Uvéite antérieure

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Uvéite antérieure
Maladie
Anterior-uveitis2.jpg
Uvéite antérieure
Caractéristiques
Signes
Symptômes
Diagnostic différentiel
Décollement de la rétine, Rosacée oculaire, Uvéite postérieure, Corps étranger intraoculaire, Xanthogranulome juvénile, Leucémies, Syndrome de dispersion des pigments, Syndrome de Posner-Schlossman, Syndrome d'uvéite-glaucome-hyphéma
Informations
Terme anglais Anterior uveitis, Iritis
Spécialité Ophtalmologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

L'uvéite n'est pas une maladie unique. Semblable à l'arthrite, l'uvéite peut faire partie de nombreux processus pathologiques différents. Différents types d'uvéites suivent souvent des schémas caractéristiques qui se distinguent par des facteurs tels que la partie de l'œil affectée, si l'inflammation implique un ou les deux yeux, si l'inflammation a commencé soudainement ou progressivement, si l'inflammation disparaît complètement avec un traitement qui peut être arrêtée (aiguë ou récurrente aiguë), ou si elle se reproduit hors traitement (maladie chronique). De ces nombreux sous-ensembles, la présentation la plus courante de l'uvéite est sans aucun doute l'uvéite antérieure aiguë.[1]

1 Épidémiologie[modifier | w]

L'uvéite antérieure est la forme d'uvéite la plus fréquente rencontrée par les ophtalmologistes.

Dans une étude communautaire, l'uvéite antérieure représentait plus de 90% de tous les cas d'uvéite. Le taux d'incidence annuel est d'environ 8 cas pour 100 000 habitants.[2]

Ethnie

  • Aucune différence significative n'existe
  • L'uvéite antérieure associée à HLA-B27 est plus fréquente chez les blancs.

Sexe

  • Aucune différence sexuelle significative n'existe
  • Cependant, le rapport homme / femme de la spondylarthrite ankylosante, qui est une cause fréquente d'uvéite antérieur est de 3:1[3]

Âge

  • L'arthrite peut se développer chez des personnes de tout âge, mais le plus souvent au cours des quatrième et cinquième décennies de la vie.[4]

2 Étiologies[modifier | w]

L'uvéite antérieure aiguë peut se présenter comme un problème médical isolé sans aucune association (idiopathique) avec une maladie ou une inflammation ailleurs dans le corps.

Il peut également survenir dans le cadre d'une infection localisée telle que celle due aux virus qui causent le rhume ou l'herpès simplex.

Rarement, elle peut être secondaire à une réaction indésirable à un médicament.

Elle peut également être associée à une maladie affectant plusieurs parties du corps :

3 Physiopathologie[modifier | w]

Inconnue

Une théorie dominante est que l'exposition d'un individu ayant une prédisposition génétique à un agent infectieux entraîne une réactivité croisée avec des antigènes spécifiques oculaires (mimétisme moléculaire) avec une iritis résultante.

4 Présentation clinique[modifier | w]

4.1 Facteurs de risque[modifier | w]

  • HLA-B27
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Arthrite psoriasique
  • Certains médicaments

4.2 Questionnaire[modifier | w]

Les symptômes de l'AUA sont généralement :

  • Rougeur oculaire
  • Douleur
  • Sensibilité à la lumière (photophobie)
  • Parfois, la vision peut être réduit

4.3 Examen clinique[modifier | w]

La lampe à fente est l'outil le plus important utilisé pour réaliser un bon examen physique.

Dans l'uvéite antérieure, les globules blancs s'accumulent dans l'espace rempli de liquide à l'avant de l'œil (facilement détectables par la lampe à fente)

  • Pour porter le diagnostic, des cellules doivent être présentes dans la chambre antérieure.

Tous les patients atteints d'uvéite antérieure devraient initialement subir un examen oculaire dilaté. Cela permet à l'examinateur une vue vers l'arrière de l'œil (vitrée, rétine, etc). La cause possible change considérablement si l'inflammation à l'avant de l'œil s'accompagne d'une inflammation marquée à l'arrière de l'œil.

Trouvailles à l'examen physique :

  • Cellules dans la chambre antérieure
  • Précipités kératiques (KP)
  • "Flare"
  • Hypopyon
  • Nodules au niveau de l'iris
  • Synéchies postérieures
  • Fibrine
  • Myosis pupillaire
  • Kératopathie en bande
  • Diminution de la pression intraoculaire
    • Cause : L'inflammation du corps ciliaire entraîne une diminution de la production aqueuse. Cependant, une uvéite antérieure sévère ou une uvéite due à l'herpès simplex et au zona peut provoquer un glaucome inflammatoire (trabéculite).[1][5]

5 Examens paracliniques[modifier | w]

Le bilan de base de l'uvéite antérieure aiguë comprend :

  • HLA-B27
  • Syphilis

Pour la maladie granulomateuse bilatérale, on devrait également envisager de tester pour la sarcoïdose (Radiographie pulmonaire au moins)

D'autres tests de laboratoire peuvent être effectués basé sur la suspicion clinique pour diverses maladies.

Le test du liquide oculaire peut être justifié chez les patients qui présentent une uvéite antérieure hypertensive pour tester l'étiologie herpétique.

6 Diagnostic différentiel[modifier | w]

7 Traitement[modifier | w]

Le pilier du traitement est les gouttes topiques.

Ceux-ci comprennent généralement :

  • Corticostéroïdes (par exemple, acétate de prednisolone à 1%)
    • Permet de traiter l'inflammation sous-jacente
  • Goutte dilatante (par exemple, cyclopentolate)
    • Réduit la douleur et aide à empêcher le développement de synéchies postérieures

La fréquence des gouttes dépend principalement de l'intensité de l'inflammation.

Certaines formes d'uvéites antérieures sont associées à une infection telle que l'herpès et nécessiteront également un traitement ciblant la cause infectieuse connue.

À l'occasion, l'uvéite est suffisamment grave pour justifier un traitement par injection locale de corticostéroïdes près de l'œil lui-même ou par une thérapie orale telle que la prednisone. Tout traitement, y compris les gouttes pour les yeux, peut entraîner des effets indésirables. Il est important de peser les avantages potentiels et les inconvénients de chaque traitement.

Des complications de l'inflammation telles qu'une pression intraoculaire élevée et un œdème maculaire cystoïde peuvent également affecter les choix de traitement.

Pour les maladies récurrentes ou chroniques et les poussées qui menacent la vision malgré le traitement local, un traitement immunosuppresseur systémique peut être indiqué et nécessite parfois l'expertise d'un rhumatologue ou d'un spécialiste de l'uvéite.[1]

8 Suivi[modifier | w]

Les patients nécessitent des soins de suivi rapprochés. Les stéroïdes seront diminués progressivement au fur et à mesure que l'inflammation disparaît.

Les patients doivent être réexaminés 2 à 3 semaines après la fin de tous les médicaments pour s'assurer qu'aucune inflammation résiduelle n'est présente.[4]

9 Complications[modifier | w]

  • Synéchies postérieures
  • Kératopathie en bande
  • Élévation de la pression intraoculaire pouvant entraîner un glaucome
  • Oedème maculaire cystoïde
  • Cataracte (secondaire à la l'inflammation ou les corticostéroïdes[1]

10 Pronostic[modifier | w]

Certaines formes d'uvéite antérieure ont tendance à se reproduire.

L'initiation rapide du traitement au moment de la récidive peut raccourcir la durée de l'attaque ou améliorer le pronostic, mais le traitement doit toujours être guidé par un médecin qui doit confirmer le diagnostic du patient le plus tôt possible.

11 Références[modifier | w]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Acute Anterior Uveitis - EyeWiki », sur eyewiki.aao.org (consulté le 19 avril 2020)
  2. « Masthead », American Journal of Ophthalmology, vol. 175,‎ , vi (ISSN 0002-9394, DOI 10.1016/s0002-9394(17)30033-8, lire en ligne)
  3. J. C. Reed et S. Cooley, « Teaching research by the 'Tell', 'Show' and 'Do' process », The Journal of Nursing Education, vol. 15, no 1,‎ , p. 18–20 (ISSN 0148-4834, PMID 1474, lire en ligne)
  4. 4,0 et 4,1 (en) Andrew A Dahl, « Nongranulomatous Iritis (Anterior Uveitis) », Medscape,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Daniel Q. Li, Fady Sedarous, and Tarek A. Bin Yameen, Toronto Notes 2018, Toronto, Canada, 34th Edition, , 1374 p. (ISBN 978-1-927363-40-9), OP19

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.