ULaval:MED-1221/Tuméfactions : Différence entre versions

De Wikimedica
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(Création guide d'étude à partir du résumé de Léanne Pilote)
 
(Ajout d'images)
Ligne 155 : Ligne 155 :
  
 
'''Traitement''' : observation car souvent guérison spontanée. Si douleur, risque de fracture (gros) ou fracturé : curetage et greffe ± fixation.
 
'''Traitement''' : observation car souvent guérison spontanée. Si douleur, risque de fracture (gros) ou fracturé : curetage et greffe ± fixation.
 +
[[Fichier:Cisti ossea semplice -RX.jpg|vignette|260x260px|Kyste osseux simple de l'humérus.]]
  
 
=== Kyste osseux simple ===
 
=== Kyste osseux simple ===
Ligne 181 : Ligne 182 :
  
 
=== Ostéomyélite ===
 
=== Ostéomyélite ===
 +
[[Fichier:Ostermyelitis Tibia.jpg|vignette|173x173px|Ostéomyélite avec de multiples abcès osseux.]]
 
Infection de l’os avancée peut donner allure très agressive, voire même maligne. Souvent staph aureus.
 
Infection de l’os avancée peut donner allure très agressive, voire même maligne. Souvent staph aureus.
  
Ligne 194 : Ligne 196 :
  
 
'''Traitement''' : drainage, lavage, ATB IV x 4-6.
 
'''Traitement''' : drainage, lavage, ATB IV x 4-6.
 +
 +
[[Fichier:X-ray of stress fracture of the hip.jpg|vignette|131x131px|Fracture de stress du fémur.]]
  
 
=== Fracture de stress ===
 
=== Fracture de stress ===

Version du 16 janvier 2020 à 09:43

Ce guide d’étude a été élaboré par les volontaires de Wikimedica dans le cadre du cours MED-1221 à l'Université Laval et est basé sur le travail des responsables du cours. Il est fourni comme aide à l'étude et ne constitue pas un document officiel du cours.

1 Définitions[modifier | w]

Tumeur primaire : origine des cellules normalement présentes.

Tumeurs osseuses
Tissu d’origine Bénin Malin
Os Ostéome/ ostéome ostéoïde Ostéosarcome
Cartilage Enchondrome

Ostéochondrome

Chondroblastome

Chondrosarcome
Tissu conjonctif Fibrome Fibrosarcome
Tissu adipeux Lipome Liposarcome
Vaisseaux Hémangiome Hémangioendothéliome

Angiosarcome

Autres Tumeur à cellules géantes

Kyste osseux

Sarcome d’Ewing

Tumeur secondaire : métastase.

Les ++ fréquentes en MSK.

PQRST (poumon, prostate, rein, sein, thyroïde).

Sarcome : origine des tissus mésenchymateux.

Carcinome : origine des cellules épithéliales.

1.1 Présentation[modifier | w]

Présentation clinique : douleur (nocturne, progressive, traumatisme qui ne guérit pas normalement, fracture pathologique), tuméfaction, ankylose articulaire, boiterie, symptômes B (plus si métastase que primaire).

Examen physique: Inspection → déformation/voussure, oedème, vascularisation cutanée (veines), rougeur, atrophie musculaire, épanchement intra-articulaire.

Palpation : chaleur, masse, perte d’amplitude articulaire, adénopathies.

Examen neuro-vasculaire (troubles par compression).

Examen complet à la recherche de tumeur primaire.

Laboratoires: peu contributoires dans le dx d’une lésion primaire de l’os.

Bilan de base (FSC, vitesse sédimentation/protéine C réactive pour infection, calcium/phosphore/PTH pour hyperparathyroïdie, PAL).

Électrophorèse des protéines sériques et urinaires et dosage chaines légères libres sériques + gammaglobulines (myélome).

2 Notions radiologiques[modifier | w]

Radiographie simple → pierre angulaire de l’investigation (dx différentiel, agressivité).

À savoir : âge du patient, localisation, unique ou multiple, destruction osseuse, matrice, réaction périostée, extension dans tissus mous.

2.1 Âge du patient[modifier | w]

Un des facteurs les + importants pour dx différentiel.

  • 1 an → métastase de neuroblastome
  • 1-10 ans → sarcome d’Ewing
  • 10-20 ans → kyste osseux anévrysmal
  • 10-30 ans → ostéosarcome, sarcome d’Ewing
  • 20-40 ans → tumeur à cellules géantes
  • 30-60 ans → chondrosarcome, lymphome, sarcome pléomorphe
  • 40-80 ans → métastase, myélome

2.2 Localisation[modifier | w]

Diagnostic différentiel selon le site (os longs, plats ou squelette axial).

Épiphyse, métaphyse ou diaphyse.

Centrale ou excentrique (région métaphysaire).

Intra ou juxta-corticale.

2.3 Lésion unique ou multiple[modifier | w]

Unique → lésion primaire de l’os ou métastase unique.

Multiple:

Dans un même os → dysplasie fibreuse, tumeurs vasculaires.

Polyostotique → bénin (Paget, dysplasie fibreuse, ostéo/enchondromatose) ou malin (métastases, myélome, vasculaires).

2.4 Type de destruction osseuse[modifier | w]

Type 1 : géographique

  • Contour sclérotique
  • Contour défini
  • Contour mal défini

Type 2 : mité

Type 3 : perméatif

+ on avance dans la classification, + c’est agressif (pas nécessairement malin).

2.5 Matrice[modifier | w]

Non-visible sur RX : fibreuse ou myxoïde.

Visible sur RX : chondroïde (cartilage qui se calcifie, picots, non homogène) ou ostéoïde (os, homogène, comme pinceau-rouleau).

2.6 Réaction périostée[modifier | w]

Continue : l’os a eu le temps de s’adapter. Solide. Capable de la contenir.

Interrompue : lésion n’est plus contenue, niveau d’agressivité supérieur.

  • Perpendiculaire : lamelles périostées dans le sens tumoral. Sunburst ou velvet.
  • Lamellaire (oignon) : couches non amalgamées, os rajoute des couches pour se défendre (trop vite pour amalgame).
  • Triangle de Codman : traverse les couches de périoste.

2.7 Atteinte des tissus mous[modifier | w]

Extension → signe + élevé d’agressivité.

Bénignes agressives ou malignes.

2.8 Bilan d’extension[modifier | w]

Selon le dx différentiel suite à RX.

TDM : meilleure définition de l’os, appréciation de la matrice.

IRM : meilleure évaluation des tissus mous et de la moelle osseuse, plusieurs plans, planification chirurgicale.

TDM pulmonaire : sarcomes osseux font souvent des métastases osseuses.

Scintigraphie osseuse : lésion unique ou multiple.

Biopsie : étape cruciale du dx, chirurgien-orthopédiste oncologue traitant site selon l’approche chirurgicale, si inadéquate, met le membre en danger.

3 Simulateurs de tumeurs[modifier | w]

3.1 Fibrome non-ossifiant[modifier | w]

Lésion fibreuse bénigne, 0-20 ans.

Probablement due à un défaut de la plaque de croissance (physe).

Asymptomatique ou fracture pathologique.

Signes RX : os longs des MI, contours géographiques avec marges sclérotiques, corticale, eccentrique, bulles de savon.

Traitement : observation car souvent guérison spontanée. Si douleur, risque de fracture (gros) ou fracturé : curetage et greffe ± fixation.

Kyste osseux simple de l'humérus.

3.2 Kyste osseux simple[modifier | w]

Lésion kystique de liquide jaune-citrin clair.

Étiologie inconnue, 0-20 ans.

Asymptomatique ou fracture pathologie.

Signes RX : métaphyso-diaphysaire, humérus et fémur proximaux, lésion légèrement expansive, centrale, amincissement cortical. Pas de réaction périostée (sauf si fracture), septations à l’intérieur.

Traitement : parfois comblement dans le processus de guérison de la fracture. Injection corticostéroïdes intra-kyste, curettage et greffe osseuse.

3.3 Kyste osseux anévrysmal[modifier | w]

Moins de 25 ans. Lésion expansive et très vasculaire (os dilaté).

Métaphyses des os longs, vertèbres ou bassin.

30-40% sont secondaires à une autre lésion.

Douleurs ou fracture pathologique.

Signes RX : métaphysaire, eccentrique, géographique, aspect soufflé du cortex. Pas de matrice ni de réaction périostée. Niveaux hydriques (IRM ou TDM).

Traitement : curettage et greffe osseuse (30% de récidive), angioembolisation, sclérothérapie (substances dans le kyste).

3.4 Ostéomyélite[modifier | w]

Ostéomyélite avec de multiples abcès osseux.

Infection de l’os avancée peut donner allure très agressive, voire même maligne. Souvent staph aureus.

Aiguë, sub-aiguë ou chronique. Plaie pénétrante, par continuité ou voie hématogène.

Signes RX

Forme aiguë : perte des plans graisseux, destruction (aspect perméatif), réaction périostée, formation de séquestre ou involucrum.

Forme sub-aiguë : abcès de Brodie, métaphysaire (enfant), zone lytique bien définie avec marges sclérotiques, intra-cortical.

Forme chronique : épaississement des cortex, hétérogène, sclérose avec zones lytiques, peut se réactiver.

Traitement : drainage, lavage, ATB IV x 4-6.

Fracture de stress du fémur.

3.5 Fracture de stress[modifier | w]

Hors contexte, peut ressembler à tumeur.

Tibia, métatarse, col fémoral (surentrainement).

Signes RX : normales dans les 1ers stades (IRM positive), réaction sclérotique, ligne radiotransparente.

Traitement : repos (décharge x 6 semaines), stabilisation chirurgical (surtout si col fémoral).

4 Tumeurs bénignes primaires de l’os[modifier | w]