Discussion:Hypertension artérielle primaire

À propos de ce flux de discussion

Non modifiable

Résumé par Antoine Mercier-Linteau

Page créée et révision éditoriale faite.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

@Alexandre St-Martin, voici la page sur l'HTA primaire. Merci de prendre en charge ce sujet capital.

Voici quelques consignes importantes:

  1. Cette page concerne seulement l'HTA primaire (ou essentielle)
  2. Ne touche pas à l'HTA secondaire, car celle-ci aura sa propre page. Elle sera par contre mentionnée dans le diagnostic différentiel, l'approche clinique et la section traitement (car elle est à suspecter chez un patient qui ne répond pas au traitement).
  3. Les complications de l'HTA sont abordées surtout dans la section complications. Mentionne les (sans définir de balises) dans la partie sur le questionnaire, l'examen clinique et l'examen paraclinique car il faut les rechercher quand un prend en charge un patient hypertendu.
  4. Les urgences hypertensives et véritables sont considérées comme des complications.
  5. Ne touche pas aux enfants ou aux femmes enceintes (tu peux mentionner dans l'approche clinique qu'une grossesse doit faire évoquer d'autres dx).
  6. On peut se perdre des heures durant dans le sujet de l'HTA. Essaie d'être bref et tiens toi à l'essentiel.

Voici des ressources qui pourront t'aider. Attention, elles ne sont pas toutes libre accès alors paraphrase au besoin:

  1. La ressource la plus importante reste le Guideline d'Hypertension Canada (ici dans sa version scientifique, que tu devrais citer) (pas en libre accès)
  2. La page d'emDocs.net (libre accès).
  3. Les pages de Wikipédia en français et en anglais (libre accès).
  4. La page de WikEM (libre accès).
  5. Le document de Santé Canada (affaire autochtones) pour le rôle élargi. Un excellent résumé mais malheureusement pas référencé. Ça reste un très bon point de départ. (pas libre accès)
  6. La page de Tension artérielle élevée (approche clinique) de laquelle tu peux recopier la section sur le Traitement et les algorithmes. Tu pourras la résumer aussi pour la section sur l'approche clinique.
    • N'hésite pas à faire des corrections à cette page si tu trouves des erreurs.
  7. La page sur l'Examen médical périodique.
    • N'hésite pas à faire des corrections à cette page si tu trouves des erreurs.
  8. La page de StatPearls (pas libre accès).
  9. Tes notes de cours.

Voici la manière dont j'approcherais la rédaction:

  1. remplir les sections épidémiologie et physiopathologie avec StatPearls et Wikipedia
  2. remplir la section sur la présentation clinique avec les ressources sus-mentionnées et le document du gouvernement du Canada
  3. récupérer la section Traitement de la page sur la TA élevée
  4. utiliser le guideline pour les examens paracliniques, le traitement, le suivi, la prévention
  5. résumer la page de TA élevée pour la section approche clinique
  6. passer en revue les autres sources pour améliorer les différentes sections de la page.

Bonne rédaction !

P.S.: il ne faudra pas oublier d'ajouter un lien vers Hypertension artérielle (programme d'exercices), une page de kinésiologie (#collaborationinterprofessionnelle !)

P.P.S.: J'ai mis un lien depuis tes brouillons vers la page sur l'hypertension secondaire. Si tu croises du matériel intéressant tu peux le copier là (modifie-la come tu veux l'autre éditeur ne peut pas travailler dessus en ce moment).

Alexandre St-Martin (discussioncontributions)

Bonjour,

J'ai presque terminé de travailler sur la page. Concernant le document de Santé Canada sur les affaires autochtones, de quoi s'agit-il exactement? J'ai trouvé quelques données de Statistiques Canada concernant la prévalence de l'hypertension chez les peuples autochtones, mais je ne suis pas certain que c'est de cela dont tu parles.

Merci!

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Salut Alexandre, je regarde ça très bientôt.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Non en effet. Les documents des affaire Autochtones sont des guides cliniques à l'intention des infirmières en rôle élargi. Voici le lien vers la version de 2000: http://www.sosinf.org/wp-content/uploads/2009/12/2000_clin-guide-fra.pdf

Je n'en trouves pas de plus à jour mais je sais qu'il y a une version de 2010.

Alexandre St-Martin (discussioncontributions)

Merci beaucoup! Je vais tenter de trouver la version 2010, sinon j'utiliserai la version 2000. Bonne journée

Alexandre St-Martin (discussioncontributions)

Bonsoir, l'article est prêt pour révision.

L'accès version 2010 du document sur la santé élargie demande de travailler en communauté autochtone, donc j'ai lu la version de 2000. Finalement, l'information qui s'y trouvait était déjà abordée dans les autres sources.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Salut Alexandre, je regarde ça rapidement mais j'ai quelques autres tâches en attente.

Si tu veux te lancer sur un autre sujet entre temps laisse moi savoir.

Je ne sais pas si tu as croisé beaucoup d'informations sur l'HTA secondaire?

Alexandre St-Martin (discussioncontributions)

De ce que j'ai lu, je pourrai ajouter ce qui se trouve dans les guidelines canadiennes en lien avec l'hypertension secondaire. Je pourrai bien sûr faire plus de recherche au besoin. Je serai en préparation d'examen dans la prochaine semaine, mais je suis prêt à me lancer dans un autre sujet.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Oui ce serait un bon départ je crois. Concentres-toi sur tes examens, on s'en reparle après. D'ici là je devrais avoir terminé de te donner mes commentaires sur cette page.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

C'est parti !

Première section

  • Peux-tu rajouter des spécialités dans l'infobox ?
  • J'ai indiqué que l'HTA était une élévation chronique de la TA et j'ai indiqué les valeurs selon le guideline.

Épidémiologie

  • Bien !

Étiologies

  • Simple et efficace.
  • J'ai indiqué qu'il y a plusieurs gènes qui régulent la TA. Les choses idiopathiques ont pas mal tendance à être des interactions entre notre génome et l'environnement que l'on comprend mal.

Physiopathologie

  • Quand tu parles d'une hypertrophie de la media dû au stress, est-ce qu'on parle d'inflammation ?
  • Je pense qu'il faudrait discuter un peu d'HTA systolique isolée (très fréquent). La page Wikipédia anglaise a une bonne section sur la physiopathologie.

Présentation clinique

Facteurs de risque

  • Le guideline est étonnamment avare sur les facteurs de risques et n'en énonce que 4. Je suis cependant d'accord avec ta liste qui inclus aussi les facteurs de risques de maladies cardiovasculaires.

Je poursuis prochainement.

Alexandre St-Martin (discussioncontributions)

J'ai ajusté la section physiopathologie pour être un peu plus clair concernant l'hypertrophie de la média. Elle résulte de l'inflammation, mais aussi, de ce que je comprends de mes lectures, d'un processus naturel lié à l'âge. J'espère avoir pu préciser l'information sans trop complexifier la section.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Excellent travail !

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Présentation clinique

Questionnaire

  • Le guideline fait état de quelques symptômes qui peuvent évoquer une cause secondaire.
  • Il faudrait mentionner les symptômes d'une crise hypertensive.

Examen clinique

  • L'examen physique est le plus souvent normal, je crois qu'on devrait regrouper les examens sous une rubrique indiquant qu'on recherche des complications.
  • J'ai rajouté l'examen abdominal et vasculaire périphérique.
  • Est-ce que certains signes peuvent nous mettre sur la piste d'une urgence hypertensive ? d'une cause secondaire ?
  • Quels sont les principaux signes d'encéphalopathie ? de démence vasculaire ?
Alexandre St-Martin (discussioncontributions)

Les corrections sont faites depuis quelques jours, mais j'ai encore des questions concernant les urgences hypertensives:

  1. On distingue en anglais la "hypertensive emergency" de la "hypertensive urgency", qui font partie des "hypertensive crisis". En français, le terme d'urgence se réfère à un dommage aux organes cibles (donc "hypertensive emergency"). Le terme "hypertensive urgency" ne parait donc pas avoir d'équivalent. Est-ce bien le cas?
  2. J'ai inclus les urgences hypertensives dans l'examen clinique en les associant aux signes attendus. Est-ce qu'il serait préférable de faire une section à part expliquant quelles atteintes aux organes cibles sont attendus? J'ai peur d'alourdir la liste en écrivant, par exemple, qu'un souffle peut être entendu en cas d'urgence hypertensive et de dysfonction cardiaque (comprenant l'urgence hypertensive, mais n'étant pas la seule cause).

Merci

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Bonnes questions:

  1. En français on parle d'urgence hypertensive relative lorsqu'il n'y a pas d'atteinte des organes cibles. Le traitement diffère. Dans le dernier cas on peut se permettre de baisser la TA avec des médicaments PO et faire un suivi ambulatoire rapproché.
  2. Ce que tu as fait est très bien. J'ai compressé la liste un peu pour économiser de l'espace. On ne rentrera pas dans les détails de l'urgence hypertensive, il faut seulement indiquer ce qu'un clinicien doit surveiller quand il prend en charge un patient hypertendu.

Excellent travail.

Je continue la révision.

Examens paracliniques

Approche clinique

  • Rien à dire. J'ai juste déplacé l'algorithme diagnostic dans la section appropriée.

Diagnostic

Diagnostic différentiel

  • J'ai rajouté les causes médicamenteuses et adrénergiques.

Traitement

  • Ne pas mettre de numéros dans les titres de sections, le wiki se charge de ça automatiquement.

Non-pharmacologique

  • Ajouté les forces de recommandations.

Pharmacologique

  • J'ai déplacé les cibles en début de section. Plus logique selon moi.
  • J'ai transformé les traitements en tableau et j'ai rajouté des dosages.

Comorbidités

  • N'hésite pas à mettre des listes dans les tableaux (je m'en suis occupé).
  • J'ai passé le tout en revue.
  • J'ai mis la prise en charge de l'HTA résistante dans sa propre section.

Suivi

  • J'ai ajouté des rencontres en kinésiologie. Le sport c'est important !
  • C'est lors de l'introduction et l'ajustement des IECA / ARA / diurétique qu'il faut vérifier les ions et la fonction rénale.
  • Sinon c'est révisé. Bon travail !

Complications

  • La claudication intermittente est un symptôme. La maladie est la MVAS.
  • Ça l'aurait été plaisant d'avoir des données de médecine basée sur les évidences dans cette section. Je n'en ai pas trouvé d'autre que celles de StatPearls. Si tu en croises n'hésite pas à les ajouter.

Évolution

  • On considère généralement l'HTA comme une maladie chronique, mais elle dépend d'une foule de facteurs de risques modifiables. On peut donc en guérir (perte de poids changement HDV, contrôle de la SAOS). Peux-tu rajouter quelques mots là dessus ? Il doit exister une référence scientifique sur la chose qui évalue la TA chez des patients qui modifient leur habitudes de vie. C'est analogue à la prévention je te l'accord..

Prévention

  • Révisée.

On a quasiment terminé ! Vu qu'il ne manque qu'un petit passage dans la section Évolution. J'ai publié l'article pour faire avancer les chose côté éditorial.

Tout une page quand même. Tu peux être fier de ton travail.

Alexandre St-Martin (discussioncontributions)

La section évolution devrait être complète. J'ai ajouté la partie sur les facteurs de risque modifiables. J'ai également fait des recherches pour compléter la section sur la complications, mais je n'ai pas trouvé de ressources précisant la contribution de l'HTA. Je continue mes recherches pour l'instant.

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Très bon travail ! Sujet complété en ce qui me concerne.

Il n’y a aucun sujet plus ancien