Problèmes de santé liés au travail

De Wikimedica
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Problèmes de santé liés au travail
Concept
Informations
Spécialité Santé publique

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

[ Classe (v1) ]
Objectif du CMC
Problèmes de santé liés au travail (78-8)

Introduction

Chaque milieu de travail comporte son lot de risque pour la santé d'une personne. Il peut s'agir d'accident de travail, de maladies et d'incapacités professionnelles. Par exemple, il y a des risques ergonomiques, physiques, chimiques, biologiques, psychologiques. Ces expositions à différents dangers doivent être soulever par le médecin. Le médecin doit en faire la prévention et la prise en charge.[1]

1 Anamnèse d'un problème de santé lié au travail[modifier | w]

  • Faire l’histoire professionnelle (emplois actuels et passé)
  • Description du type de tâches effectuées
  • Identification d’expositions particulières et protections (poussières, métaux lourds, froid, chaleur, stress, etc.)
  • Documenter la présence de problématiques similaires au travail (collègues)
  • Expositions environnementales autres (maison, loisir, etc.) et tenter d’y terminer la part du travail
  • Histoire de la maladie actuelle et ATCD du patient
  • Établir une relation temps-réponse (exposition avant les symptômes, durée de l’exposition, ↓ en vacances, etc.)[2]

2 Diagnostics / expositions (liste non-exhaustive)[modifier | w]

Diagnostics possibles selon l'exposition [2]
Diagnostic / classe de lésions Exposition
Traumatisme
  • Travailleurs de la route (livreurs, camionneurs)
  • Travailleur de la construction (chutes, accidents, chute de matériel)
Perte d'audition / surdité professionnelle
  • Sources de bruit constant, répétitif ou très intense (machinerie, systèmes de sons, etc.)
Lésions musculosquelettiques professionnelles (tendinites, arthrose, bursites, etc.)
  • Mouvements répétitifs
  • Mauvaises postures
  • Milieu de travail mal adapté / conçu
Électrisation
  • Exposition à des sources électriques
Silicose
  • Mineurs, métallurgie
Mésothéliome, fibrose
  • Mines d'amiante
  • Travailleurs de la construction (vieux bâtiments)
Intoxication au plomb
Dermatite de contact
  • Exposition à des produits chimiques et solvants (peinture, nettoyants, etc.)
  • Exposition prolongée à l’humidité (plongeurs de restaurants)
  • Exposition abondante à l’alcool et désinfectants (professionnels de la santé)
Syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA), HBV, HCV
  • Exposition aux liquides biologiques et au sang
  • UDIV, professionnels de la santé
Maladies endémiques (malaria, etc.)
  • Voyages en zone endémique (agents de voyage, caméramans, etc.)
Troubles de santé mentale d'origine professionnelle (syndrome d'épuisement ≠ diagnostic)
  • Charge de travail importante
  • Faible latitude/autonomie
  • Harcèlement psychologique et/ou sexuel

3 Investigations[modifier | w]

Selon la condition recherchée:

  • Radiographie pulmonaire
  • Plombémie
  • Anti-VIH 1 et 2, HBaAg, Anti-HBc, Anti-HBe...
  • Évaluation audiologique[2]

4 Prise en charge[modifier | w]

4.1 Traumatisme[modifier | w]

  • Traiter selon la gravité
  • Arrêt de travail
  • Amnagements et recommandations[2]

4.2 Intoxication au plomb[modifier | w]

Retrait de l'exposition

  • Arrêt de travail PRN
  • Référence en toxicologie
  • Chélation (avec DMSA ou Disodium calcique EDTA)[2]

4.3 Perte d'audition[modifier | w]

  • Évaluation en audiologie
  • Évaluation fonctionnelle
  • Démarches pour obtenir des équipements d'appoints (appareils, voyants, etc)[2]

4.4 Syndrome d'immunodéficience acquise[modifier | w]

  • Arrêt de travail, retirer de milieux d'exposition infectieuse
  • Référence en infectiologie
  • Début des antirétroviraux (trithérapie)
  • Prophylaxie PRN[2]

4.5 Lésions musculosquelettiques[modifier | w]

  • Arrêt de travail
  • Physiothérapie
  • Analgésie[2]

4.6 HBV, HBC[modifier | w]

  • Arrêt de travail
  • Référence en infectiologie
  • Traitement avec antiviraux si aigu ou si chronique avec bénéfices escomptés
  • Évaluation de la santé hépatique[2]

4.7 Électrisation[modifier | w]

4.8 Silicose[modifier | w]

  • Retrait de l'exposition
  • Arrêt de travail
  • Référence en pneumologie[2]

4.9 Mésothéliome[modifier | w]

  • Retrait de l'exposition
  • Arrêt de travail
  • Référence en pneumologie[2]

4.10 Malaria[modifier | w]

  • Référence en infectiologie
  • Si souche chloroquine-sensible (Amériques latines et centrales)
    • Chloroquine 1 g po x 1 → 500 mg à 6h, 24h et 48h
  • Si souche chloroquine-résistante
    • Artesunate-metfloquine ou autre combinaison[2]

4.11 Troubles de santé mentale d'origine professionnelle[modifier | w]

  • Poser le bon diagnostic (peut nécessiter plusieurs visites)
  • Traitement (antidépresseurs, anxiolytiques, psychothérapie)
  • Arrêt de travail et repos (3 mois, parfois plus)
  • Amorcer une réflexion sur le travail
  • Envisager réinsertion et aménagement des postes
  • Accompagner la personne dans ses démarches[2]

5 Arrêt de travail[modifier | w]

  • Permet de récupérer, notamment dans les cas de lésions musculosquelettique ou psychologique
  • Adapter selon le type, la durée d’exposition et les symptômes
  • Toujours présumer de la bonne foi du patient jusqu’à preuve du contraire

Parfois, envisager une réaffectation professionnelle (ex : alvéolite allergique chez un agriculteur, un boulanger, épuisement professionnel chez un dirigeant d’entreprise, etc.)[2]

6 Indemnisation[modifier | w]

Au Québec, toute lésion physique d’origine professionnelle peut être indemnisée par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et la sécurité au travail (CNESST). Il faut informer le patient de son droit de faire une réclamation et l’appuyer dans sa démarche.

Un patient a également le droit de refuser de faire un travail qu’il juge dangereux pour sa sécurité, sauf si cela fait partie de la définition de son travail (infirmière – être exposé à des malades, pompier – aller dans un incendie, etc.)[2]

7 Réinsertion au travail[modifier | w]

Lorsqu’un patient a un arrêt de travail. Il est bon d’envisager la réinsertion professionnelle et les aménagements possibles pour valoriser la participation du patient, et lui permettre de réintégrer un emploi et avoir des revenus. Il faut l’accompagner dans cette démarche et déterminer les tâches jugées acceptable pour l’état du patient.[2]

8 Signalements[modifier | w]

Un médecin à le devoir de signaler à la santé publique s’il a des doutes quant à la sécurité et la santé de la population en lien avec une industrie ou un milieu par exemple. Exemple (plusieurs cas d’intoxication au CO dans une installation, plusieurs cas d’infections sur une même source d’eau potable). Il faut alors aviser la santé publique, sans déclaration nominale. Celle-ci se charge de mener enquête.[2]

9 Références[modifier | w]

  1. « 78-8 Problèmes de santé liés au travail | Le Conseil médical du Canada », sur mcc.ca (consulté le 30 mars 2020)
  2. 2,00 2,01 2,02 2,03 2,04 2,05 2,06 2,07 2,08 2,09 2,10 2,11 2,12 2,13 2,14 2,15 et 2,16 Maxime Ouellet, Préparation à l'exament du Conseil Médical Canadien (CMC): Résumé des objectifs et situations cliniques essentielles du CMC , hiver 2017, 325 p. (lire en ligne)