Niveaux de recommandation de l'American College of Chest Physicians

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche

Interprétation des niveaux de recommandation du 9e consensus de l’ACCP (American College of Chest Physicians)

  1. Recommandation Forte
  2. Recommandation Faible
  1. Preuve Haute qualité
  2. Preuve qualité Modérée
  3. Preuve Faible qualité
Interprétation des niveaux de recommandation de l’ACCP[1]
Grade de recommandation Bénéfice vs risque Qualité méthodologique de la preuve Implications
Grade 1A

Recommandation forte, preuve haute qualité

Effets bénéfiques clairement > effets indésirables ou vice-versa. Études randomisées contrôlées (ERC) sans défaut majeur ou observationnelles d’évidence exceptionnelle. Recommandation à la plupart des patients dans la plupart des circonstances; études futures risquent peu de changer la preuve.
Grade 1B

Recommandation forte, preuve qualité modérée

Effets bénéfiques clairement > effets indésirables ou vice-versa. ERC avec défaut (résultats inconstants, méthodologie) ou observationnelles d’évidence très forte. Recommandation à la plupart des patients dans la plupart des circonstances; études meilleures pourraient changer la preuve.
Grade 1C

Recommandation forte, preuve faible qualité

Effets bénéfiques clairement > effets indésirables ou vice-versa. Évidence d’au minimum 1 article (ERC, observation ou série de cas) avec défaut ou évidence indirecte. Recommandation à la plupart des patients dans plusieurs circonstances; études meilleures pourraient changer la preuve.
Grade 2A

Recommandation faible, preuve haute qualité

Effets bénéfiques = effets indésirables. Études randomisées contrôlées (ERC) sans défaut majeur ou observationnelles d’évidence exceptionnelle. Meilleure action à poser peut varier selon les circonstances, le patient ou les valeurs de la société. Études futures risquent peu de changer la preuve.
Grade 2B

Recommandation faible, preuve qualité modérée

Effets bénéfiques = effets indésirables. ERC avec défaut ou observationnelles d’évidence très forte. Meilleure action à poser peut varier selon les circonstances, le patient ou les valeurs de la société. Études meilleures pourraient changer la preuve.
Grade 2C

Recommandation faible, preuve faible qualité

Effets bénéfiques = effets indésirables. Évidence d’au minimum 1 article (ERC, observation ou série de cas) avec défaut ou évidence indirecte. Autres alternatives raisonnables. Études meilleures pourraient changer la preuve.

Références[modifier | w]

  1. Gordon Guyatt, David Gutterman, Michael H. Baumann et Doreen Addrizzo-Harris, « Grading strength of recommendations and quality of evidence in clinical guidelines: report from an american college of chest physicians task force », Chest, vol. 129, no 1,‎ , p. 174–181 (ISSN 0012-3692, PMID 16424429, DOI 10.1378/chest.129.1.174, lire en ligne)