Ponction d'ascite

De Wikimedica
Révision datée du 29 juin 2020 à 10:59 par Antoine Mercier-Linteau (discussion | contributions) (suppression section sémantique)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ponction d'ascite
Examen paraclinique
Informations
Spécialité Gastroentérologie
[ Classe (v1) ]


L'ascite correspond à une accumulation de liquide jaunâtre dans la cavité péritonéale. La ponction d'ascite n'est pas un traitement, mais une procédure visant à soulager et à prévenir des éventuelles complications.

1 Indications[modifier | w]

  • Évaluation d'un ascite de novo.
  • Évaluation d'un ascite décompensé.
  • Tout patient avec de l'ascite chronique qui se détériore (fièvre, douleur abdominale, encéphalopathie, leucocytose, détérioration fonction rénale, acidose métabolique, etc).[1]
  • Évacuer des ascites importantes qui entraînent des difficultés respiratoires, des sensations de lourdeur dans le ventre.[2][3]

2 Contre-indications[2][modifier | w]

  • Trouble sévère de la coagulation sanguine
  • Occlusion intestinale
  • Infection paroi abdominale
2.1 Contre-indication relative:[modifier | w]
  • Cicatrices chirurgicales au site de ponction.
  • Masses intra-abdominales.
  • Hypertension portale sévère avec circulation collatérale abdominale.

3 Procédure[modifier | w]

  1. Avant la procédure, faire un FSC avec des tests de la coagulation.[2]
  2. Vider la vessie.
  3. Assoir le patient avec la tête à 45-90°. Le patient est habituellement placé en décubitus dorsal.
  4. Repérer le site possible de paracentèse:[2]
    • La ponction d'ascite est habituellement pratiquée au niveau du quadrant inférieur gauche. [1]
    • À 5 cm au-dessus et médialement à l'épine iliaque antéro-supérieure bilatéralement.
    • Si l'ascite est importante, elle est effectuée à mi-chemin entre l'ombilic et la symphyse pubienne.
  5. Si possible, effectuer un repérage échographique afin de déterminer le site de ponction optimal.[2]
  6. Nettoyer le site de la ponction avec de l'iodine ou de la chlorhexidine et installer les champs stériles.
  7. Anesthésier localement avec de la lidocaïne 1%.
  8. Insérer l'aiguille (calibre 18) sur une seringue 50 mL tout en maintenant une aspiration. [2] L'aiguille peut être insérée avec la technique Z-track.
  9. Les prélèvements sont effectués et l'ascite est drainée. Pour les ponctions d'ascite évacuatrice, un drain de calibre 14 est ajouté avec un système d'aspiration sous vide.[2]
  10. Une perfusion d'albumine IV est recommandée si 5L ou plus d'ascite sont retirées.[1]

4 Interprétation[modifier | w]

4.1 Apparence du liquide[modifier | w]

  • Clair (Jaune transparent): Ascite pas compliqué.[4]
  • Turbide: Indique que liquide infecté.[4]
  • Opalescent: Indique présence légèrement élevée de triglycéride. Rare en cirrhose. [4]
  • Laiteux (Appelé aussi ascite chyleuse): Néoplasie ou cirrhose.
  • Sanguin ou rosé: Ponction traumatique, cirrhose, néoplasie ou fuite de sang d'une collatérale perforée.[4]

4.2 Gradient d'albumine (albumine sérique - albumine ascite [SAAG])[modifier | w]

  • SAAG ≥11 g/L: Hypertension portale (cirrhose, hépatite, insuffisance cardiaque, péricardite constructive, insuffisance hépatique aiguë, Budd-Chiari, syndrome d'obstruction sinusoïdale, myxoedème, thrombose veine porte ou veine splénique, obstruction de la veine cave inférieure, carcinome hépatocellulaire, métastase hépatique, sarcoïdose, schistosomiase, cuivre, arsenic, etc.)[5][6][7]
  • SAAG < 11 g/L: néoplasie, tuberculose, pancréatite, fuite lymphatique, syndrome néphrotique, hémopéritoine, mésothéliome, pseudomyxome, syndrome de Meigs, péritonite biliaire, obstruction ou infarctus intestinal, myxoedème, gastroentérite ésosinophilique, maladie de Whipple, LED, etc.[5][6][7]

4.3 Protéine totale[modifier | w]

  • < 25 g/L: Cirrhose
  • > 25 g/L : Insuffisance cardiaque

4.4 Amylase, triglycérides[modifier | w]

  • Ascite pancréatique, chyleuse.

4.5 Numération leucocytaire + différentielle[modifier | w]

  • >0,250 polymorphonucléaire x 109/L : péritonite bactérienne spontanée

4.6 Culture[modifier | w]

4.7 Cytologie[modifier | w]

Péritonite bactérienne spontanée Cirrhose Insuffisance cardiaque
  • >0,250 polymorphonucléaire x 109/L
  • 2 des 3 critères suivants:
  1. Protéine totale > 1 g/dL
  2. Glucose < 50mg/dL
  3. LDH > limite supérieure de la valeur normale de LDH
  • Protéine totale < 25 g/L
  • SAAG ≥11 g/L
  • Protéine totale > 25 g/L
  • SAAG ≥11 g/L

5 Références[modifier | w]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « UpToDate », sur www.uptodate.com (consulté le 24 avril 2020)
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6 « Paracentèse - Troubles gastro-intestinaux », sur Édition professionnelle du Manuel MSD (consulté le 23 avril 2020)
  3. « Ponction d'ascite - Cancer du foie », sur www.e-cancer.fr (consulté le 24 avril 2020)
  4. 4,0 4,1 4,2 et 4,3 « UpToDate », sur www.uptodate.com (consulté le 24 avril 2020)
  5. 5,0 et 5,1 (en) Moore KP, « Guidelines on the management of ascites in cirrhosis. », Gut,‎ , p. 1-12
  6. 6,0 et 6,1 (en) Hou W., « Ascites: diagnosis and management. », Med Clin North Am.,‎ , p. 801-817
  7. 7,0 et 7,1 (en) Runyon BA, « Management of adult patients with ascites due to cirrhosis: an update », Hepatology,‎ , p. 2087-2107

Signes paracliniques associés à cet examen

Aucun signe paraclinique n'a été associé à cet examen.