Coma

De Wikimedica
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coma
Maladie
Caractéristiques
Signes
Symptômes
Informations
Terme anglais Coma
Spécialité Neurologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

[ Classe (v0) ]
Objectif du CMC
Coma (58-1)

Etat profond d'inconscience associé à une activité cérébrale diminuée, duquel le patient ne peut pas être éveillé. Le coma survient en général lorsqu'il y a une dysfonction ou une lésion impliquant les deux hémisphères, ou la formation réticulaire tronculaire [1]. Le coma correspond à un état de non-réponse; le patient comateux ne peut pas être éveillé. Ses causes peuvent être structurelles ou non structurelles (p. ex., troubles toxiques ou métaboliques). Les lésions peuvent être focales ou diffuses. Le diagnostic est clinique; l’identification de la cause nécessite des examens biologiques et d'imagerie. Le traitement consiste en une stabilisation des signes vitaux en urgence et une prise en charge spécifique de l'étiologie.[2].

  • Coma: le patient ne peut pas être réveillé et n'ouvre pas les yeux en réponse à toute stimulation[2].
  • Stupeur: le patient ne peut être réveillé qu'après une stimulation intense[2].

Les niveaux de consciences moins altérés font référence à la léthargie, d'obnubilation ou de confusion.

1 Étiologies[modifier | w]

2 Histoire[modifier | w]

L'histoire ne peut être obtenue directement. Il faut rechercher des indices sur le patient (portefeuille, bracelet medic-alert...). Les proches, ou les témoins seront d'une aide précieuse. On demandera particulièrement aux témoins le déroulement du débuts des symptômes avant et pendant le début de la perte de conscience, entre autre :

  • convulsions
  • céphalées
  • vomissements
  • traumatisme de la tête
  • prise de médicaments
  • prise alcool, drogues et toxiques

On précisera :

  • vitesse d'apparition des symptômes
  • évolution a été progressive ou en dents de scie
  • quel était l'état mental habituel
  • récentes infections
  • exposition à des infections
  • voyages récents
  • ingestion d'aliments inhabituels
  • symptômes psychiatriques

Le dossier médical doit être utilisé s'il est disponible.

3 Examen[modifier | w]

  • Examen clinique général
  • Mode respiratoire (Cheyne-Stoke ou autre) peut orienter vers uen étiologie
  • Examen neurologique, incluant examen oculaire, fonction motrice et réflexes ostéotendineux
  • Si le tonus musculaire et les réflexes sont normaux en l'absence d'atteinte des pupilles: origine psychogène à rechercher
  • L'évaluation de l'état de conscience se fait avec le score de Glasgow

3.1 Échelle de Glasgow[modifier | w]

Score de Glasgow[3]
Points Réponse visuelle Réponse verbale Réponse motrice
6 - - Obéissance aux ordres simples
5 - Orientée Réponse dirigée à la douleur
4 Ouverture spontanée Confuse Retrait à la douleur
3 Ouverture à la demande Inappropriée Décortication
2 Ouverture à la stimulation douloureuse Incompréhensible Décérébration
1 Absence d’ouverture Absence de réponse Absence de réponse

Échelle de gravité :

  • Minimal → 15, sans perte de conscience (PDC) ni amnésie
  • Léger → 14-15 avec amnésie ou PDC brève
  • Modéré → 9-13 ou PDC de 5 minutes ou déficit neurologique focal
  • Grave → 5-8
  • Critique → 3-4


4 Drapeaux rouges[modifier | w]

  • engagement cérébral
  • posture de décortication ou de décérébration
  • arrêt cardiaque
  • pression intracrânienne

5 Investigation[modifier | w]

  • Tests biologiques (oxymétrie pulsée, mesures de glycémie et examens sanguins et urinaires)
  • Neuro-imagerie
  • Parfois, mesure de la pression intracrânienne
  • Si le diagnostic est incertain, une ponction lombaire ou un EEG sont pratiqués

6 Prise en charge[modifier | w]

Elle dépendra de la cause qui reste à déterminer.


7 Notes[modifier | w]


8 Références[modifier | w]

  1. http://www.hetop.eu/hetop/#la=fr&rr=MSH_D_003128&q=coma
  2. 2,0 2,1 et 2,2 http://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-neurologiques/coma-et-troubles-de-la-conscience/revue-g%C3%A9n%C3%A9rale-des-comas-et-des-troubles-de-la-conscience
  3. (en) G. Teasdale et B. Jennett, « Assessment and prognosis of coma after head injury », Acta Neurochirurgica, vol. 34, no 1-4,‎ 1976-03-xx, p. 45–55 (ISSN 0001-6268 et 0942-0940, DOI 10.1007/BF01405862, lire en ligne)
  4. (en) G. Teasdale et B. Jennett, « Assessment and prognosis of coma after head injury », Acta Neurochirurgica, vol. 34, no 1-4,‎ 1976-03-xx, p. 45–55 (ISSN 0001-6268 et 0942-0940, DOI 10.1007/BF01405862, lire en ligne)