Utilisateur:Oumkaltoum Harati/Brouillons/Nerf facial

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Nerf facial
Principe anatomique
Cranial nerve VII bells palsy.svg
Représentation schématique de la partie motrice du nerf facial. En jaune, les fibres issues de la partie droite du cerveau ; en orange, celles issues de la partie gauche. Noter que la partie inférieure de la face reçoit sa commande uniquement de la partie du cerveau controlatérale alors que la partie supérieure la reçoit des deux côtés.
Informations
Spécialité Anatomie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

Le nerf facial est un nerf mixte composé d'une racine motrice et d'une racine sensitive ; la dernière étant le nerf intermédiaire.

1 Description[modifier | w]

Trajet du nerf facial [1][2]
Segments du nerf facial Commentaires
Segment Intracrânien Le noyau moteur du nerf facial prend naissance dans le tronc cérébral et émerge dans l'angle ponto-cérébelleux. (antérieur à l'artère cérébelleuse antérieure inférieure). Dans son parcours intracrânien, il est rejoint par les nerfs intermédiaires, qui se composent des fibres sensorielles et autonomes du nerf facial, qui proviennent respectivement du tractus solitaris et du noyau salivatoire supérieur.

Ensuite, il se dirige en haut, en avant et en dehors pour pénétrer dans le conduit auditif interne (CAI). Le CAI est dans la partie pétreuse de l'os temporal entre la fosse crânienne postérieure et l'oreille interne.

**Le segment intracrânien n'a pas de branches.

Segment méatal Cette partie du nerf facial apparaît dans le quadrant supérieur du méat acoustique interne. Les structures importantes au sein du CAI sont:
  • Nerf facial
  • Nerf vestibulaire supérieur
  • Nerf vestibulaire inférieur
  • Nerf cochléaire
  • Artère labyrinthique
  • Ganglion vestibulaire

**Le segment méatal n'a pas de branches.

Segment labyrinthique Entre le méat auditif interne et le ganglion géniculé.

Lorsque le nerf facial et le nerf intermédiaire traversent le quadrant antérieur supérieur du méat acoustique interne, il pénètre dans le canal de Fallope, passant antéro-latéralement entre et supérieurieurement à la cochlée (antérieure) et le vestibule (postérieur), puis se plie en arrière (la partie antérieure ou le premier genou) au ganglion géniculé (où le nerf intermédiaire rejoint le nerf facial et où les fibres gustatives synapsent).

Le segment labyrinthique est le plus étroit et donc le plus vulnérable car très plus susceptible aux compromis vasculaires.

Le segment labyrinthique dégage les branches suivantes :

  • le nerf pétreux superficiel supérieur (contenant des fibres parasympathiques pour la glande lacrymale et des fibres gustatives du palais)
  • le nerf pétreux externe
  • le nerf pétreux inférieur (Certaines fibres contribuant au nerf pétreux inférieur du nerf glossopharyngé proviennent également du ganglion géniculé, mais le nerf est décrit comme une branche du nerf glossopharyngé plutôt qu'une branche du nerf facial). [2]
Segment tympanique Entre le ganglion géniculé et l'éminence pyramidal.

Le nerf facial traverse le canal de Fallope sur la face médiale de la cavité tympanique avant son deuxième virage serré à l'éminence pyramidale. Il passe médialement à l'enclume.

Lorsque le nerf passe en arrière du ganglion géniculé, il devient le segment tympanique et se trouve immédiatement sous le canal semi-circulaire latéral dans la paroi médiale de la cavité de l'oreille moyenne. Le nerf passe en arrière du processus cochléariforme, du tenseur du tympan et de la fenêtre ovale. Juste en aval de l'éminence pyramidale, le nerf effectue un deuxième tour (postérieur ou deuxième genou).

** Le segment tympanique n'a pas de branches.

Segment mastoïde Entre le genou postérieur au foramen stylomastoïdien.

Après son deuxième genou, le nerf traverse la face postérieure de la cavité tympanique. Le nerf du muscle de l'étrier (stapedius) et la corde du tympan naissent dans ce segment. La corde du tympan passe entre le marteau et l'enclume pour fournir des fibres parasympathiques préganglionnaires au ganglion sous-maxillaire, qui fournit ensuite une innervation parasympathique aux glandes sous-maxillaires et sublinguales.

Le nerf facial dégage trois branches au niveau de ce segment :

  • nerf stapédien
  • chorda tympani: branche terminale du nerf intermédiaire portant les deux fibres sécrétomotrices à la glande sous-maxillaire et sublinguale et goût aux deux tiers antérieurs de la langue
  • nerf de la branche auriculaire du nerf vague (CN X): fibres sensitives de la partie postérieure du méat acoustique externe.
Segment extratemporal Lorsque le nerf sort du foramen stylomastoïdien, il émet le :
  • nerf auriculaire postérieur qui alimente une partie du méat acoustique externe, la membrane tympanique, les muscles auriculaires et la partie occipitale de l'occipitofrontalis.

Il passe ensuite entre le ventre postérieur du muscle digastrique et le muscle stylohyoïdien, fournissant les deux et pénètre dans la glande parotide. Situé entre les lobes profonds et superficiels de la glande, le nerf se divise en deux branches principales au niveau du pes anserinus

  • branches temporo-faciales supérieures
  • branches cervico-faciales inférieures.

Du bord antérieur de la glande, cinq branches émergent (du supérieur à l'inférieur):

  • temporal (à ne pas confondre avec les nerfs temporaux profonds de la division mandibulaire du nerf trijumeau)
  • zygomatique (à ne pas confondre avec le nerf zygomatique de la division maxillaire du nerf trijumeau)
  • buccal (à ne pas confondre avec le nerf buccal de la division mandibulaire du nerf trijumeau)
  • mandibulaire (marginal) (à ne pas confondre avec la division mandibulaire du nerf trijumeau)
  • cervical

2 Fonction[modifier | w]

  • Motrice: Muscles de la face, muscles stylo-hyoïdien et digastrique et muscle de l’étrier.
  • Sensitive: Pavillon de l'oreille externe, entrée du conduit auditif externe (Zone de Ramsey-Hunt)
  • Sensorielle: Goût des 2/3 antérieur de la langue et muscle de l’étrier
  • Sécrétoire: Glandes lacrymales, nasales, palatines et glandes salivaires antérieures.

3 Références[modifier | w]

La section obligatoire Références ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: Dans la section références se trouve toutes les références (références sans groupe). Pour ajouter des références, passez par la fonction d'ajout de références. N'ajoutez pas de références manuellement.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
Exemple:
 
  1. Nathan R. Walker, Rakesh K. Mistry et Thomas Mazzoni, StatPearls, StatPearls Publishing, (PMID 31747222, lire en ligne)
  2. 2,0 et 2,1 (en-US) Frank Gaillard, « Facial nerve | Radiology Reference Article | Radiopaedia.org », sur Radiopaedia (consulté le 24 mars 2021)