Décérébration (signe clinique)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Décérébration
Signe clinique
Données
Système Neurologique
Modalité
Examen visuel
Informations
Autres noms Posture en décérébration
Spécialités Neurologie, Neurochirurgie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial


La décérébration est une posture où la tête est cambrée, les bras sont étendus par les côtés et les jambes sont allongées. Elle est un indicateur important de l'ampleur d'une lésion cérébrale : elle est utilisée par les professionnels de la santé pour mesurer la gravité d'un coma. Cette posture anormale fait partie intégrante du score de Glasgow, autant chez l'adulte que chez l'enfant. La décérébration est un état neurologique inférieur à la décortication.

La posture décérébrée est également appelée réponse décérébrée, rigidité décérébrée ou posture extenseur.

1 Physiopathologie[modifier | w]

Une posture décérébrée indique un tronc cérébral endommagé ou plutôt endommagé au-dessous du niveau du noyau rouge (par exemple une lésion mi-colliculaire). Un patient avec une posture décortiquée peut commencer à montrer une posture décérébrée, ou peut passer d’une forme de posture à l’autre; la progression d'une posture décortiquée à une position décérébrée est souvent révélatrice d'une hernie cérébrale transtentorielle. Des postures peuvent se produire d'un côté ou de l'autre du corps, ou des deux côtés. L'activation des neurones moteurs gamma est considérée comme importante pour la rigidité de la décérébration grâce à des études effectuées chez l'animal montrant que la résection de la racine dorsale élimine la décérébration[1].

2 Signification clinique[modifier | w]

La présence de postures indique une urgence médicale nécessitant des soins médicaux immédiats. Les postures décérébrées et décortiquées sont fortement associées à des issues cliniques médiocres dans diverses conditions. Par exemple, les noyés affichant une posture décérébrée ou décortiquée ont des issues cliniques moins favorables que ceux qui ne présentent pas ces postures. [2]. Des modifications de l'état du patient peuvent amener une modification de la posture[3].

3 Références[modifier | w]

  1. Berne and Levy principles of physiology/[editors] Metthew N. Levy, Bruce M. Koeppen, Bruce A. Stanton.-4th ed.Philadelphia, PA: Elsevier Mosby, 2006.
  2. FO Nagel, « Childhood near-drowning--factors associated with poor outcome », South African Medical Journal, vol. 78, no 7,‎ 1990, p. 422-425
  3. ADAM. Medical Encyclopedia: Abnormal posturing. Retrieved on September 3, 2007.

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Maladies avec cette présentation