Population

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Population
Concept
Informations
Terme anglais Population
Spécialité Épidémiologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

En épidémiologie, la population est un ensemble d'individus dotés de caractéristiques communes. On peut parler aussi de population cible, soit la population à laquelle on veut généraliser les résultats d'une étude (par exemple, les 15-24 ans). Dans cette population cible, on en choisira un sous-ensemble représentatif pour constituer notre échantillon. On dénombre deux types de population, statique et dynamique. La population dynamique est elle constituée de deux sous-type, ouverte et fermée.[1]

1 Population statique[modifier | w]

La population statique est observée à un seul moment dans le temps. Son usage permet de calculer des proportions, des ratios et des indices. Avec ce type de population, il est impossible de calculer des taux ou des mesures d’incidence (taux d’incidence, incidence cumulée).[1]

2 Population dynamique[modifier | w]

La population dynamique est observée sur une période de temps définie. La population change donc avec le temps. Elle permet de calculer des taux d’incidence et des incidences cumulées. On peut aussi mesurer des prévalences si l’on pend des mesures à des moments précis durant la période d’observation. Une population dynamique peut être ouverte ou fermée.[1]

2.1 Population dynamique ouverte[modifier | w]

Dans une population dynamique ouverte, le chercheur n'a pas de contrôle sur l'entrée et la sortie des individus de la population. Par exemple, si notre population est constitué d'une ville entière, le nombre de personnes à risque de contracter la maladie varie tout au long de l’étude, car aucun contrôle ne peut être exercé sur qui rentre et sort de la ville. Une population dynamique ouverte peut être qualifiée de stable lorsque la prévalence de la maladie est faible (10%). Dans une population dynamique ouverte stable, il y a une relation entre la prévalence (P), le taux d’incidence (I) et la durée moyenne de la maladie (D).[1]

2.2 Population dynamique fermée[modifier | w]

Avec une population dynamique fermée. tous les membres de la population sont identifiés au début de l’étude. Il n’y a aucune personne qui s’ajoute durant la période d’observation et il n’y a aucune perte au suivi. Tous les individus sont suivis jusqu’à ce qu’ils contractent la maladie ou jusqu’à la fin de la période d’observation. Elle permet de calculer facilement une incidence cumulée.[1]

3 Références[modifier | w]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 André Simpson, Clément Beaucage et Yv Bonnier Viger, Épidémiologie appliquée : Une initiation à la lecture critique de la littérature en sciences de la santé, Montréal, Gaëtan Morin Éditeur, , 2e éd., 318 p. (ISBN 978-2-89105-993-0), p. 45

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.