Mallampati (score)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Score de Mallampati
Classification clinique
Mallampati.svg
Informations
Wikidata ID Q1887516
Spécialité Anesthésiologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial



Le score de Mallampati est utilisé pour prédire la facilité d'une intubation endotrachéale.[1] Le test comprend une évaluation visuelle de la distance entre la base de la langue et le toit de la bouche, et donc la quantité d'espace disponible.

C'est une manière indirecte d'évaluer la difficulté d'une intubation; ceci est plus définitivement évalué en utilisant le système de classification de Cormack-Lehane, qui décrit ce qui est réellement vu en utilisant la laryngoscopie directe pendant le processus d'intubation lui-même. Un score de Mallampati élevé (classe 3 ou 4) est associé à une intubation plus difficile ainsi qu'à une incidence plus élevée d'apnée du sommeil. [2]

1 Technique[modifier | w]

Le score est évalué en demandant au patient, en position assise, d'ouvrir la bouche et de faire saillir la langue autant que possible.[1] L'anatomie de la cavité buccale est visualisée; en particulier, l'évaluateur note si la base des luette, piliers fauciaux (les arcades devant et derrière les amygdales) et palais mou sont visibles. La notation peut être effectuée avec ou sans phonation.

2 Classification[modifier | w]

Score Mallampati: [3]

  • Classe I: Palais mou, luette, piliers visibles.
  • Classe II: Palais mou, majeure partie de la luette, piliers visibles.
  • Classe III: palais mou, base de la luette visible.
  • Classe IV: Seul le palais dur est visible.

3 Interprétation[modifier | w]

Alors que les classes Mallampati I et II sont associées à une intubation relativement facile, les classes III et IV sont associées à une difficulté accrue.

Une revue systématique de 42 études, avec 34513 participants, a révélé que le score de Mallampati modifié est un bon prédicateur de laryngoscopie directe et d'intubation difficiles, mais qu'il ne permet pas de prédire la ventilation difficile au masque.[4]

4 Références[modifier | w]

  1. 1,0 et 1,1 SR Mallampati, Gatt, SP, Gugino, LD, Desai, SP, Waraksa, B, Freiberger, D et Liu, PL, « A clinical sign to predict difficult tracheal intubation: a prospective study. », Canadian Anaesthetists' Society Journal, vol. 32, no 4,‎ , p. 429–34 (PMID 4027773, DOI 10.1007/BF03011357)
  2. Nuckton TJ, Glidden DV, Browner WS, Claman DM, « Physical examination: Mallampati score as an independent predictor of obstructive sleep apnea », Sleep, vol. 29, no 7,‎ , p. 903–8 (PMID 16895257)
  3. GL Samsoon et Young, JR, « Difficult tracheal intubation: a retrospective study », Anaesthesia, vol. 42, no 5,‎ , p. 487–90 (PMID 3592174, DOI 10.1111/j.1365-2044.1987.tb04039.x)
  4. A Lee, Fan, LT, Gin, T, Karmakar, MK et Ngan Kee, WD, « A systematic review (meta-analysis) of the accuracy of the Mallampati tests to predict the difficult airway », Anesthesia and Analgesia, vol. 102, no 6,‎ , p. 1867–78 (PMID 16717341, DOI 10.1213/01.ane.0000217211.12232.55)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.