Tremblements (signe clinique)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Tremblements
Signe clinique
Writing by a Parkinson's disease patient.png
Tremblements par une personne atteinte de maladie de Parkinson
Données
Système Nerveux central
Modalité
Examen neurologique
Informations
Terme anglais tremor
Spécialités Neurologie, neurochirurgie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial


Les tremblements sont des mouvements anormaux involontaires, rythmiques et oscillatoires, de faible amplitude. Ils peuvent être unilatéraux ou bilatéraux.[1]

1 Examen[modifier | w]

Action Recopier une spirale, transvider des verres d'eau
Intention S'accentue à mesure que le patient approche de la cible (un type de tremblement d'action)
Postural Ataxie tronculaire
Repos Peut être inhibé par le patient mais recommence lors de distractions (lui demander de calculer 100 - 7 - 7 - 7 ...)
Psychogène Ne suit par de patron neurologique

2 Interprétation[modifier | w]

2.1 Tremblement de repos[modifier | w]

Tremblement présent au repos, diminuant ou disparaissant lors des mouvements. Fait partie de la triade du syndrome extrapyramidal avec la bradykinésie et l'hypertonie. Il affecte le plus souvent le membre supérieur ou le membre inférieur, plus rarement le menton. On le retrouve dans la maladie de Parkinson[1].

2.2 Tremblement d'attitude (ou tremblement postural)[modifier | w]

Tremblement présent lors du maintien d'une position. Tremblement de fréquence rapide (plus rapide que le tremblement de repos), lié aux contractions des muscles agonistes et antagonistes. Sa fréquence varie de 3 à 12 Hz. Il disparaît en position de repos sauf lorsqu'il est très intense.[1]

On le retrouve dans les tremblement essentiel[2][3][4] (éventuellement congénital), tremblement iatrogène médicamenteux[5], par exemple induit par l'amiodarone[6], l'émotion, la prise de stimulants.

2.3 Tremblement d'action[modifier | w]

Également appelé tremblement intentionnel, il survient lors de mouvements volontaires précis, tels que verser de l'eau dans un verre ou toucher le bout de son nez avec le doigt. Il est à différencier du pseudo-tremblement d'origine cérébelleuse (mouvements ataxiques, désordonnés, dans le cadre d'un syndrome cérébelleux cinétique).[1]

On le retrouve dans le tremblement essentiel et tremblement de la sclérose en plaques.[1]

2.4 Tremblement psychogène[modifier | w]

Il s'agit d'un tremblement ne correspondant à aucune pathologie neurologique, mais ayant une origine psychogène. Le tremblement peut être alors à la fois au repos et à l'action (ce qui est inhabituel), et présenter un caractère polymorphe ainsi que des atypies[7].

3 Références[modifier | w]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Tremblement », Wikipédia,‎ (lire en ligne)
  2. Hillon P (2008) Vous avez dit tremblement essentiel?. Médecine, 4(8), 351-352.(résumé)
  3. Soland, V. (2012). L’essentiel du tremblement essentiel… en dix questions. Le médecin du Québec, 47, 23-9.
  4. Delvaux, V., & de Noordhout, A. M. (2001). Tremblement essentiel: diagnostic différentiel et traitement. Rev Med Suisse, 3, 21577.
  5. Montastruc, J. L., & Durrieu, G. (2004). Tremblements et mouvements anormaux aigus d’origine médicamenteuse. Thérapie, 59(1), 97-103 (résumé).
  6. Zerouati, N., Bonnefond, H., Laverhne, S., Charles, R., & Beyens, M. N. (2015). Un tremblement iatrogène: penser à... l'amiodarone. Médecine, 11(10), 443-448. | résumé
  7. « Mouvements anormaux », sur Collège des Enseignants de Neurologie, (consulté le 27 mai 2020)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Maladies avec cette présentation