Frottement péricardique (signe clinique)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Frottement péricardique
Signe clinique
Vidéo
Données
Système Cardiovasculaire
Modalité
Examen cardiovasculaire
Informations
Terme anglais Pericardial friction rub
Wikidata ID Q3499160
Spécialité Cardiologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

Cette page concerne le signe clinique,
pour l'approche clinique, voir Bruits cardiaques anormaux (approche clinique)

Le frottement péricardique est un bruit cardiaque surajouté qui consiste en un son triphasique râpeux et rugueux, souvent décrit comme un frottement de papier de soie, mais il est parfois uni ou biphasique.[1][2]

Le frottement péricardique tend à varier en intensité et peut apparaître et disparaître sur quelques heures. Il peut être discernable uniquement lors de la présentation initiale, ou peut devenir plus bruyant à mesure qu'un épanchement péricardique existant se résorbe, facilitant la friction entre les couches viscérales et pariétales. [1]

1 Examen[modifier | w]

Habituellement, le frottement peut être retrouvé en appliquant une pression ferme avec le diaphragme en parasternal gauche pendant que le patient suspend sa respiration et alors qu'il est penché vers l'avant. Cependant, on doit aussi écouter à plusieurs emplacements précordiaux et dans plusieurs positions, y compris le décubitus latéral à la fin de l'expiration en utilisant le diaphragme pour augmenter la probabilité de le détecter. [1]

2 Physiopathologie[modifier | w]

Ce son correspond au frottement entre les couches péricardiques enflammées pendant la systole auriculaire, la systole ventriculaire et la diastole ventriculaire précoce. [1]

3 Interprétation[modifier | w]

Lorsqu'il est absent, le diagnostic de péricardite aiguë ne peut être éliminé si une suspicion clinique suffisante est présente. Il ne faut pas non plus le confondre avec un frottement pleural lié à la respiration, qui peut produire un son similaire. Demander au patient de retenir sa respiration pendant l'auscultation peut aider à différencier un frottement péricardique d'un frottement pleural.[1]

4 Références[modifier | w]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 R. Zayas, M. Anguita, F. Torres et D. Giménez, « Incidence of specific etiology and role of methods for specific etiologic diagnosis of primary acute pericarditis », The American Journal of Cardiology, vol. 75, no 5,‎ , p. 378–382 (ISSN 0002-9149, PMID 7856532, DOI 10.1016/s0002-9149(99)80558-x, lire en ligne)
  2. Leslie E. Tingle, Daniel Molina et Charles W. Calvert, « Acute pericarditis », American Family Physician, vol. 76, no 10,‎ , p. 1509–1514 (ISSN 0002-838X, PMID 18052017, lire en ligne)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Maladies avec cette présentation