Hématospermie (signe clinique)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hématospermie
Signe clinique
Hémospermie.JPG
Données
Système Reproducteur masculin
Informations
Autres noms Hémospermie
Wikidata ID Q2077117
Spécialité Urologie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée

L'hématospermie est la présence de sang dans le sperme[1].

Bien que l'incidence exacte soit inconnue, une hématospermie a été signalée chez un patient sur 5 000 lors d'examens initiaux dans des cliniques externes d'urologie. La plupart des patients ont entre 30 et 40 ans.[2] On pense qu'il représente environ 1 % de tous les symptômes urologiques.[3]

1 Signification clinique[modifier | w]

Il s'agit souvent d'une affection bénigne et spontanément résolutive causée par des infections, en particulier chez les patients plus jeunes. Un épisode isolé est généralement considéré comme bénin et peu susceptible d'être associé à une malignité. Une hématospermie récurrente peut indiquer une pathologie sous-jacente plus grave, en particulier chez les patients de plus de 40 ans.[2]

Étiologies
Infection et inflammation[1][2][3] L'infection ou l'inflammation est considérée comme la cause la plus fréquente de la maladie. Les agents pathogènes impliqués comprennent:
  • les bactéries Gram-négatives (souvent E. coli)
  • les gonocoques
  • T. pallidum
  • C. trachomatis
  • N. gonorrhoeae,
  • échinococcus (rarement)
  • HSV de type 1 ou 2
  • HPV.

La condition peut aussi rarement être causée par certaines infections systémiques chroniques comme:

Les causes inflammatoires / infectieuses suivantes peuvent cause l'hématospermie:

Tumorales Les causes malignes de l'hématospermie comprennent:
  • le cancer de la prostate
  • les tumeurs testiculaires ou épididymaires
  • le carcinome des vésicules séminales (rarement)
  • la tumeur urétrale.[2]

Les lymphomes et les leucémies peuvent également présenter l'hématospermie comme symptôme.[3]

Prostatiques Diverses pathologies de la prostate (notamment prostatite, kystes, hyperplasie bénigne de la prostate, etc.) peuvent entraîner la présence de sang dans l'éjaculat.[2][3]
Autres Des affections systémiques telles que[2]:
  • l'hypertension maligne
  • un dysfonctionnement hépatique
  • des troubles hémorragiques
  • l'amylose.

Un traumatisme de la région peut également être à l'origine de la maladie.

De plus, des anomalies structurelles de l'anatomie génito-urinaire (par exemple, anomalies vasculaires, polypes, malformations urétrales, etc.) peuvent entraîner une hématospermie comme symptôme.[1][3]

Des relations sexuelles ou une masturbation excessives, une abstinence sexuelle prolongée, des rapports sexuels interrompus et certains comportements sexuels peuvent également entraîner (principalement des événements isolés) d'hématospermie.[1]

Idiopathique La cause exacte ne peut être déterminée chez jusqu'à 70 % des patients.[2]

2 Références[modifier | w]

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 « Evaluation and treatment of hematospermia », American Family Physician, vol. 80, no 12,‎ , p. 1421–7 (PMID 20000304, lire en ligne)
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6 « Should every patient with hematospermia be investigated? A critical review », Central European Journal of Urology, vol. 66, no 1,‎ , p. 79–82 (PMID 24578999, Central PMCID 3921834, DOI 10.5173/ceju.2013.01.art25)
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 « Hematospermia-a Symptom With Many Possible Causes », Deutsches Ärzteblatt International, vol. 114, no 11,‎ , p. 186–191 (PMID 28382905, Central PMCID 5387851, DOI 10.3238/arztebl.2017.0186)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Diagnostic différentiel