Discussion:Diarrhée aiguë (approche clinique)

Aller à la navigation Aller à la recherche

À propos de ce flux de discussion

Non modifiable

Révision de la page

13
Isabelle Thibault (discussioncontributions)

Bonjour @Jayson Morneau voici la page que tu peux commencer à réviser. Je te donner des commentaires pour la suite.

Un regard rapide sur la page montre qu'elle est déjà bien avancée

Pour réitérer le but des pages d'approche clinique, ces pages ont l'objectif de permettre au clinicien de partir d'une plainte indifférenciée pour en arriver à un diagnostic présomptif. Ce ne sont pas des pages où tu vas trouver des détails sur les traitements et le suivi de maladies. Les maladies ont leurs propre pages et c'est là que les détails se trouvent.

Les étiologies qui doivent être couvertes sont celles qui sont les plus fréquentes ou les plus dangereuses.

Ci-dessous, je vais te mettre une copie de toutes les boîtes de section des pages d'approche clinique. Tu pourras t'y référer afin de savoir exactement ce que doit contenir chaque section, le format à adopter, les bonnes balises sémantiques à utiliser et ce que tu peux ajouter pour améliorer le texte (images, liens, etc.)

Aussi, pendant que j'y pense:

  • sauvegarde souvent et à chaque section modifiée
  • donne des messages à tes modification (ajout référence, correction dosage, ajout balises sémantiques, etc.)
  • évite les grosses modifications qui touchent plusieurs endroits partout dans la page, ça nous complique beaucoup la vie pour savoir ce qui a été amélioré.

Bref, si je passe rapidement quelques sections:

  • Étiologies: pas de références
  • Évaluation clinique:
  • Drapeaux rouges:

La trouvaille d'un tel drapeau indique quelle étiologie?

  • Traitement: souvent dans un tableau.


N'hésite pas à utiliser des références en médecine d'urgence, comme le Rosen, le Tintinalli (tous sûrement disponibles dans ta bibliothèque universitaire).

Bonne édition!


Voici les objectifs de la révision:

  1. Améliorer le contenu médical de la page
  2. S'assurer que la page répond aux objectifs du CMC (attention! plusieurs sujets ont été divisés, donc l'information pourrait se retrouver sur plusieurs pages)
  3. S'assurer que la page répond aux conventions
  4. Selon le type de page, assurez-vous que le contenu et le format des sections est adéquat
  5. Ajouter des liens (voir Aide:Liens)
  6. Ajouter des images (voir Aide:Éditeur Visuel)

Un descriptif du contenu et du format des sections est inclus ci-dessous. Certaines sections sont facultatives et ne figurent pas dans la page ci-contre. Si pertinent, elles peuvent être rajoutées.

Pour un exemple de page d'approche clinique bien construite, voir Hémorragie digestive haute (approche clinique).

Pour poser des questions:

  1. Aide:Forum pour les questions générales sur la plateforme (la réponse profitera aux autres éditeurs)
  2. Sur la page de discussion ici-même pour les questions éditoriales.
  3. Par Facebook pour être dépanné rapidement

La révision devrait te prendre quelques heures pour un premier jet, signalez-nous lorsque c'est fait.

Bonne édition!


X5hqwuwcz63hcg01
Approche clinique
Caractéristiques

Page non révisée par un comité éditorial

__NOVEDELETE__


La section obligatoire Définition ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: Cette section contient la définition du concept et devrait se résumer à quelques phrases au maximum : il ne s'agit pas d'une introduction. S'il existe des pages alternatives ou des nuances qui seraient susceptibles d'intéresser le lecteur, elles seront mentionnées dans cette section avec des liens. Le format attendu est le texte.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
Une erreur fréquente est de mettre des signes, des symptômes et le traitement dans l'introduction. Dans un soucis de concision, et considérant que votre page sera consultée autant sur ordinateur que sur les téléphones intelligents, la définition sert à définir à la manière d'un dictionnaire.
Exemple:
 
L'appendicite est l'inflammation et l'infection de l'appendice.

Épidémiologie

La section facultative Épidémiologie ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section contient les données épidémiologiques sur le sujet de la page (ex. incidence, prévalence, coûts en hospitalisation, proportion homme:femme, régions où la prévalence est la plus élevée, etc.). Chaque donnée épidémiologique doit être appuyée par une référence. Idéalement, des statistiques canadiennes et québécoises sont mentionnées lorsque disponibles.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Les facteurs de risque ne sont pas présentés ici, mais bien dans la sous-section Facteurs de risque.
  • Le pronostic est présenté dans cette section, le cas échéant (contrairement aux pages de maladie).
Exemple:
 
Les saignements digestifs bas représentent 20% à 30% de tous les patients présentant des saignements GI majeurs. L'HDB est moins fréquente que les hémorragies digestives hautes (HDH) avec une prévalence de 20 à 27 cas par 100 000 vs 50 à 150 cas par 100 000.

Étiologies

La section obligatoire Étiologies ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description:
  • Cette section décrit les étiologies de l'approche clinique, c'est-à-dire ce qui cause la situation couverte dans la page d'approche clinique (ex. polype intestinal pour l'hémorragie digestive basse).
  • Les étiologies doivent être identifiées avec le modèle Étiologie.
Formats:Liste à puces, Tableau
Balises sémantiques: Étiologie
Commentaires:
 
  • Attention ! Ne pas ajouter de section Diagnostic différentiel à la page de type Approche clinique. La présente section couvre déjà les maladies qui provoquent l'approche clinique dont il est question sur cette page. Par définition, une page d'approche clinique ne contient pas de diagnostic différentiel, mais bien des étiologies.
  • Le format attendu est le texte, la liste à puce ou le tableau, selon ce qui vous apparait le plus efficace. S'il y a une ou deux étiologies, le format texte est à privilégier. S'il y a de multiples étiologies, la liste à puce est à privilégier. S'il y a des catégories d'étiologies avec de multiples étiologies, le tableau est à privilégier. Bref, si vous considérez que la structure est trop complexe, souvent le tableau est l'idéal. Sinon, privilégiez les format plus simple (l'affichage est meilleur pour les téléphones intelligents en format texte et liste à puce).
  • Si la liste à puce est utilisée, elle est toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
Exemple:
 
Les étiologies de l'hémorragie digestive basse sont :
  • la diverticulose [Étiologie]
  • la colite ischémique [Étiologie]
  • le cancer colorectal [Étiologie]
  • le polype intestinal [Étiologie].

Les étiologies sont :

Consultez la bannière ci-dessus pour plus de détails.

Physiopathologie

La section facultative Physiopathologie ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: La physiopathologie traite des mécanismes biologiques qui conduisent à l'apparition de l'approche clinique.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
Attention de ne pas traiter de la physiopathologie de l'ensemble des étiologies couvertes dans la section Étiologies, mais de seulement discuter de la physiopathologie générale de la sémiologie couverte par le sujet de la page.
Exemple:
 
Différentes voies physiologiques peuvent entraîner une dyspnée, notamment via les chimiorécepteurs ASIC, les mécanorécepteurs et les récepteurs pulmonaires. On pense que trois composantes principales contribuent à la dyspnée : les signaux afférents, les signaux efférents et le traitement central de l'information. [...]

Évaluation clinique

La section obligatoire Évaluation clinique ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: Cette section contient les sous-sections Facteurs de risque, Questionnaire et Examen clinique. Elle détaille les différents items qu'un clinicien doit rechercher lorsqu'il évalue le patient.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Une erreur fréquente est de laisser les facteurs de risque, le questionnaire et l'examen clinique en un ou des paragraphes dans la section Évaluation clinique, mais de ne pas détailler les sous-sections Facteurs de risque, Questionnaire et Examen clinique.
Exemple:
 
  • Évaluation clinique
    • (Aucun texte)
    • Facteurs de risque
      • (Texte)
    • Questionnaire
      • (Texte)
    • Examen clinique
      • (Texte)

Facteurs de risque

La section facultative Facteurs de risque ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section contient les principaux facteurs de risque discriminants à l'histoire. Ces facteurs de risques servent à discriminer une étiologie par rapport à une autre ou une complication potentielle.
Formats:Liste à puces, Tableau
Balises sémantiques: Facteur de risque discriminant
Commentaires:
 
  • Alors que la section Approche clinique sert à intégrer les facteurs de risque, les signes, les symptômes et les examens paracliniques, cette section sert uniquement à lister les facteurs de risque discriminants.
  • Attention d'utiliser le bon modèle sémantique. Le modèle Facteur de risque discriminant est le bon modèle dans les pages de type Approche clinique. Le modèle Facteur de risque est utilisé exclusivement sur les pages de maladie et de classe de maladie.
  • Cette section ne détaille pas les facteurs de risque d'une étiologie particulière : ceci est laissé aux pages de maladies.
  • La liste à puce est le format à utiliser, toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
Exemple:
 
Les facteurs de risque à rechercher chez les patients qui se présentent avec céphalée sont :
  • des antécédents personnels de migraine [Facteur de risque discriminant] qui pourront indiquer cette pathologie
  • des antécédents personnels de cancer [Facteur de risque discriminant], un drapeau rouge qui évoque des métastases cérébrales
  • l'utilisation chronique de médicaments pour les céphalées [Facteur de risque discriminant] qui pourrait entraîner une céphalée de surconsommation médicamenteuse
  • le tabagisme [Facteur de risque discriminant], pouvant indiquer des métastases cérébrales.

Les facteurs de risque à rechercher sont :

Consultez la bannière ci-dessus pour plus de détails.

Questionnaire

La section facultative Questionnaire ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description:
  • Cette section liste des symptômes discriminants au questionnaire.
  • Cette section doit faire l'usage de propriétés sémantiques de type Questionnaire, Symptôme discriminant et Élément d'histoire discriminant.
  • Ces éléments servent à discriminer une étiologie par rapport à une autre ou une complication potentielle.
Formats:Liste à puces, Tableau
Balises sémantiques: Questionnaire, Symptôme discriminant, Élément d'histoire discriminant
Commentaires:
 
  • Alors que la section Approche clinique sert à intégrer les facteurs de risque, les signes, les symptômes et les examens paracliniques, cette section sert uniquement à lister les symptômes discriminants.
  • Attention d'utiliser le bon modèle sémantique. Le modèle Symptôme discriminant est le bon modèle dans les pages de type Approche clinique. Le modèle Symptôme est utilisé exclusivement sur les pages de Maladie et de Classe de maladie.
  • Les éléments d'histoire discriminants se distinguent des symptômes. Par exemple, la chute dans une page d'approche clinique de la céphalée aiguë est un élément d'histoire discriminant (modèle Élément d'histoire discriminant), et non un symptôme.
  • Le modèle Élément d'histoire discriminants est utilisé exclusivement sur les pages de type Approche clinique. Le modèle Élément d'histoire est utilisé sur les pages de type Maladie et Classe de maladie.
  • Cette section ne détaille pas l'histoire d'une étiologie particulière : ceci est laissé aux pages de maladies. La section Approche clinique permet d'expliquer les caractéristiques distinctives et discriminantes pour les différents diagnostics au questionnaire, à l'examen clinique et aux examens paracliniques.
  • La liste à puce est le format à utiliser, toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
Exemple:
 
Chez les patients atteints de dyspnée aiguë, les symptômes à rechercher sont :
  • au questionnaire cardiaque [Questionnaire] :
    • l'oedème des membres inférieurs [Symptôme discriminant], qui évoque une insuffisance cardiaque décompensée
    • une douleur thoracique [Symptôme discriminant] qui évoque un syndrome coronarien aigu, une insuffisance cardiaque décompensée ou une embolie pulmonaire
    • la lipothymie [Symptôme discriminant] et la la syncope [Symptôme discriminant], qui pourront être présents lors du syndrome coronarien aigu, de l'arrythmie et de l'embolie pulmonaire
    • etc.
  • au questionnaire pulmonaire [Questionnaire]
    • la toux [Symptôme discriminant], présente dans la pneumonie et l'EAMPOC et parfois dans l'embolie pulmonaire et l'insuffisance cardiaque
    • les crachats [Symptôme discriminant], présents dans la pneumonie et l'EAMPOC
    • les hémoptysies [Symptôme discriminant] sont un symptôme grave qui indique une potentielle embolie pulmonaire
    • un traumatisme récent [Élément d'histoire discriminant] évoque une fracture de côte ou une costo-chondrite
  • etc.

Chez les patients atteints par cette problématique, les symptômes à rechercher au questionnaire sont :

Consultez la bannière ci-dessus pour plus de détails.

Examen clinique

La section facultative Examen clinique ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description:
  • Cette section traite des signes à rechercher à l'examen clinique qui permettent de différencier les étiologies entre elles.
  • Cette section doit faire l'usage du modèle Examen clinique et du modèle Signe clinique discriminant.
  • Ces éléments servent à discriminer une étiologie par rapport à une autre ou une complication potentielle.
Formats:Liste à puces, Tableau
Balises sémantiques: Examen clinique, Signe clinique discriminant
Commentaires:
 
  • Alors que la section Approche clinique sert à intégrer les facteurs de risque, les signes, les symptômes et les examens paracliniques, cette section sert uniquement à lister les examens cliniques et les signes cliniques discriminants.
  • Attention d'utiliser le bon modèle sémantique. Le modèle Facteur de risque discriminant est le bon modèle dans les pages de type Approche clinique. Le modèle Facteur de risque est utilisé exclusivement sur les pages de maladie et de classe de maladie.
  • Cette section ne détaille pas l'examen clinique et les signes cliniques d'une étiologie particulière : ceci est laissé aux pages de maladies. La section Approche clinique permet d'expliquer les caractéristiques distinctives et discriminantes pour les différents diagnostics au questionnaire, à l'examen clinique et aux examens paracliniques.
  • La liste à puce est le format à utiliser, toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
Exemple:
 
Chez les patients atteints d'une dyspnée aiguë, les éléments suivants sont à rechercher à l'examen clinique :
  • à l'examen cardiaque [Examen clinique] :
    • un souffle systolique [Signe clinique discriminant] indique une sténose aortique critique
    • de l'oedème des membres inférieurs [Signe clinique discriminant] indique une insuffisance cardiaque décompensée
    • la TVC augmentée [Signe clinique discriminant] évoque une insuffisance cardiaque décompensée ou sera présent dans 13% des embolies pulmonaires
  • à l'examen pulmonaire [Examen clinique] :
    • des crépitants [Signe clinique discriminant] en présence d'une pneumonie ou d'une surcharge secondaire à une insuffisance cardiaque décompensée.
    • des sibilances [Signe clinique discriminant] en cas d'asthme, d'EAMPOC et parfois d'insuffisance cardiaque.

À l'examen physique, il est pertinent de rechercher les éléments suivants :

Consultez la bannière ci-dessus pour plus de détails.

Examens paracliniques

La section obligatoire Examens paracliniques ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: Cette section décrit les examens paracliniques (ex. laboratoires, imageries, etc.) à effectuer pour cette approche clinique. Les signes paracliniques discriminants orientant vers une étiologie particulière ou une complication sont listés.
Formats:Liste à puces, Tableau
Balises sémantiques: Examen paraclinique, Signe paraclinique discriminant
Commentaires:
 
  • En lisant cette section, le lecteur devrait être en mesure de comprendre les indications et les signes paracliniques attendus pour chaque examen paraclinique, ce qui lui permettra d'avoir une compréhension approfondie de la manière d'utiliser les examens paracliniques pour naviguer le diagnostic différentiel et diagnostiquer la maladie. La section Approche clinique permet d'expliquer les caractéristiques distinctives et discriminantes pour les différents diagnostics au questionnaire, à l'examen clinique et aux examens paracliniques.
  • Chaque examen paraclinique devrait être défini à l'aide d'une propriété sémantique de type Examen paraclinique. Le modèle Signe paraclinique n'est pas utilisé.
  • La liste à puce ou le tableau sont les formats à utiliser. Lorsque la liste à puce est utilisée, celle-ci est toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
Exemple:
 
Les examens paracliniques suggérés dans le cas d'une céphalée aiguë sont :
  • une tomodensitométrie cérébrale sans contraste [Examen paraclinique] pour éliminer un saignement intracrânien [Signe paraclinique discriminant] (AVC démorragique) et des masses intracrâniennes [Signe paraclinique discriminant] (métastases ou cancer cérébal) grossières
  • une ponction lombaire [Examen paraclinique] si le patient fait de la fièvre ou s'il y a des signes de méningisme à l'examen physique :
    • en cas de méningite, une leucocytose importante dans le LCR [Signe paraclinique discriminant] et une coloration au Gram positive [Signe paraclinique discriminant] est caractéristique
  • une vitesse de sédimentation [Examen paraclinique] chez tous les patients de plus de 50 ans pour éliminer l'artérite temporale ou chez tous les patients qui pourraient avoir des symptômes compatibles
  • etc.

Les examens paracliniques suggérés dans le cas d'un patient qui se présentent avec cette situation clinique sont :

Consultez la bannière ci-dessus pour plus de détails.

Drapeaux rouges

La section obligatoire Drapeaux rouges ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description:
  • Les drapeaux rouges sont des signes, des symptômes, des facteurs de risque ou des signes paracliniques qui, lorsqu'ils sont présents, peuvent orienter vers un diagnostic grave ou demandant une prise en charge immédiate.
  • Chaque drapeau rouge devrait être défini à l'aide d'une propriété sémantique de type Drapeau rouge.
Formats:Liste à puces
Balises sémantiques: Drapeau rouge
Commentaires:
 
  • La liste à puce est le format à utiliser, toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points.
  • Cette section doit rester simple et courte.
Exemple:
 
Les drapeaux rouges des patients qui se présentent en céphalée aiguë sont :
  • une altération de l'état de conscience [Drapeau rouge] indique une possible méningite, encéphalite, un AVC hémorragie ou une HIP
  • une faiblesse [Drapeau rouge] évoque un AVC
  • de la diplopie [Drapeau rouge] évoque également un AVC du tronc ou une lésion occupant de l'espace
  • une immunosuppression [Drapeau rouge] pourrait évoquer une méningite, encéphalite ou un abcès cérébral ou spinal
  • etc.

Les drapeaux rouges à surveiller chez les patients qui présentent cette situation clinique sont :

Consultez la bannière ci-dessus pour plus de détails.

Approche clinique

La section facultative Approche clinique ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description:
  • Alors que les sections Évaluation et Examens paracliniques servent à énumérer, cette section sert à intégrer tous ces éléments pour discuter du raisonnement du clinicien. C'est en quelque sorte la manière dont les cliniciens réfléchissent lorsque confrontés à cette maladie. C'est la section par excellence pour l'enseignement.
  • En lisant cette section, le lecteur doit être en mesure de comprendre la stratégie à adopter au questionnaire, à l'examen clinique et aux examens paracliniques pour naviguer les étiologies de l'approche clinique.
Formats:Liste à puces, Tableau, Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • C'est la seule section dans laquelle on peut répéter des informations qui ont déjà été mentionnées auparavant.
  • L'utilisation du diagramme est encouragée (voir Aide:Diagramme).
  • Le format attendu est libre (texte, liste, tableau, diagramme).
  • La section Approche clinique permet d'expliquer les caractéristiques distinctives et discriminantes pour les différents diagnostics au questionnaire, à l'examen clinique et aux examens paracliniques. C'est une section où les trucs du métier, les stratégies pour le diagnostic et le raisonnement clinique sont expliqués : c'est la section idéale pour l'enseignement.
Exemple:
 

Traitement

La section obligatoire Traitement ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: La section contient la prise en charge générale qui s'applique à l'ensemble des étiologies. Que doit-on faire avant que la cause n'ait été clairement établie ? Des traitements généraux doivent-ils être amorcés avant l'identification de la cause ? Comment traite-t-on la symptomatologie du patient ? Quelles sont les indications d'hospitalisation ? Quand doit-on demander une consultation ? Un résumé de la prise en charge de certaines étiologie clés peut aussi être résumée avec un lien vers la page dédiée à la maladie.
Formats:Liste à puces, Tableau
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Le traitement spécifique associé à chaque étiologie est spécifié sur sa page de maladie (ne pas la décrire sur la page d'approche clinique). Le traitement général en lien avec l'approche clinique est décrit.
  • La liste à puce est le format à utiliser, toujours précédée d'une courte phrase introductive avec un deux-points. Le tableau peut être adéquat en fonction du contexte.
  • Des algorithmes de traitement peuvent être présentés avec le modèle Flowchart (voir Aide:Diagramme).
Exemple:
 

Suivi

La section facultative Suivi ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section traite du suivi de l'approche clinique
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Est-ce que la patient aura besoin d'être revu dans X semaines ?
  • Quels doivent être les consignes données au patient ?
  • Y a-t-il des examens paracliniques à répéter ?
  • Cette section peut également traiter du suivi intrahospitalier.
Exemple:
 

Complications

La section facultative Complications ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section traite des complications possibles de l'approche clinique classées en ordre de probabilité (si possible).
Formats:Liste à puces, Texte
Balises sémantiques: Complication
Commentaires:
 
  • Chaque complication doit être spécifiée à l'aide du modèle Complication. Si possible, veuillez ajouter la fréquence des complications.
  • Attention ! Les complications sont celles de l'approche clinique elle-même et non de son traitement. Par exemple, l'anémie est une complication de l'hémorragie digestive basse, mais la perforation intestinale en raison d'une colonoscopie doit plutôt être décrit sur la page de la procédure Colonoscopie.
Exemple:
 

Les complications en lien avec cette présentation clinique sont :

Consultez la bannière ci-dessus pour plus de détails.

Particularités

La section facultative Particularités ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section traite des particularités concernant la gestion de l'approche clinique pour certaines clientèles.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
Exemple:
 

Gériatrie

La section facultative Gériatrie ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section mentionne les particularités concernant la gestion de l'approche clinique chez une clientèle gériatrique.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Le format texte est à privilégier.
  • Il est possible que l'approche clinique en gériatrie nécessite une approche clinique complètement différente. Dans ce cas, il est préférable de faire un page d'approche clinique séparée. (ex. Ictère chez le nouveau-né est trop différente de l'Ictère chez la personne âgée).
Exemple:
 

Pédiatrie

La section facultative Pédiatrie ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section mentionne les particularités concernant la gestion de l'approche clinique chez une clientèle pédiatrique.
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
  • Le format texte est à privilégier.
  • Il est possible que l'approche clinique en pédiatrie nécessite une approche clinique complètement différente. Dans ce cas, il est préférable de faire un page d'approche clinique séparée. (ex. Ictère chez le nouveau-né est trop différente de l'Ictère chez la personne âgée)
Exemple:
 

Notes

La section facultative Notes ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Dans la section notes se trouve toutes les notes de bas de page (références du groupe "note" [ou autres]).
Formats:Texte
Balises sémantiques:
Commentaires:
 
Pour ajouter des notes, passez par la fonction d'ajout de notes. Il est aussi possible d'ajouter des notes d'autres groupes, comme "pharmaco", "pédiatrie", "indications", etc. Classez ces autres groupes de notes dans des sous-sections. N'ajoutez pas de notes manuellement.
Exemple:
 
TRAITEMENTS

Les traitements:

  • médicament 1, 100-200 mg PO DIE[pédiatrie]
  • traitement 2 BID x 1 sem[gériatrie]

NOTES


Gériatrie

  1. Poursuivre le traitement 2 semaines de plus.

Pédiatrie

  1. 10mg/kg die

    Références

    La section obligatoire Références ne contient pour le moment aucune information.
    Toute contribution serait appréciée.

    Description: Dans la section références se trouve toutes les références (références sans groupe). Pour ajouter des références, passez par la fonction d'ajout de références. N'ajoutez pas de références manuellement.
    Formats:Texte
    Balises sémantiques:
    Commentaires:
     
    Exemple:
     
      Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)

      Salut, j'ai corrigé la présentation de ce commentaire:

      • lorsqu'il semble avoir un bogue, n'hésite pas à me tagger
      • tous les outils disponibles dans l'éditeur des pages est disponibles dans les commentaires
      • si la présentation semble rudimentaire, c'est possiblement parce que l'éditeur est en mode wikicode, pour le changer, sers-toi du crayon en bas à droite
        • comme sur Word, il ne faut pas tenter de créer des listes manuellement avec des - ou des chiffres

      Merci !

      Michaël St-Gelais (discussioncontributions)
      • Lorsque vous aurez terminé, vous pouvez taguer @Hélène Milot pour qu'elle puisse vous donner un coup de main. Je veux bien également y mettre mon grain de sel.
      • J'ai mis à jour la tâche Gestion:Rédaction/Tâches/280. Je suis arrivé sur cette page complètement par hasard alors que j'allais attribuer cette page à un autre bénévole, d'où l'importance de bien mettre à jour Gestion:Rédaction/Tâches :)
      • Il manquerait l'échéance dans la tâche. :)
      Isabelle Thibault (discussioncontributions)

      Salut Michael, c'est mon erreur, je n'ai pas mis mes pages à jour... Comme s'il n'y avait pas assez de 24 heures dans une journée, on dirait que je passe 30 heures par jour à HSFA en chirurgie LOL

      Michaël St-Gelais (discussioncontributions)

      Hahahah pas grave ;) Ce stage est particulièrement intense. Lâche pas ! :) Ce sont des micro-ajustements que je propose.

      Hélène Milot (discussioncontributions)

      intense ce stage ?? pffff. Je vois pas de quoi tu parles.

      Isabelle, si tu veux un beau stage à option en chirurgie et être première assistante, et être one on one avec un patron, tu es la bienvenue à Baie-comeau !

      tag moi quand tu es prête, no stress.

      Isabelle Thibault (discussioncontributions)

      WoW! Merci Dre Milot! Je m’assurerai de vous choisir dans mes stages à options! je vous tag dès que possible

      En plus je viens de tester + à la Covid donc je suis forcée de demeurer à la maison pour 10 jrs ( dépistage massif à l’étage lundi… car augmentation des cas 🤒) et mon test sort +! En tout cas je vais tenter d’optimiser mon temps hahah! merci encore à vous

      Hélène Milot (discussioncontributions)

      10 jours !!??? ce n'est pas juste 5 jours puis N95? c'est donc bien sévère !

      avec les normes actuelles, tu n'as pas à rester à la maison. Tu n'as qu'à sortir avec un masque. J'en profiterais pour me changer les idées tout en faisant du wiki ;)

      Isabelle Thibault (discussioncontributions)

      hahaha!! oui bonne idée :) Je termine une présentation sur le mégacolon toxique et je saute dans wiki :) D'ailleurs, si jamais vous avez de belles images en accès libre que je pourrais utiliser ça pourrait donner un plus value à ma présentation et capter l'intérêt de mes collèges externes hahah!! Je vous reviens sous peu pour une révision merci encore Dre Milot

      Antoine Mercier-Linteau (discussioncontributions)
      Isabelle Thibault (discussioncontributions)

      Merci Antoine, je les ai utilisées of course, mais j'Aurais aimé en avoir des ultra giga avec un colon post colonectomie hahhaa!! tsé du sensationnalisme hahhaha Mais merci :) je vais me fier au fait que mon texte sera bon lol

      Hélène Milot (discussioncontributions)

      Révision :

      Bonjour, j'ai ajouté ici et là quelques petites notions afin de donner une nuance. En effet, je trouvais que l'article évoquait trop les causes infectieuses comme source de diarrhée. Or dans la pratique, les causes médicamenteuses par exemples sont omniprésentes. De plus, je trouve que d'utiliser toujours les étiologies inflammatoires vs non-inflammatoires créé de la confusion. Je comprends qu'une source infectieuse donne une diarrhée d'origine inflammatoire dans certain cas, mais parfois le virus de par son altération des entérocytes créé plutôt une diarrhée par malabsoprtion transitoire et augmentation du transit. ça me laisse perplexe cette division. En fait, faut toujours se demander : le patient qui est à l'urgence avec sa diarrhée flamboyante, qu'est-ce que je veux savoir ? je veux savoir si c'est infectieux (éliminer c diff en premier puis les autres causes infectieuses au Qc sont souvent auto-résolutives avec un tx de support) vs est-ce une cause inflammatoire qui pourrait nécessiter un traitement médical ou chirurgical (iléite, ischémie, levée d'occlusion, etc). Sinon, il me reste les causes médicales à éliminer (rx, néo, SCI, etc.). Je ne suis donc pas tout à fait d'accord avec la ligne de pensée de l'article, désolée.

      Drapeaux rouges : la cessation subite du transit après des diarrhée violentes laisse suspecter un mégacolon.

      Prélèvements sanguins : je les détaillerais - hypoK, acidose, lactate, IRA : rien n'est écrit sauf de les prélever.

      Culture de selles : je n'ai jamais vu d'antibiogramme fait sur ça.

      PCR de selles : on parle de PCR pour le c diff ?? ou autres bactéries ?

      Autre test : J'ajouterais qu'on fait un scan abdominal lorsque le patient présente une diarrhée avec douleur abdo. On élimine plusieurs dx graves : ischémie, iléite, colite, pneumatose, appendicite, diverticulite, qui peuvent donner des diarrhées.

      Dans la section prise en charge, dans le tx de support, il faudrait aussi parler de la suspension de certains médicaments qui augmentent les complications de la déshydratation : diurétique, metformin pour ne nommer que ceux là.

      Et j'ajouterais des images ;)

      https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gastroenteritis_viruses.jpg

      As-tu accès à Dynamed ? c'est gratuit avec la biblio de l'université laval, je pense qu'on bénéficerait à rehausser un peu l'article en l'utilisant : DynaMed. Acute Diarrhea in Adults. EBSCO Information Services. Accessed November 22, 2022. https://www-dynamed-com.acces.bibl.ulaval.ca/approach-to/acute-diarrhea-in-adults


      Dis-moi quand tu es rendue à une deuxième lecture, ça me fera plaisir! j'apprends tout plein en travaillant avec vous !

      merci et bonne journée !

      Isabelle Thibault (discussioncontributions)

      Merci beaucoup pour les précisions Dre Milot Je regarde ça ce weekend ou pendant ma garde si c'est tranquille J'apprécie

      Il n’y a pas de sujets plus anciens