Épisode hypomaniaque (critères DSM-5)

De Wikimedica
Aller à la navigation Aller à la recherche
Épisode hypomaniaque
Critères diagnostiques
Informations
Spécialité Psychiatrie

OOjs UI icon help-ltr.svgPage non révisée par un comité éditorial


Un épisode maniaque est définit par le DSM-5 comme une période nettement délimitée où l’humeur est élevée, expansive ou irritable, avec une augmentation de l’activité orientée vers un but ou de l’énergie, et ce, de façon anormale et persistante la plupart du temps, pendant au moins 4 jours consécutifs. L'épisode maniaque se définira similairement, mais aura une durée d'une semaine et le fonctionnement sera sévèrement altéré.

1 Critères[modifier | w]

  • A: Période nettement délimitée où l’humeur est élevée, expansive ou irritable, avec une augmentation de l’activité orientée vers un but ou de l’énergie, et ce, de façon anormale et persistante la plupart du temps, pendant au moins 4 jours consécutifs.
  • B: Durant cette période, ≥ 3 symptômes (4 si l'humeur est seulement irritable) :
    1. ↑ de l’estime de soi / idées de grandeur
    2. Réduction du besoin de sommeil
    3. Plus grande communicabilité qu’à l’habitude ou désir constant de parler
    4. Fuite des idées
    5. Distractibilité
    6. Augmentation de l’activité orientée vers un but ou agitation psychomotrice (non-orienté)
    7. Engagement excessif dans des activités à potentiel dommageable élevé
  • C: Épisode accompagné d'une modification du comportement, où celui-ci diffère de la normale.
  • D: La perturbation de l'humeur est évidente pour les autres.
  • E: La sévérité de l'épisode n'est pas suffisante pour entraîner une dysfonction évidente du fonctionnement social ou professionnel ou pour nécessiter une hospitalisation. Si des caractéristiques psychotiques sont présentes, l'épisode est par définition maniaque.
  • F: Pas imputable aux effets d’une substance ou une condition médicale
  • N.B. : Un épisode hypomaniaque complet qui survient au cours d'un traitement antidépresseur mais qui persiste et remplit les critères complets d'un épisode au-delà de l'effet du traitement doit être considéré comme un épisode hypomaniaque et à un diagnostic de trouble bipolaire de type 2. La prudence s'impose cependant, car l'augmentation de l'irritabilité, de la nervosité ou de l'agitation sont des effets secondaires fréquents des anti-dépresseurs.

N.B. : Des épisodes hypomaniaques sont fréquents dans le trouble bipolaire de type 1.[1]

2 Références[modifier | w]

  1. American Psychiatric Association, Mini DSM-5 : Critères diagnostiques, Elsevier Masson, , 347 p. (ISBN 978-2-294-73963-7)

Les sections suivantes sont remplies automatiquement et se peupleront d'éléments à mesure que des pages sont crées sur la plateforme. Pour participer à l'effort, allez sur la page Gestion:Contribuer. Pour comprendre comment fonctionne cette section, voir Aide:Fonctions sémantiques.

Modèle:Sections sémantiques/Critères diagnostiques