Otalgie (symptôme)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Otalgie
Symptôme
Données
Système Auditif
Informations
Terme anglais Otalgia
Autres noms Douleur à l'oreille
Spécialités ORL, pédiatrie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

Cette page concerne le symptôme,
pour l'approche clinique, voir Otalgie (approche clinique)

L'otalgie désigne une douleur située au niveau de l'oreille. Elle se divise en deux grandes catégories: l'otalgie primaire et secondaire ou référée. L'otalgie primaire est une douleur à l'oreille qui découle directement d'une pathologie à l'intérieur de l'oreille interne, moyenne ou externe. L'otalgie secondaire ou référée est une douleur à l'oreille qui survient d'une pathologie située à l'extérieur de l'oreille.[1]

1 Questionnaire[modifier | w]

Chez les enfants, l'otalgie se manifeste souvent par un enfant qui se tire où se touche l'oreille.

2 Physiopathologie[modifier | w]

L'otalgie résulte de causes otologiques (impliquant l'oreille moyenne ou oreille externe) ou de causes non otologiques en relation avec des processus pathologiques voisins. L'otalgie primaire se classe en causes infectieuses, mécaniques, néoplasiques et inflammatoires. L'otalgie secondaire est mieux classée en fonction des systèmes d'organes. Un réseau neuronal complexe innerve l'oreille à la suite d'un développement embryologique complexe. L'oreille partage ce réseau de neurones avec d'autres organes, ce qui conduit à de nombreuses causes potentielles de douleur auriculaire référée.[2][3] La douleur projetée peut provenir de pathologies situées dans des régions innervées par les nerfs crâniens sensitifs de l'oreille externe et moyenne (les 5e, 7e, 9e et 10e nerfs crâniens). Les régions qui peuvent être concernées sont le nez, les sinus paranasaux, le nasopharynx, les dents, les gencives, l'articulation temporomandibulaire, la colonne cervicale, la mandibule, les glandes parotides, la langue, les amygdales palatines, le pharynx, le larynx, la trachée et l'œsophage. Les lésions dans ces régions peuvent parfois obstruer la trompe d'Eustache, causant une douleur due à un gradient de pression dans l'oreille moyenne. [2][3]

3 Références[modifier | w]

  1. Elizabeth Harrison et Matthew Cronin, « Otalgia », Australian Family Physician, vol. 45, no 7,‎ , p. 493–497 (ISSN 0300-8495, PMID 27610432, lire en ligne)
  2. 2,0 et 2,1 V. Visvanathan et G. Kelly, « 12 minute consultation: an evidence-based management of referred otalgia », Clinical otolaryngology: official journal of ENT-UK ; official journal of Netherlands Society for Oto-Rhino-Laryngology & Cervico-Facial Surgery, vol. 35, no 5,‎ , p. 409–414 (ISSN 1749-4486, PMID 21108752, DOI 10.1111/j.1749-4486.2010.02197.x, lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :0

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Maladies avec cette présentation