Gonarthrose en phase chronique (programme d'exercices)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Gonarthrose en phase chronique (programme d'exercices)
Programme d'exercices
Lepont2 2.jpg
Exercice du pont utilisée dans le programme d'exercice de la gonarthrose en phase chonique
Programme d'exercices
Système Musculosquelettique
Indications
Gonalgie principalement provoquée par une gonarthrose, Gonarthrose radiologique, Effectuer les AVQ/AVD avec peu ou sans douleur, Effectuer le programme d'exercice pour la gonarthrose en phase aigüe avec facilité
Contre-indications absolues
Traumatisme majeur au genou de moins de 2 mois, Entorse ligamentaire du genou de moins de 6 mois, Blocage articulaire du genou, Prothèse partielle du genou, Prothèse complète du genou, Patient à risque de chute, Chirurgie du genou pour laquelle la période de réadaptation n'est pas complétée
Contre-indications relatives
Gonarthrose sévère à la radiographie du genou, Injection de corticostéroïde intra-articulaire du genou dans les 7 derniers jours, Patient jugé incapable de prendre part à un programme d’exercice sans supervision, Chirurgie pour remplacement de genou prévu dans un délai de moins de 6 mois, Gonalgie modérée à sévère lors des AVQ/AVD
Complications
Courbatures, Fatigue musculaire, Inconfort musculaire, Gonalgie exacerbée
Informations
Spécialités Kinésiologie, Physiothérapie, Médecine familiale, Médecine du sport, Orthopédie, Physiatrie

OOjs UI icon check-constructive.svg


Cette page concerne le programmes d'exercices pour les patients atteints d'une gonarthrose en phase chronique.

1 Contexte[modifier | w]

Le genou possède une des plus grandes surfaces articulaires, tout en étant en mesure de supporter de deux à cinq fois le poids corporel d’une personne. C’est une des articulations les plus en demande du corps humain. La gonarthrose représente donc une problématique de santé pouvant avoir un impact significatif sur la capacité physique et la qualité de vie des patients.

Aux États-Unis, la prévalence de la gonarthrose ajustée pour l’âge et l’IMC ont augmenté de 65% entre 1974 et 1994 [1]. Pour sa part, la douleur associée à l’arthrose du genou a doublé chez la femme et triplé chez l’homme sur une période de 20 ans [1]. Dans une population de personnes âgées de plus de 50 ans, 14% des patients dénotaient une atteinte sévère de leur niveau d’activité physique [2]. Les meilleurs facteurs prédictifs de la sévérité de l’atteinte seraient la chronicité de la douleur, un âge >75 ans, la présence ou non de dépression, une atteinte des deux genoux, ainsi qu'un IMC >30 kg/m2 [2].

La gonarthrose représente donc une cause importante de morbidité, occasionnant d'importantes limitations chez les gens en souffrant. Elle constitue une demande de consultation fréquente en médecine de première ligne.

Dans un premier temps, l’approche thérapeutique suggérée est un traitement non pharmacologique visant un retour à un niveau de fonctionnalité optimal, en combinaison avec un traitement pharmacologique pour le contrôle de la douleur. La réalisation d’un programme d’entraînement à la maison permet d’avoir un impact significatif sur la douleur au genou, tout en améliorant la fonctionnalité de l'individu, surtout lorsqu’un suivi, même à distance, est effectué pour assurer un maintien de l'adhérence [3].

Le programme de réadaptation est divisé en deux programmes :

Le présent programme est suggéré afin de regagner de la mobilité et de renforcer les muscles de la jambe.

2 Indications[modifier | w]

Le patient doit répondre à tous les critères suivants :

3 Contre-indications[modifier | w]

3.1 Absolues[modifier | w]

Les contre-indications absolues sont :

3.2 Relatives[modifier | w]

Les contre-indications relatives sont :

4 Prescription recommandée[modifier | w]

4.1 Modalité du programme d'exercices[modifier | w]

Le programme d'exercices dure 12 semaines à raison de 3 séances non consécutives par semaine.

Exemple de semaine d'entrainement
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
Exercice Repos Exercice Repos Repos Exercice Repos

4.2 Conseils généraux[modifier | w]

  • Avant de démarrer le programme, lisez attentivement les instructions des exercices et visualisez les vidéos démonstratives.
  • Débutez le programme en exécutant 3 séances non consécutives par semaine.
  • Complétez toutes les séries prescrites pour un même exercice avec 1 minute de pause entre les séries avant de passer à l'exercice suivant.
  • Faites les exercices à une vitesse confortable pour vous assurer de les exécuter correctement et complétez le nombre de répétitions prescrites SI POSSIBLE. Exécutez l'exercice devant un miroir au besoin.
  • Si à tout moment lors de l'exécution des exercices vous ressentez une douleur importante, arrêtez immédiatement et CESSEZ l'entraînement de la journée. Si cette même douleur persiste après 48 heures, consultez votre médecin ou un professionnel de la santé.
  • Si une douleur importante persiste le lendemain de l'entraînement (ex: douleur causant une boiterie), cessez le programme et consultez votre médecin ou un professionnel de la santé (voir conseil sur la douleur).
  • Vous pouvez mettre de la glace sur votre genou pendant 10 à 15 minutes après chaque séance si vous ressentez de la douleur qui ne se résorbe pas dans les heures qui suivent. Appliquez un sac de glace emballé dans une serviette sur votre genou.
  • Assurez-vous de maîtriser les exercices de base avant d'envisager la variante avancée (voir conseils sur la progression).

4.3 Conseils sur la progression[modifier | w]

Échelle de perception de l'effort

Chaque exercice peut être adapté pour augmenter la difficulté. Voici les étapes dans l'ordre pour progresser chaque exercice.

  1. Commencez par augmenter le nombre de répétitions jusqu'à 12 pour un même exercice, pour 3 séries. À la fin de vos 3 séries vous devriez ressentir un niveau d'effort Un peu difficile à Très difficile tel qu'indiqué sur l'échelle de perception de l'effort. Progressez à l'étape suivante si l'exercice devient facile.
  2. Effectuez la variante avancée de l'exercice. Ajustez le nombre de répétitions à la baisse au besoin. Effectuez l'exercice à vitesse confortable pour s'assurer de sa bonne exécution. Progressez à l'étape suivante si l'exercice devient facile.
  3. Ajoutez des poids de 1-2lbs (Ex: canne de conserve) dans chaque main lorsqu'applicable en ajustant à la baisse le nombre de répétitions au besoin.
Différents exercices peuvent progresser à des vitesses différentes. Par exemple, vous pouvez faire 3 séries de 10 répétitions d'un des exercices, mais 3 séries de 8 répétitions d'un autre exercice.

4.4 Conseils en cas de douleur[modifier | w]

Le programme d'exercice aide à augmenter la force et le contrôle des muscles autour du votre genou. Cependant, ceci peut engendrer des courbatures après l'entraînement. Vous ne devriez ressentir aucune douleur ou très peu lors de l'exécution des exercices. Il est important de faire la différence entre une douleur « acceptable » et la douleur « inacceptable » qui peut être associée à une blessure.

Voici les conséquences ACCEPTABLES du programme d'exercices :

  1. un inconfort et une fatigue à la fin des répétitions d’un exercice
  2. une légère sensibilité dans les muscles travaillés jusqu’à 72 heures après l’exercice (courbature).
Si vous ressentez une conséquence INACCEPTABLE du programme d'exercices, veuillez consulter un professionnel de la santé.

Voici les conséquences INACCEPTABLES du programme d'exercices justifiant une consultation avec un professionnel de la santé :

  1. une douleur aiguë importante ou lancinante pendant l’exercice
  2. des douleurs lancinantes plus de 24 heures après l'exercice
  3. une douleur qui s'empire au fil des jours avec l'exécution du programme d'exercice
  4. une douleur qui perturbe le sommeil dans la nuit suivant le programme d'exercice
  5. une douleur qui perdure empêchant de faire ses activités de la vie quotidienne (ex. douleur causant une boiterie).

5 Exécution[modifier | w]

Alternative débutante
Si l'exercice tel que décrit est trop difficile, vous pouvez commencer par l'alternative débutante. Une fois celle-ci maîtrisée et devenue facile, vous pourrez revenir à l'exécution suggérée.
Exercice Description Photo
Échauffement
  • Ergocycle OU marche 10-20 min
Lever de chaise
  • 3 séries x 8-12 répétitions, 1 min de pause entre les séries
  • Position de départ
    • Debout, dos à une chaise sans accoudoir, les pieds droits, à la largeur des épaules, les bras pliés contre la poitrine.
  • Exécution
    • Pliez les genoux progressivement en les gardant alignés avec les pieds sans que ceux-ci ne dépassent le bout de vos orteils.
    • Poussez les fesses vers l'arrière en descendant progressivement les hanches jusqu'à ce que vous vous asseyez sur la chaise.
    • Aussitôt assis, relevez-vous en effectuant le mouvement inverse. Débutez par fléchir le tronc et poussez dans vos talons pour soulever les fesses du siège.
    • Remontez progressivement les hanches en gardant les genoux alignés avec vos pieds sans qu'ils ne dépassent le bout de vos orteils.
  • Progression
    • Alternative débutante
      • Effectuez le même mouvement en fléchissant vos hanches jusqu'à 45 degrés.
      • Vous pouvez prendre appui sur une surface stable au besoin.
    • Variante avancée : Lever de chaise sans déposer son poids
      • Effectuez le même mouvement sans déposer votre poids sur la chaise.
      • Une fois le mouvement maîtrisé et si l'exercice devient facile, vous pouvez prendre des poids de 1-2lbs (Ex: Boîte de conserve) dans vos mains pendant que vous effectuez le mouvement.
Position initiale
Position finale
Alternative débutante - Position finale - Vue latérale
Alternative débutante -Position finale - Vue frontale
Montée de marche alternée dans un escalier
  • 3 séries x 8-12 répétitions, 1 min de pause entre les séries
  • Position de départ
    • Au bas d'un escalier, debout, les pieds droits, à la largeur des épaules, les bras de chaque côté du corps.
    • N'utilisez la main courante de l'escalier qu'en cas de perte d'équilibre.
  • Exécution
    • Montez le pied droit sur la première marche de l'escalier.
    • Poussez dans la jambe droite pour vous hisser sur la première marche en gardant votre genou droit aligné avec votre pied sans qu'il ne dépasse le bout de vos orteils.
    • Une fois les deux pieds sur la marche, redescendez en effectuant le mouvement inverse. Descendez votre pied gauche de la marche et contrôlez votre descente avec la jambe droite en gardant votre genou droit aligné avec votre pied.
    • Complétez un total de 8-12 répétitions.
    • Recommencez l'exercice en commençant cette fois-ci avec le pied gauche.
  • Progression
    • Variante avancée
      • Une fois le mouvement maîtrisé, vous pouvez prendre des poids de 1-2lbs dans vos mains pendant que vous effectuez le mouvement. (Ex: Boîte de conserve)
Position de départ
Exécution
Pont à deux jambes
  • 3 séries x 8-12 répétitions, 1 min de pause entre les séries
  • Position de départ
    • Couché au sol sur le dos, les jambes pliées, les pieds à la largeur des épaules, les bras de chaque côté du corps.
  • Exécution
    • Poussez dans vos talons pour faire décoller votre bassin du sol jusqu'à ce que vos cuisses et votre corps soient alignés.
    • Serrez les fesses et maintenez la position 5 secondes, puis redescendez votre bassin au sol.
  • Progression
    • Alternative débutante
      • Concentrez-vous à serrer les fesses pendant 5 secondes sans décoller le bassin du sol.
    • Variante avancée : Pont à une jambe
      • Effectuez le même exercice tout en maintenant une jambe tendue dans les airs (un seul pied au sol). Utilisez votre jambe au sol pour pousser dans votre talon et faire décoller votre bassin du sol jusqu'à ce que vos cuisses soient alignées avec le reste du corps. Gardez votre genou aligné avec le pied pendant tout le mouvement.
      • Maintenez la position 5 secondes puis redescendez en contrôle.
      • Effectuez 8-12 répétitions pour chaque jambe.
Position de départ
Position de départ
Position finale
Position finale
Pont à une jambe
Exercice d'équilibre unipodal
  • 3 séries x 8-12 répétitions, 1 min de pause entre les séries
  • Position de départ
    • Debout sur un pied, le genou légèrement fléchi, aligné avec votre pied sans qu'il ne dépasse vos orteils, près d'un appui en cas de déséquilibre.
  • Exécution
    • Utilisez votre jambe non soutenante pour venir toucher le sol du bout de votre pied à environ 15-30 cm devant vous puis 15-30 cm derrière vous de façon alternée.
    • Pendant le mouvement, assurez-vous de garder le genou de votre jambe soutenante aligné avec votre pied sans qu'il ne dépasse vos orteils.
    • Effectuez 8-12 répétitions pour CHAQUE JAMBE.
  • Progression
    • Alternative débutante
      • Tentez de maintenir l'équilibre sur un pied pendant 30 secondes. Répétez l'exercice pour l'autre jambe.
      • Augmentez le temps d'équilibre à 1 minute lorsque l'exercice sera facile.
    • Variante avancée
      • Avec votre jambe non soutenante, touchez le sol du bout de votre pied à environ 30 cm de chaque côté de votre jambe soutenante (avant, arrière, gauche et droite).
      • Effectuez 8-12 répétitions pour chaque jambe.
Position de départ
Exécution
Variante avancée
Application de glace
Appliquer 15-20 minutes aux 2-3h pour 24h-48h au besoin, pour diminuer l’oedème et/ou si persistance de la douleur quelques heures après la fin des exercices.

6 Complications[modifier | w]

Les complications potentielles de ce programme d'exercices sont :

7 Suivi[modifier | w]

Chez tous les patients ayant eu un diagnostic de gonarthrose, la réalisation d’un programme d’exercice est recommandée pour soulager la douleur reliée à l’arthrose et la protection articulaire [4]. Par contre, ces effets bénéfiques demeure à court terme, principalement à cause d'une perte d’adhérence au programme d’entraînement à long terme [5]. Des stratégies pour le maintien de l’adhérence au programme d’entraînement doivent donc être développées pour le maintien de l’intérêt du patient envers le programme d’exercice. Ainsi, pour le maintien de l’intérêt, nous recommandons un suivi du patient en bureau pour quantifier objectivement sa progression, varier les exercices et prendre de courtes pauses lorsque l’intérêt envers le programme commence à s’atténuer.

8 Bénéfice anticipé[modifier | w]

Les bénéfices à anticiper sont :

  • une diminution de la douleur au genou
  • une diminution dans l’utilisation des AINS
  • une amélioration de la fonctionnalité articulaire se traduisant par une amélioration de la qualité de vie et une réalisation plus efficace des activités quotidiennes et domestiques.

9 Notes[modifier | w]

  1. Non due au syndrome fémoropatellaire, ou à tout autre type de chondromalacie patellaire
  2. Grade 1 à 3 sur l'échelle de classification Kellgren-Lawrence à la radiographie du genou
  3. Tel qu'indiqué par l'échelle de perception de l'effort.

10 Références[modifier | w]

  1. 1,0 et 1,1 Uyen-Sa D. T. Nguyen, Yuqing Zhang, Yanyan Zhu et Jingbo Niu, « Increasing prevalence of knee pain and symptomatic knee osteoarthritis: survey and cohort data », Annals of Internal Medicine, vol. 155, no 11,‎ , p. 725–732 (ISSN 1539-3704, PMID 22147711, Central PMCID 3408027, DOI 10.7326/0003-4819-155-11-201112060-00004, lire en ligne)
  2. 2,0 et 2,1 Clare Jinks, Kelvin Jordan et Peter Croft, « Measuring the population impact of knee pain and disability with the Western Ontario and McMaster Universities Osteoarthritis Index (WOMAC) », Pain, vol. 100, no 1-2,‎ , p. 55–64 (ISSN 0304-3959, PMID 12435459, DOI 10.1016/s0304-3959(02)00239-7, lire en ligne)
  3. K. S. Thomas, K. R. Muir, M. Doherty et A. C. Jones, « Home based exercise programme for knee pain and knee osteoarthritis: randomised controlled trial », BMJ (Clinical research ed.), vol. 325, no 7367,‎ , p. 752 (ISSN 1756-1833, PMID 12364304, Central PMCID PMC128377, DOI 10.1136/bmj.325.7367.752, lire en ligne)
  4. Marlene Fransen, Sara McConnell, Alison R. Harmer et Martin Van der Esch, « Exercise for osteoarthritis of the knee: a Cochrane systematic review », British Journal of Sports Medicine, vol. 49, no 24,‎ , p. 1554–1557 (ISSN 1473-0480, PMID 26405113, DOI 10.1136/bjsports-2015-095424, lire en ligne)
  5. Martijn F. Pisters, Cindy Veenhof, Nico L. U. van Meeteren et Raymond W. Ostelo, « Long-term effectiveness of exercise therapy in patients with osteoarthritis of the hip or knee: a systematic review », Arthritis and Rheumatism, vol. 57, no 7,‎ , p. 1245–1253 (ISSN 0004-3591, PMID 17907210, DOI 10.1002/art.23009, lire en ligne)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.