Classe:Maladie (patient)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page définit une classe ontologique.
Elle dicte la forme que doit prendre toutes les pages de Wikimedica de cette classe. Aucun changement ne devrait être apporté à la structure de cette classe sans avoir été discuté sur la page de discussion.
Maladie (patient)

Une maladie est une altération des fonctions ou de la santé. Ce type de page est spécifiquement fait pour les patients.

1 Structure[w]

Concept
PositionNomObligatoireDescriptionCommentairesExempleBalises sémantiquesFormats
1DéfinitionvraiCette section contient la définition du concept et devrait se résumer à quelques phrases au maximum : il ne s'agit pas d'une introduction. S'il existe des pages alternatives ou des nuances qui seraient susceptibles d'intéresser le lecteur, elles seront mentionnées dans cette section avec des liens. Le format attendu est le texte.Une erreur fréquente est de mettre des signes, des symptômes et le traitement dans l'introduction. Dans un soucis de concision, et considérant que votre page sera consultée autant sur ordinateur que sur les téléphones intelligents, la définition sert à définir à la manière d'un dictionnaire.L'appendicite est l'inflammation et l'infection de l'appendice.
99NotesfauxDans la section notes se trouve toutes les notes de bas de page (références du groupe "note" [ou autres]).Pour ajouter des notes, passez par la fonction d'ajout de notes. Il est aussi possible d'ajouter des notes d'autres groupes, comme "pharmaco", "pédiatrie", "indications", etc. Classez ces autres groupes de notes dans des sous-sections. N'ajoutez pas de notes manuellement.TRAITEMENTS

Les traitements:

  • médicament 1, 100-200 mg PO DIE[pédiatrie]
  • traitement 2 BID x 1 sem[gériatrie]

NOTES


Gériatrie

  1. Poursuivre le traitement 2 semaines de plus.

Pédiatrie

  1. 10mg/kg die
999RéférencesvraiDans la section références se trouve toutes les références (références sans groupe). Pour ajouter des références, passez par la fonction d'ajout de références. N'ajoutez pas de références manuellement.
Maladie (patient)
PositionNomObligatoireDescriptionCommentairesExempleBalises sémantiquesFormats
2Quelles sont les causes ?fauxCette section décrit les causes de la maladie (ex. le diabète de type 2 cause la néphropathie diabétique).
  • Attention ! Les facteurs de risque et les étiologies (causes) d'une maladie ne sont pas synonymes. Les étiologies sont ce qui causent la maladie, alors que les facteurs de risque prédisposent. Prenons l'exemple de l'infarctus du myocarde. Parmi les causes de l'infarctus du myocarde, on retrouve la thrombose coronarienne, la dissection coronarienne et le vasospasme. Parmi les facteurs de risque de l'infarctus du myocarde, on retrouve le diabète, l'hypertension artérielle, la sédentarité, l'obésité, le tabagisme, etc.
  • Le format attendu est le texte, la liste à puce ou le tableau. S'il y a quelques étiologies, le format texte est à privilégier. S'il y a de multiples étiologies, la liste à puce est à privilégier, précédée par une courte phrase introductive suivie d'un deux-points. S'il y a des catégories d'étiologies avec de multiples étiologies, le tableau est à privilégier. Bref, si vous considérez que la structure est trop complexe, souvent le tableau est l'idéal. Sinon, privilégiez les formats simples, car l'affichage est meilleur pour les téléphones intelligents en format texte et liste à puce.
Les causes de l'infarctus du myocarde comprennent la thrombose coronarienne, la dissection coronarienne et le vasospasme coronarien.text, point-form, table
3Comment se développe la maladie ?fauxLa physiopathologie traite des mécanismes biologiques qui conduisent à l'apparition d'une maladie.Il est important de simplifier au maximum la physiopathologie pour les patients.Le vertige positionnel paroxystique bénin est provoqué par le déplacement d'un otolithe dans les canaux semi-circulaires de l'oreille interne. Les canaux semi-circulaires sont ce qui permet au corps de capter les mouvements du corps dans l'espace. Ces otolithes (petites roches) sont présentes en temps normal dans l'oreille, mais lorsqu'elles se déplacent, elles envoient des signaux au cerveau comme quoi le corps bouge alors qu'il ne bouge pas en réalité. C'est ce qui cause le vertige caractéristique du VPPB.text
4Quels sont les facteurs de risque ?fauxCette section contient les facteurs de risque de la maladie. Ces facteurs de risque peuvent être des maladies, des anomalies génétiques, des caractéristiques individuelles (l'âge, le sexe, l'origine ethnique, un certain type d'alimentation), etc.
  • Attention de ne pas confondre les étiologies avec les facteurs de risque. Les étiologies sont ce qui cause la maladie, alors que les facteurs de risque prédisposent.
  • Le format attendu est la liste à puce simple, qui doit toujours être précédée d'une phrase introductive et d'un deux-point.
  • Privilégiez la liste à puce aux tableaux. Les deux formes sont acceptées.
Les facteurs de risque de l'infarctus du myocarde sont :
  • l'obésité
  • l'hypertension artérielle
  • le tabagisme
  • le diabète.
point-form, table
5Quels sont les signes et les symptômes ?fauxLes symptômes sont ressentis et exprimés par les patients. Les signes sont des éléments à l'examen physique qui peuvent être parfois objectivés par les patients eux-mêmes.
  • N'utilisez pas de tableau pour cette section : utilisez plutôt un texte ou une liste à puce. Il faut garder les tableaux pour les sections qui en nécessitent le plus dans le but de ne pas surcharger la page.
  • Les symptômes de l'infarctus du myocarde sont :
    • une douleur thoracique de type serrement irradiant dans le bras gauche ou dans la mâchoire
    • des nausées
    • des sueurs
    • un essoufflement.
    point-form
    6Quels sont les traitements qui peuvent être recommandés ?fauxCette section décrit le traitement de la maladie.
  • La liste à puce et le tableau sont les formats à privilégier.
  • La liste à puce doit toujours être précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
  • Ne pas donner les posologies des médicaments sur les pages pour les patients.
  • Si un traitement approprié de la maladie est une procédure, ne décrivez pas cette procédure dans la section traitement.
  • point-form, table, text
    7Quel est le suivi recommandé ?fauxCette section traite du suivi de la maladie.
    • Est-ce que le patient aura besoin d'être revu dans X semaines ?
    • Quels doivent être les consignes données au patient ?
    text
    8Pour quelle raison dois-je reconsulter un professionnel de la santé ?fauxCette section traite des raisons de reconsultation.
    • Dans cette section, on peut mentionner les symptômes qui feraient en sorte que le patient doit reconsulter un professionnel de la santé.
    • Le format attendu est la liste à puce, précédé d'une courte phrase introductive et d'un deux-points.
    Vous devez reconsulter un professionnel de la santé si :
    • vous faites de la fièvre après 48 h d'antibiotique
    • vous avez de la difficulté à bien vous hydrater ou prendre vos médicaments
    • vous vous sentez étourdie.
    point-form, text
    9Quelle est l'évolution attendue ?fauxCette section contient le pronostic et évolution naturelle de la maladie. Le pronostic est lié à la survie du patient atteint de la maladie. L'évolution naturelle est la manière dont évoluera la maladie du patient dans le temps.La dissection aortique est associée une mortalité très élevée. Au moins 30% des patients décèdent après leur arrivée à l'urgence, et ce, même après une intervention chirurgicale. Pour ceux qui survivent à la chirurgie, la morbidité est également très élevée et la qualité de vie est mauvaise. La mortalité la plus élevée d'une dissection aortique aiguë est dans les 10 premiers jours. Les patients qui ont une dissection chronique ont tendance à avoir un meilleur pronostic, mais leur espérance de vie est raccourcie par rapport à la population générale.[1] Sans traitement, la mortalité est de 1 à 3% par heure au cours des 24 premières heures, 30% à une semaine, 80% à deux semaines et 90% à un an.text
    10Existe-t-il des méthodes de prévention efficaces ?fauxCette section traite des mesures préventives et du dépistage précoce de la maladie (lorsque pertinent).Pour éviter la survenue ou la dégradation de la MPOC, la méthode la plus efficace est de cesser l'agent qui cause la maladie : le tabac.text

    2 Propriétés[w]

    Concept

    Maladie (patient)
    Cette classe ne définit aucune propriété