Dérivés nitrés

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche

Les dérivés nitrés sont des pro-médicaments qui seront convertis en oxyde nitrique (NO) au niveau des muscles lisses vasculaires

1 Classification[modifier | w]

Courte action

Nitroglycérine

Nitroprussiate de sodium

Longue action

5-Mononitrate d'isosorbide

Dinitrate d'isosorbide

Nitroglycérine (transdermique et onguent seulement)

2 Effets[modifier | w]

  • Puissante vasodilatation veineuse et artérielle périphérique
  • Vasodilatation des artères coronaires
  • Diminution de la pré-charge
  • Diminution de la post-charge.

3 Voie d'administration[modifier | w]

  • Orale
  • Intraveineux IV
  • Sublinguale
  • Onguent
  • Transdermique

La nitroglycérine courte action est disponible sous forme orale ou sublinguale, en aérosol ou en comprimés, ainsi qu'en IV.

Nitroprussiate de sodium : administré en perfusion IV pour le traitement des HTA grave.

Les dérivés nitrées à longue action, quant à eux, sont retrouvés sous forme orale, transdermique ou d'onguent.

La nitroglycérine longue action est seulement retrouvée sous forme transdermique ou d'onguent.

5-Mononitrate d’isosorbide : par voie per os, une fois par jour.

Dinitrate d’isosorbide : forme sublinguale ou orale, nécessitant plusieurs doses par jour. C'est pourquoi cette molécule est moins utilisée de nos jours.

4 Effets secondaires[modifier | w]

  • Hypotension artérielle
  • Tachycardie réflexe ou bradycardie paradoxale
  • Céphalée
  • Étourdissements
  • Tolérance : il est donc recommandé d'avoir une période sans nitrate de 8 à 10 heures quotidiennement (qui sera souvent durant la nuit).

5 Indications[modifier | w]

  • Hypertension artérielle
  • Syndrome coronarien aigu: en traitement initial pour diminuer la pré-charge et la post-charge. En traitement chronique des douleurs thoraciques associées.
  • Angine: pour le traitement d'entretien de la maladie cardiaque angineuse.
  • Fissure anale. On utilise de la nitroglycérine en onguent, que l'on diluera dans un excipient (soit un gel ou de la vaseline) afin d'induire une relaxation des muscles lisses anaux. Ainsi, on diminuera la douleur associée au spasme musculaire et on soulagera le confort du patient.

Les dérivés nitrés à courte action sont utilisés pour la prise en charge des conditions aiguës (Ex.: HTA, douleur associée au syndrome coronarien aigu).

Il est à noter que le nitroprussiate de sodium, un dérivé nitré à courte action, n'est pas utilisé pour ses propriétés anti-angineuses. On l'administre plutôt en perfusion intraveineuse afin de traiter les hypertensions artérielles sévères.

L'utilisation des dérivés nitrés à longue action est réservée au traitement de conditions chroniques.

6 Contre-indications[modifier | w]

  • Utilisation récente (moins de 24 heures) d'un inhibiteur de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5). Ces deux classes de médicaments, lorsqu'administrés simultanément, engendre un risque d'hypotension artérielle sévère qui peut parfois s'avérer fatale.