Utilisateur:Joël Macoir/Brouillons/Aphasie de Broca

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Aphasie de Broca
Approche clinique
Caractéristiques
Drapeaux rouges Drapeau rouge 1, Drapeau rouge 2
Informations
Terme anglais Broca Aphasia

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

Objectif du CMC
Nom de l'objectif du CMC (Numéro)

L'aphasie est un terme utilisé pour décrire une perturbation de la capacité à utiliser des symboles (écrits ou parlés) pour communiquer des informations et est classé en deux types: l'aphasie expressive ou l'aphasie réceptive. Ces deux types d'aphasie peuvent se produire ensemble. Cet article traite de l'aphasie de Broca (également appelée aphasie expressive). L'aphasie de Broca a été décrite pour la première fois par le médecin français Pierre Paul Broca en 1861. Une forme bénigne de cette condition est appelée dysphasie. L'aphasie / dysphasie doit être distinguée de la dysarthrie qui résulte d'une altération de l'articulation. La dysarthrie, par opposition à l'aphasie, est un dysfonctionnement moteur dû à une innervation perturbée du visage, de la langue ou du palais mou qui se traduit par des troubles de l'élocution mais une fluidité et une compréhension intactes. L'aphasie est généralement considérée comme un signe cortical. Sa présence suggère un dysfonctionnement du cortex cérébral dominant. [1][2][3][4]

1 Épidémiologie[modifier | w]

Les données sur l’incidence de l’aphasie de Broca sont limitées. Aux États-Unis, environ 170 000 nouveaux cas d'aphasie liés à un accident vasculaire cérébral surviennent chaque année.[5][4]

2 Étiologies[modifier | w]

La cause la plus courante de l'aphasie de Broca est un accident vasculaire cérébral impliquant le lobe frontal inférieur dominant ou la région de Broca. Un accident vasculaire cérébral dans la région de Broca est généralement dû à un thrombus ou à une embolie dans l'artère cérébelleuse moyenne ou l'artère carotide interne. Les autres causes de l'aphasie de Broca comprennent les lésions cérébrales traumatiques, les tumeurs et les infections cérébrales. L'aphasie est un symptôme de démence dégénérative comme la maladie d'Alzheimer. En cas de maladie démentielle, les patients développent des déficits progressifs et progressifs du langage, par opposition à un début soudain de perte de la fonction langagière observée lors d'un accident vasculaire cérébral ischémique.

3 Physiopathologie[modifier | w]

La zone de Broca est une région du lobe frontal inférieur de l'hémisphère dominant du cerveau composée des zones de Brodmann 44 et 45. La fonction linguistique est latéralisée à l'hémisphère gauche chez 96% à 99% des droitiers et 60% des gauchers. remis les gens. Diverses voies relient la zone de Broca au lobe frontal, aux ganglions de la base, au cervelet et à l'hémisphère controlatéral.[4]

À la suite d'une lésion dans la région de Broca, il y a une rupture entre ses pensées et ses capacités linguistiques. Ainsi, les patients ont souvent l'impression de savoir ce qu'ils souhaitent dire mais sont incapables de produire les mots. Autrement dit, ils sont incapables de traduire leurs images mentales et leurs représentations en mots. Cela affecte la fluidité normale de la parole. La perte de la fonction linguistique peut être due au fait que la zone de Broca joue un rôle dans l'ordre des sons en mots et des mots en phrases, et crée ainsi des relations entre les éléments linguistiques.[4]

4 Approche clinique[modifier | w]

L'aphasie de Broca est une aphasie non fluide. La sortie de la parole spontanée est nettement diminuée. Il y a une perte de structure grammaticale normale (discours agrammatique). Plus précisément, les petits mots de liaison, les conjonctions (et, ou, mais) et l'utilisation de prépositions sont perdus. À titre d'exemple, une phrase comme "J'ai emmené le chien pour une promenade." peut devenir «je promène un chien». Les patients peuvent présenter un discours interjectionnel où il y a une longue latence et les mots qui sont exprimés sont produits comme s'ils étaient sous pression. La capacité de répéter des phrases est également altérée. Malgré ces déficiences, les mots produits sont souvent intelligibles et contextuellement corrects. Dans l'aphasie pure de Broca, la compréhension est intacte. [4]

Les patients souffrant d'aphasie de Broca sont souvent très contrariés par leurs difficultés à communiquer. Cela peut être dû au déficit lui-même ou à des dommages aux structures adjacentes du lobe frontal qui contrôlent l'inhibition des émotions négatives. L'aphasie de Broca peut accompagner d'autres déficits neurologiques tels que la faiblesse faciale droite, l'hémiparésie ou l'hémiplégie et l'apraxie.[4]

5 Drapeaux rouges[modifier | w]

La section obligatoire Drapeaux rouges ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description:
  • Les drapeaux rouges sont des signes, des symptômes, des facteurs de risque ou des signes paracliniques qui, lorsqu'ils sont présents, peuvent orienter vers un diagnostic grave ou demandant une prise en charge immédiate.
  • Chaque drapeau rouge devrait être défini à l'aide d'une propriété sémantique de type Drapeau rouge.
Formats:Liste à puces
Balises sémantiques: Drapeau rouge
Commentaires:
 
  • La liste à puce est le format à utiliser, toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
  • Cette section doit rester simple et courte.
Exemple:
 
Les drapeaux rouges des patients qui se présentent en céphalée aiguë sont :
  • une altération de l'état de conscience [Drapeau rouge] indique une possible méningite, encéphalite, un AVC hémorragie ou une HIP
  • une faiblesse [Drapeau rouge] évoque un AVC
  • de la diplopie [Drapeau rouge] évoque également un AVC du tronc ou une lésion occupant de l'espace
  • une immunosuppression [Drapeau rouge] pourrait évoquer une méningite, encéphalite ou un abcès cérébral ou spinal
  • etc.

6 Investigation[modifier | w]

L'examen au chevet d'un patient soupçonné d'aphasie comprend des évaluations de la fluidité, de la capacité de nommer des objets, de répéter des phrases courtes, de suivre des commandes simples et complexes, de lire et d'écrire. Des tests neuropsychologiques formels peuvent être utiles pour déterminer le type et la gravité du déficit linguistique. La neuroimagerie (TDM, IRM, IRMf, TEP ou SPECT) peut être nécessaire pour localiser et diagnostiquer la cause de l'aphasie. Les patients doivent également être dépistés pour la dépression car cela est également fréquent dans l'aphasie de Broca. [6][4]

7 Prise en charge[modifier | w]

L'aphasie de Broca a souvent un effet dévastateur sur la capacité des individus à mener leurs activités normales. Elle affecte la capacité du patient à communiquer et conduit souvent à une perte de productivité et de vocation et peut également conduire à l'isolement social.[7][8][9][4]

Actuellement, il n’existe pas de traitement standard pour l’aphasie de Broca. Les traitements doivent être adaptés aux besoins de chaque patient. L'orthophonie est le pilier des soins aux patients aphasiques. Il est essentiel de fournir aux patients aphasiques un moyen de communiquer leurs désirs et leurs besoins afin de pouvoir y répondre. Souvent, cela se fait en fournissant une planche avec divers objets afin que le patient puisse pointer vers l'objet qu'il souhaite. La participation d'un orthophoniste, d'un neuropsychologue et d'un neurologue à l'élaboration d'un plan de soins pour le patient atteint d'aphasie de Broca est très utile pour obtenir de bons résultats. Une option de traitement innovante pour les patients souffrant d'aphasie de Broca est l'intonation mélodique. L'intonation mélodique repose sur le fait que la capacité musicale est souvent épargnée dans l'aphasie de Broca. Ainsi, l'orthophoniste encourage le patient avec une mauvaise production de la parole à essayer d'exprimer ses mots avec des tonalités musicales. Cette approche s'est révélée prometteuse dans les essais cliniques.[4]

Le traitement médical de l'aphasie est actuellement à l'étude dans des essais cliniques. Les thérapies médicamenteuses ont inclus des agents catécholaminergiques (bromocriptine, lévodopa, amantadine, dexamphétamine), le piracétam et des composés apparentés, des inhibiteurs de l'acétylcholine estérase et des facteurs neurotrophiques. Les études antérieures ont été modestes et d'autres études sont nécessaires pour déterminer l'efficacité de ces agents pharmacologiques. De plus, des essais de stimulation magnétique transcrânienne et de stimulation directe transcrânienne pour l'aphasie sont actuellement en cours.[4]

Lorsque la cause de l'aphasie de Broca est un accident vasculaire cérébral, la récupération de la fonction du langage atteint un pic en deux à six mois, après quoi les progrès ultérieurs sont limités. Cependant, les patients doivent être encouragés à travailler sur la production de la parole, car des cas d'amélioration ont été observés longtemps après un AVC. Il existe des produits logiciels commerciaux qui prétendent améliorer la fonction du langage, mais pour la plupart, ceux-ci n'ont pas été rigoureusement testés dans des essais cliniques randomisés. [4]

Il est important d'aborder les problèmes de dépression post-AVC et de déficience cognitive post-AVC, ainsi que les troubles de la fonction exécutive, la sensibilisation, la négligence et l'hémiparésie pendant le processus de réadaptation afin d'optimiser les résultats pour un patient individuel. Le soutien familial et social est extrêmement important pour maintenir les patients souffrant de troubles du langage dans des activités sociales et de loisirs qui peuvent grandement influer sur la qualité de vie du patient aphasique.L'aphasie de l'[4]Broca est souvent observée chez les patients souffrant d'un traumatisme crânien ou d'un accident vasculaire cérébral. Bien que la personne ait conservé sa compréhension, elle a du mal à parler couramment. Ces patients subissent souvent une orthophonie mais en raison de leurs autres maladies, ils sont souvent soignés par des infirmières. Par conséquent, les infirmières doivent être conscientes de ce trouble de la parole. Les personnes atteintes de ce trouble peuvent être capables de lire, mais leur capacité d'écriture peut être limitée. Cependant, il est important d'apprécier le fait que dans l'aphasie de Broca, il y a une préservation des fonctions intellectuelles et cognitives. [10][6][4]

Certains patients peuvent récupérer fonctionnellement et être capables de mener une vie indépendante tant qu'ils n'ont pas d'autres comorbidités ou déficits neurologiques. La récupération après l'aphasie de Broca est souvent de plusieurs mois, voire des années, surtout si la cause était un accident vasculaire cérébral. La plupart des gens constatent une légère amélioration au cours des six premiers mois, mais une guérison complète peut prendre des années. L'essentiel est d'éduquer les membres de la famille des soignants qui s'occuperont des patients.[11][4]

8 Suivi[modifier | w]

La section facultative Suivi ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section traite du suivi de l'approche clinique
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Est-ce que la patient aura besoin d'être revu dans X semaines ?
  • Quels doivent être les consignes données au patient ?
  • Y a-t-il des examens paracliniques à répéter ?
  • Cette section peut également traiter du suivi intrahospitalier.
Exemple:
 

9 Complications[modifier | w]

La section facultative Complications ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section traite des complications possibles de l'approche clinique classées en ordre de probabilité (si possible).
Formats:Liste à puces, Texte
Balises sémantiques: Complication
Commentaires:
 
  • Chaque complication doit être spécifiée à l'aide du modèle Complication. Si possible, veuillez ajouter la fréquence des complications.
  • Attention ! Les complications sont celles de l'approche clinique elle-même et non de son traitement. Par exemple, l'anémie est une complication de l'hémorragie digestive basse, mais la perforation intestinale en raison d'une colonoscopie doit plutôt être décrit sur la page de la procédure Colonoscopie.
Exemple:
 

10 Particularités[modifier | w]

La section facultative Particularités ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section traite des particularités concernant la gestion de l'approche clinique pour certaines clientèles.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
Exemple:
 

10.1 Gériatrie[modifier | w]

La section facultative Gériatrie ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section mentionne les particularités concernant la gestion de l'approche clinique chez une clientèle gériatrique.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Le format texte est à privilégier.
  • Il est possible que l'approche clinique en gériatrie nécessite une approche clinique complètement différente. Dans ce cas, il est préférable de faire un page d'approche clinique séparée. (ex. Ictère chez le nouveau-né est trop différente de l'Ictère chez la personne âgée).
Exemple:
 

10.2 Pédiatrie[modifier | w]

La section facultative Pédiatrie ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section mentionne les particularités concernant la gestion de l'approche clinique chez une clientèle pédiatrique.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Le format texte est à privilégier.
  • Il est possible que l'approche clinique en pédiatrie nécessite une approche clinique complètement différente. Dans ce cas, il est préférable de faire un page d'approche clinique séparée. (ex. Ictère chez le nouveau-né est trop différente de l'Ictère chez la personne âgée)
Exemple:
 

11 Concepts clés[modifier | w]

Lorsque vous parlez à un patient aphasique, il est important de maintenir un rythme et un volume normaux. Les questions doivent être simples. Il est préférable de poser des questions par oui ou par non plutôt que par des questions ouvertes nécessitant une réponse longue. [4]

12 Références[modifier | w]

!
Cette page a besoin de vous !