Discussion:Helicobacter pylori

À propos de ce flux de discussion

Non modifiable

Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

Voici le contenu de l'ancien article (supprimé mais toujours disponible dans l'historique). À réutiliser lorsque la page sera recréée.

La bactérie Helicobacter pylori

L'Helicobacter Pylori est une bactérie à gram négatif. Elle peut survivre à des endroits très acides en scindant l’urée en NH3.

Épidémiologie

  • Plusieurs patients acquièrent en jeune âge
  • > 50 % prévalence à l’échelle de la planète
  • Incidence des symptômes < 15 % sur 10 ans
  • Augmenterait le risque de cancer gastrique (Odd ratio 2.04)
    • Le traitement du H. Pylori aurait un NNT 124 pour prévenir un cancer gastrique.

Transmission

Oral-oral principalement

Gastrite à Helicobacter pylori

Symptômes

  • Majorité asymptomatique
  • Dyspepsie
  • Épigastralgie
  • Hémorragie digestive haute

Investigations

Indications

Il est indiqué de rechercher la bactérie H. Pylori dans les circonstances suivantes :

  • Ulcère actif
  • Ulcère ancien non dépisté pour H Pylori
  • MALT lymphoma
  • Cancer gastrique réséqué endoscopiquement à ses débuts
  • Dyspepsie non investiguée si < 55-60 ans et absence de red flags
  • Avant un traitement à long termes d’AINS ou aspirine chronique
  • Déficience en fer inexpliquée
  • Pour améliorer le décompte des plaquettes chez les gens en purpura thrombocytopénique idiopathique

À quel moment investiguer

Les investigations peuvent être faussement négatives si l'une ou l'autre des conditions suivantes est remplie.

  • Utilisation IPP < 2 sem
  • AntiH2 < 48 h
  • Bismuth et antibiotiques < 28 jours

Il faut donc une période > 2 semaines sans IPP, > 48h sans AntiH2 et > 28 jours sans bismuth ou antibiotiques pour éviter les faux négatifs (sauf pour la sérologie au H. Pylori, qui n'est pas influencée par l'acidité gastrique ou l'utilisation d'antibiotiques).

Méthodes d'investigation

  • Sérologie H Pylori
    • NON recommandé après le traitement, car peut rester positif des années
    • Dans les endroits où la prévalence est faible de l’H. Pylori (comme en Amérique du Nord), ça diminue la VPP.
    • Par contre, pour quelqu’un avec une probabilité pré-test faible, ça peut être une excellente option (dyspepsie chez un jeune patient sans sx d’alarmes)
    • Se 91-96 % Sp 67-87 %
    • Selon le kit du CHU de Québec, Se et Sp à 89 %.
  • Antigène HP selles
    • Peut-être utilisé avant et après le traitement
    • Se 94 % Sp 97 %
  • 13 C urea blood test
    • Ingestion d’une certaine quantité de carbone radioactif
    • Prise de sang 30 min plus tard
    • Mesure de la qté de bic marqués
    • Se 89 % Sp 96 %
  • Urea breath test
    • Peut-être utilisé avant et après le traitement
    • Se 88-95 % Sp 95-100 %
  • Échantillon obtenu lors de l’endoscopie
    • CLO test
      • Pour 3 biopsies (antre + corps + proximal)
        • Se 76 % Sp 100 %
      • Pour 1 biopsie antrale
        • Se 51 %
      • Pour 4 biopsies antrales
        • Se 96 %

Traitement

Indications

  • Ulcère HP +
  • Dyspepsie non ulcéreuse avec HP +
    • En traitant le HP + plutôt que de simplement donner des IPP, si on considère l’amélioration des symptômes à 1 an > 50 %, le NNT est à 9.
  • Gastrite chronique HP +
  • Selon DYNAMED, chez les patients qui devront utiliser des AINS à long termes, l’éradication d’H. Pylori pourrait prévenir la formation d’ulcère, mais est moins efficace que l’IPP seul.
  • Lésion gastrique pré-cancéreuse
  • Il n'est pas indiqué de traiter les patients qui présentent des symptômes de reflux gastro-oesophagien, à moins qu'il y est des symptômes de dyspepsie concomitants.
  • Il n'est pas indiqué de traiter les patients asymptomatiques.

Traitement d’éradication

  • La thérapie quadruple donne des résultats similaires à la thérapie triple si elle est utilisée pour la même durée de temps.
  • Plus la durée du traitement est élevée, plus l’éradication est élevée.
  • L'utilisation d'IPP haute dose est supérieure à l'utilisation d'IPP à dose standard.

Thérapie séquentielle

  • Séquentielle 10 jours > 7 jours triple thérapie
  • Séquentielle 10 jours = triple thérapie/thérapie avec bismuth/quadruple thérapie 10-14 jours
  • Séquentielle 10 jours = Thérapie quadruple 10 J
  • Séquentielle 14 jours > triple thérapie 14 J
  • Régime
    • Premier 5 jours
      • IPP BID
      • Amoxicilline 1g PO BID
    • Derniers 5 jours
      • IPP BID
      • Clarithro 500 mg PO BID
      • Tinidazole 500 mg PO BID

Triple thérapie

  • IPP BID
  • Clarithro 500 PO BID
  • Amoxicilline 1 g PO BID ou flagyl 500 mg PO BID

Quadruple thérapie

Suggéré si allergie PNC ou exposition aux macrolides dans les passé

  • IPP BID
  • Bismuth subsalicylate 525 mg PO QID
  • Flagyl 250 mg PO QID
  • Tetracycline 500 mg PO QID

Autres thérapies

  • IPP LVQ amoxyl
  • IPP amoxyl puis IPP fluoroquinolone nitroimidazole
  • IPP amoxyl puis IPP amoxyl clarithro nitroimidazole

Après le traitement

  • On doit toujours confirmer l’éradication du H. Pylori en raison de la résistance aux antibiotiques. Il faut arrêter les IPP 2 sem avant. 3 choix : endoscopie, antigène dans les selles, urea breath test. À faire 4 semaines après le début du traitement minimum.
  • S’il y a échec à l’éradication, il faut éviter les antibiotiques déjà tentés
    • Bismuth ou LVQ si patient a recu tx avec biaxin
    • Clarithro ou LVQ si patient a recu tx avec bismuth

Références

  • « [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9] », sur www.dynamed.com (consulté le 4 février 2019)
  • (en) « [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8] » (consulté le 3 février 2019)
    Résumé par Antoine Mercier-Linteau

    Modèle:Information pathogène devra être apposé à cette page.

    Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

    @Antoine Mercier-Linteau, je n'ai pas utilisé le template pour la maladie, car idéalement ce serait le template pour les pathogènes qu'il faudrait utiliser pour cette page.

    Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

    Effectivement, il y en a déjà un de prévu, mais il n'a pas encore été construit. Peux-tu en proposer un dans l'ontologie?

    Les ulcères gastriques n'ont pas comme seule étiologie cette bactérie. Si effectivement on veut une page en particulier pour l'ulcère à H. Pylori, je crois qu'il faudra prévoir une page pathogène et une page maladie.

    Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

    Le modèle pour les pathogènes est à faire, mais ce sera après le plan d'affaires et les présentations de l'hiver.

    Je ne crois pas qu'il faut faire une page pour l'ulcère à H. Pylori. Lorsque ce sera approprié, il faudra faire une page sur l'ulcère gastrique. Comme tu l'as remarqué, je n'ai pas été dans les détails sur la présentation de l'ulcère gastrique sur cette page : c'est normal, parce que ça vise davantage la bactérie H. Pylori dans son entièreté plutôt que l'ensemble des présentations cliniques dans les détails.

    Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

    Wikiarchéologie ! Que penses-tu de coller Modèle:Information pathogène là dessus et de l'envoyer dans la liste des pages à réviser ? Comme tu le disais à l'époque, H. pylori peut cause ulcère, gastrite et néoplasie ; ceci est donc une page de pathogène.

    Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

    Mieux que ça. Je supprime.

    Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

    Dommage! Je ne la trouvais pas si pire et probablement un meilleur point de départ pour une page sur le sujet qu'un article StatPearls. Que dis-tu de créer une tâche de rédaction et d'indiquer que la page peut-être restaurée pour obtenir une base de contenu?

    Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

    Le contenu était assez peu référencé... Disons que ça part mal un article.

    Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

    Quand même ! Ça pourra servir. Je vais créer un sujet de conversion avec l'ancien contenu de la page histoire que ce ne soit pas oublié. Un éditeur éventuel pourra le reprendre.

    Données épidémiologiques

    4
    Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

    @Michaël St-Gelais, c'est peut-être le fait que je sois un novice, mais je trouve que d'avoir les données épidémiologiques (sensibilité, spécificités, ...) alourdit la présentation.

    On pourrait coder un modèle qui les affiche discrètement?

    Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

    Peut-être que tu peux en faire un modèle, mais c'est une information qui est plutôt essentielle. Même chose pour les NNH et les NNT : c'est vraiment important comme donnée et ce sera normal de les voir apparaître dans le texte. Idem pour les likelihood ratios. Bref, ça te semble lourd pour l'instant, mais je t'assure que c'est un minimum pour attirer des lecteurs sérieux.

    Tu peux suggérer un modèle, mais je garderais cette information à cet endroit pour le moment.

    Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

    Que dirais-tu d'un affichage comme ça: [se: 95% | sp: 56%]? Lorsque l'utilisateur passe sa souris dessus (ou un toucher avec smartphone), l'affichage grossit.

    Il nous faut à tout le moins un manière d'en standardiser l'affichage et possiblement de les intégrer au données sémantiques.

    Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

    Pour les données sémantiques, je suis tout à fait d'accord ! Ça peut devenir puissant comme outil.

    Un affichage comme celui que tu proposes est bien, mais la tendance naturelle des gens va être de l'inclure dans le texte. Ex. blablabla, tel test a une sensibilité de X et une spécificité de Y, etc.

    Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

    Salut @Michaël St-Gelais, je crois qu'il faudrait que les références soit insérées au fil du texte (comme sur Wikipédia). Sinon il deviendra rapidement beaucoup trop difficile de savoir quelle affirmation vient de quelle source.

    Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

    C'est l'idéal effectivement, mais un des bogues, c'est que j'avais composé ce truc lors de ma résidence et je n'avais pas tellement fait attention aux références à l'époque. Ce que je peux affirmer avec certitude, c'est que j'ai utilisé au moins ces deux sources pour composer ce texte. Quand j'ai décidé d'importer ce contenu il y a 2 jours, je n'allais pas me retaper au complet les sources pour savoir de quel endroit provient quelle information...

    Il n’y a aucun sujet plus ancien