Discussion Wikimedica:Ontologie

Sauter à la navigation Sauter à la recherche

À propos de ce flux de discussion

Non modifiable

La discussion précédente a été archivée dans Discussion Wikimedica:Ontologie/Archive 1 le 2018-09-10.

Résumé par Michaël St-Gelais

L'introduction est maintenant une définition.

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

@Antoine Mercier-Linteau@Jppialasse, M. Kavanagh a apporté un excellent point dans sa révision.

Nous voulons que l'introduction serve à définir le concept, et non à faire un résumé introductif. Si c'est le cas, pourquoi ne renommerions-nous pas simplement l'introduction par « définition » ? De cette manière, la tâche à accomplir sera claire et limpide pour les éditeurs.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Oui effectivement, cela serait plus logique. Quoi que je me suis rappelé à l'origine pourquoi j'avais nommé cette section Introduction: c'était pour les inclusions où l'introduction se voulait être un résumé d'un concept. Par exemple:

Étiologies de la dyspnée

MPOC

La Maladie pulmonaire obstructive chronique est ... (inclusion depuis l'introduction de la MPOC)

Asthme

(inclusion depuis la page de l'asthme)

Peut-être que ce n'est même plus pertinent?

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Probablement que ce n'est plus pertinent en effet :) Étant donné que ça concerne beaucoup de page à la fois, je te laisse modifier ? Ou bien c'est aussi simple que de modifier la page concept ?

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

C'est aussi simple que de modifier la page Concept.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Je crois que c'est tout fait?

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Oui c'est fait ! Je ferme la discussion.

Résumé par Antoine Mercier-Linteau

Déplacé vers Sujet:V6568h4g6t1rhven.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

@Michaël St-Gelais, tel que discuté sur Wikimedica:Tâches/Liste/223, il a été suggéré de simplifier la catégorie des outils cliniques. L'on pourrait tout regrouper (protocoles, calculateurs et cie) sous la même rubrique, mais je ne suis pas entièrement certain que ce soit la meilleurs des idées, vu qu'il sera peut-être intéressant de les classer à part sur une éventuelle application.

Je propose cependant les changements suivants:

  • Calculateur médical
  • Outil diagnostique: renommer à « règle de décision clinique », ce qui pourrait inclure les algorithmes, score de Wells, critères DSM-5, critères de Light, etc.
    • Critères DSM-5
  • Classification clinique: permettent une objectivation de la progression d'une maladie (TNM, classe fonctionnelle, NYHA, etc.)
  • Protocole
Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Je suis d'accord avec classification clinique. Par contre, c'est un peu ambiguë pour la majorité des gens la différence entre un calculateur médical et une règle de décision clinique : par exemple, la majorité des gens chercheraient au même endroit le score de Wells, les critères de Light, le CT Head Rule, Cockroft, etc. C'est pour ça que je ne suis pas certain que ce soit la meilleure idée de les séparer.

Conséquemment :

  • Calculateurs médicaux (incluant autant Cockroft que les règles de décision clinique).
  • Critères diagnostics (DSM5 par exemple)
  • Classification clinique (NYHA par exemple)
Résumé par Antoine Mercier-Linteau

Discussion déplacée dans Wikimedica:Tâches/Liste/350.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

@Michaël St-Gelais, @Jppialasse, il faudrait spécifier de manière plus sémantiques les modificateurs associés aux signes cliniques, symptômes et signes paracliniques. Voici des exemples de modificateurs:

  • logiques: pas de
  • temporels: précoce, tardif
  • causalité: réveil, post-prandial, 2-4 jours avant
  • localisation: hypochondre droit, membre supérieur gauche

Par exemple, pour l'appendicite:

  • {{Signe clinique=Douleur péri-ombilicale|modificateur=précoce}}
  • {{Signe clinique=Signe de McBurney|modificateur=tardif}}
  • {{Signe paraclinique=BHcg positif|modificateur=pas_de}}

On aurait un lexique de tout les modificateurs et/ou divers paramètres (généraux) dans les modèles permettant de les spécifier selon une syntaxe définie.

Vous en pensez quoi? Je crois que ça vaudrait la peine de fouiller un peu dans nos livres pour évaluer les différentes manières dont les auteurs spécifient les signes/symptômes.

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Oui tu as tout à fait raison. Ça va devenir compliqué des fois. Par exemple pour la migraine, pour remplir les critères, on n'est pas obligé d'avoir une céphalée unilatérale et pulsatile, mais classiquement c'est le cas. Comment fait-on pour avoir un signe clinique « facultatif » ?

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Ce n'est pas vraiment une question de critères facultatifs mais de s'éviter à avoir à créer des millions de pages de signes cliniques et paracliniques et d'être flexible dans la manière dont les éditeurs peuvent documenter les signes et symptômes d'une façon qui s'adaptera à l'IA.

Pour le facultatif, c'est plutôt simple à mon avis. Les signes et symptômes sont plus ou moins facultatifs, c'est leur valeur prédictive positive qui définit à quel point ils le sont en regard d'une pathologie.

Pour les situations où un signe est obligatoire pour poser un diagnostic, on peut ajouter un modificateur toujours ou régler la sensibilité à 100%. Comme par exemple pour les traumas.: une fracture du crâne implique toujours à la radiographie une fracture du crâne. L'hypothermie (maladie) implique toujours l'hypothermie (signe clinique).

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Je me suis mal exprimé. Comment va-t-on faire pour entrer dans la base de donnée que la migraine se définit par une céphalée (toujours), unilatérale (pas toujours), pulsatile (pas toujours), augmenté par l'activité physique (pas toujours), soulagé par la noirceur (pas toujours), d'intensité modéré à sévère (pas toujours), d'une durée de 4 à 72 heures ? Parce qu'en tant que tel, tout ce qui vient après céphalée dans l'exemple précédent n'est pas toujours là, mais vient modifier le PQRST de la céphalée au final (sans le S, car les symptômes associés, comme la nausée ou la photophobie sont comptabilisés comme des symptômes à part entière).

Au final, il faudrait qu'il y ait céphalée (100 %), mais que les modificateurs aient leurs propres VPP.

Par exemple (le chiffres ne sont pas exacts), pour l'infarctus du myocarde, il y a douleur thoracique (90 %) d'allure serrative (60 %), irradiation au bras G (40%), irradiation à la mâchoire (60 %), irradiation dans le bras D (88 %), irradiation dans les deux bras (70 %). Par contre, dans l'infarctus du myocarde, il y a des présentations atypiques qui se présentent seulement avec de la dyspnée, seulement avec une sensation de serrement à la gorge, seulement avec des nausées, etc. Qu'en penses-tu ?

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Voici ton exemple pour la migraine:

  • {{Symptôme=Céphalée|modificateurs=toujours;4h-72h}}
  • {{Symptôme=Céphalée unilatérale|VPP=90%}}
  • {{Symptôme=Céphalée pulsatile|VPP=70%}}
  • {{Symptôme=Céphalée|modificateur=modérée à sévère|VPP=50%}}

Et peut être se servir de notre propriété red flags?

  • {{Drapeau rouge=Âge|modificateur=première fois;>50ans}}
  • {{Drapeau rouge=Trauma tête}}
Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Ok. Donc on fait plusieurs symptômes, je comprends ! Les red flags, je ne sais pas à quel point c'est utile de les coder. Car en réalité, quand on va entrer les dits red flags, c'est supposé être d'autres maladies qui vont sortir dans le ddx.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)
Résumé par Michaël St-Gelais

Voici la liste des différentes pages à jour.

  • Diagnostic
  • Questionnaire
  • Symptôme
  • Examen clinique (description des différents examens physiques en fonction du système)
  • Signe clinique (McBurney, Murphy, punch rénal, tachypnée, ronchis, sibilances, etc.)
  • Examen paraclinique (Glycémie capillaire, électrolytes sanguins, créatinine, FSC, radiographie pulmonaire, TDM cérébrale, etc.)
  • Signe paraclinique (« RXP : opacité réticulaire », « thrombocytose », « thrombocytopénie », « hyperglycémie »)
  • Spécialité
  • Situation clinique (oeil rouge, approche de la dyspnée, etc.)
  • Principe anatomique
    • Orientation
    • Repère
    • Mouvement
    • Région anatomique
    • Entité anatomique
      • Tissu
      • Muscle
      • Organe
      • Vaisseaux
        • artère
        • veine
        • lymphatique
      • Os
      • Articulation
      • Ligaments et annexes articulaires
      • Nerf
      • Cellule
    • Appareil (nécessaire ? ce serait par exemple une page pour appareil cardiovasculaire ? appareil neurologique ?)
    • Système
  • Protocole
  • Outil clinique
    • Calculateur médical
    • Outil diagnostic
    • Classification clinique
    • Protocole
  • Traitement
    • Procédure technique et chirurgicale
    • Traitement non pharmacologique
    • Traitement pharmacologique
      • Médicament
      • Classe de médicament
  • Pathogène
Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Je crois que dans les débuts de Wikimedica, il faudrait simplifier l'ontologie au maximum de manière à simplifier le travail des éditeurs lorsque vient le temps de choisir une classe. Une fois que nos classes seront bien remplies et que nous disposeront d'experts pour chaque domaine, il sera indiqué de rajouter d'autres classes.

  • Maladie (Liste)
   • Signe (Liste)
       • Signe radiologique
       • Signe à l'ECG
       • Signe à la pathologie
   • Symptôme (Liste)
   • Spécialité (Liste)
   • Situation clinique (Liste)
   • Principe anatomique (Liste)
       • Orientation
       • Repère
       • Mouvement
       • Région anatomique (Liste)
       • Entité anatomique (Liste)
           • Tissu (Liste)
           • Muscle (Liste)
           • Organe
           • Vaisseaux
               • artère
               • veine
               • lymphatique
           • Os (Liste)
           • articulation
           • ligaments et annexes articulaires
           • Nerf
           • Cellule (Liste)
       • Appareil
       • Système
       • Réflexe
   • Outil clinique (Liste)
       • Calculateur médical (Liste)
       • Outil diagnostic (Liste)
       • Classification clinique (Liste)
       • Protocole
       • Investigation (Liste)
           • Donnée clinique (Liste)
           • Examen
           • Investigation pathologique
           • Imagerie
           • Électrophysiologie
           • Investigation biochimique
   • Traitement
       • Procédure chirurgicale
       • Traitement non-pharmacologique
           • Traitement physiothérapeutique
           • Thérapie
           • Traitement intégratif
       • Traitement pharmacologique
   • Pathogène
Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)
Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

C'est la prochaine étape dans mon to do list

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Salut @Antoine Mercier-Linteau !

Voici ma révision. Voir les commentaires dans la liste.

  • Maladie ( Pour « maladie », on avait parlé d'un autre terme déjà. T'en rappelles-tu ? Quelque chose de plus général, qui pourrait englober à la fois ce qui est psy et ce qui est organique. Avait-on parlé de « affection » ou de « pathologies » ou de « diagnostic »? )
  • Questionnaire (ajout de ma part. Je crois que ça vaut la peine de faire une catégorie de page questionnaire, car les questionnaires propres à chaque spécialité sont plutôt spécifiques (ex. questionnaire gériatrique, rhumatologique, ophtalmologique, etc.). Ce serait un atout pour nos utilisateurs du pré-externat et de l'externat d'avoir une telle catégorie. On pourrait la nommer anamnèse également. Au choix ! )
    • Symptôme ( je mettrais symptôme comme étant une sous-catégorie de questionnaire.
  • Examen clinique (ajout de ma part pour les mêmes raisons. j'utilise « clinique » plutôt que « physique » pour permettre à la psy de bien s'intégrer)
    • Signe clinique (ça s'est pour ajouter tous les McBurney, Murphy, punch rénal de ce monde)
  • Examen paraclinique (« Se dit d'examens médicaux effectués en ayant recours à des appareils ou à des techniques de laboratoire.» Je crois que ça engloberait tout ce qui est radiologie et laboratoires. J'enlèverais donc la catégorie investigation plus loin.)
    • Signe paraclinique (Nouvelle catégorie. Permettrait des pages du genre « RXP : opacité réticulaire » ou même d'englober « thrombocytose » ou « thrombocytopénie » ou « hyperglycémie »)
  • Spécialité
  • Situation clinique (toujours pertinent. ça va permettre à certaines pages d'exister, comme oeil rouge, approche de la dyspnée, etc.)
  • Principe anatomique
    • Orientation
    • Repère
    • Mouvement
    • Région anatomique
    • Entité anatomique
      • Tissu
      • Muscle
      • Organe
      • Vaisseaux
        • artère
        • veine
        • lymphatique
      • Os
      • Articulation
      • Ligaments et annexes articulaires
      • Nerf
      • Cellule
    • Appareil (nécessaire ? ce serait par exemple une page pour appareil cardiovasculaire ? appareil neurologique ?)
    • Système (nécessaire ? )
    • Réflexe (nécessaire ? pour moi, un réflexe c'est un signe clinique à l'examen physique.)
  • Protocole
    • Protocole mérite sa catégorie à part. Ça peut être soit un protocole d'investigation ou de traitement, donc on ne peut pas le mettre ni dans l'une ou l'autre des catégories.
  • Outil clinique (j'ai enlevé plusieurs des sous-catégories ici. J'ai fait une catégorie à part avec protocole. Investigation peut être englobée dans examen paraclinique, donc je l'ai retiré. Pour donnée clinique, ça peut faire partie de signe paraclinique ou signe clinique. Pour classification clinique, calculateur, outil diagnostique, est-ce qu'on pourrait simplement englober ça sous outils cliniques ? )
  • Traitement
    • Procédure chirurgicale (est-ce qu'une infiltration du genou pourrait être englobé dans procédure chirurgicale ? moi, ça me va. Mais on pourrait aussi dire « procédures chirurgicale et technique ».)
    • Traitement non pharmacologique (ne prend pas de trait d'union)
    • Traitement pharmacologique
      • Médicament
      • Classe de médicament
  • Pathogène
Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Plein de bonnes idées! J'irai par contre remettre beaucoup d'items dans la classe d'outil clinique:

  • Maladie (on avait pensé à « condition » mais c'est un anglicisme, peut-être affection donc?_)
  • ...
  • Symptôme
  • Signe
    • Signe paraclinique (inclus donnée clinique, signes à la RX, ECG, echo, etc.)
  • Outil clinique (classe englobante utilisée surtout pour la classification)
    • Calculateur médical (nécessaire pour imposer une structure, car très ces pages sont très incluses)
    • Outil diagnostic (nécessaire pour imposer une structure, car très ces pages sont très incluses)
    • Classification clinique (nécessaire pour imposer une structure, car très ces pages sont très incluses)
    • Protocole
    • Investigation
      • Examen clinique
        • Questionnaire
      • Examen paraclinique
  • ...

Les signes et de symptômes ne peuvent à mon avis pas être regroupés sous les catégories Questionnaires et examen clinique, car leur structure ne sont probablement pas identiques. Par exemple, un examen paraclinique possède des contre-indications tandis qu'un signe n'en a pas.

Dans cet organigramme, on parle de classes et de sous-classes et non de catégories et de sous-catégories. La différence entre l'une et l'autre est que la sous-classe doit hériter de la structure de sa classe parent. C'est une petit subtilité qui peut avoir une certaine influence.

Sinon:

  • Appareil: demande de JPP
  • Système: pour classer les signes et les symptômes
  • Réflexe: ça peut être des signes tu as raison
Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Super ! Ça avance !

  • Maladie (« Affection » n'est pas si mal, mais je pense que c'est un mot un peu vieilli auquel les gens ne s'identifieront pas. Après réflexion, je crois que « diagnostic » est potentiellement le meilleur mot.)
  • Je comprends ce que tu veux dire par le fait que ce qui est inclus dans une sous-classe doit avoir la même structure que la classe supérieure. Ce faisant, il serait peut-être plus simple de mettre tous ces éléments au même niveau (comme ceci).
  • Questionnaire (ajout de ma part. Je crois que ça vaut la peine de faire une catégorie de page questionnaire, car les questionnaires propres à chaque spécialité sont plutôt spécifiques (ex. questionnaire gériatrique, rhumatologique, ophtalmologique, etc.). Ce serait un atout pour nos utilisateurs du pré-externat et de l'externat d'avoir une telle catégorie. On pourrait la nommer anamnèse également. Au choix ! )
    • Symptôme ( je mettrais symptôme comme étant une sous-catégorie de questionnaire.
  • Examen clinique (ajout de ma part pour les mêmes raisons. j'utilise « clinique » plutôt que « physique » pour permettre à la psy de bien s'intégrer)
  • Signe clinique (ça s'est pour ajouter tous les McBurney, Murphy, punch rénal de ce monde)
  • Examen paraclinique (« Se dit d'examens médicaux effectués en ayant recours à des appareils ou à des techniques de laboratoire.» Je crois que ça engloberait tout ce qui est radiologie et laboratoires. J'enlèverais donc la catégorie investigation plus loin.)
  • Signe paraclinique (Nouvelle catégorie. Permettrait des pages du genre « RXP : opacité réticulaire » ou même d'englober « thrombocytose » ou « thrombocytopénie » ou « hyperglycémie »)
  • Outil clinique
    • Pour investigation, examen clinique, questionnaire, examen paraclinique, je ne le mettrais pas comme sous-classe d'outil clinique, car ils ne possèdent pas la même structure.
    • Pour calculateur, je suis bien d'accord, mais je trouve qu'un calculateur et un outil diagnostique devrait avoir les mêmes sections et donc être regroupé sous un même nom. Pour moi, le calculateur de la clairance de la créatinine et le score de Wells doivent avoir les mêmes sous-classes. Par exemple, pour le score de Wells, il devrait y avoir l'utilisation aussi. Pour la clairance de la créatinine, c'est clair qu'il faut en mettre les utilisations aussi.
    • Pour « classification clinique », je suis d'accord.
  • Pour réflexe, j'en conclus qu'on le supprime.
  • Pour système, je comprends que c'est nécessaire pour la classification.
  • Pour appareil, on va laisser JPP élaborer sur le sujet.

Je vais faire un résumé de la discussion dès maintenant, comme ça on va pouvoir s'y référer pour la suite de la discussion.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Ok! on a quelque chose de pas mal. Pourrais-tu me donner une idée de la structure que tu considère donner à la classe Questionnaire? Je ne vois pas en quoi symptôme pourrait en être une sous-classe.

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Questionnaire : aller chercher les aspects qui sont les plus importants dans chaque partie du questionnaire en fonction du sujet. Ça nous permettrait de faire des pages de questionnaire pour des plaintes spécifiques ex. questionnaire spécifique de la dyspnée, de la fatigue, de la douleur au genou, de la douleur au poignet, de la polyarthralgie, de la dysménorrhée, etc. Est-ce que ça fait du sens pour toi ?

Par contre, comme tu le mentionnes, le symptôme ne serait pas une sous-classe, mais une classe totalement différente. J'ai modifié le résumé pour en tenir compte.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Parfait! On pourra cogiter la structure de la classe Questionnaire sur sa page dédiée.

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)
Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

@Michaël St-Gelais, concernant les traitements, les solutés se retrouvent logiquement dans la catégorie « traitements pharmacologiques ». Cependant, est-ce que le nom est juste où il faudrait penser à un terme plus englobant?

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Je pense que personne ne sera fâché d'appeler des solutés des traitements pharmacologiques, car ce sont des traitements que l'on doit prescrire sur les feuilles de traitements pharmacologiques à l'hôpital.

Emmanuelle Paquette-Raynard (discussioncontributions)

Bonjour, Vous pourriez vous baser sur certaines encyclopédies médicales de renommée comme le Cecil ou le Gale. L'objectif serait donc d'avoir un référent solide. En ce qui concerne la traduction ou le choix des termes, je vous suggère l'utilisation du répertoire de vedettes-matières (RVM) fait par la bibliothèque de l'UL. Les MeSH, par exemple, sont traduis par le RVM. Ça permet d'avoir des termes normalisés, basés sur des sources solides.

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Je n'ai pas réussi à utiliser le RVM. Par ailleurs, nous ne cherchons pas à établir la table des matières des sujets à traiter, mais nous cherchons à définir les différents types de page qui doivent exister sur notre wiki.

Emmanuelle Paquette-Raynard (discussioncontributions)

Je ne propose pas les encyclopédies pour établir une table des matières, mais pour aider à définir et classer les pages que vous devez créer. Par exemple, dans l'introduction du Gale (qui au passage ne porte que sur disorders/conditions, tests/procedures et treatments/therapies, donc pas vraiment de principe anatomique) ils mentionnent que leurs articles comprennent pour Disorders/Condition : Definition, Description, Causes and Symptoms, Diagnosis, Treatment, Alternative treatment, Prognosis, Prevention, Resources, Key terms. Pour Tests/Treatments : Definition, Purpose, Precautions, Description, Preparation, Aftercare, Risks, Normal/Abnormal results, Resources, Key terms. Ceci dit, je comprends que Wikimedica vise à être une encyclopédie massive avec une portée plus large que le Gale ou le Cecil. Les solutions que je vous propose ne sont peut-être pas les bonnes. Mon intention était surtout de vous proposer de baser votre ontologie sur un document fiable, plutôt que sur vos connaissances. Attention, je tiens à préciser que je fais entièrement confiance en vos connaissances et compétences! Le problème est que la médecine est forcément une science en continuelle progression, que l'ontologie sera donc appelée à évoluer et que Wikimedica vivra au-delà de vous. Vos successeurs n'auront aucun référent pour faire évoluer l'ontologie si, à la base, elle vient de vos cerveaux. Bref, le choix vous revient, ce n'est qu'une suggestion! En ce qui concerne le RVM, c'est une ressource payante, accessible à la communauté universitaire. Vous pouvez passer par moi si vous cherchez un terme.

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

Merci @Emmanuelle Paquette-Raynard ! Je n'avais pas vu ça du tout dans l'introduction. C'est hyper aidant ! C'est effectivement ce que nous cherchons.

Par contre, je déplace la conversation dans les pages qui concernent ces deux thématiques là. La conversation ici était seulement pour les catégories de page, et non pour ce que contiendrait chaque catégorie de page.

En sachant cela, que penses-tu des catégories de pages suivantes ?

  • Diagnostic (infarctus, AVC, etc.)
    • Le mot « maladie » est peut-être trop discriminatoire, surtout en ce qui a trait avec les problèmes mentaux. « Pathologie » est un terme ambiguë qui peut à la fois être ce qui se retrouve au microscope pour un pathologiste et à la fois une maladie. « Condition » est un anglicisme. D'autres suggestions ? C'est pour cette raison qu'on est revenu vers le typique « diagnostic ».
  • Questionnaire
    • Sur ces pages, nous énumérerons les questions spécifiques pour chaque spécialité.
  • Symptôme
    • Dyspnée, hémoptysie, hématurie, douleur thoracique, etc.
  • Examen clinique
    • Le choix de « examen clinique » était pour regrouper à la fois l'examen physique pour une pathologie standard et l'examen mental en psychiatrie.
  • Signe clinique (McBurney, Murphy, punch rénal, tachypnée, ronchis, sibilances, etc.)
    • Regroupe toutes les constatations qui peuvent être faites à l'examen physique du patient par le professionnel de la santé.
  • Examen paraclinique (Glycémie capillaire, électrolytes sanguins, créatinine, FSC, radiographie pulmonaire, TDM cérébrale, etc.)
    • Est-ce la bonne façon de les regrouper selon toi ? Le bonne façon de les nommer ?
  • Signe paraclinique
    • (« RXP : opacité réticulaire », « thrombocytose », « thrombocytopénie », « hyperglycémie »)
    • Bref, tout ce qui est une constatation du clinicien suite à un examen paraclinique (constatation qui ne peut se faire grâce à l'examen physique).
  • Spécialité
  • Situation clinique (oeil rouge, approche de la dyspnée, etc.)
Emmanuelle Paquette-Raynard (discussioncontributions)

Pour diagnostic, vous pourriez peut-être utiliser maladie/trouble. C'est ce qui est utilisé par l'OMS dans la "Classification internationale des maladies" (ICD-10, version française).

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

@Emmanuelle Paquette-Raynard, le terme de maladie/trouble est juste dans la plupart des cas, mais nous voulons nous en distancer afin d'éviter l'étiquetage associé à ce terme et d'éventuelles critiques du public. Par exemple, la grossesse est du point de vue de la médecine traitée et prise en charge comme une maladie, tout comme la dysphorie de genre, la calvitie etc. Cependant, au niveau société, elles ne doivent pas être considérées comme telles.

Autrement, nous sommes tout à fait d'accord avec la nécessité de baser nos structures de pages sur des ressources connues. Nous ne comptons pas non plus les rendre immuables. Certaines parties sont facultatives et chaque page est libre de rajouter ses propres sections.

Merci pour ton aide!

Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

@Antoine Mercier-Linteau, pour l'instant, je vais considérer cette discussion comme résolu et nous la réouvrirons PRN. On discutera des catégories de page lors de notre prochain CA pour être certain que tout le monde est d'accord avec cette classification.

Il n’y a pas de sujets plus anciens