Fibrillation Auriculaire

De Wikimedica
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fibrillation Auriculaire (FA)
Maladie
300px
FA à l'ECG
Caractéristiques
Informations
Spécialité Cardiologie
[ Classe (v0) ]


Arythmie auriculaire se présentant par une fréquence cardiaque >100bpm et un rythme irrégulier.


1 Épidémiologie[1][modifier | w]

Arythmie la plus fréquente

Augmente avec l'âge (10% de la population > 80 ans)

2 Classification[modifier | w]

  • Novo
  • Isolée: FA chez <60ans sans cause identifiable
  • Non-Valvulaire: Pas causée par un changement de valve ou une valvulopathie
  • Persistante: >7jrs ou terminant avec une cardioversion
  • Permanente/Chronique: Absence de réponse à la cardioversion
  • Paroxystique: Autorésolutif spontanément
  • Récurrente: >2 épisodes
  • Secondaire

3 Physiopathologie[1][modifier | w]

La fibrillation auriculaire est initiée par un circuit de réentrée ou un foyer ectopique de conduction.

Ces derniers produisent une impulsion auriculaire rapide (350-600 bpm) et entrainent une contraction ventriculaire rapide et irrégulière (<200 bpm).

La tachyarythmie cause conséquemment

  • Remodelage auriculaire, favorisant la permanence de la FA
  • Stase sanguine, favorisant la création de thrombus et augmentant le risque AVC
  • Diminution de la fraction d'éjection

4 Présentation clinique[modifier | w]

4.1 Questionnaire[modifier | w]

  • Palpitation
  • Fatigue
  • Syncope
  • Dégradation de l'insuffisance cardiaque

4.2 Examen clinique[modifier | w]

  • Pouls irrégulièrement irrégulier
  • Perte onde A pouls veine jugulaire

5 Diagnostic[modifier | w]

Le diagnostic est effectué à l'ECG

Trouvailles à ECG:

  • Tachycardie
  • Absence onde P
  • QRS fin
  • Rythme irrégulièrement irrégulier

Examens paracliniques supplémentaires

  • TSH
  • ETO (échographie trans-oesophagien)

6 Traitement [2][modifier | w]

1. Déterminer le score CHADS2 pour déterminer la nécessité d'anticoagulation

CHADS2[3]
Affection Points
 C  Insuffisance cardiaque congestive[note 1][1]
1
 H HTA[note 2][1]
1
 A  Âge ≥ 75
1
 D Diabète sucré[note 3][1]
1
 S2 Antécédents d'AVC, ICT ou d'embolie périphérique[note 4][1]
2

Risque annuel d'AVC[4][note 5]

  • 0: 1.9%
  • 1: 2.8%
  • 2: 4.0%
  • 3: 5.9%
  • 4: 8.5%
  • 5: 12.5%
  • 6: 18.5%

Le risque hémorragique peut être également évalué à l'aide du score HAS-BLED.

2. Traiter la fibrillation auriculaire

Contrôle de la fréquence (1ière intention)

  • BBLOC
  • BCC
  • Amiodarone si Insuffisance cardiaque

Contrôle du rythme - si symptomatique, récidives, diminution de la qualité de vie, tachycardiomyopathie secondaire.

  • Antiarythmiques 1C : Propafenone, flécaïnide
  • Antiarythmiques III: Sotalol, Amiodarone, Pronodarone

Cardioversion électrique

  • Si FA <24-48h - pas d'anticoagulation nécessaire
  • Si FA >24-48h - Anticoagulation x 3-4 semaines ou ETO pour éliminer la présence thrombus dans l'oreillette

7 Ressources[modifier | w]

La section facultative Ressources ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description:

8 Notes[modifier | w]

La section facultative Notes ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Dans la section notes se trouve toutes les notes de bas de page (références du groupe "note"). Pour ajouter des notes, passez par la fonction d'ajout de notes. N'ajoutez pas de notes manuellement.
  1. Selon le CCS:
    • Dysfonction modérée ou sévère documentée ;
    • Signes et symptômes d'insuffisance cardiaque à FE diminuée ;
    • Épisode d'insuffisance cardiaque décompensée ayant nécessité une hospitalisation.
  2. Selon le CSS:
    • TAS > 140 mmHg et/ou TAD > 90 mmHg sur au moins deux mesures ;
    • Patient actuellement sous traitement pour l'hypertension.
  3. Selon le CSS:
    • Patient traité pour le diabète ;
    • Patient ayant une glycémie à jeûn ≥ 7,0 mmol/L.
  4. * AVC : début soudain de déficit neurologique d'une durée > 24h diagnostiqué par un neurologue et causé par l'ischémie
    • ICT : début soudain de déficit neurologique d'une durée < 24h diagnostiqué par un neurologue et causé par l'ischémie
    • Embolie périphérique : thromboembolie (sauf cérébrale, cardiaque, oculaire et pulmonaire)
  5. Intervalles de confiance:
    • 0: 1.2–3.0
    • 1: 2.0–3.8
    • 2: 3.1–5.1
    • 3: 4.6–7.3
    • 4: 6.3–11.1
    • 5: 8.2–17.5
    • 6: 10.5–27.4
  6. Selon le CCS:
    • Dysfonction modérée ou sévère documentée ;
    • Signes et symptômes d'insuffisance cardiaque à FE diminuée ;
    • Épisode d'insuffisance cardiaque décompensée ayant nécessité une hospitalisation.
  7. Selon le CSS:
    • TAS > 140 mmHg et/ou TAD > 90 mmHg sur au moins deux mesures ;
    • Patient actuellement sous traitement pour l'hypertension.
  8. Selon le CSS:
    • Patient traité pour le diabète ;
    • Patient ayant une glycémie à jeûn ≥ 7,0 mmol/L.
  9. * AVC : début soudain de déficit neurologique d'une durée > 24h diagnostiqué par un neurologue et causé par l'ischémie
    • ICT : début soudain de déficit neurologique d'une durée < 24h diagnostiqué par un neurologue et causé par l'ischémie
    • Embolie périphérique : thromboembolie (sauf cérébrale, cardiaque, oculaire et pulmonaire)
  10. Intervalles de confiance:
    • 0: 1.2–3.0
    • 1: 2.0–3.8
    • 2: 3.1–5.1
    • 3: 4.6–7.3
    • 4: 6.3–11.1
    • 5: 8.2–17.5
    • 6: 10.5–27.4

9 Références[modifier | w]

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 1,7 1,8 et 1,9 (en) Toronto Notes 2018, p. C19 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « :0 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « :0 » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. (en) Toronto Notes 2018
  3. « Risk of stroke with AF », sur www.cardiology.org (consulté le 12 février 2019)
  4. (en) S. H. Hohnloser, G. Z. Duray, U. Baber et J. L. Halperin, « Prevention of stroke in patients with atrial fibrillation: current strategies and future directions », European Heart Journal Supplements, vol. 10, no Suppl H,‎ , H4–H10 (ISSN 1520-765X, DOI 10.1093/eurheartj/sun029, lire en ligne)
  5. « Risk of stroke with AF », sur www.cardiology.org (consulté le 12 février 2019)
  6. (en) S. H. Hohnloser, G. Z. Duray, U. Baber et J. L. Halperin, « Prevention of stroke in patients with atrial fibrillation: current strategies and future directions », European Heart Journal Supplements, vol. 10, no Suppl H,‎ , H4–H10 (ISSN 1520-765X, DOI 10.1093/eurheartj/sun029, lire en ligne)