Examen cardiovasculaire

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Examen cardiovasculaire
Examen clinique
US Navy 080821-N-6387D-085 Indian Navy Surgeon Cmdr. Ranjeet Thergaonkar listens to the heart of Pohnpein patient during a medical civic action program (MEDCAP) at Sapwalap Elementary School in Pohnpei.jpg
Données
Systèmes Cardiovasculaire
Informations
Autres noms Examen cardiaque
Spécialité Cardiologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial


L'examen cardiaque permet d'évaluer l'état cardiovasculaire d'un patient. Il est nécessaire fait avec l'examen pulmonaire. On lui adjoint souvent l'examen vasculaire périphérique.

1 Structure[modifier | w]

Carotide Souffle et pouls
RHJ Pression pendant 10 secondes sur le quadrant supérieur droit, on regarde si la jugulaire se vide en inspiration (si ne se vide pas: signe insuffisance du coeur droit ou congestion hépatique)
TVC Normale entre 3 et 4 cm à l'angle de Louis (signe insuffisance du coeur droit)
Palpation
Foyers d'auscultation cardiaque (schéma).svg
  • 4 foyers (Thrills)
    • Aortique
    • Pulmonaire
    • Tricuspidien
    • Mitral
  • Hyperdynamie du coeur droit (3 doigts dans 3e, 4e et 5e espace intercostal en parasternal gauche)
  • Choc apexien (decubitus latétal gauche): normale de 2,5 cm en mid-claviculaire
Auscultation des foyers On recherche des clics d'ouverture (sténose), des souffles (sténose)[note 1], des roulements (insuffisances)
  • Aortique
  • Pulmonaire
  • Tricuspidien
  • Mitral: B3 (hypertrophie excentrique), B4 (hypertrophie concentrique) [Attention aux généralités]
Pouls périphériques
  • Brachial
  • Radial
  • Poplité
  • Tibial postérieur
  • Pédieux
Membres inférieurs Recherche d'oedème à godet

1.1 Manoeuvres spéciales[modifier | w]

  • Palpation de l'aorte abdominale pour l'AAA: placer ses deux mains de part et d'autre de l'ombilic, une aorte normale devrait être de trois centimètres
  • Pouls paradoxal pour la tamponnade: s'il y a différence de plus de 10-12 mmHg entre le début des bruits de Korotkoff seulement en expiration et leur présence tout le long du cycle
  • Tension artérielle couché-debout pour l'HTO: coucher le patient 5 minutes puis le lever, prendre la HTA à 1 minute, positif si différence de 20 en systole ou 10 en diastole.
  • Auscultation dynamique
    1. Inspiration: exacerbe les souffles du coeur droit
    2. Valsalva: intensifie le prolapsus mitral ou le B3/B4
    3. Squatting / hand-grip: exacerbe les souffles de régurgitation et diminue les B3/B4

2 Interprétation[modifier | w]

2.1 Bruits[modifier | w]

Bruits[1][2][3][4]
B3
  • Bruit physiologique généralement présent chez les enfants, les jeunes adultes jusqu'à environ l'âge de 40ans et les femmes enceintes lors du 3e trimestre
  • Bruit pathologique chez les adultes de plus de 40ans
    • Étiologies : baisse de la contractilité du myocarde, surcharge volémique au niveau ventriculaire, défaillance cardiaque ...
B4
  • Mieux entendu chez les personnes âgées et les athlètes
  • Étiologies : baisse de la compliance ventriculaire (ex : maladie coronarienne, cardiomyopathie, sténose aortique, hypertension pulmonaire, sténose pulmonaire ...)
Frottement péricardique
  • Lors de l'inflammation du péricarde, comme dans la péricardite ou l'embolie pulmonaire (avec infarctus pulmonaire adjacent)
  • Le frottement est triphasique: une composante systolique douce et deux composantes diastoliques plus fortes[5]
Clic d'éjection
  • Dû à l’ouverture de la valve dans la sténose aortique[6]
Clic systolique
  • Dû à la tension des chordaes tendineaes dans le prolapsus de la valve mitrale[6]
Claquement d’ouverture
  • Dû à l’ouverture de la valve mitrale sténotique[6]
Dédoublement du B2 (composante A2 et P2)
  • Physiologique : Apparaît en inspiration et disparaît en expiration. L’inspiration rend la pression intrathoracique négative ce qui augmente transitoirement la capacitance des vaisseaux pulmonaires et retarde la fermeture de la valve pulmonaire.
  • Pathologique:
    • Fermeture pulmonaire retardée (souvent):
      • Bloc de branche droite: activation retardée du ventricule droit
      • Sténose pulmonaire
      • Communication interauriculaire
    • Fermeture aortique précoce:
      • Communication interventriculaire: systole ventriculaire gauche raccourci
      • Insuffisance mitrale: systole ventriculaire gauche raccourci
  • Paradoxale (P2 suivi de A2):
    • Fermeture aortique retardée
      • Bloc de branche gauche : activation retardée du ventricule gauche
      • Sténose aortique avancée

2.2 Souffles[modifier | w]

Définir le souffle[7]:

  • Son de différentes atteintes valvulaires
    Temps/timing
    • Systolique et/ou diastolique, sachant que la quasi-totalité des souffles diastoliques sont pathologiques
    • Tôt (proto-), milieu (méso-), tard (télé-) vs continu (holo-)
  • Localisation
    • Valve aortique : 2e espace intercostal au bord droit du sternum
    • Valve pulmonaire : 2e espace intercostal au bord gauche du sternum
    • Valve tricuspide : 4e espace intercostal au bord gauche du sternum
    • Valve mitrale : 5e espace intercostal au niveau de la ligne médio-claviculaire gauche
  • Irradiation
  • Intensité (de 1 à 6)
Gradation des souffles[8]
Grade Description
1 faible murmure, à peine audible
2 murmure doux
3 facilement audible mais sans thrill palpable
4 murmure facilement audible avec un thrill palpable
5 murmure fort, audible avec le stéthoscope touchant légèrement la poitrine
6 souffle le plus fort, audible avec le stéthoscope ne touchant pas la poitrine

2.2.1 Souffles selon la présentation[modifier | w]

Différents souffles selon la présentation[9][10][11][12][13][14]
Souffle Temps[note 2] Type Localisation Irradiation Notes
Systolique Holosystolique Régurgitation mitrale (ou insuffisance mitrale) 5e espace, ligne médio-claviculaire gauche Aisselle gauche Bruit B3 possible.
Régurgitation tricuspidienne (ou insuffisance tricuspidienne) Bord inférieur gauche du sternum Bord inférieur du sternum Bruit B3 possible.
Communication interventriculaire Apex Les anomalies plus importantes sont plus silencieuses, tandis que les plus petites sont plus bruyantes.
Mésosystolique Souffles physiologiques 2e-4e espaces intercostaux gauches Présents dans des situations associée à une hausse du métabolisme : fièvre, hyperthyroïdie, anémie, grossesse etc...
Souffles pathologiques Sténose aortique 2e espace intercostal droit Artères carotides, clavicule droite Souffle d'éjection systolique crescendo-decrescendo
Sténose pulmonaire 2e-3e espaces intercostaux gauches Épaule gauche, infra-claviculaire Souffle d'éjection systolique crescendo-decrescendo
Cardiomyopathie hypertrophique 3e-4e espaces intercostaux gauches Vers le bas, le long du bord gauche du sternum Bruit B4 possible
Méso-télésysolique Prolapsus de la valve mitrale Apex cardiaque Aiselle gauche Suit souvent un clic systolique.
Diastolique Protodiastolique Régurgitation aortique

(ou insuffisance aortique)

2e-4e espaces intercostaux gauches Pointe (si intense) Souffle décroissant.
Régurgitation pulmonaire

(ou insuffisance pulmonaire)

2e-3e espaces intercostaux gauches Bord gauche du sternum Souffle décroissant.
Mésodiatolique Sténose mitrale 5e espace, ligne médio-claviculaire gauche Bruit B1 renforcé.
Sténose tricuspidienne 4e espace intercostal, bord gauche du sternum
Continu (systole et diastole) Frottement péricardique 3e espace intercostal gauche 3 courtes composantes : systole ventriculaire, diastole ventriculaire et systole auriculaire
Persistance du canal artériel 2e espace intercostal gauche Clavicule gauche Souffle croissant en systole et décroissant en diastole. Intervalle silencieux en fin de diastole.

3 Notes[modifier | w]

  1. Attention, certains souffles sont physiologiques, surtout chez les patients jeunes.
  2. Tôt (proto-), milieu (méso-), tard (télé-) vs continu (holo-)

4 Références[modifier | w]

  1. (en) « Cardiac Auscultation », sur Merck Manuals Professional Edition, (consulté le 14 novembre 2020)
  2. Barbara Bates, Lynn S. Bickley, Peter G. Szilagyi, Guide de l'examen clinique, France, Arnette, , 901 p. (ISBN 2-7184-1133-3), p. 293
  3. Barbara Bates, Lynn S. Bickley, Peter G. Szilagyi, Guide de l'examen clinique, France, Arnette, , 901 p. (ISBN 2-7184-1133-3), p. 313-319, 326, 329-335
  4. « Murmurs », sur Pulsenotes (consulté le 11 avril 2022)
  5. « Péricardite - Troubles cardiovasculaires », sur Édition professionnelle du Manuel MSD (consulté le 13 février 2022)
  6. 6,0 6,1 et 6,2 « Murmurs », sur Pulsenotes (consulté le 11 avril 2022)
  7. Seth L. Thomas, Joseph Heaton et Amgad N. Makaryus, StatPearls, StatPearls Publishing, (PMID 30247833, lire en ligne)
  8. Seth L. Thomas, Joseph Heaton et Amgad N. Makaryus, StatPearls, StatPearls Publishing, (PMID 30247833, lire en ligne)
  9. Seth L. Thomas, Joseph Heaton et Amgad N. Makaryus, StatPearls, StatPearls Publishing, (PMID 30247833, lire en ligne)
  10. (en) « Cardiac Auscultation », sur Merck Manuals Professional Edition, (consulté le 14 novembre 2020)
  11. (en) Tina Binesh Marvasti, Sydney McQueen, Toronto Notes 2018, Toronto, Toronto Notes for Medical Students, , 1372 p. (ISBN 978-1-927363-40-9), p. C43-C45
  12. Barbara Bates, Lynn S. Bickley, Peter G. Szilagyi, Guide de l'examen clinique, France, Arnette, , 901 p. (ISBN 2-7184-1133-3), p. 313-319, 326, 329-335
  13. Linda E. Pinsky, MD et Joyce E. Wipf, MD, « Pathophysiology - Heart Sounds & Murmurs Exam - Physical Diagnosis Skills - University of Washington School of Medicine », sur depts.washington.edu (consulté le 11 avril 2022)
  14. (en-GB) Dr Chris Jefferies et Sunil Aggarwal·Cardiology·Last updated, « Heart Murmurs | Clinical Features | Geeky Medics », (consulté le 11 avril 2022)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

1 Signes associés à cet examen

2 Maladies impliquant cet examen

3 Approches cliniques impliquant cet examen

4 Examens cliniques en lien