'intéressent à la qualité du contenu de Wikipédia.
    • Parmi les 25 études qui s'intéressent à la qualité du contenu :
      • 3/25 études concluent qu'elles sont de haute qualité ;
      • 11/25 études concluent que l'information sur les plateformes collaboratives est partiellement fiable ;
      • 7/25 études concluent que l'information n'est pas fiable et ne devrait pas être utilisée ;
      • 3/25 études concluent qu'il ne peuvent conclure.
    • Seulement 3/25 études utilisaient un instrument validé pour l'évaluation de la qualité
      • Une de ces études suggère que les wikis modérés par des experts pourraient produire une information de plus grande qualité (WikiDoc, ECGpedia et WikiKidney étaient les wikis les plus performants dans cette étude). Cette étude précise également que les plateformes collaboratives doivent être plus complètes avant d'être utilisées en pratique.
      • Une autre étude concluait que Wikipédia est adéquat pour l'éducation des cliniciens et des étudiants.
    • Une remarque fréquente des différents auteurs est que Wikipédia est fiable en termes de contenu, mais qu'il y a plusieurs erreurs d'omission.
  • Utilisation des plateformes collaboratives pour le transfert des connaissances (n = 73)
Domaine étudié Études favorables

vs défavorables

Effets psychologiques 28 études favorables

6 études défavorables

Apprentissage 30 études favorables

1 étude défavorable

Communication 24 favorables

2 défavorables

Collaboration 41 favorables

4 défavorables

Gestion des connaissances et accessibilité à l’information 30 favorables

14 défavorables

Efficacité du système de santé 19 favorables

4 défavorables

Amélioration de la qualité 6 favorables

2 défavorables

Prévention 3 favorables

Il est possible qu'il y ait un certain biais de publication dans ces études, car nous pourrions déduire que les chercheurs qui s'intéressent aux technologies de l'information et aux plateformes collaboratives ont plus tendance à les utiliser et à être enthousiastes par rapport à leur utilisation.

Certaines caractéristiques constituant des barrières ou des facilitateurs à l'utilisation d'une plateforme collaborative (tableau 3) seront revus plus en détail ultérieurement.

7.2 Dr James Heilman[modifier | w]

Un autre auteur bien connu dans le domaine est James Heilman, un urgentiste exerçant en Colombie-Britannique. Il s’est engagé dans l’amélioration du contenu lié à la santé sur Wikipédia. Dr Heilman a écrit de nombreux articles sur le sujet dont : «Open Access to a High-Quality, Impartial, Point-of-Care Medical Summary Would Save Lives : Why Does It Not Exist ?». Cet article paru en 2015, fait un résumé des différentes ressources en libre accès en les comparant aux ressources en ligne payantes. Plusieurs tentatives antérieures infructueuses au cours des dernières années de mettre en ligne des ressources revues par les pairs avec des contributeurs sélectionnés hautement qualifiés, notons entres autres Medpedia, WikEmerg.ca, Google Knol, Nupedia, Citizendium et bien d’autres. Selon Dr Heilman, il y a un coût-bénéfice intéressant à utiliser des méthodes en libre accès et cela permet d’améliorer l’accessibilité au contenu à une plus vaste majorité de personnes. D’ailleurs, voici les budgets annuels : Wikipedia 50 millions, UpToDate 4,7 milliards et DynaMed 2 milliards. On constate le très grand écart de budget entre ces différentes ressources web et notons que Wikipédia est subventionné uniquement par des dons. L’UNESCO s’est aussi prononcée sur l’utilisation des données en libre accès et stipule qu’elle est la clé de l’avancement du développement international.

D’autres études se sont quant à elles penchées sur l’obtention de renseignements sur le web. «Evaluating the appropriateness of electronic information resources for learning» de Dinara Saparova, MA, PhD (ABD) et Nathanial S. Nolan, BS, ont comparé Wikipedia, UpToDate et Access Medicine. À la lumière de leurs résultats, ces trois sources d’information sont appropriées pour l’apprentissage. Toutefois, UpToDate utilisé seul, est moins approprié pour les étudiants de première année de médecine car il ne répond pas aux besoins d’apprentissage et est plus exigeant en terme de ressources cognitives.

Les applications d’écriture collective sont prometteuses, elles permettent d’améliorer l’acquisition des compétences, la conservation du savoir et la collaboration en formation médicale. Comme il existe actuellement peu de résumés médicaux disponibles rapidement en accès libre dédiés à un auditoire médical et comme les efforts pour créer ce genre de résumés est limité par la difficulté à recruter des contributeurs hautement qualifiés, une plateforme de type wiki consacrée aux professionnels de la santé nous apparaît un projet innovateur mais sans aucun doute rempli de défis.

8 Caractéristiques de Wikimedica[modifier | w]

Au tableau 3 d'Archambault et al. 2013[8] (« Barriers and facilitators related to the use of collaborative writing applications »), certaines caractéristiques d'une plateforme collaborative sont décrites comme étant des facilitateurs ou des barrières par les auteurs. Dans la présente section, les différents caractéristiques (qui sont soient des facilitateurs ou des barrières) seront présentées. À noter que certaines caractéristiques qui seront présentées ici ne proviennent pas d'Archambault et al. 2013 : ce sont des caractéristiques supplémentaires que les auteurs suggèrent.

8.1 Caractéristiques intrinsèques de la plateforme[modifier | w]

8.1.1 Apparence du wiki[modifier | w]

  • Cette caractéristique peut à la fois être un facilitateur ou une barrière. En fonction de l'appréciation de l'apparence de la plateforme par les éditeurs et les lecteurs, cela peut faire en sorte que ceux-ci la délaissent ou au contraire l'adoptent. Il s'agit des polices utilisées, de la mise en page et de la disposition de l'information : c'est en quelque sorte l'esthétisme de la plateforme.
  • Jusqu'à maintenant, Wikimedica a fait des efforts en ce sens, notamment en ajoutant un arrière-plan « coupe histologique », une bannière d'acceuil et en ajoutant un logo qui est simple, mais évocateur de la mission médicale du site. Par ailleurs, l'apparence des titres et la police peuvent être modifiées sur demande.
  • Wikimedica utilisant le même logiciel que Wikipédia, son interface est à peu près identique à celle de la fameuse encyclopédie en ligne, un site que la majorité des utilisateurs de Wikimedica visitent régulièrement et avec lequel ils sont déjà familiers.
  • Depuis le lancement du site en avril 2017, plusieurs utilisateurs ont déjà fait l'expérience du site.
8.1.1.1 Ontologie[modifier | w]

Selon Wikipédia[9], l'ontologie est « l'ensemble structuré des termes et concepts représentant le sens d'un champ d'informations ». Cette science s'intéresse à la manière d'organiser les connaissances afin qu'elles soient facilement accessibles par les utilisateurs, mais également par des logiciels informatiques.

Un exemple d'ontologie est l'organisation typique des médicaments sur UpToDate. Les mêmes catégories sont présentes sur toutes les pages de médicament : marques de commerce, catégorie pharmacologique, dose adulte/enfant/gériatrie/insuffisance rénale chronique/insuffisance hépatique, formulations, administration, utilisation, effets secondaires, etc. Avec une structure semblable d'une page de médicament à l'autre, cela permet un repérage facile de l'information pour l'utilisateur régulier, ce qui favorise son utilisation.

DynaMed a également un système ontologique pour la structure de son information pour les maladies : information générale, épidémiologie, étiologie et pathogénèse, histoire et examen physique, diagnostic, traitement, complications, pronostic, etc. Si on est attentif aux différentes pages de maladie sur DynaMed, cette structure est plutôt constante d'une page à l'autre.

De la même manière, Wikimedica désire être doté d'une structure ontologique. Une page a été créée pour mettre en place ces aspects sur Wikimedica (Wikimedica/Ontologie). Plusieurs modèles sont en discussion actuellement : maladies, signes, symptômes, spécialité, situation clinique, anatomie, etc.

Pour les pages « maladie », la structure en discussion actuellement est la suivante :

  • Définitions et généralités
  • Épidémiologie
  • Étiologie et pathogénèse
  • Anamnèse
  • Examen physique
  • Démarche diagnostique
  • Examens diagnostics
  • Critères diagnostics
  • Diagnostics différentiels
  • Traitement
  • Suivi
  • Complications
  • Pronostic
  • Prévention et dépistage
  • Guides de pratique et ressources externes
  • Informations pour le patient
  • Références

Cette structure est une ébauche et est sujette à changements, mais une structure semblable à celle-ci devrait se retrouver dans chacune des pages « maladie ». Une structure comme celle-ci vient rejoindre un autre phénomène qui a été relevé comme un facteur favorable à l'implantation des plateformes collaboratives par Archambault et al. 2013[8] : le principe de moindre surprise (en anglais, principle of least astonishment).

Ce principe fait partie des guides de pratique officiels de Wikipédia et est utilisé par les ingénieurs informatiques dans le développement des logiciels. Selon cette règle, les utilisateurs font partie du sytème ; la conception doit correspondre à la manière de penser des utilisateurs afin d'éviter toute surprise. Autrement dit, une disposition qui serait différente de la manière de réfléchir de l'utilisateur serait « surprenante » et potentiellement « dérangeante ».

Par exemple, si un logiciel utilisait le raccourci ctrl+c pour coller des éléments plutôt que pour les copier, cette « nouveauté » serait dérangeante et les utilisateurs auraient de la difficulté à adopter un tel logiciel.

De la même manière, le prototype de page « maladie » présenté ci-haut respecte le principe de moindre surprise, car c'est généralement dans cet ordre que les livres de référence sont écrits et que le raisonnement clinique s'opère. Si la section « traitement » se trouvait tout en haut de la page maladie, cela ne correspondrait pas avec le schéma mental de l'utilisateur, ce qui serait « surprenant » pour l'utilisateur et potentiellement nuisible à l'utilisation du wiki chez l'utilisateur.

Exemple d'un encart informatif pour l'embolie pulmonaire

Outre la planification des différentes sections d'une page d'une catégorie donnée, l'ontologie est utile pour développer certaines fonctions avancées d'une plateforme collaborative.

D'abord, il est possible d'ajouter une boîte sur le côté de chaque page dans lequel il y a un résumé de la maladie. L'utilisation de cet encart informatif comporte plusieurs avantages.

  • Ce résumé permet de lier la page de l'embolie pulmonaire à des pages voisines. Dans ce cas-ci, le lecteur pourra cliquer sur un symptôme (ex. hémoptysie) pour aller consulter la page de ce symptôme, ce qui lui permettra de revoir le diagnostic différentiel de ce symptôme. Fait notoire, ces informations sont automatiquement insérées dans le résumé à partir des données présentes sur la page.
  • Dans une bibliothèque, les livres sont classés par genre. De la même manière, cet encart informatif permet de classer l'information dans Wikimedica. Toutes les pages qui présentent comme symptôme la douleur pleurétique seront ainsi liées, tout comme les romans policiers sont classés près les uns des autres dans une bibliothèque. Par contre, plutôt que d'être classé dans une seule section d'une bibliothèque, cet encart informatif permet de le classer à plusieurs endroits en même temps. C'est comme si dans une bibliothèque, il y avait plusieurs copies d'un même livre et que l'on classait les livres par nombre de pages, par sujet, par année de publication, par style, etc.
  • Elle permet de lier un sujet à une identification MeSH. L'identification MeSH (Medical Subject Headings) permet de faire des recherches avancées dans les bases de données médicales en incluant tous les synonymes d'une même expression. Pour l'embolie pulmonaire, l'utilisation de l'identification « D011655 » pour rechercher l'information permet d'inclure plusieurs synonymes[10], dont « Embolism, Pulmonary », « Embolisms, Pulmonary », « Pulmonary Embolisms », « Pulmonary Thromboembolism », « Pulmonary Thromboembolisms », « Thromboembolism, Pulmonary » et « Thromboembolisms, Pulmonary ».
  • Cette fonction permet aussi des fonctions de recherche avancées. Si l'utilisateur se rend à l'adresse suivante (Recherche de maladie), il peut procéder à une recherche par signes et symptômes. Si par exemple l'utilisateur inscrit « syncope » dans la boîte de recherche, le moteur de recherche trouvera toutes les pages pour lesquelles le mot « syncope » est présent dans l'encart informatif. Pour l'instant, une seule page correspond à cette recherche, car aucune autre page « maladie » n'a été créé. À plus long terme, lorsque plusieurs autres pages « maladie » auront été ajoutées, le diagnostic différentiel de la syncope sera plutôt exhaustif lorsque cette recherche s'effectuera. Il est également possible d'ajouter plus d'un critère à la recherche (par exemple « tachycardie » et « syncope »), ce qui restreint davantage les résultats de recherche.
8.1.1.2 Modèles de page[modifier | w]

Afin de structurer le contenu uniformément et faciliter le travail des éditeurs, les nouvelles pages sont structurées selon des pages modèles.

Ceci se veut une application concrète de l'ontologie sur Wikimedica, tel que discuté dans la section précédente.

Par exemple :

Sur les pages « modèles » précédentes, remarquez bien que certaines sections sont facultatives et obligatoires.

Bien que ces modèles soient toujours en rédaction à l'heure actuelle, ils démontrent bien le soucis de systématisation de Wikimedica. Comme nous l'avons précisé précédemment, un modèle constant permet de diriger le rédacteur, mais permet également à l'utilisateur de retracer l'information plus rapidement en conservant une cohérence entre les articles.

8.1.2 Transclusion[modifier | w]

Image 1 - Accéder à la transclusion via les « modèles » (cliquez pour agrandir)

La transclusion est l'inclusion par référence d'un document ou d'une partie de document dans un autre document[11].

En des mots plus simples, il est possible d'importer la section traitement d'une pathologie sur cette page sans procéder à du copier-coller. Bien que de faire du copier-coller n'est pas très long à réaliser la première fois, l'avantage d'utiliser la transclusion est la mise à jour automatique du contenu.

Concrètement, la section « Traitement » de la page « Embolie pulmonaire » peut être transcluse sur la page « Médecine familiale/Embolie pulmonaire ». Conséquemment, lorsque la section « Traitement » de la page « Embolie pulmonaire » est mise à jour, la section sur le traitement de la page « Médecine familiale/Embolie pulmonaire » est automatiquement mis à jour.

Cette option est à la portée de tous sur Wikimedica : il est simple d'apprendre à faire la transclusion de page sur Wikimedica. Voici comment :

  1. identifier le nom de la page et de la section de la page que l'on désire importer ;
  2. sur la page de destination, en fonction d'édition, positionner le curseur là où on désire insérer le contenu ;
  3. cliquer sur « Insérer » puis « Modèle » ;
  4. taper « inclure » dans la boîte ;
  5. sélectionner l'option que vous désirez (voir l'image 1) ;
  6. inscrire le nom de la page et le nom de la section que vous désirez importer (voir l'image 2) et insérer.

La section que vous avez importée sur la page de destination se modifiera automatiquement lors de la modification du contenu de la page source !

Image 2 - Fenêtre de la transclusion d'une section d'une page (cliquez pour agrandir)

8.1.3 Fonction de recherche[modifier | w]

Wikimedica possède un moteur de recherche, le même que celui de Wikipédia. Ce moteur de recherche est puissant et fonctionne bien. Celui s'adapte en fonction de différents paramètres, dont la fréquence de consultation d'une page et l'ontologie de la page. La barre de recherche se situe en haut à droite de votre navigateur, peu importe la page.

Position de la barre de recherche sur la page d'accueil de Wikimedica

Les résultats de recherche sont présentées sur une page distincte, tel que représenté ci-dessous. L'utilisateur peut même effectuer une recherche avancée selon différents paramètres (ex. spécifier s'il s'agit d'une page de contenu ou d'un multimédia).

Page des résultats de recherche pour le mot « Alzheimer » sur Wikimedica

La possibilité de faire des recherches rend la navigation beaucoup plus aisée pour l'utilisateur.

8.1.4 PDF et livres[modifier | w]

Plusieurs lecteurs préfèrent avoir une version pdf d'un document. Wikimedica offre la possibilité de télécharger le contenu des pages en format pdf. Cette option est disponible dans le menu de gauche sur chaque page de Wikimedica. Le fichier pdf généré bénéficie d'une mise en page automatique. De plus, le document pdf est par définition toujours à jour au moment où le document est téléchargé.

Téléchargement en pdf d'une page sur Wikimedica

Il est possible de créer des livres sur Wikimedica. Les livres permettent de télécharger en pdf plusieurs pages en même temps dans un même fichier. La création de livres est une option utilisée sur la page Système respiratoire (MED-1202). Cette page contient le contenu de plusieurs cours du pré-clinique : en téléchargeant le livre, le contenu de tous les cours contenus sur la page sont téléchargés et unis dans un même pdf avec une page couverture. Une table des matières est automatiquement créée, la liste des auteurs des pages est ajoutée ainsi qu'une notice du droit d'auteur.

Téléchargement d'un livre sur Wikimedica

8.1.5 Pages de discussion[modifier | w]

Toutes les pages sur Wikimedica ont une page de conversation dédiée. Cette page de conversation est facilement accessible à partir d'un onglet en haut à gauche de chaque page (voir image ci-bas).

Une page de discussion dédiée rend possible la discussion entre les éditeurs et les utilisateurs en plus de rendre transparent le processus éditorial derrière chaque page de Wikimedica.

Accès à la page de discussion sur Wikimedica

8.1.6 Système de tâche[modifier | w]

Wikimedica possède un système de tâche intégré afin d'opérer sa gestion de projet. Vous pouvez en voir un exemple en cliquant sur le lien suivant : Wikimedica:Tâches.

Cette page est divisée en quatre sections : les tâches à faire, en cours, en test et terminées. Pour chacune des sections précédemment mentionnées, il y a une sous-section « Mes tâches » où il est possible de suivre les tâches qui nous sont attribuées.

La création de tâches est très simple et est à la portée de tous : un utilisateur désirant suggérer une amélioration ou un bogue pourra le faire directement sur cette page en cliquant sur « Créer une nouvelle tâche ». Par la suite, il faut remplir le formulaire ci-dessous et l'enregistrer. Les administrateurs du site sont abonnés à la page Wikimedica:Tâches et voient toutes les tâches ajoutées.

Formulaire pour la soumission d'une tâche sur Wikimedica (cliquez pour agrandir)

8.1.7 Flashcards[modifier | w]

Il est possible de faire des flashcards sur Wikimedica : cette caractéristique est appréciée par les étudiants qui utilisent actuellement la plateforme au pré-clinique. Les flashcards sont une technique d'étude utilisée par les étudiants depuis fort longtemps. Dans sa version papier, le principe est simple : une question est écrite sur le recto d'une fiche ; la réponse se situe au verso de cette même fiche. L'étudiant lit la question, tente d'y répondre et valide sa réponse avec ce qui est écrit au verso de la fiche.

Il est possible de faire une version électronique des flashcards sur Wikimedica. Visualisez par exemple la page suivante : MED-1202/Asthme/Flashcards.

En plus de contenir des textes théoriques, Wikimedica comporte également des flashcards pour consolider l'apprentissage des connaissances acquises lors de la lecture, ce que les livres électroniques EBM standards n'offrent pas.

8.1.8 Références discrètes[modifier | w]

La discrétion des références dans le texte constitue un facilitateur à l'utilisation des plateformes collaboratives. Comme vous avez pu le constater depuis le début de la lecture de ce texte, les références sont présentes sur Wikimédica, mais sont plutôt discrètes : les références sont présentes sous la forme d'un chiffre entre crochet en exposant. Pour avoir une référence complète, il suffit de cliquer sur le chiffre, ce qui nous amène en bas de page vers la référence.

Par ailleurs, il est facile pour l'éditeur d'ajouter des références.

Voici les étapes en image.

  1. ll faut d'abord basculer en mode édition. Pour ce faire, il faut cliquer sur « Modifier ».
    Onglet « Modifier »
  2. Il faut mettre le curseur à la fin du mot ou de l'expression pour lequel la citation est nécessaire.
    Expression à citer et son curseur
  3. Il faut cliquer sur l'onglet « Citer » dans la barre horizontale supérieure.
    Onglet « Citer »
  4. Le menu de citation apparaît immédiatement à côté de l'expression à citer.
    Boîte du menu citation
  5. Dans la boîte automatique, on peut insérer une adresse URL (ex. https://wikimedi.ca), une adresse DOI ou PMID. Les identifiants DOI et PMID sont retrouvés dans tous les articles scientifiques. Vous pouvez les voir en bleu dans l'image ci-dessous.
    Exemple d'une référence contenant les identifiants PMID et DOI
  6. Il faut par la suite ajouter le numéro PMID dans la boîte du menu citation, puis cliquer sur « Générer ». Wikimedica produit alors une citation automatiquement (image).
    Exemple d'une citation générée automatiquement par Wikimédica
  7. Il faut alors cliquer sur « Insérer ». La boîte disparaît et la citation est maintenant intégrée au texte avec une qualité suivant les standards de pratique. La référence complète se met automatiquement à la toute fin de l'article.

8.1.9 Interopérabilité[modifier | w]

Wikimédica est une plateforme collaborative interopérable.

  • Wikimédica est disponible sur tous les navigateurs (Google Chrome, Firefox, Safari, etc.).
  • L'affichage de Wikimédica est optimisé pour les appareils mobiles, pour les tablettes et pour les ordinateurs de bureau : il est possible de basculer du mode « Mobile » et « Bureau » grâce à un hyperlien retrouvé au pied de chaque page. Automatiquement, Wikimédica détermine si le lecteur utilise sa tablette ou son ordinateur pour naviguer et optimise son affichage en conséquence.
  • Wikimédica fonctionne aussi bien avec les appareils Android qu'iOS.

Cette facilité d'utilisation est rendue possible grâce au logiciel utilisé par ce wiki, qui est le même que celui de Wikipédia (MediaWiki). Ce logiciel est disponible en libre accès et est mis à jour par des bénévoles : c'est grâce à eux que le logiciel fonctionne sur différentes plateformes en plus d'être optimisé à chaque mise à jour de nos navigateurs ou de nos systèmes d'exploitation.

Ci-dessous sont présentés l'apparence de Wikimédica sur l'iPhone et l'iPad.

8.1.10 Historique des versions[modifier | w]

L'historique des modifications est une fonctionnalité de base du logiciel MediaWiki sur lequel Wikimedica est construit. Chaque page de Wikimedica est dotée d'un historique des versions.

Historique des versions (cliquez pour agrandir)

Cette fonctionnalité est une caractéristique clé pour une plateforme collaborative. Voici une capture d'écran de l'historique des modifications de la page d'accueil de Wikimedica en date du 18 février 2018.

L'historique des versions permet de connaître la date, l'heure et le nom des utilisateurs ayant modifié cette page. L'historique des versions de chaque page est accessible depuis sa toute première version : il est possible de voir toutes les modifications qui ont été réalisées sur cette page depuis sa création.

Après avoir modifié une page, l'éditeur est appelé à faire un court résumé des modifications qu'il a effectué : c'est ce qui apparaît en italique à la toute fin de chaque ligne de modification.

Il est également possible de voir combien de caractères ont été ajoutés ou supprimés à chaque modification de la page : c'est ce qui apparaît en rouge ou en vert après le nombre d'octet. Cela permet de juger d'un coup d'oeil l'importance d'une contribution.

Différence entre les versions de la page « Érysipèle » (cliquez pour agrandir)

Il est également possible de comparer deux versions entre elles. Dans l'exemple précédent, la version du 15 février et celle du 2 février sont sélectionnées. En cliquant sur « Comparer les versions sélectionnées » (qui se situe juste en-bas de l'en-tête principale), une page comme celle-ci apparaît. Pour les besoins de l'exemple, la page « Érysipèle » a été utilisée pour démontrer cette fonctionnalité.

Du côté gauche, il s'agit de la version du 18 août alors que du côté droit, c'est plutôt la version du 22 août 2017. Le logiciel détecte les modifications entre les deux versions et nous les présentent en fonction de la ligne où s'est effectuée les modifications. Dans la version du 22 août, un fichier a été inséré à la ligne 5 (une image, dans ce cas-ci).

Cette fonction est essentielle à une plateforme collaborative, car elle permet aux différents intéressés par une page de contre-vérifier les modifications des autres. Cela permet aussi de rétablir une page qui a été endommagée par un utilisateur malveillant. Afin de rétablir une page à sa version antérieure, il suffit de cliquer sur « annuler » ;

  • sur la page « différence entre les versions », la fonction « annuler » se trouve dans l'en-tête des versions (dans ce cas-ci, dans la colonne de droite) ;
  • sur la page « historique des versions », la fonction « annuler » se trouve à la fin de l'entrée dans l'historique.

8.1.11 Facilité d'utilisation et à l'édition[modifier | w]

Pour qu'une plateforme collaborative soit utilisée, il faut que la navigation et la modification de contenu soient simples pour les utilisateurs, sans quoi la plateforme ne réussira pas à attirer le succès escompté. Selon l'opinion des utilisateurs de Wikimedica, la navigation sur la plateforme est de niveau « débutant » et la modification est de niveau « débutant-intermédiaire », tandis que la grande majorité des utilisateurs se retrouve dans les catégories « débutant-intermédiaire » en informatique. Vous pouvez lire le résultat du sondage en cliquant ici.

8.1.12 Notifications[modifier | w]

Activation du suivi des modifications

Recevoir une notification lors de la modification d'une page est une caractéristique qui permet d'atteindre plusieurs objectifs sur une plateforme collaborative :

  • cela permet aux spécialistes de contenu, aux modérateurs ou à ceux qui sont attitrés à l'amélioration de cette page de pouvoir suivre le progrès de la page et d'en ajuster/vérifier le contenu en temps réel ;
  • cela permet aux utilisateurs intéressés par un sujet de rester à jour ;
  • plus il y a d'utilisateurs et d'éditeurs qui suivent une page, plus les pages sont en sécurité, car les utilisateurs et les éditeurs sont susceptibles d'aller vérifier les modifications qui ont été effectuées et de modifier le contenu s'il y a eu des erreurs.
    Notification reçue par courriel suite à la modification d'une page (cliquer pour agrandir)

Wikimedica, tout comme Wikipédia, a cette option de suivi des modifications. Comme l'illustre la capture d'écran ci-contre, il suffit de cliquer sur l'étoile qui se trouve sur toutes les pages de Wikimedica en haut à droite pour recevoir des notifications sur sa propre page de suivi ou par courriel. Les notifications par courriel sont automatisées et comportent différentes informations :

  • le nom de la personne qui a modifié le contenu ;
  • un résumé de la contribution ;
  • la date à laquelle la modification a eu lieu ;
  • un lien qui permet d'aller comparer la version actuelle de la page avec la version antérieure ;
  • un lien qui permet d'aller comparer la version actuelle de la page avec la version de cette page depuis la dernière visite de l'utilisateur ;
  • un lien qui permet d'écrire un courriel à l'utilisateur qui a modifié le contenu.

Voici à quoi ressemble un courriel reçu pour notifier un utilisateur d'un changement à une page suivie.

Actuellement, les développeurs du site sont à développer un sytème de notifications et de messagerie qui ressemblerait à celui de Facebook à même Wikimedica. Cela permettrait une meilleure communication à l'intérieur de la plateforme en limitant les échanges par courriel. Le déploiement de cette option devrait se faire au courant de 2018.

8.1.13 Système dynamique[modifier | w]

Le logiciel utilisé par la présente plateforme est MediaWiki, le même logiciel utilisé par Wikipédia.

MediaWiki est un logiciel gratuit sous licence GNU General Public Licence : Wikimedica peut l'utiliser gratuitement sans payer des redevances à une compagnie. La mise à jour du logiciel est assurée par des milliers de développeurs à travers le monde qui travaillent à son développement bénévolement et le redistribue gratuitement : c'est un projet collectif. Le site de MediaWiki propose de la documentation sur le logiciel, des sections d'aide, des tutoriels, des extensions à ajouter au logiciel de base et des mises à jour.

MediaWiki est modulaire, c'est-à-dire que des modules complémentaires peuvent être installés selon les besoins des développeurs des wikis pour répondre aux besoins de leurs utilisateurs. Ils sont disponibles à l'adresse suivante : https://www.mediawiki.org/wiki/Manual:Extensions.

8.1.14 Outils de support intégrés[modifier | w]

Wikimedica contient plusieurs pages qui permettent de répondre aux questions des utilisateurs.

En voici des exemples :

N.B. Veuillez noter que ces différentes rubriques ne sont pas définitives et sont sujettes à amélioration.

Comment accéder à une page de discussion sur Wikimedica (capture d'écran)
Contenu d'une page de discussion sur Wikimedica (capture d'écran)

8.1.15 Pages de discussion[modifier | w]

Pour les éditeurs et les lecteurs, il est important d'avoir une page de discussion.

  • Pour le lecteur qui ne désire pas modifier le contenu directement, elle est nécessaire pour pouvoir suggérer des modifications. Par exemple, un lecteur pourrait signifier aux rédacteurs que les traitements ou l'algorithme diagnostique d'une maladie n'est plus à jour en fonction des dernières recommandations d'une certaine société savante.
  • Pour les éditeurs, la page de discussion permet un lieu consacré à un sujet en particulier. Par exemple, la page de discussion de l'embolie pulmonaire est un lieu consacré à toutes discussions à ce sujet. Cette centralisation des discussions sur le contenu assure une traçabilité et une transparence des processus éditoriaux en plus d'éviter les échanges de courriels entre les éditeurs.

Voici deux captures d'écran :

  • la première démontre l'endroit où il faut cliquer pour accéder à la page « Discussion » de la page « Accueil » ;
  • la deuxième démontre le contenu de cette page de discussion (notez bien qu'on peut y voir le nom et la date de l'utilisateur qui a laissé un commentaire).

Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.

8.1.16 Calculateurs médicaux[modifier | w]

Les calculateurs médicaux sont maintenant largement utilisés en clinique, et ce dans toutes les spécialités. Conséquemment, développer un site web médical au service des cliniciens sans calculateur médical aurait été impensable.

Sur Wikimedica, chaque calculateur médical a sa page dédiée (ex. score de Wells pour l'embolie pulmonaire). Les calculateurs sont aussi répertoriés sur une page qui fait l'inventaire de l'ensemble des calculateurs (Catégorie:Calculateurs médicaux) : cette page est disponible à partir de la page d'accueil.

Grâce à la transclusion, il est possible de faire appel à ces calculateurs et de les intégrer dans le texte, à l'endroit même où nous en avons besoin. Voici par exemple le Score de Wells pour l'embolie pulmonaire, qu'il est tout à fait possible d'insérer sur cette page. Si vous consultez la version web de Wikimedica, amusez-vous à cocher les cases pour constater le caractère interactif du calculateur !

Score de Wells[12]
Critères Points Points
(version simplifiée)
Présent
Symptômes ou signes de thrombose veineuse profonde 3 1
Autres diagnostics moins probables 3 1
FC > 100/min 1.5 1
Immobilisation (≥ 3 jours) ou chirurgie récente (< 4 semaines) 1.5 1
Antécédents de thrombose veineuse profonde ou d'embolie pulmonaire 1.5 1
Hémoptysies 1 1
Cancer 1 1
Probabilité Faible
Probabilité (version simplifiée) Peu probable

  • Version originale: faible (0-1), intermédiaire (2-6), Élevée (>6)[note 1]
  • Version simplifiée: peu probable (0-1), plus probable (>1)[note 2]

Cette possibilité d'intégrer les calculateurs à même le texte nous distingue par rapport à UpToDate et Medscape, qui n'offrent pas cette option : les utilisateurs doivent changer de page complètement pour avoir accès aux calculateurs. L'avantage pour le clinicien est la centralisation de l'information et la diminution de la quantité de pages consultées pour obtenir une réponse à ses questions.

Un exemple concret de l'amélioration de l'efficacité du clinicien serait sur les pages médicaments. Si on doit ajuster la dose d'un médicament selon la fonction rénale d'un patient, on pourrait alors importer directement le calculateur de la clairance sur la page du médicament. Pour l'exemple suivant, imaginez-vous sur la page de la metformine. Vous verrez, le simple fait que le calculateur soit sur la même page que les doses des médicaments simplifie le travail du clinicien.

Ajustement en fonction de la dose

  • > 45 mL/min : pas d'ajustement nécessaire
  • 30-45 mL/min : 500-1000 mg die
  • < 30 mL/min : éviter la metformine
CKD-EPI

  • Ne doit être utilisé que si la fonction rénale du patient est stable.
  • Pour les enfants, utiliser l'équation Schwartz


8.1.17 Robots[modifier | w]

Parmi les modules complémentaires que l'on peut ajouter sur Wikimedica, il y a des robots et il en existe une panoplie ! Ceux de Wikipédia sont disponibles à l'adresse suivante : https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Bots/Status#Active_bots. Ces robots couvrent une multitude de fonctions :

Bien que les robots semblent apporter peu à l'utilisateur, pour les administrateurs, en revanche, ils sont indispensables à effectuer certaines tâches répétitives qui consomment beaucoup de temps. Les robots ne sont pas établis sur Wikimedica pour l'instant, mais ils pourraient être implantés dans le futur.

Comme il est possible que des robots puissent commettre des erreurs, les utilisateurs peuvent les désactiver. Un exemple est disponible à la page de ce robot Wikipédia.

8.2 Caractéristiques liées à la motivation des éditeurs[modifier | w]

La motivation des éditeurs est probablement le plus grand défi auquel nous aurons à faire face. En échange de leur contribution sur Wikimedica, il est essentiel que les éditeurs et les différents collaborateurs reçoivent quelque chose en retour, surtout en considérant les horaires chargés des médecins, des résidents et des étudiants en médecine en général. Wikimedica doit s'inscrire dans le plan de carrière, les objectifs personnels et les intérêts des éditeurs.

Voici différentes pistes de solution pour aider les contributeurs à rester motiver.

8.2.1 Niveaux d'éditeur[modifier | w]

WikEM est une plateforme collaborative en médecine d'urgence qui utilise les niveaux d'éditeur. Lorsque Michaël St-Gelais a contacté Ross Donaldson (fondateur et éditeur en chef de WikEM), ce dernier a mentionné que les niveaux d'éditeur ont contribué à obtenir le succès actuel de WikEM (conjointement avec une autre stratégie qui sera présentée dans la prochaine section).

De nombreux niveaux d'éditeur sont présents sur WikEM. Afin de vous familiariser avec ces différents niveaux, rendez-vous à l'adresse suivante (cliquez ici).

Comme vous avez pu le constater, il y a huit niveaux éditoriaux :

  • six niveaux accessibles en contribuant au contenu ± en assumant des tâches administratives ;
  • deux niveaux accessibles par nomination (« Deputy Editor » et « Editor in Chief »).

Ces niveaux permettent de récompenser les éditeurs en fonction de leur mérite et de leur contribution sur la plateforme. En ayant un titre et des tâches prédéterminées, cela clarifie les rôles de chacun en plus de créer un désir chez le contributeur novice d'accéder à des niveaux supérieurs. Par ailleurs, le fait d'avoir un titre rend l'implication officielle : le niveau d'éditeur peut être ajouté dans un curriculum vitae, car on peut vérifier que le niveau d'éditeur prétendu est le bon et on connaît la valeur du titre de manière concrète.

Wikimedica désirerait se doter d'une structure semblable dans le futur pour motiver les contributeurs. Cette structure doit cependant être implantée en collaboration avec les partenaires universitaires, car ce sont ces partenaires qui légitimeront ces niveaux d'éditeur auprès des différents départements.

En ayant une telle structure, cela augmentera potentiellement l'activité et le nombre des contributeurs, car Wikimedica devient un outil chez les utilisateurs à gravir des échelons dans leur carrière professionnelle.

8.2.2 Crédits universitaires[modifier | w]

La deuxième méthode que WikEM utilise pour améliorer continuellement son contenu est l'attribution de crédits universitaires en échange de contribution. Un stage optionnel pour les résidents est organisé en collaboration avec l'American Academy of Emergency Medicine Resident Student Association pour une contribution au contenu de WikEM.

Les détails sont disponibles à l'adresse suivante : https://www.wikem.org/wiki/WikEM_elective_and_asynchronous_learning.

On peut noter les éléments suivants :

  • les résidents obtiennent une heure de travail par 0.5 point au score de contribution ;
  • les résidents doivent obtenir un score de 20 à chaque semaine durant le stage ;
  • le suivi du score par les superviseurs du stage est possible en vérifiant les statistiques hebdomadaires du site.

Pour Wikimedica, sans nécessairement faire un stage optionnel à la résidence, il serait possible de faire un cours optionnel au pré-clinique. Considérant que les étudiants de l'Université Laval ont accès à un mécanisme de reconnaissance de l'implication étudiante (cliquez ici), une contribution à Wikimedica pourrait être comptabilisée comme une telle implication étudiante. Sinon, un cours optionnel « Contribution à une application collaborative médicale » pourrait être élaboré, avec un responsable de cours qui supervise les étudiants dans la création de leur contenu. D'une part, les étudiants seront heureux de pouvoir participer à un projet concret qui fait la différence dans la communauté médicale en plus de pouvoir ajouter cette contribution à leur liste de publications. D'autre part, Wikimedica pourrait voir son nombre de pages augmenter exponentiellement. L'Université Laval y trouverait son compte également : les crédits ainsi reconnus sont une source de revenu pour l'établissement d'enseignement et ce projet concret permettrait un rayonnement de l'université au Québec et dans le monde.

8.2.3 Statistiques individuelles[modifier | w]

Les statistiques individuelles sont une autre tactique qui permet à WikEM d'encourager ses éditeurs.

En effet, une page permet de voir qui sont les plus grands contributeurs dans la dernière semaine, dans le dernier mois, dans la dernière année académique (ex. 2017-2018) et de tous les temps (cliquez ici).

Cette statistique peut entre autre être intéressante pour un résident qui désire démontrer à son milieu de stage son implication en enseignement, en lecture critique de la littérature et/ou en vulgarisation scientifique ! Cette statistique peut également s'avérer utile pour un résident qui désire appliquer à un PREM convoité en milieu universitaire.

Pour Wikimedica, l'implantation des statistiques individuelles est possible et simple : cette caractéristique pourrait se faire à court terme.

8.2.4 Crédits de formation continue[modifier | w]

Dans le but de motiver les médecins en pratique, Wikimedica désire se doter d'un mécanisme permettant d'offrir des crédits de formation continue aux médecins contributeurs en pratique.

Dans le document « Politique de reconnaissance des activités éducatives », la FMOQ reconnaît des crédits de formation continue pour des publications et pour « le temps consacré à la préparation et à la présentation d'une communication dans le cadre d'une activité de DPC ». Les contributions que les éditeurs font sur Wikimedica sont quantifiables et vérifiables grâce aux statistiques individuelles, mais plus simplement grâce à l'historique des versions.

Bien qu'aucune démarche n'ait encore été entreprise en ce sens, Wikimedica s'engage à contacter des organismes qui délivrent des crédits de formation continue. Pour les médecins en pratique qui sont déjà très occupés, l'obtention de crédits de formation continue en échange d'une contribution semble être une stratégie nécessaire au recrutement d'éditeurs.

La prise de contact avec les organismes en formation continue est une priorité pour Wikimedica au courant de l'année 2018-2019.

8.2.5 Appartenance du contenu[modifier | w]

Appartenance du contenu sur Wikimedica au pied de la page

L'appartenance du contenu est la possibilité pour le lecteur de savoir qui a écrit la page. Cette possibilité de retracer le contenu permet au lecteur de donner la reconnaissance méritée à l'auteur d'une publication.

Sur Wikimedica, le pied de page permet de connaître tous les auteurs qui ont contribué à une page depuis sa création. Ce pied de page est généré automatiquement à partir de l'historique des versions. Vous pouvez en voir un exemple sur la capture d'écran ci-contre.

Ces pieds de page permettent aux rédacteurs d'obtenir la reconnaissance qu'ils méritent.

8.2.6 Utilisation des « champions »[modifier | w]

Certains collaborateurs sont intrinsèquement motivés à collaborer à des plateformes d'écriture collaborative, peu importe la présence des facteurs ci-haut mentionnés.

Ces « champions » sont souvent des contributeurs importants au contenu et sont plutôt rares. Dans le sondage mené au pré-clinique, à la section 7.1.2.3, le profil des utilisateurs révèle la présence de ces « champions » : il semblerait qu'il y en ait quatre.

Dans le déploiement de Wikimedica, il ne faut pas oublier de respecter ces champions afin de ne pas les brimer avec la structure éditoriale qui sera mise en place. Cette aide rare que constitue les champions doit être encouragée et leur autonomie respectée.

8.2.7 Aspects de la motivation hors de notre contrôle[modifier | w]

Certains aspects liés à la motivation des collaborateurs sont hors de notre contrôle.

Une résistance à utiliser une plateforme collaborative en général est à anticiper par plusieurs membres de la communauté universitaire, car cette pratique est peu répandue dans nos milieux. L'utilisation d'une telle plateforme change la façon de voir une publication à l'échelle universitaire, en passant d'un modèle statique de la publication traditionnelle à un modèle dynamique, en constante évolution et en processus éditorial constant. Dans une perspective de la connaissance au 21e siècle en évolution constante et rapide, il est à prévoir qu'un modèle dynamique en processus éditorial constant corresponde mieux aux besoins des lecteurs qu'une publication traditionnelle, notamment en raccourcissant le cycle éditorial des publications. C'est d'ailleurs pour accélérer le cycle éditorial de ses publications que le Cancer Guidelines Wiki, qui est un outil de diffusion des guides de pratique de Cancer Council Australia, a opté pour une plateforme wiki pour la rédaction de ses guides de pratique (visionnez une vidéo sur YouTube de Cancer Council Australia qui explique leur choix d'utiliser un wiki en cliquant ici).

Il est également possible que certains éditeurs puissent trouver dérangeant qu'un autre collaborateur modifie une page de Wikimedica sur laquelle ils ont travaillé ; cette situation peut mener à des guerres d'édition ou à un désintérêt d'un collaborateur de la plateforme. Si la culture d'un travail collaboratif est instaurée tôt dans la formation médicale (comme nous en avons l'opportunité actuellement avec les étudiants au pré-clinique à l'Université Laval qui utilisent déjà Wikimedica), il est toutefois moins probable que cette problématique soit significative dans le futur. Il est possible que Wikimedica (et les applications d'écriture collaborative en général) permette aux étudiants de développer de meilleurs aptitudes de travail d'équipe.

8.3 Caractéristiques liées au contenu et de la crédibilité de l'information[modifier | w]

8.3.1 Appartenance du contenu[modifier | w]

Tel que mentionné dans la section précédente, les auteurs de chacune des pages sont indiqués en pied de page : cette caractéristique de Wikimedica permet aux utilisateurs de savoir qui a écrit la page, ce qui en augmente sa crédibilité par rapport aux auteurs anonymes de Wikipédia.

8.3.2 Crédibilité de l'éditeur[modifier | w]

Sur Wikimedica, tous les utilisateurs et les éditeurs doivent s'inscrire sous leur nom véritable en utilisant une adresse ulaval pour accéder au contenu et à la fonction d'édition. Le nom et l'adresse courriel doivent concorder, sans quoi les administrateurs de la plateforme refusent l'accès à l'utilisateur.

Afin d'augmenter la crédibilité des éditeurs, nous pourrions coupler le nom complet, l'adresse courriel universitaire et le numéro de pratique de chaque éditeur. Pour un utilisateur qui ne modifie pas le contenu, le processus d'autorisation pourrait s'arrêter à cette étape.

Pour les éditeurs, quelques informations supplémentaires pourraient être exigées. Il faut d'abord savoir que chaque utilisateur possède une page personnelle. Voici par exemple la page personnelle de Michaël St-Gelais (cliquez ici).

Vous pourrez remarquer sur cette page deux sections principales : une déclaration de conflits d'intérêt puis un curriculum vitae.

Les déclarations de conflit d'intérêt sont essentielles pour une plateforme comme Wikimedica dans le but de limiter les biais commerciaux. Lors de la création d'un compte, un formulaire standardisé pourrait être implanté pour demander aux utilisateurs de divulguer leurs conflits d'intérêt et les informer sur la nécessité de mettre ces conflits d'intérêt à jour périodiquement. Sur ce formulaire, il pourrait y avoir une série de questions à répondre sur l'affiliation à des sociétés pharmaceutiques, à des intérêts financiers, à des fonds de recherche commerciaux, etc. Une politique complète sur les conflits d'intérêt devrait être rédigée sur Wikimedica.

Le curriculum vitae contiendrait différentes sections : les études, les formations complémentaires, les expériences de travail, les engagements, les activités bénévoles, les stages à option, les bourses, les congrès ainsi que les publications. Le CV pourrait être exigé pour les rédacteurs seulement. Il est peu probable que cette formalité rebute des éditeurs à contribuer à Wikimedica, car il s'agit de copier-coller du contenu provenant d'un document que les éditeurs possèdent déjà de toute façon. Du point de vue de notre plateforme, la transparence des rédacteurs par rapport à leur passé professionnel permet d'augmenter la crédibilité du contenu.

8.3.3 Modération de page[modifier | w]

La présence de modérateurs serait souhaitable sur Wikimedica.

Premièrement, au moment de soumettre une modification pour une page, le système nous propose de suivre cette page par défaut : il faut décocher l'option de suivi des modifications pour ne pas recevoir de notifications suite au changement de cette page (voir l'image ci-contre). Conséquemment, plus il y a de collaborateurs qui modifient une même page, plus il y a de « modérateurs » informels.

Fenêtre apparaissant au moment de soumettre une modification - NB. Le suivi de la modification est cochée par défaut.

Deuxièmement, en bâtissant des partenariats avec différents programmes de résidence, la modération de contenu pourrait devenir une tâche assumée par les résidents au cours de leur formation tout en respectant leurs champs d'intérêt (ie. ne pas donner de contenu concernant la grossesse à un passionné d'urgence !) Les médecins-enseignants pourraient alors superviser la modération de contenu qu'effectuerait les résidents sur ces pages. Le résident pourrait également animer un club de lecture en lien avec la page qu'il modère et ajouter les éléments discutés durant le club de lecture sur Wikimedica. Pour le résident, ce serait possiblement un peu plus long, mais d'autant plus gratifiant, car le résultat de son club de lecture ne serait pas « tabletté », mais utile à l'amélioration de la pratique d'autres médecins.

Dans d'autres programmes de résidence que la médecine familiale, les résidents doivent produire une présentation à chaque stage pour la présenter aux médecins, aux autres résidents et aux externes : le temps qu'il faut pour préparer une présentation de qualité est considérable. Plutôt que de préparer le contenu sur un autre logiciel, les résidents pourraient prendre l'habitude de préparer le contenu sur Wikimedica. De cette manière, et plutôt que d'envoyer le support visuel par courriel à la fin de la présentation comme il est coutume de le faire, le contenu que le résident prépare serait déjà disponible aux utilisateurs de Wikimedica pour référence ultérieure. Si on considère l'ensemble des présentations informelles et formelles que les résidents ont préparées au cours des cinq dernières années à l'Université Laval seulement, cette base de données serait considérable et permettrait certainement à Wikimedica d'améliorer sa base de données. En guise d'exemple, Michaël St-Gelais a fait une présentation sur les infections cutanées bactériennes durant son stage d'infectiologie à d'autres externes et résidents en août 2017. Cette présentation a donné naissance à des articles préliminaires sur la cellulite, l'érysipèle, l'ecthyma, l'impétigo, la fasciite nécrosante, la folliculite et les abcès cutanés. Wikimedica a servi de support visuel à la présentation informelle. Et ce n'est qu'une seule présentation : imaginez si tous les résidents s'y mettaient !

Troisièmement et finalement, les spécialistes d'un domaine en particulier seront les bienvenus à modérer une page qui correspond à leur champs d'intérêt ou de compétences avancées. Wikimedica serait heureux d'accueillir un fellow en hypertension artérielle comme modérateur de la page du même nom ! Si ceux-ci sont en mesure de réclamer des crédits de formation continue en échange de la modération et l'ajout de contenu sur une page, il est probable que Wikimedica arrive à en recruter.

8.3.4 Qualité des sources[modifier | w]

La qualité des sources doit être une priorité pour Wikimedica dans le but de convaincre les lecteurs sur le sérieux de la démarche.

À la section portant sur le système de référencement de Wikimedica, nous avons discuté de la facilité avec laquelle il est possible de rajouter des références à l'aide des numéros PMID et DOI : ces numéros d'identification des articles scientifiques sont présents dans tous les articles scientifiques publiés dans les grands journaux scientifiques. La facilité avec laquelle le système de référencement fonctionne sur Wikimedica encourage les éditeurs à l'utiliser. L'ajout de l'option pour générer automatiquement une source à partir du numéro ISBN est également à venir.

Par ailleurs, Wikipédia possède des lignes directrices quant à l'ajout de sources en général, mais possède également des lignes directrices quant à l'ajout de sources en médecine en général (https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Identifying_reliable_sources_(medicine)). Sur cette page de politique, Wikipédia guide ses éditeurs vers certaines sources à privilégier (méta-analyses, livres de référence, revues Cochrane et guides de pratique) ; il y est également question des pièges à éviter en termes de référencement des sources. Bien que des notions de base en lecture critique de la littérature scientifique sont maintenant enseignées dans le cursus régulier en médecine, Wikimedica devrait se doter d'une page communiquant les principes à respecter pour l'édition sur ce site en ce qui a trait au choix des sources, mais aussi les lignes directrices par rapport à la rédaction du contenu.

Tout comme Wikipédia, Wikimedica devrait utiliser certaines sources prioritairement : les méta-analyses, les livres de référence, les revues systématiques et les guides de pratique. Les études avec peu de participants devraient être limitées le plus possible et citées avec la réserve qui s'impose.

8.3.5 Style d'écriture[modifier | w]

Une homogénéité du style d'écriture est souhaitable pour les différents articles présentés sur Wikimedica. Une page discutant du style sur Wikimedica existe déjà (Wikimedica:Conventions), bien qu'il s'agisse actuellement d'une ébauche. Ce style devra faire l'objet d'une concertation chez les éditeurs de Wikimedica et comporter certaines caractéristiques fondamentales, dont en voici quelques éléments :

  • adopter un style d'écriture de type encyclopédique et neutre ;
  • éviter d'adopter un style argumentatif ;
  • faire un usage judicieux des listes ;
  • écrire sous forme de texte suivi (et non sous forme de point forme) ;
  • favoriser les liens hypertextes entre les pages ;
  • adopter un style concis ;
  • faire ressortir les consensus sur un sujet ;
  • lorsqu'un sujet est controversé, ne pas faire une critique étendue de la littérature dans le contenu de l'article, mais exposer les différents points de vue avec la réserve qui s'impose ;
  • éviter d'alourdir inutilement le texte en paraphrasant les objectifs, la méthodologie et les conclusions d'une étude (s'en tenir à ce que le lecteur doit retenir) ;
  • si des détails peuvent être approfondis sur une autre page, favoriser cette approche (ex. traiter des effets secondaires généraux des antidépresseurs sur la page « antidépresseurs », et non sur la page traitant de la dépression).

8.3.6 Qualité des articles[modifier | w]

Assurer la qualité des articles est un défi pour toute ressource en santé : Wikimedica n'y fait pas exception. Pour maximiser la qualité des articles, différentes stratégies peuvent être mises en place.

8.3.6.1 Gradation de la qualité[modifier | w]

Il est intéressant de s'intéresser d'abord à un mécanisme déjà mis en place sur Wikipédia. Ce système peut être consulté en cliquant sur le lien ci-contre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet:%C3%89valuation. La gradation va de « l'ébauche » à « l'article de qualité » selon le niveau d'avancement de l'article au niveau du style, de la mise en page, du contenu, de la qualité des sources et des liens hypertexte.

La qualité des articles est d'abord décidée par un groupe restreint d'individu pour les stades plus précoces, puis doit faire l'objet d'un vote pour être admis comme « Bon article » ou « Article de qualité » par plusieurs membres de la communauté de Wikipédia.

Wikimedica devrait adopter un système similaire : Wikimedica pourrait avoir un comité d'évaluation des pages, constitué de résidents, médecins, d'experts en épidémiologie clinique et de spécialistes des wikis. Une page permettant de soumettre un article au processus de révision par les pairs serait souhaitable, tout comme il en existe sur Wikipédia (voir Good article nomination).

Étant donné que toutes les pages de Wikimedica seraient répertoriées en fonction de leur qualité, il serait possible de créer automatiquement une page qui répertorie les articles en fonction de leur qualité, comme il est possible de le faire sur Wikipédia (cliquez ici : Tableau statistique). Ces tableaux statistiques aident les éditeurs à cibler les articles qui nécessitent le travail le plus urgent.

8.3.6.2 Bannière[modifier | w]

Wikipédia affiche la qualité de la page de manière plutôt discrète (voir l'article suivant).

Contrairement à Wikipédia, il serait préférable que Wikimedica insère des bannières plus apparentes en haut de page pour informer les lecteurs de la qualité de l'article. L'utilisation de bannières permettrait aux lecteurs de pouvoir discriminer les articles « en ébauche » des « articles de qualité », ce qui s'avère particulièrement important pour un site qui s'adresse à un public médical.

8.3.6.3 Vote par page[modifier | w]

Pour faciliter l'évaluation des articles, un système de vote en continu devrait être mis en place : ces modules complémentaires existent déjà. Sur chaque page de contenu, Wikimedica peut faire apparaître un système de notation pour récolter l'opinion des lecteurs sur les articles en fonction de plusieurs paramètres : la facilité à la lecture, la fiabilité des sources, la structure et le contenu. Ce système de notation pourrait considérer seulement les notes des trois à six derniers mois, pour être le reflet de la version la plus récente de la page. Les pages avec des notes en deçà d'un seuil prédéterminé pourraient être répertoriées sur des pages produites automatiquement, ce qui permettrait aux administrateurs de Wikimedica de repérer plus facilement les pages à travailler. Les extensions d'évaluation des pages sont disponibles en visitant l'hyperlien suivant et seront installées sur Wikimedica sous peu.

Le système de notation des pages aurait un rôle triple : répérer les articles qui ont besoin d'entretient et faciliter la nomination des pages avec une mention « article de qualité ». Les articles de qualité pourraient en porter la mention visiblement au début de la page grâce à une bannière spéciale. La modification du contenu des « articles de qualité » pourrait être restreinte à une catégorie d'éditeur qui reste à déterminer (les mêmes catégories d'éditeur discutées dans la sections « Niveaux d'éditeur » ci-haut).

8.3.7 Contenu approprié pour l'utilisateur[modifier | w]

Il est important pour une plateforme comme celle-ci que le contenu soit approprié à l'utilisateur. À prime abord, il est évident qu'un médecin en pratique et qu'un étudiant de première année en médecine ont des besoins bien différents : c'est pour cette raison que Wikimedica a décidé de séparer son contenu.

Sur la page d'Accueil de Wikimedica, la matière est divisée par niveaux : pré-clinique, externat et clinique. Cette division est visible depuis la page d'accueil.

La section pré-clinique est destinée aux étudiants universitaires : cette section présente les concepts de base enseignés à la Faculté de Médecine. Dans la section pré-clinique, la matière est organisée par cours, ainsi que par session. Par exemple, il y a le cours Psychisme (MED-1217) qui est présent dans le tableau à la colonne « 3ème année » et à la ligne « Automne ». Dans les pages de cours, le contenu est organisé en fonction de la division privilégiée par les différents enseignants.

Dans la section pré-clinique, on retrouve :

  • des notes de cours officielles (néphrologie, urologie, cardiologie, ORL) ;
  • des résumés pour les cours qui n'ont pas encore de notes de cours (psychisme, pédiatrie, dermatologie, médecins-médecine et société, démarche clinique, système digestif, endocrinologie et gériatrie).

Dans la section externat, les principaux stages de l'externat y sont énumérés. Wikimedica projette d'importer tous les objectifs relatifs à chaque stage conformément aux objectifs du CMC. Cette section reste à développer et pourra devenir un outil de référence pour l'étude de l'examen du CMC pour les externes.

Quant à elle, la section clinique reste à développer : cette section s'adresse aux résidents et aux médecins en pratique. Cette section accueillera les pages régulières de contenu (ex. Embolie pulmonaire) dans le but d'être une référence rapide pour les médecins au chevet de leurs patients.

Le contenu y est divisé par spécialité. Afin d'organiser le contenu pour chacune des spécialités, il serait possible d'importer les objectifs de la résidence de chacune de ces spécialités. Par exemple, pour la médecine familiale, nous pourrions importer les objectifs du Collège des médecins de famille du Canada sur Wikimedica pour nous servir de guide à l'élaboration d'une structure pour la section « Médecine familiale ». Pour les autres spécialités, nous pourrions procéder de manière analogue.

Le fait d'utiliser une structure qui est spécifique à chaque domaine permettrait une meilleure collaboration des résidents de chacune des spécialités au wiki. L'utilisation d'une structure proche des objectifs des différentes spécialités permettrait aux différentes directions de programme de justifier leur implication également. À terme, Wikimedica pourrait héberger les outils d'étude pour les résidents de différentes spécialités dans le but d'étudier pour leurs examens finaux.

Un même sujet peut se retrouver dans plusieurs spécialités à la fois : l'embolie pulmonaire peut être à la fois dans les spécialités « médecine d'urgence », « hématologie », « médecine interne », « médecine familiale », « pneumologie », etc. Par conséquent, plusieurs pages sur le même sujet peuvent coexister : « Médecine d'urgence/Embolie pulmonaire », « Hématologie/Embolie pulmonaire », « Médecine interne/Embolie pulmonaire », « Médecine familiale/Embolie pulmonaire », « Pneumologie/Embolie pulmonaire », etc.

Cette possibilité donne l'impression d'une duplication de l'information, mais ce n'est toutefois pas le cas. Une seule page « Embolie pulmonaire » existe sur Wikimedica, mais les différentes spécialités peuvent demander au logiciel d'importer certaines sections sur la page éponyme de la spécialité (ce procédé se nomme « transclusion », voir la section du même titre). Par exemple, la page « Médecine Familiale/Embolie pulmonaire » peut faire appel aux sections qui sont pertinentes pour la médecine familiale de la page « Embolie pulmonaire ». Ce procédé permet de s'assurer que le contenu est ciblé aux besoins de l'utilisateur et qu'il n'y ait pas de surcharge d'information inutile pour une spécialité.

8.4 Compétence à utiliser la plateforme[modifier | w]

La compétence des éditeurs à utiliser le wiki doit être une priorité pour Wikimedica : si les éditeurs sont incompétents, le contenu en souffrira. Wikimedica doit donc fournir les outils pour que les éditeurs soient le plus compétents possible. À des fins de clarification, veuillez noter que cette section traitera essentiellement de la compétence à utiliser le wiki, et non de la maîtrise des concepts théoriques ou pratiques de la médecine.

En préambule, il est intéressant de mentionner que selon les utilisateurs actuels de Wikimedica qui bénéficient de la plateforme depuis maintenant un an, la navigation est de niveau « débutant », alors que les fonctions d'édition sont de niveau « débutant-intermédiaire ». Les détails du sondage seront présentés dans une section plus loin sur cette page.

Actuellement, Wikimedica tente d'aider les nouveaux éditeurs à s'impliquer en leur offrant des tutoriels et des pages d'aide :

  • Aide:Accueil : cette page contient des tutoriels sur l'utilisation, les fonctions d'édition de base et la création de flashcards ;
  • Aide:Importation de fichiers : cette page contient les informations les plus importantes par rapport à l'ajout d'images sur Wikimedica ;
  • Wikimedica:Conventions : cette page explique les conventions d'écriture de Wikimedica ;
  • Wikimedica:Droit d'auteur : cette page explique les différents aspects à considérer en lien avec les droits d'auteur.

Un fait à ne pas négliger est que le logiciel qui soutient la présente plateforme (MediaWiki) est le même que celui de Wikipédia : Wikimedica peut ainsi réutiliser plusieurs pages de tutoriel de Wikipédia.

Notez bien que ces pages sont toujours en discussion, sont sujettes à changement et ne constituent pas des politiques définitives de Wikimedica : elles sont démontrées ici à des fins de démonstration seulement pour démontrer le soucis de Wikimedica à fournir de l'aide aux nouveaux éditeurs.

Dans le but d'aider les nouveaux éditeurs à se familiariser à la plateforme, il y a différentes avenues à considérer.

8.4.1 Tutoriels vidéos[modifier | w]

Des tutoriels vidéos sont déjà disponibles sur Wikimedica (ex. Aide:Accueil), mais d'autres vidéos pourraient être pertinentes, notamment en ce qui a trait aux sujets suivants :

  • les conventions et le style d'écriture désirés sur Wikimedica ;
  • les références ;
  • l'ajout d'image ;
  • la transclusion ;
  • la réalisation des calculateurs ;
  • les notions de base du wikicode ;
  • les politiques de droit d'auteur et le concept de licence Creative Commons.

Les tutoriels vidéos comportent plusieurs avantages :

  • ils peuvent être consultés à plusieurs reprises pour réviser certains concepts appris antérieurement ;
  • la vidéo peut être éditée pour être la plus conviviale et interactive possible ;
  • la vidéo peut communiquer plus efficacement qu'avec des mots certaines fonctionnalités de la plateforme.

Les tutoriels vidéos comportent également certains désavantages :

  • ils ne doivent pas être trop nombreux ou trop longs, car c'est alors prohibitif pour les nouveaux éditeurs de tous les écouter ou de les visionner en entier ;
  • ils ne permettent pas d'interaction avec un expert de la plateforme ;
  • ils ne permettent pas de mesurer l'acquisition des connaissances ;
  • ils prennent beaucoup de temps à produire et toute modification du contenu demande une mise à jour du montage en entier.

8.4.2 Tutorat en petit groupe[modifier | w]

Des séances de tutorat en petit groupe pour enseigner l'usage de Wikimedica à de nouveaux utilisateurs désirant acquérir les compétences nécessaires à l'édition du contenu pourraient être organisés périodiquement. Les séances de tutorat pourraient prendre plusieurs formes :

  • les nouveaux éditeurs modifient le contenu sous la supervision d'un expert de la plateforme, qui est présent pour répondre aux questions engendrées par les problèmes rencontrés par les éditeurs ;
  • une présentation magistrale présentant les différentes caractéristiques de Wikimedica et son mode de fonctionnement.

Les séances de tutorat en petit groupe comportent plusieurs avantages :

  • c'est une méthode interactive qui permet de poser des questions à l'expert de la plateforme ;
  • il va au rythme des apprenants en fonction de leur niveau.

Les séances de tutorat en petit groupe comportent également certains désavantages :

  • le tutorat demande des ressources humaines importantes pour Wikimedica, surtout en considérant que Wikimedica devra fournir des formations à plusieurs reprises durant la première année d'utilisation, dans le cas où le DMFMU désire utiliser Wikimedica comme plateforme ;
  • le tutorat ne permet pas de mesurer directement l'acquisition des connaissances (ex. bien qu'un éditeur puisse connaître les fonctions d'édition, cela ne garantit pas qu'il connaisse les politiques en droits d'auteur) ;
  • le tutorat demande aux nouveaux éditeurs de se déplacer, ce qui pourrait être un facteur suffisant pour qu'un éditeur ambivalent décide de ne pas participer à Wikimedica.

À l'Université Laval, des formations sont organisées pour apprendre à travailler sur Wikipédia : « Jeudi, c'est Wiki à Québec ! ». Ces formations sont organisées le 2e jeudi de chaque mois depuis le mois de février 2018 : c'est tout nouveau ! Ces formations sont le fruit d'une collaboration entre la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Wikimédia Canada, la Bibliothèque de l'Université Laval et le Service du greffe et des archives de la Ville de Québec. Wikimedica pourrait tirer profit de cette initiative en invitant les nouveaux contributeurs de Wikimedica à suivre la formation sur Wikipédia. Les détails de cette nouvelle collaboration est disponible via le lien suivant.

8.4.3 Formation en ligne[modifier | w]

Une formation en ligne pourrait être réalisée par Wikimedica : elle pourrait avoir la forme d'une série de vidéos à écouter avec des questions à répondre après le visionnement des vidéos.

La formation en ligne comporte plusieurs avantages :

  • les participants peuvent la faire quand et où ils le désirent ;
  • la formation en ligne mesure la compétence, ce qui permet une standardisation des éditeurs ;
  • il est rassurant pour les lecteurs et les collaborateurs de savoir que les éditeurs sont standardisés.

La formation en ligne comporte plusieurs inconvénients potentiels :

  • Wikimedica doit bâtir une formation en ligne, ce qui exige beaucoup de temps et d'énergie ;
  • une formation en ligne peut facilement exiger trop de temps et être prohibitive pour un nouvel éditeur ;
  • la formation en ligne ne permet pas d'interaction avec des experts de la plateforme.

8.5 Restriction des accès[modifier | w]

Sur Wikimedica, toutes les pages peuvent être restreintes. Plusieurs modèles de restriction des accès sont possibles.

D'entrée de jeu, rappelons que l'accès à la lecture du contenu sur Wikimedica est accessible seulement aux étudiants avec une adresse courriel de l'Université Laval. Lors de la création de compte, le pseudonyme choisi doit correspondre à ce qui figure dans l'adresse de l'Université Laval, ce qui évite l'anonymat des utilisateurs. Ce que l'organisation de Wikimedica souhaiterait, c'est de pouvoir utiliser la page de connexion universitaire avec l'IDUL, ce qui rajouterait une couche de sécurité supplémentaire pour la connexion des lecteurs.

En ce qui a trait à la modification de contenu, plusieurs modèles coexistent actuellement sur Wikimedica. Certains professeurs du pré-clinique qui collaborent avec Wikimedica ont accepté que le contenu de leurs notes de cours soit distribué sur le wiki à condition que la modification du contenu soit impossible : ces pages sont barrées et les utilisateurs ne peuvent la modifier. À l'inverse, d'autres pages sont ouvertes à la modification par tous les utilisateurs.

La restriction des accès pour la modification du contenu est le point crucial de ce projet.

Sachant que Citizendium, Google Knol, Medpedia et Nupedia sont autant d'initiatives en données ouvertes qui ont échoué en raison d'une restriction trop importante des fonctions d'édition, il apparaît conséquemment qu'une plateforme collaborative trop restrictive est vouée au même futur. À l'inverse, la possibilité qu'une plateforme collaborative soit ouverte à tous constitue un sujet d'inquiétude pour nos partenaires.

Sans être totalement ouvert ou totalement fermée, des entre-deux sont possibles.

  • Certaines pages à haut potentiel de préjudice peuvent être complètement fermées après la rédaction et une révision adéquate (par exemples, les pages de médicaments critiques).
  • Le degré de protection d'une page peut varier à travers le temps. Lors de la création de la page, le contenu peut être modifiable par tous les utilisateurs inscrits. Lorsque la page devient assez complète, la page pourrait être restreinte à certaines personnes précises ou à certaines catégories d'éditeur.

Par rapport à la protection des pages, plusieurs éléments du système de protection des pages de Wikipédia pourraient être mis en place sur Wikimedica. Pour plus d'informations par rapport au système de protection des pages de Wikipédia, visitez https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Protection_policy#template.

9 Plateformes collaboratives médicales existantes[modifier | w]

9.1 Plateformes collaboratives (sauf Wikipédia)[modifier | w]

Plusieurs plateformes collaboratives médicales existent déjà. Voici les principales :

  • WikEM (https://wikem.org/wiki/Main_Page)
    • Il s'agit de la plus grande plateforme collaborative en médecine d'urgence. Selon WikEM, il y a plus de 200 000 utilisateurs à travers le monde.
    • Le contenu est disponible gratuitement sur le web, mais l'application pour téléphone intelligent comporte des frais pour la version complète. Cependant, le site peut être consulté sur un navigateur à partir d'un téléphone intelligent et d'une tablette. Seules quelques fonctionnalités additionnelles sont disponibles avec la version pour téléphone intelligent.
    • L'édition du contenu est possible chez tous les utilisateurs inscrits.
    • La licence utilisée est CC-BY-SA.
    • Parmi les caractéristiques intéressantes à retenir de cette plateforme, il y a les niveaux d'éditeur (https://wikem.org/wiki/WikEM_editorial_levels), les statistiques d'édition (https://wikem.org/wiki/Special:ContributionScores) et les crédits universitaires à la contribution par les résidents (https://wikem.org/wiki/WikEM_elective_and_asynchronous_learning) qui ont été décrits plus haut.
  • Radiopedia (https://radiopaedia.org/)
    • Le contenu est disponible gratuitement sur le web.
    • En date du 25 juin 2018, le site héberge 11 770 pages de contenu théorique, 29 734 cas cliniques et des quiz de radiologie.
    • L'édition du contenu est possible chez tous les utilisateurs inscrits.
    • La licence utilisée est CC-BY-SA-NC.
    • Parmi les caractéristiques intéressantes de cette plateforme :
      • la page «Terms of use » est particulièrement bien écrite et Wikimedica devrait s'en inspirer pour faire sa page de condition d'utilisation (https://radiopaedia.org/terms);
      • l'adhésion au site est gratuite, mais certains forfaits permettent de retirer les publicités sur le site et d'avoir accès à la formation médicale continue ;
      • Radiopedia donne droit à des crédits de formation continue en fonction du temps actif de lecture sur le site (https://radiopaedia.org/continuing-medical-education-cme) ;
      • un groupe d'éditeur révise les nouveaux articles lors de leur publication (https://radiopaedia.org/editors) ;
      • sur la page de chacun des éditeurs, il est possible de voir quel est le niveau d'éditeur, tous les cas soumis et toutes les modifications sur le site qui ont été effectuées par cet éditeur (ex. https://radiopaedia.org/users/khad, qui est d'ailleurs un radiologiste québécois de Sherbrooke).
  • Cancer Guidelines Wiki (http://wiki.cancer.org.au/australia/Guidelines)
    • C'est un wiki utilisé par Cancer Council Australia pour l'élaboration et la distribution des guides de pratique australiens qui touchent l'oncologie.
    • La licence utilisée est inconnue : elle n'est pas mentionnée sur le wiki.
    • L'édition est réservée à quelques éditeurs sélectionnés.
    • Une vidéo décrivant les motivations à utiliser un wiki pour Cancer Council Australia est disponible via l'hyperlien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=dfuWqYf3lAE.
  • WikiDoc (http://www.wikidoc.org/index.php/Main_Page)
    • Le contenu est disponible gratuitement sur le web.
    • L'édition du contenu est possible chez tous les utilisateurs inscrits.
    • 7000 contributeurs ont contribué à 3/4 de million de publications depuis le début de WikiDoc.
    • La licence utilisée est CC-BY-SA, avec la mention « sauf mention contraire », comme Wikimedica.
    • Parmi les caractéristiques intéressantes de ce site :
  • ECGpedia (https://en.ecgpedia.org/index.php?title=Main_Page)
    • Le contenu est disponible gratuitement sur le web.
    • L'édition du contenu est possible chez tous les utilisateurs inscrits.
    • La licence utilisée est CC-BY-SA-NC.
    • Les éditeurs sur ECGpedia sont hautement qualifiés (voir la boîte « Contributors »).
    • Les mêmes auteurs d'ECGpedia sont également impliqués dans l'écriture d'un textbook en ligne de cardiologie (https://www.textbookofcardiology.org/wiki/Main_Page) ; les contributeurs sont hautement qualifiés, comme il est possible de le constater dans la boîte « Contributors ».
  • Autres wikis médicaux

9.2 Wikipédia[modifier | w]

Wikipedia existe depuis 2001 et s'est depuis imposé depuis comme le 5e site le plus visité de la planète. Il s'agit d'un site web collaboratif, libre d’accès, dynamique et s’améliore constamment actif de par son mode de fonctionnement. Les internautes peuvent partager et modifier l’information déjà présente, ce qui permet au contenu de se multiplier à grande vitesse. Wikipedia nécessite peu de maintenance, est en général très peu risqué, est disponible dans plus de deux cents langues et subsiste grâce à la générosité des donateurs.

9.2.1 Sources encouragées sur Wikipédia[modifier | w]

Pour les pages de contenu médical, Wikipédia demande à ses éditeurs d'utiliser certaines ressources particulières pour écrire les articles[14] :

  • les méta-analyses ;
  • les livres de référence ;
  • les revues systématiques de haute qualité publiés dans un journal indexé par PubMed ;
  • les études Cochrane ;
  • les guides de pratique ;
  • les énoncés d’un groupe d’expert reconnu.

Par contre, Wikipédia demande à ses éditeurs de ne pas utiliser les résultats des études primaires sur une sujet et de ne pas ajouter de contenu controversé.

9.2.2 Cochrane et Wikipédia[modifier | w]

Depuis 2014, il existe un partenariat entre Cochrane et Wikipédia[15]. Selon un article paru sur le blog « Cochrane Community », il y a plus de 2000 citations des revues Cochrane sur Wikipédia en date d’octobre 2017. Selon le même article, entre mai 2017 et octobre 2017, les éditeurs de Wikipédia ont mis à jour 330 articles sur Wikipédia en lien avec des articles Cochrane : ces mêmes articles ont été consultés à 32 millions de reprise. Cochrane a même ajouté l’édition de page sur Wikipédia à sa plateforme collaborative « TaskExchange ». Le TaskExchange est une initiative du groupe Cochrane pour aider les chercheurs à compléter leurs revues systématiques en demandant l’aide du grand public. Le type de tâche demandé est variable : l’extraction de données, la traduction et la recherche d’articles pour la réalisation des revues systématiques.

Cochrane fournit cent licences d’utilisation à des éditeurs de Wikipédia pour améliorer le niveau d’évidence dans les articles de Wikipédia. Les éditeurs sont invités à appliquer pour obtenir une licence.

Pour connaître les détails sur la collaboration entre Wikipédia et Cochrane, rendez-vous à l'adresse suivante : https://meta.wikimedia.org/wiki/Cochrane-Wikipedia_Initiative/Welcome.

9.2.3 Médecine universitaire et Wikipédia[modifier | w]

Trois programmes de médecine offrent actuellement des crédits universitaires en échange de collaboration sur Wikipédia.

Le lien suivant mène à la page du projet : https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Wikipedia_education_program_in_medicine.

L'expérience de l'UCSF a été discutée plus tôt dans la section sur les données probantes.

9.2.4 Pages intéressantes sur Wikipédia[modifier | w]

En dehors des pages de contenu, plusieurs pages de Wikipédia sont pertinentes dans le but d'élaborer la structure, les pages de politique et d'aide de Wikimedica. En voici quelques exemples.

10 Aspects déontologiques et légaux[modifier | w]

10.1 Déontologie et Wikimedica[modifier | w]

Étant donné que Wikimedica est une plateforme collaborative qui sera utilisée par des médecins du Québec, il est important de s'intéresser aux implications déontologiques que cela pourrait entrainer pour les lecteurs et les éditeurs. Voici différents extraits qui nous éclairent à ce sujet.

Les articles 88 et 89 du Code de déontologie des médecins[16] stipule ce qui suit :

« 88.0.1. Le médecin qui s’adresse au public doit communiquer une information factuelle, exacte et vérifiable. Cette information ne doit contenir aucune déclaration de nature comparative ou superlative dépréciant ou dénigrant un service ou un bien dispensé par un autre médecin ou d’autres professionnels. »

« 89. Le médecin exposant des opinions médicales par la voie de quelque média d'information doit émettre des opinions conformes aux données actuelles de la science médicale sur le sujet et, s'il s'agit d'une nouvelle méthode diagnostique, d'investigation ou de traitement insuffisamment éprouvée, mentionner les réserves appropriées qui s'imposent. »

Dans le document « Les médecins et les médias sociaux »[17] publié par le Collège des Médecins du Québec en avril 2012, le Collège établit certaines balises par rapport aux médias sociaux.

« Lorsqu’il s’agit plutôt d’information publique sur la santé, il est recommandé au médecin de bien s’identifier ; d’aviser que l’information est de nature générale et que l’échange de renseignements ne signifie aucunement qu’une relation thérapeutique est installée ; de faire état, s’il émet une opinion sur un sujet touchant à la santé, de sa conformité ou non au consensus prévalant sur le sujet dans la communauté médicale ; de redoubler de prudence et de respecter les règles établies, s’il s’agit de publicité. »

« Lorsque le médecin est en position d’enseignant ou d’étudiant, les mêmes contraintes déontologiques s’appliquent et s’ajoutent aux contraintes entourant déjà la relation enseignant-étudiant. »

Par ailleurs, un document intitulé en août 2010 par le Collège des Médecins du Québec intitulé « Le médecin, la publicité et les déclarations publiques »[18] précise ce qui suit.

« Que ce soit pour [...] réagir spontanément à divers débats ou se prononcer sur des questions ayant trait à l’exercice de sa profession, le médecin a accès à une panoplie de moyens technologiques. Internet, Twitter®, Facebook®, YouTube® ou d’autres réseaux sociaux contrôlés par des entités non médicales, sont autant de moyens de se faire connaître ou de diffuser les services que l’on offre. [...] Le médecin qui utilise ces moyens doit être conscient de leur caractère éminemment public ainsi que du large spectre de diffusion qu’ils offrent. [...] La transmission de ces informations ne connaît plus de frontières. Si le médecin doit être prudent lorsqu’il utilise des moyens de communication conventionnels, il doit l’être à plus forte raison lorsqu’il participe à des blogues ou d’autres sites de clavardage. Il doit également utiliser avec circonspection les liens vers d’autres sites Web. »

« Le médecin doit être conscient du fait que tout propos, une fois diffusé, sera conservé à jamais, et qu’il n’aura plus la possibilité de modifier sa déclaration initiale. Le médecin doit être vigilant lorsqu’il donne des conseils sur la santé par le truchement des technologies de l’information. Il doit être conscient qu’il a l’obligation de respecter les règles inhérentes à la confidentialité des informations qui viennent à sa connaissance et qu’il est tenu au secret professionnel. S’il diffuse de l’information sur la santé, le médecin devrait mentionner que celle-ci est de nature générale et non en lien avec l’état de santé d’un patient en particulier, et qu’elle ne remplace pas l’évaluation nécessaire à chaque cas. Afin d’éviter qu’une personne ne transmette au médecin des informations confidentielles avant qu’une relation patient-médecin n’ait été établie, des avis peuvent être intégrés à des courriels, des blogues et des sites Web pour souligner qu’une personne ne devient un patient que lorsque le médecin a accepté un tel mandat. Précisons qu’une information qui ne pourrait paraître dans une publicité imprimée ne peut davantage figurer dans une communication virtuelle. »

En lisant les différents extraits précédents, il est possible de faire certains constats par rapport aux exigences déontologiques.

  • Une politique de divulgation des conflits d'intérêt doit être établie.
    • La divulgation des conflits d'intérêt pourrait être obligatoire préalablement à l'activation de la fonction d'édition chez un nouvel éditeur. Par ailleurs, l'éditeur s'engagerait à mettre ses conflits d'intérêts à jour à travers le temps.
    • Par exemple, une page d'éditeur type pourrait ressembler à celle-ci : Utilisateur:Michaël St-Gelais. En plus des conflits d'intérêt, les qualifications professionnelles de l'éditeur y apparaîtrait, ce qui augmente la crédibilité des auteurs.
  • Le contenu de Wikimedica doit être mis à jour régulièrement pour intégrer les changements aux données probantes.
    • Un mécanisme de révision systématique des pages doit être établi.
  • Les noms des principaux éditeurs d'une page doivent être clairement indiqués.
    • Il est déjà possible de voir sur chaque page de Wikimedica quand la dernière modification d'une page a eu lieu et qui sont les auteurs de cette page : les éditeurs majeurs de chaque page apparaissent en premier et les éditeurs mineurs en dernier. Cette information figure automatiquement en bas de page.
  • Lorsqu'ils ajoutent du contenu, ils doivent s'assurer que les faits sont reconnus par l'ensemble de la communauté médicale. S'il s'agit d'un sujet controversé, ils doivent en faire mention et émettre les réserves appropriées.
    • Les informations médicales contenues sur Wikimedica doivent être vérifiables : il est le devoir de chaque éditeur de citer les sources appropriées.
  • Les médecins et étudiants en médecine qui utilisent Wikimedica doivent le faire dans la dignité de la profession médicale.
    • Les utilisateurs ne peuvent dénigrer d'autres professionnels de la santé sur Wikimedica.
  • Wikimedica doit se doter d'une mise en garde pour les utilisateurs. Cette mise en garde doit mentionner que Wikimedica n'est pas responsable des omissions ou des erreurs contenus sur le site, ni des conséquences de ces omissions ou de ces erreurs sur la santé des patients. Cette mise en garde devrait également mentionner que Wikimedica n'est pas un substitut au jugement clinique.

Afin de s'assurer du respect du code déontologique, Wikimedica devrait rencontrer le Collège des Médecins du Québec afin de travailler en amont et de prévenir les manquements déontologiques.

10.1.1 Vandalisme[modifier | w]

Comme toute plateforme collaborative, Wikimedica n'est pas à l'abri du vandalisme.

Par contre, il est important de savoir que toutes les modifications de toutes les pages sont répertoriées depuis la création du wiki. Il est aisé de savoir qui a modifié le contenu, quand, ainsi que le contenu exact qui a été modifié par rapport à une autre version. Si un individu vandalisait une page, il serait facile de revenir à la version antérieure à l'acte de vandalisme en quelques clics seulement.

Un médecin qui falsifierait le contenu d'un page sur Wikimedica est sujet aux mêmes règles déontologiques que s'il le faisait à la radio ou à la télévision, car Wikimedica est considéré comme un média. Conséquemment, un médecin fautif serait sujet aux mêmes conséquences. Michaël St-Gelais a contacté directement le Collège des Médecins du Québec à ce sujet, qui nous a confirmé l'interprétation du code déontologique : les éditeurs sont imputables de leurs actes sur Wikimedica.

Si un utilisateur de Wikimedica remarquait un acte de vandalisme, il peut lui-même revenir à la version antérieure de la page s'il est à l'aise avec le fonctionnement du wiki ou demander à un administrateur du site de rétablir la page. Dans tous les cas, il est invité à entrer en contact avec les administrateurs de Wikimedica pour que ceux-ci puissent vérifier les allégations. Un acte de vandalisme sera dénoncé par un administrateur du site au CMQ et entrainera également la suspension du privilège d'accéder au site, s'il y a lieu. Un formulaire pour dénoncer un manquement déontologique est disponible à l'adresse suivante : http://www.cmq.org/page/fr/formulaire-plainte.aspx.

10.2 Confidentialité des patients[modifier | w]

Étant donné que Wikimedica est un projet à l'intention des professionnels de la santé, l'organisation devra se doter de politique en cette matière dans le but de protéger le public et répondre aux exigences légales.

Il doit être clair dans les politiques d'utilisation que la diffusion de données contenues au dossier d'un patient est prohibé et qu'aucune relation médecin-patient ne peut se faire via Wikimedica.

Il reste à clarifier s'il serait éventuellement possible d'utiliser des photographies ou des images radiologiques dénominalisées sur Wikimedica. Cet aspect devra faire l'objet d'un avis au CMQ afin d'éviter tout problème éventuel.

10.3 Licence[modifier | w]

La licence utilisée par Wikimedica est une licence Creative Commons CC-BY-SA 4.0. Creative Commons est un organisme à but non lucratif qui a comme mission de faciliter la diffusion de licence en droits d'auteur en fournissant les textes légaux aux auteurs pour faciliter le partage et l'utilisation des oeuvres par les tiers. La licence choisie par Wikimedica est la même que celle utilisée par Wikipédia.

La licence CC-BY-SA permet pour un utilisateur de partager et d'adapter le matériel présenter sur Wikimedica pour toute utilisation, en autant que l'oeuvre soit attribuée à Wikimedica et qu'elle soit partagée dans les mêmes conditions.

Concrètement, si un utilisateur de Wikimedica veut réutiliser notre contenu :

  • il doit indiquer qu’elle provient de Wikimedica ;
  • il peut la distribuer à son tour sans en changer la licence ;
  • doit donner les informations par rapport à la licence s’il la diffuse ;
  • peut modifier le contenu, mais doit impérativement indiquer que le contenu original a été modifié.

Le choix de cette licence a été approuvé par le Bureau du droit d'auteur de l'Université Laval. Vous pouvez trouver les détails de cette rencontre du 14 février 2018 via l'hyperlien suivant : Wikimedica:Tâches/Liste/67.

Les licences ouvertes sont utilisées par différents organismes :

  • Wikipédia (CC-BY-SA) ;
  • Données Québec (CC-BY pour la majorité des données disponibles):
    • Données Québec est une initiative du Secrétariat du Conseil du Trésor qui vise à donner accès aux citoyens aux données d'intérêt public, en ayant comme but d'accroître la transparence des institutions publiques et de faciliter la participation citoyenne. Le site de Données Québec contient des jeux de données numériques qui peuvent être réutilisés par les citoyens ou par des organisations.
    • plusieurs villes du Québec et du Canada (dont les villes de Québec, Montréal, Gatineau, Laval et Longueuil) participent à Données Québec ;
    • les jeux de données en libre accès sont disponibles à l'adresse suivante : https://www.donneesquebec.ca/recherche/fr/dataset ;
    • la liste des organismes participants est disponible à l'adresse suivante : https://www.donneesquebec.ca/recherche/fr/organization ;
    • les applications qui ont été développées grâce aux données publiques en libre accès sont disponibles à l'adresse suivante : https://www.donneesquebec.ca/fr/applications/ ;
  • plusieurs gouvernements proposent leurs initiatives en données ouvertes, dont celui du Canada, du Portugal, de l'Espagne, de la France, des États-Unis, du Mexique, du Brésil, de l'Argentine, de la Russie, de la Belgique et de l'Allemagne ;
  • le journal scientifique PLOS journal, sous licence CC-BY (https://www.plos.org/) ;
  • plusieurs écoles réputées à travers le monde proposent des cours en ligne gratuit :
    • il y a 232 écoles qui font partie du Open Education Consortium (http://www.oeconsortium.org/), dont en voici quelques exemples imminents :
      • Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health (http://ocw.jhsph.edu/) ;
      • Massachusetts Institute of Technology (https://ocw.mit.edu/index.htm) ;
        • le MIT publie sur son site web depuis 2001 l'ensemble du matériel didactique universitaire sous licence CC-BY-SA-NC ;
      • University of Michigan (https://open.umich.edu/) ;
        • l'Université du Michigan offre également une bonne partie de son matériel en ligne sous licence Creative Commons ;
  • l'Observatoire global du Saint-Laurent (https://ogsl.ca/fr) ;
    • c'est un organisme à but non lucratif qui favorise la diffusion des données de recherche sur le Saint-Laurent au grand public et aux scientifiques.

10.4 Droits d'auteur[modifier | w]

Wikimedica est un projet qui se veut respectueux des droits d'auteur. Le contenu de Wikimedica est sous licence CC-BY-SA, sauf mention contraire. Toutes les pages de Wikimedica comportent cette mention en bas de page.

« Sauf mention contraire » permet à certains collaborateurs de distribuer sur Wikimedica leur contenu sous une licence différente du reste du site. Par contre, il n'est pas souhaitable que les collaborateurs distribuent de manière prépondérante leur contenu sous une licence autre que CC-BY-SA :

  • cela complexifie la gestion du site pour les administrateurs ;
  • il devient difficile pour l'utilisateur de Wikimedica de savoir ce qu'il peut réutiliser ou pas ;
  • Wikimedica se veut un projet en données ouvertes et cela irait à l'encontre de la philosophie du projet.

Cette possibilité d'utiliser une licence plus restrictive permet aux nouveaux partenaires de se familiariser avec la plateforme et de tenter un « projet pilote » pour ensuite convertir leur contenu à la licence CC-BY-SA.

Les images utilisées sur Wikimedica sont pour la plupart respectueuses des droits d'auteur. C'est « la plupart » plutôt que « la totalité » des images en raison d'un choix éditorial au début de l'importation des notes de cours du pré-clinique : dans le but d'augmenter rapidement le contenu disponible aux utilisateurs, Wikimedica a fait le choix d'ajouter toutes les images utilisées dans les notes de cours des professeurs en prenant pour acquis que ces images étaient respectueuses des droits d'auteur sans en vérifier la provenance. Wikimedica vérifie actuellement la provenance de ces images pour les modifier au besoin progressivement.

Heureusement pour Wikimedica, les données factuelles ne sont pas protégées par le droit d'auteur. Par exemple, on ne viole pas le droit d'auteur si on rapporte les signes et les symptômes d'une maladie sans citer de source : il s'agit de données factuelles reconnues. Par contre, on ne peut pas copier-coller un texte expliquant les signes et les symptômes d'une maladie provenant d'un textbook : il s'agit alors d'une violation du droit d'auteur.

Sur Wikimedica, il est interdit de reproduire ou de distribuer un tableau, une figure ou une image sans une licence compatible, car il s'agit d'une violation aux droits d'auteur. Aux yeux de la loi, un tableau, une figure ou une image constitue 100 % d'une oeuvre : sans une licence compatible avec une utilisation sur Wikimedica ou autorisation expresse de l'auteur, il est interdit d'ajouter ce contenu sur Wikimedica.

Pour clarifier ce que les éditeurs ont le droit d'ajouter sur Wikimedica, le site devra se doter d'une politique claire, tout comme le Bureau du droit d'auteur l'a fait sur son site web (https://www.bda.ulaval.ca/). À ce titre, une page discutant des droits d'auteur existe déjà sur Wikimedica (Wikimedica:Droit d'auteur), mais devra faire l'objet d'une révision.

Rappelons toutefois qu'il est de la responsabilité individuelle de chaque éditeur de Wikimedica de s'assurer que le contenu ajouté sur Wikimedica est respectueux des droits d'auteur.

10.5 Avis légal[modifier | w]

Un avis légal devra être obtenu pour clarifier les politiques de Wikimedica. Par exemple, certains points demeurent flous pour l'instant :

  • Peut-on publier sur Wikimedica une ou des recommandations provenant de guide de pratique ?
  • Peut-on résumer la conclusion d'une revue systématique sans en demander l'autorisation à l'auteur tout en citant la source ?
  • Peut-on utiliser les images de patient sur Wikimedica ? Si oui, selon quelles conditions ?
  • Quel sera le niveau de responsabilité des médecins qui publieront sur Wikimedica ? Seront-ils couverts par leur assurance professionnelle en cas de faute ?

Pour répondre aux différentes questions d'ordre légales, Wikimedica devra entrer en contact avec le Collège des Médecins du Québec et l'Association Canadienne de Protection Médicale pour clarifier différents aspects du projet.

11 Sondage[modifier | w]

11.1 Étudiants du pré-clinique[modifier | w]

11.1.1 Méthodologie[modifier | w]

  • La transmission du sondage s'est effectuée via les pages de cohorte sur Facebook.
    • Publication sur la page Facebook de la cohorte 2021-2022
    • Publication sur la page Facebook de la cohorte 2020-2021
    • Publication sur la page Facebook de la cohorte 2019-2020
  • Deux rappels pour répondre au sondage ont été envoyés les 17 et 20 mai 2018 sur chacune des pages Facebook.
  • Il était possible de répondre au sondage entre le 16 et le 27 mai 2018.
  • Peu de détails ont été fournis aux étudiants par rapport aux objectifs de ce sondage pour ne pas amener de biais lors de la réponse.
  • 25 questions étaient posées aux étudiants du pré-clinique via un sondage de type Google Forms.
    • 22 questions étaient de type choix multiple ou selon une échelle de 1 à 10 et étaient obligatoires à la soumission du questionnaire ;
    • 2 questions étaient à développement et étaient obligatoires à la soumission du questionnaire ;
      • Ces questions portaient sur les qualités et les défauts de Wikimedica, mais les réponses ne seront pas analysées dans le cadre de ce projet de recherche. Elles ont été posées dans l'optique d'aider les développeurs à améliorer Wikimedica.
    • 1 question était facultative et récoltait les commentaires généraux des étudiants.
  • Les répondants devaient fournir une adresse courriel pour soumettre leur réponse.
    • Les adresses courriel ont été vérifiées pour s'assurer qu'une même personne ne soumettait pas plusieurs réponses.
  • Les questions du sondage ont été révisées par trois réviseurs, soit Antoine Mercier-Linteau, Jean-Philippe Pialasse et Emmanuelle Béland.

11.1.2 Résultat[modifier | w]

11.1.2.1 Données démographiques[modifier | w]
  • Les options résidents et externes étaient présentes au cas où les externes et résidents auraient eu accès au sondage afin de pouvoir mesurer l'ampleur de leur réponse sur les résultats. Cette analyse n'aura pas à être effectuée, car seulement 1 externe a répondu au sondage. Par ailleurs, la distribution entre les trois groupes est inégale : quelques pistes de réflexion seront disponibles dans la section discussion.
Répartition des répondants en fonction de leur niveau académique
  • L'âge a été demandée pour tenter de comprendre le portrait des utilisateurs de Wikimedica : 85 % des utilisateurs sont entre 19 et 25 ans.
Âge des répondants au pré-clinique
11.1.2.2 Niveau d'habileté en informatique[modifier | w]
  • Étant donné que Wikimedica s'adresse à des étudiants dotés de compétence variable en informatique, nous avons tenté d'évaluer leur niveau d'habileté perçu en informatique et de les comparer à leur perception du niveau d'habileté nécessaire pour naviguer et modifier le contenu sur Wikimedica, pour finalement évaluer le niveau de confiance à la performance des étudiants après avoir reçu une formation en ligne pour les fonctions de modification.
  • Les différentes données qui ressortent de cette section du sondage sont les suivantes.
    • 75.2 % des étudiants se perçoivent comme étant débutant ou intermédiaire en informatique.
    • 79.1 % des étudiants croient que la navigation sur Wikimedica est à la portée des débutants en informatique.
    • Si on fait abstraction des 39.2 % des étudiants qui ne connaissent pas les fonctions d'édition des plateformes wikis et qui ont préférés s'abstenir, environ 86 % des étudiants restants croient qu'un étudiant avec un niveau débutant ou intermédiaire en informatique peut arriver à modifier le contenu.
    • Avec une vidéo tutorielle, 87.6 % ont répondu qu'ils auraient confiance à ≥ 8/10 qu'ils arriveraient à modifier le contenu par la suite.
Auto-évaluation du niveau d'habileté en informatique des étudiants du pré-clinique
Niveau d'habileté à la navigation de Wikimedica perçu par les étudiants du pré-clinique
Niveau d'habileté nécessaire à la modification de Wikimedica perçu par les étudiants au pré-clinique 
Niveau d'efficacité perçu d'une vidéo tutorielle à l'apprentissage des fonctions de modification sur Wikimedica par les étudiants du pré-clinique 1 : totalement en désaccord 10 : totalement en accord 
11.1.2.3 Profil des utilisateurs[modifier | w]
  • Établir le profil des utilisateurs est important pour plusieurs raisons.
    1. Il est primordial de connaître la perception des étudiants par rapport à la fréquence de consultation de Wikimedica dans le cadre de leurs études. Si les étudiants ne se servent pas de Wikimedica, c'est potentiellement parce que c'est un outil qu'ils perçoivent comme ayant peu de bénéfice. Inversement, si les étudiants s'en servent, c'est potentiellement parce que c'est un outil qui leur rapporte d'un point de vue académique.
    2. La fréquence des modifications sur Wikimedica par les utilisateurs est importante, car un argument fréquemment amené par les sceptiques aux wikis est la possibilité des utilisateurs à la modification de contenu. Or, d'après l'expérience de Wikipédia, même si les gens ont la possibilité de modifier le contenu, très peu de gens le font : c'est seulement une faible proportion des utilisateurs qui font des modifications. Selon la section française de Wikipédia[19], seulement 0.6 % des utilisateurs sont considérés actifs (ayant modifié au moins une page dans les 30 derniers jours). Nous voulions vérifier si la tendance est semblable sur Wikimedica.
  • Les différentes données qui ressortent de cette section du sondage sont les suivantes.
    • 75.8 % des répondants rapportent ne jamais avoir modifié de page.
    • 83 % des répondants évaluent la fréquence de leur utilisation de Wikimedica entre 2/5 et 4/5, avec un mode de 3/5, où 1/5 correspond à jamais et 5/5 correspond à très souvent. On peut donc dire que les utilisateurs, pour la plupart, utilise Wikimedica régulièrement.
Fréquence de l'utilisation de Wikimedica chez les étudiants du pré-clinique 1 : jamais 5 : très souvent
Fréquence de la modification des pages sur Wikimedica par les étudiants du pré-clinique 1 : jamais 5 : très souvent
11.1.2.4 Modification du contenu sur Wikimedica[modifier | w]
  • Cette section du sondage a été produite afin d'évaluer le niveau d'ouverture que les utilisateurs désirent pour Wikimedica et le niveau de confiance envers le contenu selon les conditions actuelles de la plateforme.
  • Les différentes données qui ressortent de cette section du sondage sont les suivantes.
    • 58.8 % des répondants croient que les fonctions d'édition doivent rester accessibles à tous les utilisateurs (avec ou sans formation obligatoire sur la plateforme). Ce sont les bleus et les rouges additionnés.
    • 1.3 % des répondants croient que la plateforme devrait être modifiée seulement par des professeurs et à certains rédacteurs sélectionnés par la Faculté.
    • 85 % ont confiance à ≥ 7/10 au contenu qui se retrouve sur Wikimedica.
      • Cette proportion descend à 75 % lorsqu'on rappelle aux répondants que le contenu est modifiable par tous.
Opinion des étudiants au pré-clinique par rapport à la modification du contenu sur Wikimedica Bleu : La modification du contenu par l'ensemble des utilisateurs est une caractéristique essentielle de Wikimedica et ne doit pas être restreint. Rouge : La modification du contenu par l'ensemble des utilisateurs est une caractéristique essentielle de Wikimedica, mais une formation obligatoire en ligne pour les politiques en droit d'auteur et les fonctionnalités de la plate-forme devrait être obligatoire. Orange : La modification du contenu devrait être restreint aux membres du Groupe d'enseignement médical étudiant, aux professeurs et à certains rédacteurs sélectionnés par la Faculté. Vert : La modification du contenu devrait être restreint aux professeurs et à certains rédacteurs sélectionnés par la Faculté.
Confiance en l'information contenue sur Wikimedica par les étudiants du pré-clinique 1 : Tout à fait en désaccord 10 : Tout à fait en accord
Confiance des étudiants du pré-clinique envers l'information qui se trouve sur Wikimedica malgré la modification par tous les utilisateurs 1 : Tout à fait en désaccord 10 : Tout à fait en accord
11.1.2.5 Droits d'auteur[modifier | w]
  • 83.7 % des utilisateurs sont d'accord ou tout à fait d'accord en ce qui a trait au respect des politiques de droits d'auteur de Wikimedica.
Perception des étudiants du pré-clinique par rapport au respect des droits d'auteur par Wikimedica 1 : Tout à fait en désaccord 5 : Tout à fait d'accord
11.1.2.6 Projection dans le futur de Wikimedica[modifier | w]
  • Sonder l'intérêt des utilisateurs envers des projets d'avenir de Wikimedica comportent plusieurs intérêts.
    • Étant donné que les utilisateurs ont déjà 1 an d'expérience avec la plateforme, ils connaissent bien Wikimedica et peuvent mieux entrevoir comme Wikimedica peut leur être utile dans le futur.
    • Étant donné que les utilisateurs seront ceux touchés par les projets de Wikimedica, il est primordial d'avoir leur appui pour la poursuite du projet.
  • Les différentes données qui ressortent de cette section du sondage sont les suivantes.
    • 73.2 % des répondants aimeraient pouvoir utiliser Wikimedica comme référence au chevet de leurs patients (≥ 6/10), dont 27.5 % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
    • 82.4 % des répondants aimeraient pouvoir étudier leur LMCC avec Wikimedica (≥ 6/10), dont 41.2 % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
    • 67.3 % des répondants aimeraient que leur programme de résidence utilisent Wikimedica comme outil de transfert des connaissances (≥ 6/10), dont 22.2 % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
    • 90.8 % des répondants aimeraient que des médecins en pratique contribuent à Wikimedica (≥ 6/10), dont 52.3 % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
    • 82.4 % des répondants aimeraient que d'autres professionnels de la santé contribuent à Wikimedica (≥ 6/10), dont 39.9 % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
    • 94.1 % des répondants aimeraient que les résidents transmettent leurs connaissances via Wikimedica (≥ 6/10), dont 50.3 % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
    • 59.4 % des répondants aimeraient que d'autres facultés de médecine contribuent à Wikimedica (≥ 6/10), dont 24.8 % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
    • 90.2 % des répondants aimeraient que l'ensemble de leurs notes de cours soit disponible sur Wikimedica (≥ 6/10), dont 49 % % des répondants affirment être tout à fait d'accord avec cette affirmation (10/10).
Désir d'utiliser Wikimedica au chevet des patients par les étudiants du pré-clinique 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Désir d'utiliser Wikimedica pour l'étude du LMCC par les étudiants du pré-clinique 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Désir des étudiants du pré-clinique à ce que Wikimedica soit utilisé à la résidence 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Opinion des étudiants du pré-clinique à ce que les médecins en pratique contribuent à Wikimedica 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Opinion des étudiants du pré-clinique à une collaboration interprofessionnelle sur Wikimedica 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Opinion des étudiants du pré-clinique à ce que les résidents contribuent à Wikimedica 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Opinion des étudiants du pré-clinique à une collaboration interuniversitaire sur Wikimedica 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Opinion des étudiants du pré-clinique à ce que l'ensemble de leurs notes de cours soient disponibles sur Wikimedica 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
11.1.2.7 Satisfaction générale de Wikimedica[modifier | w]
  • La satisfaction des utilisateurs de Wikimedica est essentielle : cette satisfaction est le reflet du succès de la plateforme et de la satisfaction des répondants à l'utiliser.
  • Les différentes données qui ressortent de cette section du sondage sont les suivantes.
    • 45 % des répondants ont un taux de satisfaction de Wikimedica ≥ 8/10.
    • 70 % des répondants ont un taux de satisfaction ≥ 7/10.
    • Seulement 4.6 % des répondants ont un taux de satisfaction ≤ 4/10.
    • 74.5 % des répondants considèrent que Wikimedica contribue à leur fierté et à leur sentiment d'appartenance à l'Université Laval (≥ 6/10), pour certains un peu et pour d'autres énormément.
    • 51.6 % des répondants considèrent que Wikimedica contribue beaucoup à leur sentiment d'appartenance à l'Université Laval (≥ 8/10).
Niveau de satisfaction des étudiants du pré-clinique envers Wikimedica 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord
Sentiment d'appartenance des étudiants du pré-clinique par rapport à Wikimedica 1 : tout à fait en désaccord 10 : tout à fait d'accord

11.1.3 Discussion[modifier | w]

Ce sondage n'a pas été mené dans les conditions optimales. D'abord, le moment de l'année choisi était loin d'être idéal : les troisièmes années ont terminé leur pré-clinique (ils sont probablement sous-représentés pour cette raison) ; pour les premières et les deuxièmes années, la session d'été est très chargée et ne favorise pas la participation à un sondage. Par ailleurs, plusieurs sondages ont été publié dans les jours précédents ou suivants celui-ci sur les pages Facebook des cohortes. Conséquemment, bien que nous ayons eu 153 répondants, nous aurions pu en avoir davantage en publiant ce sondage plus tôt dans l'année, par exemple au début de la session d'hiver 2018. Par ailleurs, il est probable que les étudiants qui font partie du GEME aient participé à ce sondage à plus forte raison que le reste de la population universitaire, ce qui a pu influencer à la hausse le résultat aux questions. Il aurait été préférable d'ajouter une question qui demande l'appartenance au GEME des répondants.

Pour les habiletés en informatique des étudiants du pré-clinique, ceux-ci se perçoivent généralement comme des débutants ou intermédiaires. La navigation sur Wikimedica est perçu comme étant facile et à la portée des débutants en informatique. Si on fait abstraction des abstentions, environ 86 % des étudiants croient qu'un étudiant avec un niveau débutant ou intermédiaire en informatique peut arriver à modifier le contenu, ce qui correspond d'ailleurs au niveau en général des étudiants en médecine. Les étudiants sont confiants qu'avec une vidéo leur expliquant les fonctions d'édition, ils arriveraient à modifier le contenu. Pour la question sur la vidéo tutorielle, il aurait été préférable que ceux qui sont déjà des éditeurs s'abstiennent de voter pour ne pas contaminer les données ; par contre, il est probable que le résultat aurait resté similaire étant donné la réponse largement favorable à cette question.

Pour le profil des utilisateurs sur Wikimedica, 75.8 % des répondants rapportent ne jamais avoir modifié de page, mais utilisent Wikimedica régulièrement. Ces observations concordent à celles observées sur Wikipédia : les utilisateurs naviguent régulièrement sur Wikipédia, mais modifient peu le contenu. Seulement 5-6 % des utilisateurs rapportent modifier le contenu fréquemment. Il aurait été intéressant de demander aux sondés si les modifications qu'ils ont effectuées étaient mineures ou majeures (ex. mineur = orthographe/syntaxe ; majeur = contenu) : étant donné que la principale crainte par rapport aux wikis est la modification de contenu par tous, il aurait été rassurant pour les décideurs de savoir que ceux qui modifient font la plupart du temps des modifications mineures, ce qui représente un moindre risque que des modifications majeures. Par ailleurs, comme les enthousiastes de Wikimedica sont plus susceptibles d'avoir répondu au sondage, cela a pu surestimer la proportion des utilisateurs qui modifient le contenu par rapport à la réalité.

Par rapport aux droits de modification du contenu, 58.8 % des répondants croient que les fonctions d'édition doivent rester accessibles à tous les utilisateurs (avec ou sans formation obligatoire). La formation obligatoire serait un compromis intéressant à la modification du wiki par un groupe sélectionné : la formation augmenterait la compétence des utilisateurs en plus de s'assurer que seuls les plus motivés auraient accès aux fonctions d'édition. Bien que la motivation ne soit pas un gage absolu de qualité, il s'agit quand même d'une caractéristique essentielle recherchée par Wikimedica. Par ailleurs, l'option de donner accès aux fonction d'édition seulement au GEME, aux professeurs et à certains rédacteurs sélectionnés par la Faculté n'assure pas pour autant la qualité des auteurs, mais bien la motivation des rédacteurs du GEME à faire partie de ce même groupe. Très peu de répondants sont en faveur d'un système très restreint où seuls les professeurs et quelques individus sélectionnés par la Faculté pourraient modifier le contenu (1.3 % des répondants) : en plus d'être difficilement viable au niveau de la mise à jour du contenu, cette option récolte peu l'appui des utilisateurs. Une des statistiques les plus intéressantes pour Wikimedica est le niveau de confiance des étudiants envers cette plateforme : 85 % des répondants ont répondu ≥ 7/10, mais cette proportion descend à 75 % lorsqu'on rappelle aux répondants que le contenu est modifiable par tous. Par contre, il aurait été préférable de poser une seule fois la question par rapport à la confiance des utilisateurs et d'écrire la question comme suit : « Considérant que le contenu de Wikimedica est modifiable par tous, j'ai confiance en l'information qui se trouve sur Wikimedica ».

Rappelons également que les auteurs des présentes lignes ne sont pas des experts dans la rédaction de sondage et que certaines questions pouvaient avoir un caractère tendancieux, bien que l'intention des auteurs était d'être le plus neutre possible.

83.7 % des utilisateurs sont plutôt d'accord en ce qui a trait au respect des droits d'auteur par Wikimedica. D'une part, dans la section commentaire de l'étude (qui ne sera pas analysée ici), plusieurs étudiants rapportaient que Wikimedica était souvent du « copier-coller » des notes de cours des professeurs. Effectivement, plusieurs notes de cours se retrouvent intégralement sur Wikimedica, mais à la nuance près que l'importation a été effectuée avec le soutien des professeurs, ce qui ne constitue pas une violation aux droits d'auteur. Par ailleurs, certaines images des notes de cours des professeurs ne répondaient pas aux règles des droits d'auteur, mais un choix éditorial du GEME a été d'importer en bloc l'ensemble du contenu pour ensuite revoir les images dans un second temps, lorsque les étudiants auraient « adoptés » la plateforme. Ce choix éditorial peut avoir contribuer à cette perception par rapport au droit d'auteur.

Par rapport à la vision du futur de Wikimedica, les étudiants sont très favorables à ce que les résidents et les médecins en pratique contribuent à Wikimedica ; ils seraient très favorables à ce que l'ensemble de leurs notes de cours soient disponibles sur Wikimedica ; les répondants aimeraient que Wikimedica devienne leur outil d'étude pour le LMCC et que d'autres professionnels de la santé y contribuent. En ce qui concerne la question sur la contribution interuniversitaire, la distribution de la courbe laisse présager une confusion chez les répondants ; il aurait été préférable d'indiquer aux répondants qu'il ne s'agissait pas de la section pré-clinique pour laquelle nous aimerions une collaboration interuniversitaire, mais bien la section clinique ! Finalement, 67.3 % des répondants aimeraient que leur programme de résidence utilise Wikimedica (≥ 6/10) et 73.2 % aimeraient pouvoir l'utiliser au chevet de leur patient (≥ 6/10). Il est difficile pour les étudiants du pré-clinique de voir le potentiel de Wikimedica en clinique, car l'utilisation des applications médicales au pré-clinique n'est pas nécessaire et ne fait pas partie des outils pédagogiques utilisés. Conséquemment, il est possible de croire que leur avis changerait après avoir commencé l'externat.

C'est dans la dernière partie du sondage que les données les plus encourageantes ont été retrouvées : au total, 45 % des répondants ont un taux de satisfaction de Wikimedica ≥ 8/10 et 70 % des répondants ont un taux de satisfaction ≥ 7/10. Très peu d'étudiants sont insatisfaits. De surcroît, on y apprend que la plupart des répondants considèrent que Wikimedica contribue à leur fierté et à leur sentiment d'appartenance à l'Université Laval. L'analyse qu'on peut en faire est que les étudiants apprécient et se sont appropriés cet outil. Il serait pertinent d'étudier l'effet de Wikimedica sur le choix de l'université chez les cohortes subséquentes, surtout si Wikimedica est adoptée à plus forte raison en clinique.

En conclusion, les résultats de ce sondage sont concluants, en ce sens qu'ils permettent aux décideurs de prendre une décision éclairée par rapport à l'adoption de cet outil en clinique. L'accueil de cet outil par les étudiants du premier cycle semble souligner le potentiel de Wikimedica, d'autant plus que ce wiki n'a qu'une année d'existence au moment du sondage.

11.2 Résidents en médecine familiale[modifier | w]

Afin de connaître la réceptivité de ce projet chez les résidents en médecine familiale, nous avons décidé d'effectuer un sondage.

11.2.1 Méthode[modifier | w]

  • Il était possible de répondre au sondage entre le 22 et le 27 mai 2018.
  • La transmission du sondage a été
    • Publication sur la page Facebook de la cohorte 2015-2016
    • Publication sur la page Facebook de la cohorte 2016-2017
    • Publication sur la page Facebook des résidents de Maizerets
    • Sur une liste de courriel de l’externat contenant une foule de courriel d’externes de l’époque
  • Six questions étaient posées aux résidents via un sondage de type Google Forms.
  • Les répondants devaient fournir une adresse courriel pour soumettre leur réponse.
    • Les adresses courriel ont été vérifiés pour s'assurer qu'une même personne ne soumettait pas plusieurs réponses.

11.2.2 Résultat[modifier | w]

Au total, nous avons obtenu 65 réponses.

11.2.2.1 Niveau de résidence[modifier | w]
  • 65 répondants pour cette question
  • La réponse à cette question était obligatoire à la soumission du questionnaire.
  • Formulation de la question : « Je suis ... »
    • R1 : 30.8 % (20 réponses)
    • R2 : 69.2 % (45 réponses)
11.2.2.2 Fréquence de l'utilisation des DCC[modifier | w]
  • 65 répondants pour cette question
  • La réponse à cette question était obligatoire à la soumission du questionnaire.
  • La réponse était soumise sur une échelle de 1 à 10, où 1 signifiait « jamais » et 10 « tous les jours ».
Fréquence d'utilisation des DCC par les résidents en médecine familiale au chevet des patients
11.2.2.3 Intention d'utiliser une application pour téléphone intelligent[modifier | w]
  • 65 répondants pour cette question
  • La réponse à cette question était obligatoire à la soumission du questionnaire.
  • La réponse était soumise sur une échelle de 1 à 10, où 1 signifiait « jamais » et 10 « tous les jours ».
Intention d'utiliser les DCC sur une application pour téléphone intelligent
11.2.2.4 Partage interuniversitaire[modifier | w]
  • 65 répondants pour cette question
  • La réponse à cette question était obligatoire à la soumission du questionnaire.
  • La réponse était soumise sur une échelle de 1 à 10, où 1 signifiait « très en défaveur » et 10 « très en faveur ».
Intérêt des résidents en médecine familiale à une collaboration interuniversitaire pour les DCC
11.2.2.5 Examens finaux[modifier | w]
  • 45 répondants pour cette question
  • La réponse à cette question n'était pas obligatoire à la soumission du questionnaire.
  • La réponse était soumise sur une échelle de 1 à 10, où 1 signifiait « Je n'ai lu aucun DCC pour l'examen final. » et 10 « J'ai lu tous les DCC pour l'examen final. ».
Fréquence d'utilisation des DCC par les résidents en médecine familiale pour l'étude aux examens finaux
11.2.2.6 Intégration des DCC à une plateforme wiki[modifier | w]
  • 65 répondants pour cette question
  • La réponse à cette question était obligatoire à la soumission du questionnaire.
  • La réponse était soumise sur une échelle de 1 à 10, où 1 signifiait « Très défavorable » et 10 « Très favorable. ».
Opinion des résidents en médecine familiale à l'intégration des DCC à une plateforme de type wiki

11.2.3 Discussion[modifier | w]

  • La réalisation de ce sondage était davantage dans le but d'obtenir des données à présenter aux décideurs du DMFMU. Il n'a pas la prétention d'être d'une méthodologie rigoureuse.
  • Plusieurs biais potentiels sont possibles pour ce sondage.
    • La diffusion du sondage ne s'est pas fait via une méthode standardisée (ex. via une liste d'envoi pré-établie). Nous n'avons probablement pas pu rejoindre tous les résidents, d'autant plus que les pages de cohorte sur Facebook sont peu utilisées à présent. Il y a probablement moins de R1 que de R2 qui a répondu pour cette raison.
    • Michaël St-Gelais est celui qui a envoyé le sondage. Étant donné son implication dans le passé au pré-clinique pour le partage de résumé, il est possible que certaines personnes sont sympathiques à sa personne sans pour autant être d'accord avec ses projets. Par ailleurs, l'effet inverse peut également s'observer, étant donner que certains sondés peuvent avoir un opinion défavorable à l'endroit de l'auteur.
    • Nous n'avons pas vérifié que tous les répondants sont effectivement des résidents en médecine familiale.
    • Les questions n'ont pas été révisées par des experts en sondage.
  • Par contre, certaines tendances semblent se dessiner.
    • Les résidents croient qu'ils utiliseraient davantage les DCC en clinique s'ils étaient intégrés à une application compatible pour téléphone intelligent.
    • Les résidents sont favorables à une implication des autres universités dans la mise à jour des DCC, ce qui en fait une option socialement acceptée si c'est le désir du DMFMU.
    • L'utilisation des DCC en vue de l'étude finale aux examens est somme toute assez bonne, mais 37.8 % des répondants l'ont utilisés à moins de 5/10, ce qui reste une statistique à améliorer.
    • L'utilisation d'un wiki en médecine familiale est une solution que plusieurs résidents semblent trouver de bonne à excellente (70 % des répondants au-dessus de 6/10). Par contre, 30 % des répondants sont plutôt sceptiques à défavorables à l'idée. Les wikis comportent leur lot de sceptique, particulièrement en ce qui a trait à l'exactitude des données.

12 Stratégie d’implantation en médecine familiale[modifier | w]

Dans les sections précédentes, nous avons discuté des données probantes, des différentes caractéristiques du logiciel, des aspects légaux et déontologiques, puis finalement des sondages qui soutiennent l'usage de Wikimedica. Dans cette section, nous verrons de quelle manière nous pourrons implanter Wikimedica en médecine familiale à l'Université Laval.

Rappelons d'abord que pour le Département de médecine familiale et de médecine d'urgence (DMFMU), l'utilisation de Wikimedica comporte de nombreux avantages :

  • le logiciel (MediaWiki) est en donnée ouverte, ce qui signifie que les coûts pour le maintien de la plateforme sont faibles ;
  • les résidents sont favorables à l'utilisation d'une application multi-plateforme pour avoir accès à leurs documents théoriques, ce qui est le cas sur Wikimedica ;
  • Wikimedica est un projet qui se veut respectueux des droits d'auteur (le suivi des sources est facile à faire sur Wikimedica) ;
  • Wikimedica permet l'utilisation d'outils multimédias pour parfaire l'apprentissage (images, vidéos, calculateurs, flashcards, etc.), ce que les pdfs traditionnels ne permettaient pas ;
  • le logiciel de Wikimedica est simple, ce qui en facilitera l'apprentissage par les résidents et le personnel enseignant, et donc son implantation.

Par rapport aux coûts de maintien de Wikimedica, à l'heure actuelle, il en coûte 20 $/an pour le nom du domaine et 150 $/an pour le serveur. Pour la maintenance et la mise à jour de Wikimedica, les coûts sont nuls, car ces services sont assurés par l'équipe bénévole de Wikimedica. Avec l'augmentation de la taille du site web (et donc l'augmentation de la capacité du serveur), il en coûterait environ 500 $/an pour le maintien de Wikimedica.

Dans les faits, l'équipe de Wikimedica a déjà présentée en juin 2018 un échantillon au DMFMU grâce à la page Médecine familiale/Embolie pulmonaire. Dr Julien Quinty, Dr Christian Rheault et Mme Chantal Gravel étaient présents lors de la rencontre. L'équipe de Wikimedica (Jean-Philippe Pialasse, Emmanuelle Béland, Antoine Mercier-Linteau et Michaël St-Gelais) et le DMFMU ont convenu d'un projet pilote qui aura comme but d'évaluer l'intérêt des résidents et du corps professoral pour l'utilisation de Wikimedica ainsi que d'ajuster la plateforme aux besoins locaux, si nécessaire. Wikimedica a conclu avec le DMFMU ce qui suit :

  • quatre résidents du GMF-U Maizerets participeront au projet pilote ;
  • deux DCC seront révisés et ajoutés sur Wikimedica (2 résidents par DCC) d'ici décembre 2018 ;
  • il y a un DCC obligatoire (Santé voyage) et l’autre DCC est à déterminer parmi les DCC 13 à 24 ;
  • idéalement, les résidents doivent être en bloc stage de P1 à P7 ;
  • l'évaluation de l'appréciation de Wikimedica sera réalisée par le DMFMU en décembre-janvier 2019.

Afin de maximiser les chances des succès pour l'implantation de Wikimedica en médecine familiale, certains stratégies sont à considérer conjointement avec le DMFMU.

  • La quantité d'information contenu sur le wiki est très importante et déterminera le succès de l'utilisation du wiki chez les utilisateurs. En effet, trop peu de contenu rend l'utilisation du wiki peu attrayant pour l'utilisateur. Conséquemment, après le projet pilote de décembre 2018, le DMFMU devra prendre position s'ils désirent continuer avec Wikimedica ; si c'est le cas, l'importation de l'ensemble du contenu devra se faire dans un délai relativement court pour favoriser l'adhérence par les résidents.
  • Il faut impérativement agir sur la motivation des éditeurs. À ce sujet, il serait bon de mettre en place un système de crédit de formation continu pour les enseignants afin que leurs contributions comptent dans la formation continue obligatoire. Il faudrait également qu'à l'échelle universitaire, on reconnaisse les contributions à Wikimedica comme des publications, à même titre que des publications traditionnelles. Par ailleurs, à chaque publication dans les journaux traditionnels, les auteurs pourraient ajouter les résultats de leurs recherches sur Wikimedica.
  • Il faut assurément que Wikimedica soit accessible en milieu hospitalier et dans chacune des UMF.
  • L'écriture sur Wikimedica pourrait être exigée par le DMFMU dans certains contextes. Par exemple, les résidents doivent produire plusieurs clubs de lecture et présentations pendant leur résidence : l'ajout du contenu de ces présentations sur Wikimedica ne représente pas une grande surcharge de travail pour le résident, mais cela contribue à la diffusion de la connaissance. Dans ma résidence (Michaël St-Gelais), je compte au minimum 7 présentations ; s'il y a 100 résidents en médecine familiale, cela fait 700 pages modifiées sur 2 ans par cohorte de résident.

13 Conclusion[modifier | w]

En conclusion, l'utilisation d'une plateforme collaborative en médecine familiale est un projet novateur qui :

  • favoriserait le rayonnement de l'Université Laval à l'échelle nationale et internationale ;
  • s'appuie sur une démarche intégrant des données probantes sur les plateformes collaboratives ;
  • utilise un logiciel fiable qui comportent de multiples fonctionnalités avancées et qui a déjà fait ses preuves au pré-clinique ;
  • garantit une traçabilité de l’information ;
  • est peu coûteux ;
  • est soucieux du droit d’auteur ;
  • correspond au désir des résidents d'avoir le contenu théorique accessible au bout des doigts ;
  • répond à un besoin en clinique ;
  • comportent certains défis qui sont loin d’être insurmontables !

En bref, utiliser Wikimedica comme support pour l'éducation médicale, c'est d'avoir une attitude portée vers l'avenir !

14 Références[modifier | w]

  1. (en-US) « FOAM / FOAMed - Free Open Access Medical Education », LITFL • Life in the Fast Lane Medical Blog, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  2. (en) Christopher P Nickson et Michael D Cadogan, « Free Open Access Medical education (FOAM) for the emergency physician », Emergency Medicine Australasia, vol. 26, no 1,‎ , p. 76–83 (ISSN 1742-6731, DOI 10.1111/1742-6723.12191, lire en ligne)
  3. (en) « Hippocratic Oath », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  4. Michael A. Scaffidi, Rishad Khan, Christopher Wang et Daniela Keren, « Comparison of the Impact of Wikipedia, UpToDate, and a Digital Textbook on Short-Term Knowledge Acquisition Among Medical Students: Randomized Controlled Trial of Three Web-Based Resources », JMIR medical education, vol. 3, no 2,‎ , e20 (ISSN 2369-3762, PMID 29089291, PMCID PMC5686416, DOI 10.2196/mededu.8188, lire en ligne)
  5. Patrick M. Archambault, Jasmine Thanh, Danielle Blouin et Susie Gagnon, « Emergency medicine residents’ beliefs about contributing to an online collaborative slideshow », Canadian Journal of Emergency Medicine, vol. 17, no 4,‎ , p. 374–386 (ISSN 1481-8035 et 1481-8043, DOI 10.1017/cem.2014.49, lire en ligne)
  6. Patrick Michel Archambault, Pierre Beaupré, Laura Bégin et Audrey Dupuis, « Impact of Implementing a Wiki to Develop Structured Electronic Order Sets on Physicians' Intention to Use Wiki-Based Order Sets », JMIR medical informatics, vol. 4, no 2,‎ , e18 (ISSN 2291-9694, PMID 27189046, PMCID PMC4909394, DOI 10.2196/medinform.4852, lire en ligne)
  7. (en) Patrick M Archambault, Tom H van de Belt, Craig Kuziemsky et Ariane Plaisance, Collaborative writing applications in healthcare: effects on professional practice and healthcare outcomes, John Wiley & Sons, Ltd, (ISBN 14651858[à vérifier : ISBN invalide], DOI 10.1002/14651858.cd011388.pub2, lire en ligne)
  8. 8,0 8,1 et 8,2 (en) Patrick M. Archambault, Tom H. van de Belt, Francisco J. Grajales Iii et Marjan J. Faber, « Wikis and Collaborative Writing Applications in Health Care: A Scoping Review », Journal of Medical Internet Research, vol. 15, no 10,‎ , e210 (PMID 24103318, PMCID PMC3929050, DOI 10.2196/jmir.2787, lire en ligne)
  9. « Ontologie (informatique) », Wikipédia,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « MeSH Browser », sur meshb.nlm.nih.gov (consulté le 13 février 2018)
  11. « Transclusion », Wikipédia,‎ (lire en ligne)
  12. P. S. Wells, D. R. Anderson, M. Rodger et I. Stiell, « Excluding pulmonary embolism at the bedside without diagnostic imaging: management of patients with suspected pulmonary embolism presenting to the emergency department by using a simple clinical model and d-dimer », Annals of Internal Medicine, vol. 135, no 2,‎ , p. 98–107 (ISSN 0003-4819, PMID 11453709, lire en ligne)
  13. P. S. Wells, D. R. Anderson, M. Rodger et I. Stiell, « Excluding pulmonary embolism at the bedside without diagnostic imaging: management of patients with suspected pulmonary embolism presenting to the emergency department by using a simple clinical model and d-dimer », Annals of Internal Medicine, vol. 135, no 2,‎ , p. 98–107 (ISSN 0003-4819, PMID 11453709, lire en ligne)
  14. (en) « Wikipedia:Identifying reliable sources (medicine) », Wikipedia,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Cochrane-Wikipedia Initiative: Keeping Wikipedia content up to date | Cochrane Community », sur community.cochrane.org (consulté le 2 février 2018)
  16. « Code de déontologie des médecins » (consulté le 1er février 2018)
  17. « Les médecins et les médias sociaux », sur cmq.org, (consulté le 2 février 2018)
  18. « Le médecin, la publicité et les déclarations publiques », sur cmq.org, (consulté le 2 février 2018)
  19. « Mauvais titre », Wikipédia, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

15 Notes[modifier | w]

  1. Pour le risque faible, on estime la probabilité à moins de 19%, pour le risque intermédiaire, il est entre 10% et 79% et pour le risque élevé, il est supérieur à 80%.
  2. 12% des cas d'EP seront décrits comme peu probables.
  3. Pour le risque faible, on estime la probabilité à moins de 19%, pour le risque intermédiaire, il est entre 10% et 79% et pour le risque élevé, il est supérieur à 80%.
  4. 12% des cas d'EP seront décrits comme peu probables.