Prescriptions d'examens de radiologie

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche

La prescription d'examens d'imagerie médicale est rendu un élément essentiel dans le processus diagnostic de la médecine moderne. Il existe désormais des guides et des lignes directrices pour aider les médecins à prendre des décisions sur ces examens d'imagerie. Ces lignes directrices ne doivent pas limiter la liberté du médecin clinicien traitant à prescrire. Cependant, ces examens ne doivent pas être banalisés et les requêttes doivent être remplies correctement.

1 Quand prescrire une imagerie[modifier | w]

  • L’imagerie médicale ne peux jamais remplacer un bon questionnaire et examen physique.
  • Être vigilant sur le fait que, à l’imagerie médicale, les découvertes fortuites peuvent être décrites sans être nécessairement en lien avec la condition du patient. Ces découvertes peuvent nécessiter des investigations supplémentaires et engendrer de l’anxiété chez le patient.
  • Être vigilant à la quantité de radiation à laquelle le patient est exposé. (voir section radiotoxicité)
  • Être vigilant aux réactions aux produits de contraste.
  • Être vigilant à la fonction rénale avec l’administration des produits de contraste.
  • Être vigilant de la disponibilité, la durée, et les coûts relié à l’examen demandé.

2 Questions à se poser pour prescrire un examen d’imagerie[modifier | w]

  • Est-ce qu’il y a un examen antérieur qui peut répondre à la question clinique?
  • Est-ce que l’examen va être utile dans la prise en charge du patient
  • Dans quel intervalle de temps l’examen doit être fait?
    • Généralement, il y a un retard radiologique par rapport à la clinique. De plus, le diagnostic est souvent évident après un bon questionnaire, examen physique et des bilans de laboratoires.
    • Si la clinique du patient n’est pas précaire, l’examen peut être évité durant les gardes. Ceci évitera des déplacements et des coûts supplémentaires.
  • Est-ce que c’est le meilleur examen à demander ?
    • Demander l’examen en fonction des diagnostics différentiels en tête
    • Lignes directrices pour les examens d’imagerie diagnostique disponible sur le site de l’Association canadienne de radiologie (CAR)[1]
  • Est-ce que c’est le bon patient pour cet examen ?
    • Certains examens nécessitent un patient capable de se mobilier et de faire des apnées.
    • Attention aux allergies aux produits de contraste.
    • Attention aux insuffisant rénaux, certains nécessitent une préparation
    • Attention aux possibilités de grossesse
    • Attention aux contre-indications aux champs magnétique dans le cas d’une IRM.
  • Renseignement clinique adéquat sur la requête d’examen?
    • Lisibilité essentielle.
    • Détailler cette section pour permettre ay radiologiste d’interpréter l’imagerie en fonction de la situation clinique.
    • Il est important de mentionner les diagnostics différentiels pour aider le radiologiste à trouver ce que vous cherchez.

3 Références[modifier | w]

  1. « Lignes directrices relatives aux demandes d’examen », sur CAR - Canadian Association of Radiologists (consulté le 3 septembre 2020)