Fracture de Segond

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Fracture de Segond
Maladie
SegondFracture.JPG
Fracture de Segond à la radiographie
Caractéristiques
Signes Signes vitaux normaux, Épanchement articulaire du genou, Douleur à la portion latérale du genou, Douleur à l'interligne articulaire externe, Amplitude articulaire du genou diminuée, Examen neurovasculaire normal
Symptômes
Diminution de l'amplitude articulaire du genou, Gonalgie, Rotation interne du genou, Légère flexion du genou, Stress en valgus du genou, Bruit audible lors du traumatisme, Gonflement articulaire du genou, Gonalgie lors de la mise en charge, Mise en charge impossible
Diagnostic différentiel
Contusion osseuse, Samuel Charland Larivière/Brouillons/Lésion méniscale dégénérative, Fracture par avulsion de la tête de la fibula, Entorse du ligament collatéral externe, Syndrome de la bandelette ilio-tibiale
Informations
Terme anglais Segond fracture
Wikidata ID Q3080301
Spécialités Orthopédie, Médecine d'urgence

OOjs UI icon check-constructive.svg


La fracture de Segond est une fracture par avulsion sur le versant latéral du tibia proximal au niveau de l'insertion du ligament antérolatéral.[1]

1 Épidémiologie[modifier | w]

Les fractures de Segond ont une association élevée avec les ruptures du LCA, elles sont présentes dans 75 à 100 % des cas. À l'inverse, 9 à 12 % des ruptures du LCA sont associées à une fracture de Segond.[2][3][4]

Les ruptures du LCA sont une lésion orthopédique courante avec une incidence annuelle de 68,6 pour 100,000 personnes par an aux États-Unis.

2 Étiologies[modifier | w]

Les fractures de Segond sont d'origine traumatiques(100%).

3 Présentation clinique[modifier | w]

3.1 Questionnaire[modifier | w]

Comme la fracture de Segond a une forte corrélation avec la rupture du LCA, il n'est pas surprenant que leur histoire et leur mécanisme de blessure soient similaires[4][5]. Au questionnaire, on retrouvera les éléments suivants :

3.2 Examen clinique[modifier | w]

À l'examen physique, on retrouvera les éléments suivants :

4 Examens paracliniques[modifier | w]

Modalité diagnostique Description
Radiographie du genou
  • Une fracture de Segond peut normalement être diagnostiquée avec une radiographie simple.
  • Un fragment osseux au niveau de la face latérale du tibia proximal est observé sur la vue antéropostérieure du genou (fracture par avulsion).[4]
  • Les fractures de Segond confirmées sur des radiographies simples nécessitent toujours une évaluation plus approfondie du genou afin d'éliminer des blessures concomitantes, car les fractures de Segond ne sont presque jamais des blessures isolées. La seule exception à cette règle concerne la population pédiatrique, où les fractures de Segond sont considérées comme des blessures isolées. Ce n'est cependant pas la norme, et même les enfants devraient subir un examen complet du genou à la recherche de lésions ligamentaires.[6][4]
Résonance magnétique du genou
  • Elle est fréquemment prescrite après le diagnostic de la fracture pour l'évaluation de l'intégrité ligamentaire et méniscale.
  • L'IRM peut également mettre en évidence une fracture de Segond plus subtile.
Tomodensitométrie du genou
  • La tomodensitométrie n'est généralement pas utilisée dans le diagnostic des fractures de Segond. Bien qu'il existe une sensibilité beaucoup plus élevée pour le diagnostic des fractures avec la TDM, l'IRM est la modalité d'imagerie de choix pour identifier les lésions ligamentaires associées spécifiques du genou.[4]

5 Diagnostic différentiel[modifier | w]

Le diagnostic différentiel de la fracture de Segond sont :

6 Traitement[modifier | w]

Le traitement initial est un traitement de support comprenant [4][7]:

L'intervention chirurgicale vise les blessures sous-jacentes plutôt que la fracture de Segond elle-même. Aucune chirurgie n'est recommandée pour la réparation de la fracture de Segond elle-même. De plus, les reconstructions du LCA ne sont pas plus à risque d'échec en présence ou en l'absence d'une fracture de Segond. [8][4] La nécessité de procéder à une réparation concomitante du ligament antérolatéral demeure controversée.

7 Complications[modifier | w]

Les complications à court terme les plus courantes d'une fracture de Segond sont :

En cas de chirurgie, les complications chirurgicales de réparation du LCA s'ajoutent à ceux-ci.

8 Évolution[modifier | w]

Le pronostic d'une fracture de Segond isolée est bon. La principale préoccupation en matière de pronostic est de traiter de manière appropriée les lésions ligamentaires associées au genou. Si elles sont traitées de manière appropriée, les patients auront généralement un résultat favorable. Toute altération de la mécanique du genou entraîne souvent un risque accru d'arthrose. Il est bien connu qu'une rupture du LCA entraîne une arthrose chez une proportion élevée de patients. Malheureusement, il n'a pas été démontré que la reconstruction du LCA réduisait complètement le risque de développer de l'arthrose, mais une réduction de la prévalence a été démontrée. [9][4]

9 Prévention[modifier | w]

L'éducation des patients pour les fractures de Segond et les ruptures du LCA est très difficile. La plupart des blessures se produisent lors d'activités récréatives ou sportives. Les femmes, en particulier, peuvent réduire le risque de blessure ligamentaire au genou en renforçant les ischio-jambiers et en améliorant la mécanique d'atterrissage. De façon générale, l'activité récréative ne doit pas être limitée pour prévenir les lésions ligamentaires.

10 Notes[modifier | w]

  1. Elle est fréquemment confondu avec une fracture de Segond sur les radiographies. Le complexe ligamentaire latéral ou postéro-latéral peut créer une fracture par avulsion de la tête de la fibula lors d'une déformation traumatique du genou. Comme les fractures de Segond, cette constatation est pathognomonique d'une blessure ligamentaire au genou. Cette pathologie devrait être investiguée de la même manière. Il existe cependant de subtiles différences sur les radiographies simples, car une avulsion de la tête de la fibula est normalement plus horizontale, latérale et postérieure qu'en présence d'une véritable fracture de Segond.

11 Références[modifier | w]

  1. D. S. Davis et W. R. Post, « Segond fracture: lateral capsular ligament avulsion », The Journal of Orthopaedic and Sports Physical Therapy, vol. 25, no 2,‎ , p. 103–106 (ISSN 0190-6011, PMID 9007767, DOI 10.2519/jospt.1997.25.2.103, lire en ligne)
  2. Shalinder S. Arneja, Matthew J. Furey, Christine M. Alvarez et Christopher W. Reilly, « Segond fractures: not necessarily pathognemonic of anterior cruciate ligament injury in the pediatric population », Sports Health, vol. 2, no 5,‎ , p. 437–439 (ISSN 1941-7381, PMID 23015973, Central PMCID 3445053, DOI 10.1177/1941738110379215, lire en ligne)
  3. Kyoung Ho Yoon, Jung Suk Kim, Soo Yeon Park et Sang Eon Park, « The Influence of Segond Fracture on Outcomes After Anterior Cruciate Ligament Reconstruction », Arthroscopy: The Journal of Arthroscopic & Related Surgery: Official Publication of the Arthroscopy Association of North America and the International Arthroscopy Association, vol. 34, no 6,‎ , p. 1900–1906 (ISSN 1526-3231, PMID 29487001, DOI 10.1016/j.arthro.2018.01.023, lire en ligne)
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 4,5 4,6 4,7 et 4,8 (en) Skinner Ej et Davis Dd, « Segond Fractures », sur PubMed, 2020 jan (PMID 32491742, consulté le 14 juillet 2020)
  5. Andrea Ferretti, Edoardo Monaco, Megan Rianne Wolf et Matteo Guzzini, « Surgical Treatment of Segond Fractures in Acute Anterior Cruciate Ligament Reconstruction », Orthopaedic Journal of Sports Medicine, vol. 5, no 10,‎ , p. 2325967117729997 (ISSN 2325-9671, PMID 29051899, Central PMCID 5637969, DOI 10.1177/2325967117729997, lire en ligne)
  6. N. K. Sferopoulos, D. Rafailidis, S. Traios et J. Christoforides, « Avulsion fractures of the lateral tibial condyle in children », Injury, vol. 37, no 1,‎ , p. 57–60 (ISSN 0020-1383, PMID 16246341, DOI 10.1016/j.injury.2005.05.021, lire en ligne)
  7. Irene Slagstad, Anagha P. Parkar, Torbjørn Strand et Eivind Inderhaug, « Incidence and Prognostic Significance of the Segond Fracture in Patients Undergoing Anterior Cruciate Ligament Reconstruction », The American Journal of Sports Medicine, vol. 48, no 5,‎ , p. 1063–1068 (ISSN 1552-3365, PMID 32119785, Central PMCID 7163245, DOI 10.1177/0363546520905557, lire en ligne)
  8. Heath P. Melugin, Nick R. Johnson, Isabella T. Wu et Bruce A. Levy, « Is Treatment of Segond Fracture Necessary With Combined Anterior Cruciate Ligament Reconstruction? », The American Journal of Sports Medicine, vol. 46, no 4,‎ , p. 832–838 (ISSN 1552-3365, PMID 29286825, DOI 10.1177/0363546517745280, lire en ligne)
  9. Nicole A. Friel et Constance R. Chu, « The role of ACL injury in the development of posttraumatic knee osteoarthritis », Clinics in Sports Medicine, vol. 32, no 1,‎ , p. 1–12 (ISSN 1556-228X, PMID 23177457, Central PMCID 6548436, DOI 10.1016/j.csm.2012.08.017, lire en ligne)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.