Wikimedica:Tâches/Liste/142/Ébauche : Différence entre versions

De Wikimedica
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(→‎Coût du projet : ajout d,hyperlien)
Ligne 657 : Ligne 657 :
 
|Révision de trois pages à caractère légale par un avocat
 
|Révision de trois pages à caractère légale par un avocat
 
* [[Wikimedica:Tâches/Liste/296|Voir la tâche associée pour un détail des coûts]]
 
* [[Wikimedica:Tâches/Liste/296|Voir la tâche associée pour un détail des coûts]]
|6380 $
+
|5550$ - 7580 $
 
|-
 
|-
 
|Redesign graphique
 
|Redesign graphique
 
* Voir [[Wikimedica:Tâches/Liste/221]] pour plus de détails sur les coûts.
 
* Voir [[Wikimedica:Tâches/Liste/221]] pour plus de détails sur les coûts.
|
+
|3672,50 $ - 4237,50 $
 
|}
 
|}
  

Version du 16 janvier 2020 à 05:22

Sommaire

1 Sommaire exécutif[modifier | w]

Sommaire exécutif
Nom du projet Wikimedica
Groupe promoteur Wikimedica
Forme juridique Organisme à but non lucratif
Secteur d'activité Santé
Produits et services offerts Pour les étudiants et les établissements d'enseignement
  • Base de données pour recueillir les notes de cours universitaires

Pour les institutions

  • Base de données pour recueillir les protocoles

Pour les institutions privées

  • Visibilité en échange de donation
Marché et clientèle cible
  • À court terme : ensemble des professionnels de la santé en formation et en pratique
  • À long terme : documentation pour les patients
Coût du projet
Sources de financement
Prévisions financières
Retombées socio-économiques

2 Présentation de l'organisme[modifier | w]

2.1 Historique[modifier | w]

2.1.1 Avant Wikimedica[modifier | w]

Wikimedica est un wiki qui est né d'un projet étudiant, issu initialement du Groupe d'enseignement médical étudiant. Aujourd'hui, Wikimedica est administré par un organisme à but non lucratif éponyme.

Le Groupe d'Enseignement Médical Étudiant (GEME) est un groupe permanent du Regroupement des Étudiants en Médecine de l'Université Laval (REMUL). Avant de se nommer « GEME », le groupe se nommait « Aidants Naturels ». La création des Aidants Naturels remonte à 2012.

À cette époque, plusieurs résumés qui avaient été produits par des étudiants des années antérieures circulaient, mais tous les étudiants n'y avaient pas accès : les précieux résumés étaient distribués au compte goutte d'un étudiant à l'autre. De plus, plusieurs étudiants rapportaient aimer étudier et produire des résumés, mais trouvaient également que la tâche pour produire ces résumés était beaucoup trop importante pour le faire seul.

Conséquemment, deux mesures ont été mises en place pour répondre à ce besoin :

  • un groupe informel a été créé (les Aidants Naturels) et avait comme mission de diviser la tâche de rédaction de résumés ;
  • les résumés étaient par la suite distribués via un site d'infonuagique (Dropbox) et étaient rendus disponibles à tous les étudiants, ce qui réduisait les inégalités entre les étudiants.

L'utilisation d'un site d'infonuagique comportait certains inconvénients :

  • un des sites d'infonuagique utilisé avait une limite de bande passante quotidienne en deçà des besoins des étudiants, ce qui a requis une migration vers un autre site d'infonuagique ;
  • un autre site d'infonuagique a cessé ses activités, ce qui a forcé la migration vers troisième site d'infonuagique ;
  • la modification d'un même document par deux personnes simultanément provoquait des copies conflictuelles ;
  • plusieurs fichiers portaient sur le même sujet (dédoublement de l'information) ;
  • les étudiants avaient tendance à faire leurs propres résumés et à ne pas mettre à jour les résumés antérieurs ;
  • la lecture des documents contenus sur le site d'infonuagique nécessitait l'utilisation d'un logiciel externe pour la lecture du contenu (ex. Microsoft Word, Acrobat Reader), ce qui limitait son utilisation sur les téléphones intelligents et les tablettes.

En raison de ces inconvénients, le GEME (les Aidants Naturels n'existaient plus à cette époque) cherchait une solution alternative dès le début de 2016.

Au départ, le GEME croyait que le développement d'une application pour téléphone intelligent serait l'option à privilégier. Cependant, les applications pour téléphone intelligent sont dispendieuses à développer initialement, mais comportent également des frais à chaque mise à jour des systèmes d'exploitation qui représente des dizaines de milliers de dollar.

À l'automne 2016, Antoine Mercier-Linteau a approché le groupe après avoir entendu parlé que le GEME était à la recherche d'une solution pour le partage de contenu : c'est lui qui a proposé au groupe l'utilisation d'une plateforme de type wiki. Le GEME s'est alors prononcé unanimement en faveur de l'utilisation d'un wiki.


2.1.2 Période test et déploiement[modifier | w]

De l'automne 2016 à l'été 2017, Wikimedica était en construction et en période test à l'intérieur du GEME. Le déploiement aux étudiants du pré-clinique s'est fait à l'été 2017, en rendant d'abord accessible des outils d'étude pour le cours d'endocrinologie, en collaboration avec Dr Martin D'Amours.


2.1.3 Période de croissance[modifier | w]

À partir de l'été 2017, Wikimedica est entré dans sa phase de croissance. Le GEME a alors courtisé plusieurs professeurs de l'Université Laval afin de les convaincre d'importer leurs notes de cours à même le wiki au bénéfice des étudiants.

À l'été 2018, Antoine Mercier-Linteau, Emmanuelle Béland, Michaël St-Gelais et Jean-Philippe Pialasse ont convenu de créer un organisme à but non lucratif pour gérer les activités de la plateforme éponyme. L'OBNL Wikimedica a officiellement été créé le 23 septembre 2018 auprès de Corporations Canada.


2.2 Mission de l'organisme[modifier | w]

La mission de Wikimedica est la suivante :

« Fournir aux professionnels de la santé une plateforme libre, fiable, innovante et collaborative, afin de faciliter le transfert des connaissances essentielles dans un système de santé au service de tous ».

Pour plus de détails, consultez Wikimedica:Mission.

2.3 Forme juridique[modifier | w]

Organisme sans but lucratif en charte canadienne à visée sociale et éducative.

2.4 Échéancier de réalisation[modifier | w]

Voici les grandes lignes des échéanciers à venir.

Échéancier de réalisation
Étape de réalisation Échéancier
Crédit de formation continue auto-accrédité pour les éditeurs Dès maintenant
Finaliser le plan d'affaires Automne 2019
Réviser les modèles de page Automne 2019
Installation et test de nouveaux skins Automne-hiver 2019
Installation et test du module de gestion éditoriale Automne-hiver 2019
Importer et traduire les pages de WikiDoc Automne 2019
Recherche de financement Automne 2019
Crédit de formation continue accrédité pour les éditeurs Automne-hiver 2019
Téléverser des données structurées sur le portail de Données Québec Hiver 2019
Redesign graphique Lorsque financement disponible
Révision légale
Programmation de modules spécialisés d'édition
Programmation d'une application pour permettre une visualisation hors ligne

3 Aperçu de l'entreprise[modifier | w]

Aperçu de l'entreprise
Raison sociale Wikimedica
Nom commercial Wikimedica
Type d'entreprise Organisme à but non lucratif
Numéro de société 1100696-7
Numéro d'entreprise à l'ARC 732983515RC0001
Adresse 1853, 4e avenue

Québec, QC, Canada

G1J 3C8

Téléphone N/A
Courriel media@wikimedi.ca

4 Présentation du groupe promoteur[modifier | w]

4.1 Conseil d’administration[modifier | w]

Nom et titres Titre dans l'organisation
Michaël St-Gelais

MD

Président du conseil d'administration
Antoine Mercier-Linteau

B.Ing., CMR, externe en médecine

Vice-président du conseil d'administration
Maude Allard

MD, résidente en dermatologie

Secrétaire
Emmanuelle Béland

MD, MU-3

Trésorière
Jean-Philippe Pialasse

DO, MSc, PhD, externe en médecine

Membre du conseil d'administration

4.2 Expertise et réalisations du groupe promoteur[modifier | w]

4.2.1 Michaël St-Gelais[modifier | w]

Michaël St-Gelais est médecin de famille et exerce dans le cadre du mécanisme de dépannage, avec une pratique diversifiée d'urgence et d'hospitalisation en région et en petits centres hospitaliers ruraux au Québec.

Ayant un intérêt particulier pour la pédagogie médicale, il a agi à titre d'auxiliaire d'enseignement dans le cadre du cours de néphrologie, d'urologie et de neurologie à l'Université Laval entre 2012 et 2016 en collaboration avec Dr Paul René de Cotret, Dr Mathieu Rousseau-Gagnon, Dr Yves Caumartin et Dr Robert Laforce, ce qui lui a conféré une expertise particulière en rédaction d'outils pédagogiques médicaux : il a écrit plusieurs textes de type didactique pour les étudiants de l'Université Laval en médecine pour les cours de néphrologie, d'urologie et de neurologie, et il en a assuré la mise à jour pendant plusieurs années bénévolement. À ce jour, ce sont les mêmes notes de cours qui sont utilisées par les étudiants en médecine à l'Université Laval.

Entre 2012 et 2016, il a fondé, coordonné et dirigé le Groupe d'enseignement médical étudiant (GEME), un groupe étudiant au sein du Regroupement des étudiants en médecine de l'Université Laval (REMUL), l'association des étudiants en médecine de l'Université Laval. Le GEME a comme mission de réaliser et de distribuer des outils pédagogiques aux étudiants en médecine de l'Université Laval dans le but d'améliorer l'expérience d'apprentissage globale des étudiants. Michaël St-Gelais a eu un rôle des plus diversifiés au sein du GEME : organisation des réunions, recrutement de bénévole, réseaux sociaux, gestion des ressources informatiques, rédaction des règlements, structure administrative, prise de contact avec les différents partenaires (professeurs, direction de la Faculté de médecine, REMUL), coordination de la rédaction, etc.

À titre de président du conseil d'administration de Wikimedica, il a présenté Wikimedica à de multiples reprises dans le but de promouvoir son activité : la Bibliothèque de l'Université Laval, Données Québec, le doyen de la Faculté de médecine de l'Université Laval, la directrice du pré-clinique de l'Université Laval, le vice-décanat au développement professionnel continu de l'Université Laval, le Collège des médecins du Québec, l'INESSS et l'INSPQ. Il est également en charge, conjointement avec Antoine Mercier-Linteau, de l'écriture des politiques et des règlements administratifs de Wikimedica, des réseaux sociaux, de la recherche de financement, de la structure du site, de la planification des réunions du conseil d'administration et de la stratégie d'affaire de Wikimedica.

4.2.2 Antoine Mercier-Linteau[modifier | w]

Antoine Mercier-Linteau est externe en médecine à l'Université Laval. En 2016, il a fondé la plateforme Wikimedica, assuré son déploiement technique, conçu son architecture sémantique et a coordonné sa mise en place au sein du GEME et par la suite au pré-clinique de l'Université Laval.

Avant d'entreprendre des études en médecine, Antoine Mercier-Linteau a étudié la biologie à l'Université de Montréal. En 2012, il a co-fondé Arza Studio, une compagnie de développement web et d'ingénierie logicielle basée en France, mais avec bon nombre d'activités au Canada. De 2003 à 2011, à titre de membre des Forces Armées Canadiennes, il a étudié l'ingénierie informatique au Collège Militaire Royal de Kingston où il a mené le déploiement d'un système de gestion administrative des horaires de cours et a passé un été à faire du développement web au sein du département de la formation continue. À titre d'officier gradué en télécommunications travaillant au sein du centre de développement logiciel de l'armée de terre, il a été en charge de la gestion et de l'évaluation de nombreux projets logiciels.

Antoine Mercier-Linteau est aussi un important contributeur à l'encyclopédie en ligne Wikipédia, où les articles qu'il a créé amassent plus de 10 000 visites mensuellement. Dans le cadre de ses activités avec Wikimedica, il est aussi appelé à contribuer au développement de MediaWiki, le logiciel d'exploitation de Wikipédia et de Wikimedica.

Au sein du conseil d'administration de Wikimedica, Antoine Mercier-Linteau agit à titre de vice-président et participe activement à la gestion du projet et la rencontre de partenaires. En tant que fondateur du projet et ingénieur informatique, il s'occupe conjointement avec Jean-Philippe Pialasse de son entretien technique et de son développement logiciel. Autrement, il contribue énormément à la rédaction de contenu médical, notamment à titre de coordonnateur du projet Externat.

4.2.3 Jean-Philippe Pialasse[modifier | w]

Jean-Philippe Pialasse est externe en médecine à l'Université Laval. En 2016, il a rejoint le projet pour assurer l’hébergement et le maintient du serveur de Wikimedica et aider Antoine Mercier-Linteau sur la gestion de la plateforme.

Avant d'entreprendre ses études en médecine, Jean-Philippe Pialasse a été diplômé chiropraticien de l'Institut Franco-Européen de Chiropraxie à Paris (France), maitre en Science de l'activité Physique de l'Université du Québec à Trois-Rivières et docteur ès sciences en kinésiologie de l'Université Laval. Il a exercé le métier de chiropraticien en France et au Québec. Il a fait avancé ses projets de recherches au sein de l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'Université Laval, l’hôpital Sainte-Justine de l'Université de Montréal comme postdoctorant, et le Prince of Wales Hospital de la Chinese University of Hong-Kong comme chercheur invité. Ses travaux de recherche ont pointé un lien entre un problème de gestion par le système nerveux des informations relatives à l'équilibre et l'apparition d'une scoliose pour une partie importante des personnes ayant une scoliose dite idiopathique.

Jean-Philippe Pialasse a acquis une expérience de gestion au travers de son investissement dans de nombreuses associations comme membre du conseil d'administration et comme président, mais aussi au travers de son expérience professionnelle comme administrateur de l'Institut Franco-Européen de Chiropraxie ou encore comme chiropraticien à son compte. Pour l'IFEC, il a été en charge de l'ouverture de son annexe de Toulouse en 2006 et de la gestion du site pendant sa première année d'exercice. Comme administrateur de l'Association Française de Chiropraxie pendant 8 années, il a participé aux travaux concernant la mise en place des premières réglementations pour l'exercice de la chiropraxie en France. Son investissement de la communauté Linux depuis 2004, et plus particulièrement comme développeur pour la distribution SME Server proposant serveur de courriel, serveur web, pare-feux et serveur de fichier lui a donné une certaines expérience en sécurité informatique et administration réseau informatique.

Au sein du conseil d'administration de Wikimedica, Jean-Philippe Pialasse agit comme administrateur et soutient les membres les administrateurs exécutants dans leur tâche de par son expertise. Enfin de par son investissement dans la communauté Linux, et plus généralement free/libre/open-source software (FLOSS), Jean-Philippe Pialasse milite en faveur de l'utilisation de licences ouvertes au minimum et idéalement libre au sens que le propose la Free Software Foundation (FSF) avec la licence GNU GPL pour ce qui est des logiciels ou selon la licence Creative Commons CC-BY-SA pour des œuvres et contenus.

4.2.4 Maude Allard[modifier | w]

Maude Allard est résidente en dermatologie à l'Université Laval. Elle a été résidente-coordinatrice du programme de dermatologie en 2017-2018 : elle gérait les horaires de garde de l'ensemble des résidents du programme en plus de faire le pont entre la direction du programme de dermatologie, la direction du programme de médecine et les résidents dans le but d'améliorer le programme de dermatologie. Dans le cadre de ses fonctions, elle a siégé à plusieurs comités et réunions en lien avec le programme de dermatologie. Elle était également en charge de la communication et de la gestion des cours donnés aux résidents.

En 2012, elle a agi à titre d'auxiliaire d'enseignement dans le cadre du cours d'ophtalmologie à l'Université Laval en collaboration avec Dre Caroline Lajoie. Elle a acquis une expertise dans le domaine de la rédaction d'outils pédagogiques médicaux. En 2013, elle a également co-écrit les notes de cours de neurologie, en collaboration avec Dr Robert Laforce.

Dans le cadre de son implication au sein de Wikimedica, elle rédige du contenu en lien avec la dermatologie en plus d'assister aux réunions du conseil d'administration. Elle agit à titre de secrétaire lors des réunions du conseil d'administration, fournissant un rôle-clé dans la planification et l'administration de Wikimedica.

4.2.5 Emmanuelle Béland[modifier | w]

Emmanuelle Béland a débuté son parcours universitaire en effectuant un baccalauréat en physiothérapie. Elle a ensuite complété une année de pratique en physiothérapie sportive en clinique privée et elle a acquis une expertise pour les pathologies musculo-squelettiques. Une fois en médecine, elle a orienté son choix de carrière vers la médecine familiale pour la versatilité de la pratique mais elle a rapidement eu un coup de cœur pour l’urgence. Elle a complété une formation complémentaire en médecine d’urgence à l’Université Laval. Elle travaille actuellement comme médecin dépanneur.

Son implication dans ses différentes activités démontre qu’elle est une personne de défi et d’équipe, engagée et qui aime s’investir dans divers projets. À titre d’exemples, elle est impliquée depuis les trois dernières années dans différents cours de Démarche Clinique à l’Université Laval auprès des étudiants du pré-clinique et elle participe à la correction d’examens à la faculté. L’enseignement est une partie de sa pratique qui lui tient beaucoup à cœur et qu’elle souhaite poursuivre au cours des prochaines années. Elle s’intéresse également à la recherche et participe actuellement à l’écriture d’un article portant sur le délirium chez les personnes âgées avec l’équipe de l’hôpital de l’Enfant-Jésus.

Emmanuelle fait partie de l’équipe de Wikimedica depuis l’hiver 2018 et elle a participé à la présentation de ce projet à la Faculté de médecine de l’Université Laval et au symposium sur les innovations du CQMF. Elle siège dans le conseil d’administration à titre de trésorière. Elle prône les avantages du partage des informations en libre accès et l’universalisation des connaissances.  

5 Faisabilité du projet[modifier | w]

5.1 Profil de la clientèle[modifier | w]

Wikimedica s'adresse à plusieurs clientèles distinctes :

  1. les étudiants universitaires québécois des programmes en santé ;
  2. les professionnels de la santé québécois ;
  3. l'ensemble de la population québécoise qui désire obtenir des informations sur la santé.

En ce qui a trait aux étudiants universitaires québécois des programmes en santé, ceux-ci sont très majoritairement entre 20-30 ans, une population qui a grandi avec Wikipédia et les ordinateurs sous les doigts. Seulement en médecine, Wikimedica s'adresse directement à 4000 étudiants[1] et à 3600 résidents[2].

En ce qui concerne les professionnels de la santé québécois, Wikimedica s'adresse à l'ensemble de ceux-ci :

  • 23 187 médecins inscrits au tableau du Collège des médecins du Québec[3];
    • 19 967 médecins dont la langue de correspondance est le français ;
    • par spécialité
      • 10 889 médecins de famille ;
      • 12 009 médecins spécialistes ;
  • plus de 9000 pharmaciens[4] ;
  • 74 000 infirmières[5] ;
  • 8000 physiothérapeutes[6] ;
  • 5000 ergothérapeutes[7] ;
  • 2600 nutritionnistes ;
  • 1300 chiropraticiens[8].

Au total, Wikimedica s'adresse à un public de plus de 130 000 professionnels de la santé du Québec, à la fois pour la consultation et l'édition.

Wikimedica s'adresse également à la population québécoise (8 millions d'individus) : plutôt que de consulter des ressources web au contenu incertain, Wikimedica est en libre accès et donc accessible au grand public pour consultation seulement. Bien que le contenu à l'heure actuelle est destiné aux professionnels de la santé, Wikimedica désire à long terme écrire des pages spécifiquement pour les patients.

5.2 Analyse du marché[modifier | w]

Distinguons trois moments distincts de la vie du professionnel de la santé : les études universitaires, les stages cliniques et la pratique régulière. Wikimedica cible ces trois clientèles différemment.

5.2.1 Études universitaires[modifier | w]

Au moment des études universitaires, Wikimedica offre une plateforme collaborative sur laquelle les étudiants d'un programme universitaire en santé peuvent collaborer. À l'Université Laval, Wikimedica est présent pour le moment seulement pour les étudiants du programme de médecine. En date d'aujourd'hui, il y a sur Wikimedica plus de 1 464 utilisateurs inscrits, plus de 2 443 pages de contenu et 39 629 modifications uniques. Par ailleurs, le contenu est modifié chaque jour et ne cesse de prendre de l'expansion et de s'améliorer. Parmi les 1 464 utilisateurs, il s'agit quasiment exclusivement d'étudiants inscrits au programme de médecine à l'Université Laval, ce qui compte pour une adhérence à la plateforme d'au moins 90 %. À cette étape de la formation, Wikimedica incite les étudiants à importer les notes de cours officielles des professeurs (avec leur accord), à créer des questions-réponses pour étudier en vue des examens ou à créer des outils d'études propres à la plateforme. Jusqu'à présent, le Groupe d'enseignement médical étudiant, l'organisation qui gère l'implication étudiante à l'Université Laval, a réussi à convaincre plusieurs professeurs de nous confier leurs notes officielles. Pour les cours dans lesquels il n'y a pas de notes de cours officiels, le GEME et Wikimedica produisent un contenu original pour les étudiants.

5.2.2 Stages cliniques[modifier | w]

Wikimedica est bien ancré au niveau des études universitaires à l'Université Laval. Là où Wikimedica désire s'approprier un nouveau marché, c'est au niveau des stages cliniques et de la pratique régulière.

Dans une étude de 2013[9] réalisée auprès de 109 médecins, 91% des médecins avaient un téléphone intelligent et 88 % l'utilisaient fréquemment à l'hôpital pour répondre à des questions d'ordre médical. Cette statistique concorde avec ce qui est observé en clinique par les dirigeants de Wikimedica : la quasi-totalité des médecins, des résidents et des étudiants en médecine utilisent des applications médicales sur leur téléphone intelligent au quotidien pour offrir des soins à leurs patients. C'est donc dire qu'il y a un besoin énorme chez les médecins québécois en terme d'application médicale pour téléphone intelligent. Mais les futurs médecins en stage clinique ont-il besoin de Wikimedica ? Dans deux sondages distincts de mai 2018, nous avons tenté de trouver des réponses à cette question.

Sur la page qui contient les résultats de sondage (Wikimedica:Sondage), il est possible de trouver tous les détails de ces sondages. Voici les grandes lignes :

  • Le premier sondage s'est intéressé à l'opinion des étudiants en médecine qui ne sont pas encore en stage clinique, c'est-à-dire aux étudiants en médecine qui sont encore à l'université.
    • Peu de détails ont été fournis aux étudiants par rapport aux objectifs de ce sondage pour ne pas amener de biais lors de la réponse.
    • Plusieurs questions exigeaient une réponse entre 1 et 10, où « 1 » signifiait totalement en désaccord et « 10 » signifiait totalement en accord avec l'affirmation.
    • Pour les habiletés en informatique des étudiants du pré-clinique, ceux-ci se perçoivent généralement comme des débutants ou intermédiaires. Il s'agit d'une bonne nouvelle, car la navigation sur Wikimedica est perçue comme étant facile et à la portée des débutants en informatique. Environ 86 % des étudiants croient qu'un étudiant avec un niveau débutant ou intermédiaire en informatique peut arriver à modifier le contenu, ce qui correspond d'ailleurs au niveau en général des étudiants en médecine. Les étudiants sont confiants qu'avec une vidéo leur expliquant les fonctions d'édition, ils arriveraient à modifier le contenu, ce que Wikimedica possède déjà.
    • Par rapport à la vision du futur de Wikimedica, les étudiants sont très favorables à ce que les résidents et les médecins en pratique contribuent à Wikimedica ; ils seraient très favorables à ce que l'ensemble de leurs notes de cours soient disponibles sur Wikimedica ; ils aimeraient que Wikimedica devienne leur outil d'étude pour l'EACMC partie 1[Note 1] et que d'autres professionnels de la santé y contribuent. Finalement, 67.3 % des répondants aimeraient que leur programme de résidence utilise Wikimedica (≥ 6/10) et 73.2 % aimeraient pouvoir l'utiliser au chevet de leur patient (≥ 6/10). Il est plus difficile pour les étudiants du pré-clinique de voir le potentiel de Wikimedica en clinique, car l'utilisation des applications médicales au pré-clinique n'est pas nécessaire et ne fait pas partie des outils pédagogiques utilisés, mais malgré tout, ils sont une large majorité à y voir un intérêt pour leur pratique future. C'est un résultat éloquent !
    • C'est dans la dernière partie du sondage que les données les plus encourageantes ont été retrouvées : au total, 45 % des répondants ont un taux de satisfaction de Wikimedica ≥ 8/10 et 70 % des répondants ont un taux de satisfaction ≥ 7/10. Très peu d'étudiants sont insatisfaits. De surcroît, on y apprend que la plupart des répondants considèrent que Wikimedica contribue à leur fierté et à leur sentiment d'appartenance à l'Université Laval : les étudiants apprécient Wikimedica et se sont appropriés la plateforme.
      Fréquence d'utilisation des DCC par les résidents en médecine familiale au chevet des patients
      Intention d'utiliser les DCC sur une application pour téléphone intelligent
  • Le second sondage a été réalisé auprès des résidents en médecine familiale de l'Université Laval. Ceux-ci n'ont jamais utilisés Wikimedica et n'en connaissait pas l'existence au moment de répondre au sondage.
    • Au total, il y a eu 65 répondants pour le sondage, sauf pour une question, qui sondait seulement un sous-groupe (les résidents qui terminent dans l'année en cours).
    • Le premier aspect concernait l'utilisation des DCC, qui sont en fait des documents théoriques rédigés par le programme de formation sous forme de pdf (voir les résultats ci-contre). Ce que l'on constate en regardant les réponses au sondage, c'est que les résidents auraient beaucoup plus tendance à utiliser les documents fournis par le programme de résidence en médecine familiale (DCC) au chevet de leurs patients s'ils étaient intégrés à une plateforme pour téléphone intelligent.
    • Lorsqu'on demande aux résidents s'ils aimeraient qu'on développe une plateforme de type wiki en médecine familiale pour le partage des documents théoriques, ceux-ci sont plutôt favorables à l'idée, avec 70 % des répondants se situant au-dessus de 6/10 (ci-bas).
      Opinion des résidents en médecine familiale à l'intégration des DCC à une plateforme de type wiki

Ces deux sondages confirment qu'il y a un marché pour Wikimedica chez les étudiants et chez les résidents. Pour les utilisateurs actuels de Wikimedica qui sont toujours sur les bancs d'école, en plus d'être satisfaits de la plateforme, ils projettent l'utiliser dans l'avenir lors de leurs stages cliniques. Par ailleurs, Wikimedica contribue à leur sentiment d'appartenance à l'Université Laval, ce qui est tout de même révélateur d'un attachement plus profond à la plateforme.

Pour les résidents qui ne connaissent pas Wikimedica, ils sont favorables à l'implantation d'un wiki à la résidence. Selon eux, cela pourrait permettre d'améliorer leur utilisation des documents théoriques existants distribués par le programme en médecine familiale.

5.2.3 Pratique régulière[modifier | w]

Les médecins en pratique n'ont pas été sondé pour le moment par rapport à leur intérêt à une plateforme de type wiki. Par contre, ceux-ci utilisent de manière extrêmement courantes leurs téléphones cellulaires dans le but de trouver des réponses à leurs questionnements cliniques, selon l'expérience des membres du conseil d'administration de Wikimedica qui ont pu le constater eux-mêmes en étant en stage clinique. Il existe peu d'application pour téléphone intelligent en français, avec un contenu québécois et qui s'adresse à un public de professionnels de la santé (voir l'analyse de la concurrence) : c'est pour cette raison que nous croyons que Wikimedica a le potentiel réel d'intégrer le marché.

En outre, les médecins québécois sont soumis à de nouvelles règles depuis le 1er janvier 2019 : la formation continue est désormais obligatoire pour tous les médecins. Parmi les activités de formation continue disponibles, il est possible de se voir reconnaître des heures de formation continue pour l'écriture d'un texte sur un sujet médical, révisé par les pairs ou non. Wikimedica désire tirer profit de cette possibilité : en échange d'une contribution financière fixe à Wikimedica, un éditeur de Wikimedica pourra obtenir un rapport produit par Wikimedica pour faciliter la réclamation des heures de formation continue. L'individu et la collectivité y gagnent !

5.3 Analyse de la concurrence[modifier | w]

Cette section s'intéresse aux différents concurrents de Wikimedica et à la manière dont Wikimedica se différencie dans ce marché.

5.3.1 Concurrents[modifier | w]

5.3.1.1 Wikipédia[modifier | w]
  • Type de concurrence : indirecte
  • Forces
    • Le contenu est disponible dans de multiples langues et en libre accès (CC-BY-SA).
    • Wikipédia est de renommée internationale et est le 5e site web le plus visité sur le planète.
    • L'affichage est optimisée lorsque le contenu est consulté sur les téléphones intelligents, les tablettes et les ordinateurs de bureau.
    • Le site renferme de nombreux articles sur une variété de sujet impressionnante.
    • Wikipédia collabore avec Cochrane[10] dans le domaine de la santé.
  • Faiblesses
    • Les publications peuvent se faire de manière totalement anonymes. Les professionnels de la santé ont tendance à discréditer le contenu de Wikipédia en raison de cet anonymat, même si plusieurs études sont en désaccord avec cet énoncé (Wikimedica:Données probantes).
    • Le contenu n'est pas ciblé pour les professionnels de la santé : le contenu s'adresse au grand public. Les informations trop techniques n'y sont pas admises : aucune dose de médicament n'est disponible sur Wikipédia (il s'agit d'une politique interne).
    • Il est difficile de suivre les discussions reliées à une page sur Wikipédia : la discussion se fait par l'entremise de conversations indentées les unes dans les autres dans un format texte standard plutôt qu'à la manière d'un réseau social (voir un exemple des pages de discussion de Wikipédia en cliquant ici).
  • Avantages de Wikimedica par rapport à Wikipédia
    • Wikimedica s'adresse spécifiquement aux professionnels de la santé.
    • Toutes les contributions réalisées sur Wikimedica le sont en fonction du nom réel de l'éditeur : aucun anonymat n'est possible sur Wikimedica, ce qui augmente la crédibilité du contenu.
    • Le module de discussion « flow » facilite les échanges sur Wikimedica par rapport à Wikipédia.
    • Wikimedica contient des calculateurs et des outils interactifs, ce que Wikipédia n'offre pas.
    • Wikimedica utilise Semantic MediaWiki, contrairement à Wikipédia, ce qui peut faire de Wikimedica la base d'une intelligence artificielle.
    • Wikimedica peut contenir des doses de médicaments et les détails techniques y sont encouragés ; sur Wikipédia, le contenu est axé sur ce que le grand public doit savoir.
5.3.1.2 UpToDate[modifier | w]
  • Type de concurrence : directe
  • Forces
    • L'affichage est optimisée lorsque le contenu est consulté sur les téléphones intelligents, les tablettes et les ordinateurs de bureau.
    • Ce site web est largement reconnu par les médecins québécois comme étant une source fiable d'information : la majorité des médecins québécois y sont abonnés.
    • UpToDate contient des calculateurs, des algorithmes interactifs et un outil de vérification des interactions médicamenteuses.
    • Le contenu est bien référencé et est révisé par les pairs.
    • La divulgation des conflits d'intérêts est disponible sur chaque page.
    • Des pages spécifiques à l'intention des patients existent, ce qui permet aux cliniciens d'imprimer cette information pour la remettre au patient.
    • Une version hors ligne est disponible (moyennant des frais supplémentaires de 59 $/année).
    • Le graphisme des différents interfaces est au goût du jour (au-dessus de la moyenne des concurrents).
    • Le menu pour la navigation à l'intérieur d'un article sur la version mobile est conviviale à utiliser.
  • Faiblesses
    • C'est une base de donnée médicale unilingue anglophone, ce qui est une surcharge cognitive supplémentaire pour les cliniciens francophones au chevet de leurs patients. Cet argument est valable pour plusieurs autres bases de données cités ci-après.
    • Le contenu est non collaboratif et en licence fermée.
    • Des frais annuels plutôt élevés sont exigés pour les professionnels (> 500 $/an)[11].
    • Les pratiques sur UpToDate ne représentent pas toujours les pratiques québécoises (ex. pour les antibiotiques, ne tient pas compte du profil de résistance aux antibiotiques régionaux).
    • UpToDate appartient à Wolters Kluwer, une grande compagnie d'édition à qui appartient de multiples revues scientifiques. Les articles de ces revues scientifiques sont-elles citées plus fréquemment sur UpToDate ? Y a-t-il conflit d'intérêt ? Il est difficile de vérifier cette information. Il n'y a pas nécessairement un conflit d'intérêt, mais il pourrait y en avoir.
    • Le moteur de recherche ne donne pas toujours les meilleurs résultats pour ce que l'on cherche. Il est parfois difficile de trouver l'information recherchée, même si l'information existe.
    • Les articles sont parfois divisés en plusieurs plus petits articles, ce qui oblige le lecteur à naviguer entre les articles pour un même sujet. Typiquement, il existe une page pour l'épidémiologie, la présentation clinique et le diagnostic, et une autre pour le traitement et la prise en charge. Il y en a même parfois trois ou quatre.
    • Les articles présentent parfois de longs argumentaires qui mettent en relief les zones grises dans la littérature scientifique. Bien qu'elles soient pertinentes d'un point de vue didactiques, ces longues portions de texte sont plus ou moins utiles pour les médecins en pratique qui ont besoin d'information au chevet de leurs patients : cela alourdit le texte et diminue la capacité du lecteur à obtenir rapidement les informations nécessaires.
    • Les hyperliens sont présents pour faciliter la navigation, mais plutôt que de faire un hyperlien à même le mot clé, les hyperliens sont placés après le texte. Cela alourdit inutilement le texte.
    • Les fichiers multimédias ne sont pas intégrés à même le corps du texte sur UpToDate : sur les articles, il faut cliquer sur un hyperlien pour consulter les images.
  • Avantages de Wikimedica par rapport à UpToDate
    • Wikimedica est en français et est un produit québécois.
    • Wikimedica peut intégrer les calculateurs à même les pages de contenu : cela permet aux lecteurs d'avoir accès aux calculateurs directement dans la page pertinente, ce qui diminue le nombre de page à consulter par le lecteur avant d'obtenir la réponse à sa question.
      • En guise d'exemple, plusieurs médicaments s'ajustent selon la fonction rénale. Sur UpToDate, il faut minimalement aller sur la page du médicament, réaliser que ce médicament s'ajuste selon la fonction rénale, calculer la fonction rénale sur une page différente qui contient le calculateur, revenir à la page du médicament et finalement trouver la dose du médicament pour cette fonction rénale. Sur Wikimedica, il est possible d'aller sur la page de médicament et d'y calculer la fonction rénale directement, ce qui économise du temps aux cliniciens.
    • Wikimedica est gratuit pour tous les lecteurs.
    • Wikimedica est un organisme à but non lucratif, alors qu'UpToDate est une branche de la grande compagnie d'édition Wolters Kluwer, qui détient elle-même de multiples journaux scientifiques médicaux.
    • Toutes les contributions réalisées sur Wikimedica le sont sous une licence ouverte (CC-BY-SA), permettant à des tiers de réutiliser le contenu dans le but de favoriser l'innovation.
    • Le moteur de recherche de Wikimedica est très puissant et éprouvé (puisque c'est le même que celui de Wikipédia) : il possède également des fonctions de recherche avancée.
    • Les hyperliens sont placées à même le texte.
    • Il y a une seule page par maladie sur Wikimedica.
5.3.1.3 Dynamed[modifier | w]
  • Type de concurrence : directe
  • Forces
    • L'affichage est optimisée lorsque le contenu est consulté sur les téléphones intelligents, les tablettes et les ordinateurs de bureau.
    • C'est une base de donnée avec une solide réputation.
    • Dynamed est reconnu par les médecins québécois comme étant une source fiable d'information (mais beaucoup moins utilisé qu'UpToDate).
    • Plusieurs médecins québécois disposent d'accès en vertu d'ententes avec les hôpitaux ou les bibliothèques institutionnelles, ce qui représente tout de même des investissements importants pour ces institutions pour permettre aux professionnels d'y avoir accès.
    • Les pages de maladie contiennent toujours les mêmes catégories dans le même ordre : il est facile pour le lecteur de trouver l'information recherchée.
    • Le niveau d'évidence qui soutient chaque recommandation dans la base de donnée est clairement indiqué selon une échelle reconnue. Le référencement de l'information est irréprochable.
  • Faiblesses
    • Dynamed est en anglais uniquement, non collaboratif et en licence fermée.
    • Le contenu ne représente pas toujours les pratiques québécoises.
    • Le graphisme et la présentation du contenu laisse à désirer. Il s'agit peut-être d'une raison pour laquelle Dynamed est moins populaire qu'UpToDate.
    • Dans le corps principal du texte, il y a des résumés d'articles scientifiques (le type d'étude, la date, le lieu d'investigation, la méthodologie, les résultats et différentes statistiques), ce qui alourdit inutilement le texte.
    • Lorsque la base de donnée est interrogée à partir d'un téléphone cellulaire ou d'une tablette, le contenu est téléchargé sur l'appareil. L'accès à la base de donnée est impossible sans avoir télécharger le contenu préalablement, ce qui est frustrant pour l'utilisateur étant donné les mises à jour fréquentes nécessaires.
    • Les calculateurs sont disponibles sur les ordinateurs de bureau seulement : les calculateurs ne sont pas disponibles sur l'application mobile. Ces calculateurs, tout comme ceux d'UpToDate, ne sont pas intégrés à même le contenu (voir les explications ci-dessus).
    • Les pages de médicaments sont beaucoup trop fournies pour permettre une navigation rapide.
    • Aucun fichier multimédia n'est disponible sur Dynamed (aucune vidéo, photo, etc.).
    • Il n'y a pas d'hyperlien entre les articles.
  • Avantages de Wikimedica par rapport à Dynamed
    • Wikimedica est en français et est un produit québécois.
    • Wikimedica peut intégrer les calculateurs à même les pages de contenu.
    • Les fichiers multimédias sont facilement accessibles sur Wikimedica.
    • Il n'est pas nécessaire de télécharger le contenu pour accéder à Wikimedica sur les téléphones intelligents, tablettes et ordinateurs.
    • Les hyperliens sont nombreux sur Wikimedica.
5.3.1.4 Lanthier[modifier | w]
  • Type de concurrence : directe
  • Forces
    • Le contenu est en français et fait au Québec
    • Le Lanthier est reconnu par les médecins québécois, particulièrement dans le domaine de la médecine interne.
    • L'application est disponible pour les tablettes et téléphones intelligents.
    • Les mises à jour du contenu sont fréquentes.
    • Il est possible d'ajouter des notes personnalisées au travers du contenu.
    • Le design graphique est intéressant.
  • Faiblesses
    • Le contenu est non collaboratif.
    • L'application est payante.
    • L'accès au contenu est impossible via l'ordinateur de bureau.
    • Le contenu s'adresse principalement aux domaines de la médecine interne ; il n'y a aucun contenu sur la pédiatrie, la psychiatrie, différents domaines chirurgicaux (gynécologie, obstétrique, etc.) et plusieurs autres domaines en médecine.
    • Le Lanthier contient peu d'information sur les médicaments.
    • Aucune image n'est disponible sur l'application.
    • Les calculateurs ne sont pas disponibles sur l'application.
  • Avantages de Wikimedica par rapport au Lanthier
    • Wikimedica utilise Semantic MediaWiki, ce qui prépare la plateforme à des applications technologiques avancées tel que les intelligences artificielles.
    • Wikimedica désire couvrir tous les champs de la médecine.
    • Wikimedica est disponible pour les ordinateurs, téléphones intelligents et tablettes.
5.3.1.5 Medscape[modifier | w]
  • Type de concurrence : directe
  • Forces
    • Gratuit
    • Contenu touchant tous les domaines de la médecine
  • Faiblesses
    • En anglais
    • Contient de la publicité
    • Non collaboratif
    • Licence fermée
  • Avantages de Wikimedica par rapport à Medscape
    • Wikimedica est en français et est un produit québécois.
    • Wikimedica peut intégrer les calculateurs à même les pages de contenu.
    • Wikimedica utilise Semantic MediaWiki, ce qui prépare la plateforme à des applications technologiques avancées tel que les intelligences artificielles.
5.3.1.6 Application de calculateurs médicaux[modifier | w]
  • Type de concurrence : indirecte
    • Différentes applications sont disponibles pour tablette et téléphone intelligent.
      • Ex. MedCalX, MDCalc, Calculate, etc.
  • Forces
    • Les différentes applications fonctionnent bien sur téléphone intelligent et tablette, permettant une utilisation aisée en clinique.
    • Les calculateurs sont bien référencés en vertu des études scientifiques prouvant leur efficacité.
    • Les applications sont attrayantes d'un point de vue visuel et sont simples d'utilisation.
  • Faiblesses
    • Ces applications sont payantes, coûtant en général moins de 20 $.
    • Ces applications ne contiennent pas de contenu autre que les calculateurs médicaux. Il faut donc constamment naviguer entre l'application de calculateur et le contenu dans une autre application.
    • La licence de ces applications est fermée, limitant ainsi leur réutilisation.
  • Avantages de Wikimedica par rapport aux applications de calculateurs médicaux
    • Wikimedica est en français et est un produit québécois.
    • Wikimedica contient à la fois les calculateurs et les connaissances théoriques sur les maladies.
5.3.1.7 WikEM[modifier | w]
  • https://wikem.org/wiki/Main_Page
  • Type de concurrence : directe
  • Forces
    • L'ensemble du contenu est disponible en libre accès et gratuitement.
    • Il est possible d'accéder au contenu à partir de différents supports informatiques : téléphone intelligent, tablette et ordinateur de bureau.
    • Le contenu est fiable et bien référencé.
    • WikEM est une preuve de concept.
      • L'OBNL « OpenEM Foundation » gère la plateforme WikEM depuis de nombreuses années et a du succès.
      • En 2016, WikEM avait plus de 85 000 utilisateurs par mois[12].
  • Faiblesses
    • L'application est en anglais.
    • Il contient uniquement du contenu relatif à la médecine d'urgence.
  • Avantages de Wikimedica par rapport à WikEM
    • Wikimedica est en français et est un produit québécois.
    • Wikimedica peut intégrer les calculateurs à même les pages de contenu.
    • Wikimedica utilise Semantic MediaWiki, ce qui prépare la plateforme à des applications technologiques avancées tel que les intelligences artificielles.
    • Wikimedica contient de l'information sur tous les champs de connaissance en santé.
5.3.1.8 WikiDoc[modifier | w]
  • http://www.wikidoc.org/index.php/Main_Page
  • Type de concurrence : directe
  • Forces
    • L'ensemble du contenu est disponible en libre accès et gratuitement.
    • Il est possible d'accéder au contenu à partir de différents supports informatiques : téléphone intelligent, tablette et ordinateur de bureau
    • Le contenu est fiable et bien référencé.
    • Il y a 5000 contributeurs à travers le monde et des milliers de page de contenu.
  • Faiblesses
    • Le site web est unilingue anglophone.
    • La structure des données laisse à désirer : il y a plusieurs sous-pages pour un même sujet, ce qui diminue la navigabilité.
    • Il n'y a pas de calculateur.
    • Les données sémantiques ne sont pas utilisées de manière optimale.
    • Certaines sections sont superflues (ex. contexte historique).
    • Il n'y a pas d'application pour téléphone intelligent.
  • Avantages de Wikimedica par rapport à WikiDoc
    • Wikimedica est en français et est un produit québécois.
    • Wikimedica peut intégrer les calculateurs à même les pages de contenu.
    • Wikimedica utilise de manière optimale Semantic MediaWiki, ce qui prépare la plateforme à des applications technologiques avancées telles que les intelligences artificielles.
    • Il y a une seule page par sujet sur Wikimedica pour éviter la duplication de l'information.

5.4 Stratégie de mise en marché[modifier | w]

5.4.1 Description des produits[modifier | w]

5.4.1.1 Crédits de formation continue[modifier | w]

Sur Wikimedica, l'accès à la lecture est gratuite pour tous les utilisateurs et le contenu est exempt de toute publicité. Il faut donc aller chercher nos revenus ailleurs.

Un des produits que nous souhaitons offrir est au niveau de la formation continue pour les professionnels de la santé. Chez les médecins, la formation continue est obligatoire. Conséquemment, ils doivent obligatoirement participer à des activités de formation continue.

Les offres en formation continue sont multiples : congrès, revues, formations complémentaires, certifications, etc. Parmi les possibilités rarement exploitées, il y a la possibilité d'obtenir des crédits de formation continue pour les médecins qui écrivent des articles révisées par les pairs dans les revues spécialisées.

Wikimedica est en train d'établir un partenariat avec un organisme d'accréditation en formation continue : le Vice-décanat à la pédagogie et au développement professionnel continu de l'Université Laval. Le VDPDPC de l'Université Laval recevra une demande de la part de l'éditeur pour se voir attribuer des crédits de formation continue pour une période prédéfinie en échange d'un montant qui reste à déterminer.

Le rapport de formation continue sera possible seulement pour une année en particulier pour éviter qu'un clinicien paie 50 $ pour une période de 5 ans plutôt que 50 $ par année pendant 5 ans.

Les avantages sont multiples pour les cliniciens. Cela permet notamment :

  • d'être effectué de manière asynchrone, ce qui plaît aux cliniciens ayant une vie de famille chargée ou des horaires irréguliers ;
  • de rejoindre les médecins des régions éloignées et isolées, qui ont moins d'occasion de formation continue que les cliniciens des grands centres urbains ;
  • d'avoir un impact réel sur les changements de pratique des cliniciens qui nous entourent en modifiant une base de données qu'ils utilisent au quotidien ;
  • de diviser la tâche reliée à la mise à jour de notre champs de compétence à plusieurs cliniciens ;
  • d'exprimer une créativité par l'écriture et l'édition.

Wikimedica se positionne avantageusement en offrant un service peu connu en formation continue et qui a le potentiel d'attirer plusieurs cliniciens.

Au départ, nous visons les médecins étant donné la proximité du groupe promoteur avec ce domaine de la santé, mais notre but est d'offrir ce service dans toutes les professions de la santé. Comme nous le mentionnions précédemment, il y a plus de 130 000 professionnels de la santé au Québec. Si seulement 1 % de ces professionnels s'impliquent sur Wikimedica et achètent des « rapports d'édition » annuellement, cela représente 1300 professionnels et > 65 000 $ par année de revenu.

5.4.1.2 Visibilité pour les partenaires[modifier | w]

Dans le but d'améliorer la visibilité de nos partenaires, nous avons créé la page Wikimedica:Partenaires. Cette page a comme objectif de décrire sommairement nos partenariats sans nécessairement entrer dans les détails par rapport aux ententes précises. Pour un partenaire potentiel, le fait de pouvoir se renseigner sur la nature du partenariat entre Wikimedica et une autre organisation peut devenir un incitatif pour eux-mêmes établir un partenariat avec Wikimedica.

Pour les partenaires financiers, nous avons créé des tableaux distincts dans lesquels figureront les montants amassés à l'aide des donateurs qui sont des individus ou des sociétés. Comme le font plusieurs institutions publiques, le fait de rendre public le nom de particuliers ou d'institutions qui ont contribué financièrement à la bonne santé financière de l'OBNL permet de donner une reconnaissance aux mécènes de l'organisation. Afin de stimuler la donation à toutes les années financières, nous avons déterminé qu'il serait avantageux de faire un tableau par année financière.

5.4.2 Politique de tarification[modifier | w]

5.4.2.1 Crédits de formation continue[modifier | w]

La tarification reste à déterminer lors de négociations avec le VDPDPC de l'UL.

5.4.3 Activités de publicité et de promotion[modifier | w]

La publicité est une activité de communication qui a pour but de faire connaître, d’informer, et de façonner l’image d’un produit ou d’un service, tandis que les activités de promotion ont essentiellement pour but de provoquer une demande immédiate.

Vous devez donc décrire vos activités de publicité et de promotion choisies afin de promouvoir votre projet et d’inciter à l’essai de votre produit ou de votre service.

5.4.4 Réseau de distribution[modifier | w]

Vous devez indiquer de quelle manière vous allez distribuer votre produit ou votre service : vente directe, distribution par l’intermédiaire de détaillants, etc.

Indiquez aussi quelles sont vos heures d’affaires.

5.5 Emplacement[modifier | w]

Wikimedica ne dispose pas de locaux pour ses activités. L'ensemble des activités est en ligne. Le siège social de l'OBNL se trouve néanmoins dans la ville de Québec chez un membre du conseil d'administration.

5.6 Marketing social[modifier | w]

Il est facile de valoriser les valeurs sociales de Wikimedica.

  • Étant donné que nous payons collectivement tous des taxes et impôts au Québec, il est normal que les citoyens québécois aient accès aux connaissances des professionnels de santé qui les soignent. Toutes les connaissances que les professionnels de la santé apprennent à l'école appartiennent à l'individu, mais aussi à la collectivité qui en finance l'apprentissage. Rendre le contenu médicale en libre accès, c'est une manière de veiller à la protection du public et une forme de justice sociale.
  • Tout le contenu sur Wikimedica est disponible en libre accès : cela permet une réutilisation du contenu de Wikimedica par des innovateurs d'horizons multiples. Ce qui est investi dans Wikimedica peut à long terme aider à financer d'autres projets en transfert de connaissance. Par ailleurs, tous les efforts en programmation qui seront financés par le secteur privé ou public dans Wikimedica pourront être réutilisés par d'autres acteurs du domaine privé ou public : toutes les innovations développées spécifiquement pour Wikimedica seront téléversées dans MediaWiki, un logiciel qui, rappelons-le, est utilisé par de nombreuses compagnies privés pour gérer la connaissance à l'intérieur d'une compagnie.
  • Étant donné qu'il s'agit d'une plateforme de type wiki qui fonctionne sur tous les navigateurs standards (comme Wikipédia), nous comptons utiliser cette caractéristique pour attirer des partenaires qui agissent en santé mondiale. En effet, il y a certains partenaires qui pourraient être intéressés à partager du contenu dans des pays francophones qui n'ont pas forcément accès à du contenu clinique de grande qualité (ex. Caraïbe et l'Afrique francophone). Le fait que Wikimedica fonctionne sur toutes les plateformes est un atout pour un déploiement en santé mondiale. C'est entre autre pour un déploiement international que nous désirons travailler sur une version hors ligne de la plateforme wiki : cela rendrait possible son utilisation dans des lieux sans téléphonie cellulaire, que ce soit dans un village reculé en Afrique ou à des endroits ne disposant pas du réseau sans fil au Québec (cela est particulièrement important pour les médecins qui font des transferts inter-établissements de patients instables au Québec, l'avion-ambulance, etc.).
  • À plus long terme, nous souhaitons développer du matériel que les professionnels de la santé pourront laisser à leurs patients. Que ce soit un pharmacien qui désire laisser une feuille de conseil par rapport à un médicament, un physiothérapeute qui désire laisser un support visuel contenant des exercices à faire à la maison ou un médecin qui laisse des informations complémentaires vulgarisées par rapport à une maladie, tout ceci a sa place sur Wikimedica. Plutôt que de toujours réinventer ce qui existe déjà ailleurs dans la ville voisine, pourquoi ne pas tout mettre notre documentation à remettre aux patients en commun et contribuer au même contenu ! En plus d'une uniformisation de la pratique, cela pourrait devenir une ressource de première intention pour les patients qui souhaite en apprendre davantage sur une maladie ou sur un médicament.

6 Ressources humaines et ressources matérielles[modifier | w]

6.1 Ressources humaines[modifier | w]

Au cours des prochains mois, nous aurons besoin de plusieurs corps de métier :

  • services comptables ;
  • services juridiques ;
  • programmeur informatique ;
  • ingénieur informatique ;
  • designer graphique.

Étant donné qu'il s'agit de besoins contractuels, nous n'aurons pas besoin de gérer les défis liés aux emplois à temps plein (normes du travail, avantages sociaux, gestion du personnel, service de paie, etc.), ce qui est un avantage pour l'OBNL Wikimedica, car la gestion s'en voit facilité. Même si pendant plusieurs mois il n'y a pas d'amélioration technologique sur la plateforme, le contenu est néanmoins disponible et accessible pour les utilisateurs : Wikimedica n'est pas dépendant d'employé régulier pour fonctionner au quotidien.

Cependant, pour permettre une croissance à plus long terme de l'organisation, il sera nécessaire éventuellement d'engager un programmeur-analyste et probablement d'un gestionnaire de serveur.

6.2 Formation de la main-d’œuvre[modifier | w]

Dans le but d'améliorer la compétence des rédacteurs et des lecteurs à Wikimedica, nous avons produit de nombreuses pages d'aide et des vidéos tutoriels pour les éditeurs (Aide:Accueil).

Pour les étudiants et les professeurs de l'Université Laval, nous disposons d'une méthode supplémentaire pour améliorer la compétence des éditeurs à l'utilisation de notre plateforme : la Bibliothèque de l'Université Laval nous offre son appui pour former les nouveaux utilisateurs à la plateforme grâce à des ateliers qui portent sur le droit d'auteur, l'utilisation de sources fiables, la citation et les fonctions d'édition de base. Pour l'instant, seuls les étudiants du pré-clinique ont bénéficié de ce service, mais selon les besoins, il serait possible d'offrir du soutien à des membres du personnel enseignant qui désirerait être formé à l'utilisation de la plateforme.

Lorsqu'un déploiement à plus grande échelle s'effectuera dans les autres universités québécoises, il est possible de partager le contenu développer par la Bibliothèque de l'Université Laval pour l'enseignement de la plateforme aux autres bibliothèques intéressées. Tous les outils pédagogiques pour l'apprentissage de la plateforme sont offerts en libre accès.

Pour les professionnels de la santé en pratique qui désireront apprendre l'utilisation de la plateforme, il y a évidemment les pages d'aide de Wikimedica (Aide:Accueil) et ses vidéos tutoriels. L'enregistrement de séances de tutorat est envisageable pour un apprentissage asynchrone.

6.3 Ressources matérielles[modifier | w]

  • Nous n'entrevoyons pas la nécessité d'avoir des locaux physiques permanents, ce qui vient réduire les coûts d'opération substantiellement.
  • Chacun des rédacteurs, lecteurs ou administrateurs de Wikimedica est responsable d'acquérir personnellement ses propres appareils technologiques (tablette, téléphone intelligent, ordinateur).
  • En ce qui a trait à la production du contenu, elle ne nécessite pas l'intervention de l'OBNL Wikimedica. L'OBNL sert avant tout à rendre disponible la plateforme web, à la maintenir et à y ajouter de nouvelles fonctionnalités pour faciliter l'édition et la consultation du contenu.

7 Partenariats[modifier | w]

7.1 Bibliothèque de l'Université Laval[modifier | w]

La Bibliothèque de l’Université Laval souhaite s’ancrer dans le mouvement de la science ouverte en promouvant le libre accès et en favorisant le développement, la promotion et la diffusion des ressources éducatives libres. C'est donc tout naturellement qu'un partenariat entre Wikimedica et la Bibliothèque de l'Université Laval s'est concrétisé. Pour la Bibliothèque, le développement d’une plateforme libre de diffusion des connaissances comme Wikimedica favorise l’acquisition de connaissances et de compétences liées à la recherche et à la citation des sources, au droit d’auteur et au libre accès auprès des étudiants qui participeront à la production de contenu.

Dans le cadre du partenariat avec Wikimedica, la bibliothèque s’engage à offrir des services conseils et à créer du contenu de formation sur les sujets suivants :

  • la recherche de sources ;
  • le plagiat ;
  • le droit d’auteur ;
  • les pratiques de diffusion en libre accès ;
  • le référencement de la plateforme dans des outils de repérage de ressources éducationnelles libres.

Inversement, Wikimedica s'engage à organiser des séances de formation, à faire la promotion du libre accès et à promouvoir les meilleures pratiques en droit d'auteur.

7.2 Données Québec[modifier | w]

Données Québec est une organisation régie par le Secrétariat du Conseil du Trésor qui est né en 2016 de la collaboration entre le gouvernement du Québec et de plusieurs municipalités québécoises. Données Québec rend disponible des milliers de jeux de données en licence ouverte de multiples organisations, dont la majorité des ministères et des grandes villes au Québec. Tel que décrit sur le site web de Données Québec[13] :

« Données Québec s’inscrit dans le principe du gouvernement ouvert et vise à :

  • offrir un meilleur accès aux données ouvertes d’intérêt public;
  • accorder aux citoyens la possibilité d’interagir avec les organisations diffusant les données;
  • simplifier l’utilisation et le croisement des données;
  • faciliter la participation citoyenne dans l’élaboration de solutions innovantes;
  • accroître la transparence des administrations publiques. »

Wikimedica a rencontré Données Québec au printemps 2019 pour discuter d'un possible partenariat. Wikimedica s'est engagé à produire des jeux de données qui pourront être téléversés sur le portail de Données Québec. Données Québec est prête à recevoir ces jeux de données dès qu'ils seront disponibles. Wikimedica travaille activement à rendre ces jeux de données disponibles au cours de la période 2019-2020. Le partenariat sera officialisé dès que les jeux de données seront disponibles.

7.3 Collège des médecins du Québec[modifier | w]

Le Collège des médecins du Québec n'est pas un partenaire officiel de Wikimedica. Néanmoins, le CMQ collabore au succès de Wikimedica.

Plusieurs membres du conseil d'administration de Wikimedica ont rencontré des représentants du CMQ en novembre 2018 pour leur présenter la plateforme Wikimedica. Wikimedica a été bien reçu par les membres du CMQ présents. À l'occasion de cette rencontre, nous avons discuté avec les représentants du CMQ d'un problème auquel Wikimedica faisait face : afin d'assurer une meilleure qualité du contenu, nous voulions pouvoir authentifier tous les médecins et étudiants en médecine du Québec qui se crée un compte pour s'assurer de leur identité. Autrement dit, nous ne voulions pas que de faux comptes surgissent utilisant les informations personnelles d'un médecin.

Afin de contrer ce phénomène, le CMQ a autorisé la création d'un numéro unique pour tous les membres du tableau du Collège, de l'étudiant jusqu'au médecin en pratique régulière. Ce numéro unique est disponible sur la session sécurisée de chaque membre et est entrée au moment de se créer un compte sur Wikimedica. Par des méthodes informatiques (API), nous vérifions ce code unique avec la base de donnée du CMQ pour s'assurer de l'authenticité de chaque nouvelle inscription sur Wikimedica. De cette manière, nous pouvons certifier que chaque contribution sur Wikimedica est réalisée par un professionnel de la santé certifié, ce qui engage également la responsabilité professionnelle de chaque médecin.

8 Retombées dans le milieu[modifier | w]

Les exemples de retombées dans le milieu sont multiples.

  • Wikimedica peut contribuer à l'amélioration des soins aux patients. Wikimedica permet de communiquer efficacement les plus récentes données via une encyclopédie médicale en ligne multiplateforme. Plutôt que d'attendre la mise à jour des livres de référence, ce qui peut prendre des années, le contenu est immédiatement mis à la disposition des cliniciens, ce qui a le potentiel d'accélérer l'amélioration des soins aux patients. Également, Wikimedica permettra d'adapter la connaissance médicale à la réalité québécoise.
  • Wikimedica démocratise le savoir médical pour les patients et le public. Même si le contenu disponible est d'un niveau avancé, les patients et le public peuvent bénéficier de ce contenu. D'abord, plusieurs patients qui désirent participer à leurs traitements et en connaître davantage sur leurs maladies peuvent apprécier d'avoir accès à la même base de donnée que celle utilisée par les professionnels de la santé. De plus, plutôt que d'aller sur un moteur de recherche pour trouver au hasard de l'information médicale, ils pourront avoir confiance au contenu. Finalement, Wikimedica désire produire des pages vulgarisées pour les patients pour différentes maladies au cours des prochaines années.
  • Wikimedica désire téléverser toutes les innovations technologiques développées pour Wikimedica dans le domaine public, ce qui fait en sorte que ces innovations pourront être réutilisés par tous les utilisateurs de wiki à travers la planète. Bien que ce soit peu connu, MediaWiki est un logiciel utilisé par plusieurs grandes compagnies privées. Parmi les plus connues, il y a IBM, qui utilise les wikis à l'intérieur de l'organisation comme système de gestion de contenu[14].
  • La promotion et l'utilisation du libre accès comme vecteur de savoir aura potentiellement un effet d'entraînement sur d'autres champs professionnels, les encourageant à utiliser ce mode de diffusion et de collaboration.
  • Wikimedica favorisera l'innovation dans le domaine de la santé. Tout ce qui se trouve sur la plateforme étant libre accès et documenté, aucune entrave légale ou technique n'empêchera une organisation (privée ou publique) ou un particulier de réutiliser l'information et lui trouver d'autres utilités qui dépasseront les objectifs initiaux du projet.
  • Wikimedica aura des répercussions en santé mondiale et particulièrement dans les pays de la francophonie. Les systèmes de santé des pays en voie de développement font face à des défis largement plus importants que ceux du Québec et encore plus qu'ici leurs besoins en connaissance est important, non seulement pour l'éducation de leurs professionnels de la santé, mais aussi pour leur travail. Ces individus et institutions sont très loin d'avoir les fonds et l'infrastructure pour financer des accès aux grandes bases de connaissance médicales. En étant gratuit, fiable, en ligne et libre accès Wikimedica permettra au travailleurs de la santé d'ailleurs de se doter d'un outil qui aura un important impact sur la qualité des soins.
En général, un projet d’économie sociale comporte dans ses objectifs, un volet concernant les retombées dans le milieu dont il est issu. Le plan d’affaires doit donc préciser le type et l’ampleur des effets bénéfiques attendus pour le milieu, en se référant au contexte local pour montrer dans quelles perspectives d’amélioration il s’inscrit, tout en expliquant comment la réalisation de l’initiative contribue au développement social et économique de la communauté. Selon la nature du projet et en fonction des particularités du secteur d’activité, ou encore en relation avec les priorités établies, ces retombées peuvent être soit directes lorsqu’elles sont liés aux objectifs de départ, soit indirectes par ses effets en termes d’initiative. Il peut s’agir, par exemple :
  • D’une meilleure accessibilité aux produits ou aux services ;
  • De l’impact positif sur la rétention d’un groupe de population visé ;
  • Des effets de prévention sur les plans de l’isolement social, de la santé ou de la criminalité ;
  • De l’impact sur la cohésion sociale dans un quartier ;
  • Du développement des qualifications professionnelles sur un territoire où les entreprises doivent adapter la main-d’œuvre pour répondre à des besoins nouveaux de production ou de services ;
  • De l’effet multiplicateur de certaines activités qui ont pour conséquence d’en générer d’autres :
    • De l’amélioration de la qualité de vie des citoyens sur le territoire ;
    • Du développement d’une expertise locale et régionale dans des secteurs d’activité où l’offre locale est insuffisante pour répondre aux besoins du territoire;
  • De l’impact sur le développement ou de la consolidation du potentiel d’autoorganisation d’une communauté :
    • De la régularisation du travail souterrain, qui entraîne une meilleure qualité des services et une amélioration de la situation des personnes qui en bénéficient.

9 Coût du projet[modifier | w]

Frais récurrents
Coût du domaine 20 $/année
Coût du serveur 400 $/année [Note 2]
Frais bancaires 36 $/année
Rapport annuel auprès de Corporations Canada 20 $/année
Total 476 $/année
Coûts antérieurs
Ces coûts ont été déboursés par les membres du conseil d'administration de Wikimedica.
Enregistrement à Corporation Canada 200 $
Rapport Nuans 14 $
Enregistrement au Registre des entreprises du Québec 35 $
Cartes d'affaire 104 $
Banderole événementielle 123 $
Total 476 $
Argent-ressource
Programmation et tâches informatiques spécialisées par Antoine Mercier-Linteau
  • Environ 10h/semaine depuis septembre 2016
  • Taux horaire : 40 $/h
  • Entre septembre 2016 et août 2019 : environ 160 semaines
(30 000 $)[Note 3]
Tâches informatiques spécialisées par Jean-Philippe Pialasse
  • Lié à l'entretien du serveur
  • Environ 10 h/mois depuis septembre 2016
  • Entre septembre 2016 et janvier 2019 : environ 30 mois
  • Taux horaire : 40 $/h
(12 000)$ [Note 4]
Bibliothèque de l'Université Laval entre août 2018 et août 2019 77 heures
Coûts à venir
Programmer une extension permettant d'accéder au contenu hors ligne
  • Voir l'annexe pour un détail des coûts
6100$ - 11600$
Programmer l'extension de système de notification augmenté
  • Voir l'annexe pour un détail des coûts
600$ - 1200$
Révision de trois pages à caractère légale par un avocat 5550$ - 7580 $
Redesign graphique 3672,50 $ - 4237,50 $

10 Financement du projet[modifier | w]

Financement par le groupe promoteur
Argent-ressource En argent
Groupe promoteur[Note 5] $ $
Total
Financement du projet
Partenaire Argent-ressouce En argent
Bibliothèque de l'Université Laval 0 $
Total 0 $
Autres sources de financement
Financement privé 0 $
Financement public 0 $
Dons et commandites 0 $
Bourses 0 $
Total 0 $

10.1 Financement par le groupe promoteur[modifier | w]

Jusqu'à maintenant, le groupe promoteur a contribué à Wikimedica de deux manières : en contribuant financièrement et en travail bénévole spécialisé.

Investissement du groupe promoteur en argent et en travail spécialisé
Membre du groupe promoteur Travail spécialisé En argent Total
Antoine Mercier-Linteau 30 000 $
Jean-Philippe Pialasse 12 000 $
Michaël St-Gelais 0 $
Total

10.2 Contribution des partenaires[modifier | w]

Certaines contributions à Wikimedica sont plutôt de l'ordre de ressources non monétaires, c'est-à-dire fourni par les partenaires sous forme de temps. Ce temps représente tout de même une valeur appréciable pour Wikimedica.

10.2.1 Bibliothèque de l'Université Laval[modifier | w]

La Bibliothèque de l'Université Laval est partenaire de Wikimedica depuis l'automne 2018. Au total, trois bibliothécaires professionnelles se sont impliquées auprès de Wikimedica : elles ont travaillé au total 77 heures sur Wikimedica depuis l'automne 2018. Wikimedica n'a pas payé directement pour leurs services. Néanmoins, leur travail représente un montant investi significatif. Le détail du nombre d'heure travaillé est disponible ci-dessous.

Heures travaillées par les bibliothécaires de l'Université Laval en date du 6 août 2019
Tâche Détail Nombres d'heures
Réunions 3 réunions
  • 1X Doyen de la Faculté de Médecine
  • 2X Wikimedica
18 heures
Jeudi, c'est wiki Organisation et présence à la présentation 7 heures
Formations wiki Faire 2 formations sur les wikis, présentés aux étudiants en médecine,

en collaboration avec le Groupe d'enseignement médical étudiant

18 heures
Préparation des formations Préparation des formations aux étudiants en médecine 24 heures
Questions ponctuelles Communications multiples par courriel ou via le wiki

avec le président et le vice-président de Wikimedica

5 heures
Rédaction et coordination de l'entente Écriture de l'entente entre Wikimedica et la Bibliothèque 5 heures
Total 77 heures

11 Prévisions financières[modifier | w]

Les prévisions financières revêtent une grande importance dans le plan d’affaires. Elles doivent démontrer la faisabilité et la viabilité financières du projet. Les partenaires financiers sont sensibles à des prévisions réalistes et complètes.

À cet égard, vous pouvez consulter notre site Internet (www.vallee-du-richelieu.ca/economie) et utilisez notre chiffrier électronique prévu à cet effet.

11.1 Budget de caisse prévisionnel[modifier | w]

Il est nécessaire et très important car il permet d’évaluer les besoins de trésorerie à court terme. Il doit faire apparaître, sur une fréquence mensuelle :

™ Toutes les entrées d’argent : subventions, crédits, apports ainsi que les recettes provenant de la vente ;

™ Toutes les sorties de fonds : paiement des investissements, des services, des salaires, des approvisionnements et autres ;

™ Les autres revenus provenant des programmes publics et les autres recettes liées à la mission sociale de l’entreprise, détaillés et ventilés par le bailleur de fonds.

En somme, le résultat mensuel des recettes moins les dépenses doit faire apparaître le niveau des besoins de trésorerie pour chaque mois et la façon dont ils seront couverts (par des avances bancaires par exemple).

Le budget de caisse vous permet de planifier vos entrées et sorties d’argent. Voilà un outil de gestion qui vous permettra de prévoir quels seront vos besoins en liquidités et qui vous donnera des indications sur les changements à apporter aux opérations si nécessaire.

11.2 État des résultats prévisionnels[modifier | w]

L’état des résultats donne le résultat des activités d’une entreprise pendant une période spécifique, en général pendant une année financière. L’état des résultats établit le rapport entre les revenus et les dépenses et dégage le résultat net, à savoir un surplus d’opération, un déficit ou l’équilibre entre les revenus et les dépenses.

11.3 Bilan prévisionnel[modifier | w]

Le bilan montre la situation financière de l’entreprise à un moment donné. Il donne la liste des actifs, des passifs et des surplus dans l’entreprise.

™L’actif est la somme des ressources économiques dont l’entreprise dispose : argent en caisse, les comptes à recevoir, le terrain, les immeubles, les équipements, etc.

™Le passif représente les dettes de l’entreprise : comptes à payer, emprunts, etc.

Le surplus est la différence entre la somme des actifs et celles des passifs.

11.4 Seuil de rentabilité[modifier | w]

Le point mort est un indicateur très important de la rentabilité et de la viabilité d’une entreprise. Le calcul du seuil de rentabilité sert à déterminer quel niveau minimal de ventes l’entreprise doit atteindre si elle veut être rentable ; c’est-à-dire, le niveau pour lequel les revenus égalent les dépenses. Cet indicateur prend en considération les frais fixes, les frais variables et les ventes totales de l’entreprise.

12 Annexes du plan d’affaires[modifier | w]

13 Notes[modifier | w]

  1. Un examen important à la fin des cinq premières années d'étude
  2. D'ici 1-2 ans, Wikimedica aura besoin d'un serveur avec des capacités d'accueil plus grandes, ce qui nécessitera des frais plus élevés, d'au plus 1000 $ annuellement.
  3. Cette somme n'a pas été dépensé par Wikimedica. Il s'agit de la valeur du travail bénévole d'Antoine Mercier-Linteau en ce qui concerne le travail spécialisé qu'il a effectué sur la plateforme. Cette somme exclut le travail à titre d'éditeur.
  4. Cette somme n'a pas été dépensé par Wikimedica. Il s'agit de la valeur du travail bénévole de Jean-Philippe Pialasse en ce qui concerne le travail spécialisé qu'il a effectué sur la plateforme. Cette somme exclut le travail à titre d'éditeur.
  5. Voir la section ci-après « Financement par le groupe promoteur »

14 Références[modifier | w]

Les documents suivants ont été utilisés pour produire ce plan d'affaires :

  • Guide de rédaction du plan d'affaires pour les entreprises en économie sociale du CLD Vallée-du-Richelieu[15]
  • Modèle de plan d'affaire de la BDC[16]
  1. « Historique et Mission – FMEQ », sur www.fmeq.ca (consulté le 6 février 2019)
  2. (en) « La FMRQ », sur www.fmrq.qc.ca (consulté le 6 février 2019)
  3. « Répartition générale », sur Collège des médecins du Québec (consulté le 3 février 2019)
  4. « Rapport annuel 2017-2018 » (consulté le 5 février 2019)
  5. « Ordre des infirmières et infirmiers du Québec », sur OIIQ (consulté le 6 février 2019)
  6. « Ordre Professionnel de la Physiothérapie du Québec | OPPQ », sur OPPQ (consulté le 6 février 2019)
  7. « OEQ : Ordre des ergothérapeutes du Québec », sur Ordre des ergothérapeutes du Québec (consulté le 6 février 2019)
  8. « Rapport annuel OCQ 2018 » (consulté le 5 février 2019)
  9. (en) Arany Nerminathan, Amanda Harrison, Megan Phelps et Karen M. Scott, « Doctors’ use of mobile devices in the clinical setting: a mixed methods study », Internal Medicine Journal, vol. 47, no 3,‎ , p. 291–298 (ISSN 1444-0903, DOI 10.1111/imj.13349, lire en ligne)
  10. (en) « Cochrane and Wikipedia: working together to improve access to health evidence », sur www.cochrane.org (consulté le 12 février 2019)
  11. (en) « UpToDate Online », sur store.uptodate.com (consulté le 12 février 2019)
  12. (en) Ross I Donaldson, Daniel G Ostermayer, Rosa Banuelos et Manpreet Singh, « Development and usage of wiki-based software for point-of-care emergency medical information », Journal of the American Medical Informatics Association, vol. 23, no 6,‎ , p. 1174–1179 (ISSN 1067-5027 et 1527-974X, DOI 10.1093/jamia/ocw033, lire en ligne)
  13. « En savoir plus - Données Québec », sur www.donneesquebec.ca (consulté le 7 août 2019)
  14. (en) « Welcome to Wikis », sur www.ibm.com, (consulté le 7 août 2019)
  15. « Guide de rédaction du plan d'affaires pour les entreprises en économie sociale » (consulté le 2 février 2019)
  16. « Modèle de plan d'affaires pour entrepreneurs », sur BDC (consulté le 3 février 2019)

15 Annexes[modifier | w]

15.1 Estimés de coûts de développement logiciel[modifier | w]

15.1.1 Application d'accès au contenu hors ligne[modifier | w]

Pour plus d'informations sur la planification et la réalisation de l'application, voir Wikimedica:Tâches/Liste/245.


Phase Étapes d'intervention Nombre d'heures Taux horaire

($/h)

Coût ($)
Planification
  • Définition des besoins
  • Mise en place des outils de développement
  • Évaluation des options de source:
    • Kiwix (format ZIM)
    • Application de WikEM (si à source ouverte)
    • Application Wikipedia
8 50 400
Développement
  • Adaptation de l'application choisie pour qu'elle fonctionne avec le contenu de Wikimedica
80 - 200 50 4000 - 10000
Test
  • Test sur plateforme Android
  • Test sur plateforme iPhone
16 50 800
Déploiement
  • Déploiement sur Google Play
  • Déploiement sur l'App Store
  • Campagne de publicité
8 50 400
Total 112 - 232 50 5600 - 11600

15.1.2 Système de notifications augmenté[modifier | w]

Pour plus d'informations sur l'extension, voir Wikimedica:Tâches/Liste/120.


Phase Détails Taux horaire Heures Coût
Planification 50 $/heure 2 100
Développement
  • Développement de 1 à 4 nouveaux modes de notifications selon ce qui est déjà possible par l'extension EditNotify
  • Traduction et modification des chaînes de textes de l'extension pour les adapter à l'usage sur Wikimedica
50 $/heure 4 - 16 200-800
Test
  • Test de l'extension sur le serveur de test
50 $/heure 2 100
Intégration
  • Installation de l'extension sur Wikimedica
  • Modification des modèles du système de tâches afin d'y intégrer les notifications
50 $/heure 4 200
Total 50 $/heure 12 - 24 600 - 1200 $


Évaluation des coûts par la CREC
Étapes d'intervention Temps estimé (en h) Taux horaire Total $
Rencontre préparatoire 2 56,50 113
Analyse de besoins, planification, suivis et gestion de projet 9 56,50 508,50
Conception de maquette graphique 10 56,50 565
Formation MediaWiki de l'employé avant d'y travailler 5 56,50 282,50
Configuration du serveur et de l'espace de développement 2 56,50 113
Développement et design graphique du site web 35 56,50 1977,50
Configuration du serveur d'hébergement et mise en ligne 2 56,50 113
Réserve pour dépassement de temps (environ 15 %) 10 56,50 565
Total 75 56,50 4237,50