Test de Thompson (signe clinique)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Test de Thompson
Signe clinique
Rupture tendon achiléen.jpg
Test de Thompson positif chez un patient ayant souffert d'une rupture du tendon d'Achille
Vidéo
Données
Système Musculosquelettique
Modalité
Examen de la cheville
Informations
Terme anglais Thompson test
Autres noms Test de Simmonds
Wikidata ID Q3954329
Spécialités Chirurgie orthopédique, médecine du sport, physiatrie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

Le test de Thompson permet d'évaluer l'intégrité du tendon d'Achille et de détecter une rupture complète ce dernier.[1]

1 Technique[modifier | w]

Coucher le patient en décubitus ventral avec les pieds dépassant le bout de la table. Le clinicien serre avec sa main le mollet (le gastrocnémien et le soléaire). Normalement, cette manoeuvre cause une contraction du tendon d'Achille ce qui cause une flexion plantaire. Si le tendon est complètement rupturé, il n'y aura pas de flexion.[2][1]

1.1 Technique objective[modifier | w]

Il est possible d'effectuer le test de Thompson de manière objective en gonflant autour du mollet un brassard de pression sanguine à 100 mmHg. Normalement, une dorsiflexion du pied entraînera une augmentation de la pression à 140 mmHg. Chez les patients dont le tendon d'Achille est complètement rupturé, cette augmentation n'aura pas lieu.

2 Signification clinique[modifier | w]

Le test de Thompson sert à diagnostiquer une rupture complète du tendon d'Achille. Par contre, le muscle plantaris et les fléchisseurs profonds des orteils peuvent quand même fournir un peu de flexion plantaire. Dans cette situation, trois autres signes cliniques peuvent corroborer le diagnostic[3]:

  • asymétrie dans la position des pieds en décubitus ventral.;
  • palpation d'une dépression dans le tendon à environ 3-6 cm de son insertion calcanéaire;
  • diminution importante de la force en flexion plantaire.

3 Références[modifier | w]

  1. 1,0 et 1,1 T. CAMPBELL THOMPSON et JOHN H. DOHERTY, « SPONTANEOUS RUPTURE OF TENDON OF ACHILLES », The Journal of Trauma: Injury, Infection, and Critical Care, vol. 2, no 2,‎ , p. 126–129 (ISSN 0022-5282, DOI 10.1097/00005373-196203000-00003, lire en ligne)
  2. (en) « Thompson Test », Physiopedia,‎ (lire en ligne)
  3. Brukner P, Khan K. Clinical Sports Medicine. 3rd ed. McGraw-Hill Book Company, 2010

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Maladies avec cette présentation

Aucune maladie ne correspond à la requête.