Fasciculations (signe clinique)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Fasciculations
Signe clinique
Vidéo
Données
Système Neurologie
Informations
Terme anglais Muscle twitch
Wikidata ID Q1397878
Spécialités Neurologie, Médecine d'urgence, Médecine de famille

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial

Une fasciculation est une petite contraction musculaire locale involontaire visible sous la peau résultant de la décharge spontanée d'un faisceau de fibres musculaires squelettiques tel que démontré dans la vidéo jointe.[1] Elles peuvent être bénignes ou associées à des affections plus graves.[2] Lorsqu'aucune cause ou pathologie n'est identifiée, elles sont diagnostiquées comme syndrome de fasciculation bénigne.[2]

1 Signification clinique[modifier | w]

Les fasciculations ont des causes diverses, dont la majorité sont bénignes, mais peuvent également être dues à une maladie des motoneurones. Dans certains cas, la présence de fasciculations peut être gênante et perturber la qualité de vie. Si un examen neurologique est par ailleurs normal et que les tests d'EMG n'indiquent aucune pathologie supplémentaire, un diagnostic de syndrome de fasciculation bénigne est généralement posé. Les facteur de risques pour les fasciculations bénignes sont l'âge, le stress, la fatigue et l'exercice intense.[3]

D'autres facteurs peuvent inclure l'utilisation de médicaments anticholinergiques sur de longues périodes. Les personnes atteintes du syndrome de fasciculation bénigne peuvent ressentir une paresthésie (en particulier un engourdissement) peu de temps après avoir pris un tel médicament ; les épisodes de fasciculation commencent à mesure que le médicament s'estompe.

Les stimulants peuvent provoquer directement des fasciculations. Ceux-ci incluent la caféine, la pseudoéphédrine, les amphétamines et les bronchodilatateurs .

Le bloqueur neuromusculaire dépolarisant succinylcholine provoque des fasciculations. C'est un effet secondaire normal de l'administration du médicament, et peut être évité avec une petite dose d'un bloqueur neuromusculaire non dépolarisant avant l'administration de succinylcholine, souvent 10 % de la dose d'induction.

Des zones de contraction plus profondes peuvent être détectées par des tests d'EMG, bien qu'elles puissent se produire dans n'importe quel muscle squelettique du corps.

Les tics doivent également être distingués des fasciculations. Les petites secousses de la paupière supérieure ou inférieure, par exemple, ne sont pas des tics, car elles n'impliquent pas un muscle entier, mais plutôt des secousses de quelques faisceaux de fibres musculaires, qui ne sont pas répressibles.[4]

2 Références[modifier | w]

  1. « Muscle Twitching and Spasms » (consulté le 20 janvier 2022)
  2. 2,0 et 2,1 Blackman G, Cherfi Y, Morrin H, et al, « The association between benign fasciculations and health anxiety: a report of two cases and a systematic review of the literature », Psychosomatics, vol. 60, no 5,‎ , p. 499–507 (PMID 31174866, DOI 10.1016/j.psym.2019.04.001, lire en ligne)
  3. « 7 Signs and Symptoms of Magnesium Deficiency », sur Healthline,
  4. Perrotta G, « Tic disorder: definition, clinical contexts, differential diagnosis, neural correlates and therapeutic approaches », Journal of Neuroscience and Rehabilitation, MeDOA Publications, vol. 2019, no 1,‎ (lire en ligne) :

    « Tics must also be distinguished from fasciculations. Small contractions of the upper or lower eyelid, for example, are not tics, because they do not involve an entire muscle. They are contractions of some bundles of muscle fibres, which can be felt but just seen. These contractions of the eyelids also differ from tics in that they are not suppressible, are strictly involuntary and tend to fade after a day or two. »


Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Maladies avec cette présentation