Saturométrie au doigt

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Saturométrie au doigt
Examen paraclinique
Saturometre 2.jpg
Saturomètre à l'extrémité d'un doigt
Informations
Autres noms Oxymétrie de pouls, oxymétrie colorimétrique, saturation pulsée en oxygène
Spécialités Cardiologie, pneumologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial


La saturométrie au doigt (oxymétrie de pouls ou l'oxymétrie colorimétrique ou saturation pulsée en oxygène (SpO2)) est un moniteur non invasif qui mesure la saturation en oxygène dans le sang en faisant briller la lumière à des longueurs d'onde spécifiques à travers les tissus (le plus souvent le lit de l'ongle). [1]

1 Indications[modifier | w]

L'oxymétrie de pouls est l'un des paramètres de surveillance standard de l'American Society of Anesthesiologists pour tous les cas d'anesthésie. De plus, il doit être utilisé pour les patients hospitalisés qui reçoivent des médicaments qui peuvent altérer leur respiration (principalement des opioïdes). Tous les patients souffrant de problèmes respiratoires aigus doivent être surveillés par oxymétrie de pouls, que ce soit dans une salle d'urgence, une unité de soins intensifs, un hôpital général ou une ambulance préhospitalière. L'oxymétrie de pouls est non seulement utilisée pour diagnostiquer rapidement l'hypoxie, mais aussi pour titrer le traitement de l'hypoxie comme les paramètres de soutien du ventilateur et l'oxygène supplémentaire afin d'éviter l'hyperoxie, qui peut être préjudiciable chez les nouveau-nés, mais comme les publications récentes le suggèrent également chez les adultes souffrant d'infarctus du myocarde et éventuellement d'autres maladies.[1]

2 Contre-indications[modifier | w]

  • choc: dû au défaut de perfusion périphérique, la saturation peut être faussée en situation de choc.

3 Procédure[modifier | w]

L'oxymètre est le plus souvent appliqué à un doigt (de main ou de pied) ou au lobe de l'oreille.[2]

Chez le nouveau-né, le système est placé préférentiellement au niveau du membre supérieur droit, ceci afin de ne pas être perturbé par un shunt secondaire à une persistance du canal artériel.[2]

Un saturomètre bien positionné permet d'avoir en temps réel la fréquence cardiaque : lorsque le cœur se contracte (systole), il envoie du sang oxygéné dans les artères ; ce sang est de couleur rouge. Lorsque le cœur se dilate (diastole), il « aspire » le sang pauvre en oxygène venant des organes (retour veineux). Cette variation est visualisée localement aux extrémités, là où est disposé le saturomètre. La fréquence de variation de ces intensités donne le rythme cardiaque.[2]

4 Interprétation[modifier | w]

La saturation est exprimée en pourcentage. Des niveaux de saturation en oxygène d'environ 96% à 100% sont considérés comme normaux au niveau de la mer.Elle vaut entre 90 et 100 % chez le sujet normal, mais baisse sensiblement chez le fumeur. Elle dépendra surtout de l'état clinique général du patient. Les individus normaux vivant à des altitudes plus élevées peuvent avoir des niveaux de saturation en oxygène inférieurs.[1][2]

Une SpO2 à 98 % signifie que chaque globule rouge est chargé à 98 % d'oxyhémoglobine et de 2 % de désoxyhémoglobine et non pas que 98 % des globules rouges sont chargés en oxygène.[2]

Les oxymètres de pouls sont généralement étalonnés sur une plage de saturation de 70% à 100% avec une précision de 2% à 4%, ce qui signifie que l'oxymètre de pouls a une lecture inférieure à 70%, peut ne pas être précis par rapport aux mesures obtenues par le « gold standard » : un gaz sanguin invasif. Bien qu'ils ne puissent pas démontrer une précision absolue, ils suivent généralement la saturation en oxygène et affichent des nombres inférieurs. [1]

Il y a des raisons techniques pour l'étalonnage à 70%; cependant, à ce moment-là, les patients présentent généralement des signes cliniques d'hypoxémie qui ne nécessitent pas de confirmation clinique invasive et un traitement pour inverser ce niveau d'hypoxie ne diffère pas du traitement pour un patient avec une saturation de 70%. Les résultats critiques qui inciteraient la plupart des patients à intervenir se situeraient probablement dans une fourchette moyenne à élevée de 80% au niveau de la mer, car la pression partielle d'oxygène serait de l'ordre de 60 mmHg. Cependant, les nombres critiques qui nécessitent un traitement peuvent être inférieurs à haute altitude ou chez les patients présentant des malformations cardiaques hypoxiques où le sang veineux se mélange avec le sang artériel entrant dans la circulation systémique.[1]

4.1 Limites et facteurs pouvant modifier les mesures[modifier | w]

L'oxymétrie de pouls mesure uniquement la saturation en hémoglobine, pas la ventilation et n'est pas une mesure complète de la suffisance respiratoire. Il ne remplace pas les gaz sanguins contrôlés en laboratoire, car il ne donne aucune indication du déficit en base, des niveaux de dioxyde de carbone, du pH sanguin ou de la concentration de bicarbonate (HCO3−).[3]

L'oxymétrie de pouls n'est pas non plus une mesure complète de la suffisance circulatoire de l'oxygène. En cas de circulation sanguine insuffisante ou d'hémoglobine insuffisante dans le sang (anémie), les tissus peuvent souffrir d'hypoxie malgré une forte saturation en oxygène artériel.[3]

L'oxymétrie de pouls repose sur l'absorption de la lumière à travers un lit de tissu avec du sang pulsé. Par conséquent, les facteurs qui interfèrent avec ces paramètres peuvent interférer avec la lecture des oxymètres de pouls. Le vernis à ongles et les ongles artificiels constituent l'un des exemples courants de facteurs d'interférence. De nombreuses publications ont couvert ce sujet, mais avec des conclusions diverses impliquant principalement des ongles de couleur bleue ou noire. Les ongles artificiels ont également été signalés comme étant préjudiciables ou sans effet. En raison des tendances de la mode en constante évolution, il sera difficile de faire une déclaration générale à savoir quels traitements pour les ongles seront sûrs et lesquels devraient idéalement être évités. Placer le capteur latéralement sur un doigt qui ne donne pas de lecture a parfois été utilisé avec succès, mais il ne faut pas oublier que ce sera en dehors du calibrage de ce capteur.[1]

Les colorants intraveineux tels que le bleu de méthylène ou le vert d'indocyanine qui sont parfois utilisés pour des procédures chirurgicales ou diagnostiques colorent le sérum dans le sang et peuvent interférer avec le spectre d'absorption de la lumière et donner des lectures faibles.[1]

Les dyshémoglobinémies, telles que la carboxyhémoglobine, la méthémoglobine et autres, changeront la couleur et le spectre d'absorption du sang et donneront de fausses lectures.[1] Étant donné que l'oxymétrie de pouls ne mesure que le pourcentage d'hémoglobine liée, une lecture faussement élevée ou faussement basse se produit lorsque l'hémoglobine se lie à autre chose que de l'oxygène:vaginal

  • L'hémoglobine a une affinité plus élevée pour le monoxyde de carbone que pour l'oxygène, et une lecture élevée peut se produire malgré le fait que le patient soit réellement hypoxémique. En cas d'intoxication au monoxyde de carbone, cette imprécision peut retarder la reconnaissance de l'hypoxie (faible taux d'oxygène cellulaire).[3]
  • L'empoisonnement au cyanure donne une lecture élevée car il réduit l'extraction d'oxygène du sang artériel. Dans ce cas, la lecture n'est pas fausse, car l'oxygène dans le sang artériel est en effet élevé dans les premiers empoisonnements au cyanure.[3]
  • La MPOC (en particulier la bronchite chronique) peut provoquer de fausses lectures. [3]

Dans ces cas, une confirmation avec un co-oxymètre doit être obtenue. Certains oxymètres de pouls plus récents utilisant plusieurs longueurs d'onde peuvent afficher certaines méthémoglobinémies.[1]

La pollution lumineuse dans la partie capteur de la sonde peut être un autre facteur gênant pour une lecture précise, comme certaines lumières ambiantes ou d'autres sondes émettant de la lumière dans un spectre similaire au voisinage de la sonde de l'oxymètre de pouls, et doit être évitée en couvrant le site ou la sonde.[1]

Le sang pulsé est une autre condition préalable à une lecture précise. L'amplitude d'impulsion dans les lits de tissus est très petite et ne représente qu'environ 5% des signaux de l'oxymètre de pouls qui seront disponibles pour l'analyse. Toute diminution supplémentaire de l'amplitude des ondes de pouls, comme une hypotension sévère, des extrémités froides, la maladie de Raynaud ou d'autres facteurs tels qu'un mouvement excessif, peut interférer avec une lecture précise. Les oxymètres de pouls de qualité hospitalière peuvent généralement lire les arythmies cardiaques de perfusion telles que la fibrillation auriculaire et les contractions auriculaires ou ventriculaires prématurées. La plupart des oxymètres de pouls affichent la forme d'onde pléthysmographique en plus du nombre de saturation pour donner au clinicien un autre paramètre pour interpréter le nombre de saturation.[1]

Les fabricants d'oxymètres de pouls tentent d'atténuer ces facteurs par différentes stratégies avec des améliorations du capteur matériel et des algorithmes logiciels. Par conséquent, les publications signalant les limitations de certains oxymètres de pouls peuvent être spécifiques à ce fabricant ou à cette marque et à ce modèle.[1]

5 Fonctionnement[modifier | w]

L'hémoglobine désoxygénée et oxygénée absorbe la lumière à différentes longueurs d'onde (660 nm et 940 nm respectivement), et la lumière absorbée est traitée par un algorithme dans l'oxymètre de pouls pour afficher une valeur de saturation.[1]

6 Références[modifier | w]

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 1,11 et 1,12 Klaus Torp et Leslie Simon, « Pulse Oximetry », StatPearls,‎ (lire en ligne)
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 « Oxymétrie colorimétrique », Wikipédia,‎ (lire en ligne)
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 (en) « Pulse oximetry », Wikipedia,‎ (lire en ligne)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Signes paracliniques associés à cet examen