Artère sous-clavière aberrante : Différence entre versions

De Wikimedica
Aller à : navigation, rechercher
(Importé depuis Wikipedia (en))
(Balise : Importé avec ContentImporter)
 
(Aucune différence)

Version actuelle datée du 8 novembre 2019 à 15:53

Artère sous-clavière aberrante
Maladie
Caractéristiques
Diagnostic différentiel Diagnostic différentiel
Informations
Wikidata ID Q446822
Spécialités chirurgie vasculaire, chirurgie thoracique, chirurgie cardiaque, cardiologie
[ Classe (v2) ]


Artère sous-clavière aberrante, ou syndrome de l'artère sous-clavière aberrante, est une variante anatomique rare de l'origine de [[artère sous-clavière] droite ou gauche]. Cette anomalie est l'anomalie la plus courante congénital vasculaire de la arc aortique, [1] survenant chez environ 1% des individus.[1][2]?'"`UNIQ--ref-0000Que

1 Physiopathologie

Les bases embryologiques de l'artère sous-clavière droite aberrante rétro-œsophagienne

Dans le développement embryologique normal des arcs aortiques, l’aorte droite aorte dorsale régresse [[Termes anatomiques de localisation # Cranial et caudale | caudale] à l’origine de la 7ème artère intersegmentaire qui donne lieu à la droite artère sous-clavière. En formant une artère sous-clavière droite aberrante, la régression se produit plutôt entre la 7e artère intersegmentale et la carotide commune, de sorte que l'artère sous-clavière droite est ensuite reliée à l'aorte dorsale gauche par la partie de l'aorte dorsale droite. régresse normalement. Pendant la croissance, l’origine de l’artère sous-clavière droite migre jusqu’à ce qu’elle soit juste distale par rapport à celle de la sous-clavière gauche.[3]

2 Présentation clinique

Cette condition est généralement asymptomatique.[1] L'artère aberrante se situe généralement juste en aval de l'artère sous-clavière gauche et se croise dans la partie postérieure du médiastin sur son trajet vers le [membre supérieur | extrémité supérieure]]. [2] In Il croise 80% des individus derrière l'œsophage. [2] Une telle évolution de ce vaisseau aberrant peut provoquer un anneau vasculaire autour de la trachée et de l'œsophage. La dysphagie due à une artère sous-clavière droite aberrante est appelée dysphagie lusoria, bien que ce soit une complication rare.[2][3] En plus de la dysphagie, une artère sous-clavienne droite aberrante peut causer [strid], [ ], douleur thoracique ou fièvre. [1] Une artère sous-clavière droite aberrante peut comprimer le nerf laryngé récurrent, provoquant une paralysie de ce nerf, appelée syndrome d'Orter.

L'artère sous-clavière droite aberrante provient fréquemment d'un segment dilaté de l'aorte descendante proximale, le soi-disant Diverticulum de Kommerell (nommé en 1936 par le radiologue allemand). Elle est également appelée artère lusorienne. [1][3]

3 Examens paracliniques

La section obligatoire Examens paracliniques ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: Cette section concerne les tests à faire et les résultats attendus en présence de la maladie. Chaque investigation doit être spécifiée à l'aide du modèle Investigation et ses résultats attendus à l'aide du modèle Signe paraclinique.

4 Approche clinique

La section facultative Approche clinique ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section sert à décrire l'approche diagnostique d'une maladie en clinique, quels tests demander, quelles conditions à éliminer, etc. C'est en quelque sorte la manière dont les cliniciens réfléchissent lorsque confrontés à cette maladie.

5 Diagnostic

6 Diagnostic différentiel

La section obligatoire Diagnostic différentiel ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: Cette section traite du diagnostic différentiel de la maladie, c'est-à-dire aux autres diagnostics à évoquer lorsque confronté à ce diagnostic. Chaque diagnostic doit être spécifié à l'aide d'une propriété sémantique de type Diagnostic différentiel.

7 Traitement

Une intervention chirurgicale est parfois utilisée pour traiter l'affection.[4]

8 Suivi

La section facultative Suivi ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section traite du suivi de la maladie. Est-ce que la patient aura besoin d'être revu dans X semaines? Quels doivent être les consignes données au patient ? Y a-t-il des examens paracliniques à répéter ?

9 Complications

La section obligatoire Complications ne contient pour le moment aucune information.
Toute contribution serait appréciée.

Description: Cette section traite des complications possibles de la maladie classées en ordre de probabilité. Chaque complication doit être spécifiée à l'aide du modèle Complication. Si possible, veuillez ajouter la fréquence des complications.

10 Évolution

La section facultative Évolution ne contient pour le moment aucune information.
Si la section est n'est pas jugée nécessaire, elle peut être supprimée.

Description: Cette section contient le pronostic et évolution naturelle de la maladie. Le pronostic est lié à la survie du patient atteint de la maladie. L'évolution naturelle est la manière dont évoluera la maladie du patient dans le temps.



11 Références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Rahim Mahmodlou, Nariman Sepehrvand et Sanaz Hatami, « Aberrant Right Subclavian Artery: A Life-threatening Anomaly that should be considered during Esophagectomy », Journal of Surgical Technique and Case Report, vol. 6, no 2,‎ , p. 61–63 (PMID 25598945, PMCID 4290042, DOI 10.4103/2006-8808.147262)
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Thomas Kau, Marietta Sinzig, Johann Gasser, Gerald Lesnik, Egon Rabitsch, Stefan Celedin, Wolfgang Eicher, Herbert Illiasch et Klaus Armin Hausegger, « Aortic Development and Anomalies », Seminars in Interventional Radiology, vol. 24, no 2,‎ , p. 141–152 (PMID 21326792, PMCID 3036416, DOI 10.1055/s-2007-980040)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Chaoui
  4. Kouchoukos NT, Masetti P, « Aberrant subclavian artery and Kommerell aneurysm: surgical treatment with a standard approach », The Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery, vol. 133, no 4,‎ , p. 888–92 (PMID 17382621, DOI 10.1016/j.jtcvs.2006.12.005)
! Cette page a été créée avec l'outil d'importation automatisé !
Elle n'a pas encore été vérifiée par un volontaire et peut contenir des erreurs de traductions.


!
Cette page a besoin de vous!